Message de Shimon Peres à la veille de la nouvelle année juive 5773

Publié le : 11 septembre 2012
Print Friendly

Message du Président israélien Shimon Peres à la veille du nouvel an juif 5773, Rosh Hashana,

Au seuil de la nouvelle année, j’ai le plaisir de vous transmettre mes vœux sincères  à toutes les communautés juives du monde, en mon nom et au nom de vos frères en Israël, désireux de se lancer dans une autre année d’espoir et d’optimisme.

Un petit pays avec très peu de ressources naturelles, nous sommes doublement fiers des ressources humaines qu’Israël a générées et qui représentent un capital avec plus de valeur auquel un pays peut aspirer. De notre sol ont émergé des lauréats au prix Nobel ainsi que l’esprit d’innovation, de créativité et d’audace. Ces réalisations nous positionnent en situation d’avant-garde en progrès scientifiques et technologiques et a inspiré notre désignation de « nation start up». Nous faisons face aux questions telles que la rareté de l’eau et de nourriture en développant des solutions révolutionnaires dans la recherche et de développement et nous continuons à explorer de nouvelles frontières qui vont révolutionner nos vies comme le domaine de la recherche sur le cerveau, qui promet de dévoiler les mystères du cerveau humain non déchiffrés et ainsi  améliorer le bien-être de l’humanité.

Nous regardons les communautés juives dans le monde entier, non seulement comme notre famille élargie, mais aussi comme nos partenaires à part entière et je pense qu’il est impératif que nos obligations juives profondément enracinées continuent d’être protégées, cultivées et menées à terme. La jeune génération est notre promesse d’avenir et son engagement dans la cause de la construction d’un avenir plus prometteur pour les Juifs en Israël et dans le monde entier est la clé de notre succès. Programmes éducatifs, visites en Israël, les expériences de première main et rencontres des peuples ont fait leur preuve et servent à construire des ponts qui nous unissent.

Rejoignez les 24.500 amis de JSSNews sur Facebook !

Ces ponts sont fermement ancrés dans le patrimoine de valeurs que nous partageons. Au-delà de l’engagement de nous  respecter les uns aux autres, nous devons rappeler notre devoir d’améliorer le monde autour de nous, selon le concept fondamentalement juif du Tikkoun Olam. Tout au long de l’histoire, le peuple juif a contribué à la société leur aptitude plus grande – insatisfaction. Luttant toujours pour un meilleur demain, notre peuple a atteint des résultats dont on peut être fier de. Aujourd’hui, nous perpétuons cet héritage par le biais de notre dévouement à des valeurs morales, notre promenade vers la connaissance et notre poursuite implacable pour la paix. C’est cet appel pour avoir participé à la marche incessante de l’humanité à notre façon unique qui nous unit.

Encore une fois à l’aube de la nouvelle année, nous sommes sur les anciens piliers de moralité, de connaissances et de paix, face à des défis et des possibilités qui se trouvent à venir et utopique sur l’avenir de notre peuple et du monde. Notre unité est notre point d’ancrage, notre moral est notre vent. Tous deux nous aideront à tracer la voie vers un horizon de croissance, de sécurité et de bien-être pour le peuple juif et vers un avenir meilleur pour l’humanité en général.

De Jérusalem, mes amis, je tiens à souhaiter au peuple juif du monde une année heureuse, paisible, saine et prospère.

Shana Tova u’metuka !

Shimon Peres

Apprenez l’hébreu et aidez les enfants de Jérusalem

 

4 Réponses à Message de Shimon Peres à la veille de la nouvelle année juive 5773

  1. Aaron Répondre

    12 septembre 2012 a 19:25

    Esperons que cette année il prenne sa retraite

  2. Michel Répondre

    12 septembre 2012 a 20:38

    Tout à fait d’accord avec vous
    Ca suffit cet homme il a fait trop de bourdes dans sa vie.
    N’oublions pas c’est un socialiste du même acabit que Normal1°

    Dommage que dans ce discours comme tous les autres discours d’ailleurs il ne fait jamais réference à D tel que le faisait Begin zal
    Un petit beezrat hachem ça ne mange pas de pain

    Non?

  3. neoplasme avner Répondre

    12 septembre 2012 a 21:28

    Dieu et la religion c’est la sphère privée.
    La politique c’est laïque;Quand on commence à mélanger les 2 ça s’appelle la charria…..les arabes en sont trés friands !

  4. boubou aylik Répondre

    12 septembre 2012 a 21:32

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *