Epidémie d’hépatite A à Tel-Aviv

Publié le : 15 septembre 2012

Sur le dernier mois et demi (les dernières 7 semaines pour être précis), les autorités sanitaires israéliennes ont découvert 22 cas de patients atteint par une hépatite A. Au total depuis janvier 2012, 29 cas ont été enregistré uniquement dans la région de Tel-Aviv, soit 23 de plus que toute la totalité de l’année 2011.

Pour l’heure, le Ministère de la Santé à lancé une grande enquête visant à déterminer les causes de la propagation de l’hépatite. Seulement deux points communs ont été trouvé pour l’instant: la très grande majorité des patients sont âgés de 30 à 40 ans et ils tous, sans exception, israéliens.

Selon les six dernières semaines à Tel-Aviv il ya eu 22 cas d’hépatite A, le ministère israélien de la Santé a lancé une enquête sur les raisons de la forte augmentation de la propagation de la maladie.

Rejoignez les 24.500 amis de JSSNews sur Facebook !

L’inspecteur sanitaire en charge de l’enquête pense que « toutes les pistes sont à suivre » mais que « la contamination pourrait venir d’aliments contaminés. »

Mais il y a également une autre raison à cette maladie selon les médecins: dans au moins 6 cas les malades semblent être des accrocs aux drogues dures qui s’injectent avec des aiguilles. Dans au moins 6 cas, les malades vivent dans les quartiers pauvres du sud de Tel-Aviv, là ou la plupart des junkies sont, et consomment de la drogue en se partageant les seringues.

L’hépatite A, (anciennement connue sous le nom d’hépatite infectieuse), est une hépatite virale, une maladie infectieuse aiguë du foie, à transmission le plus souvent oro-fécale par des aliments ou de l’eau contaminés. Le temps qui s’écoule entre l’infection et l’apparition des symptômes, (période d’incubation), est de deux à six semaines et la durée moyenne d’incubation est de 28 jours.

Il n’existe pas de traitement spécifique de l’hépatite A.

Elinor Cohen-Aouat – JSSNews
Apprenez l’hébreu et aidez les enfants de Jérusalem     

Print Friendly

4 Réponses à Epidémie d’hépatite A à Tel-Aviv

  1. ELIOT Répondre

    15 septembre 2012 a 13:40

    N’est ce pas la un acte criminel monté par les gentils adeptes de « la religion de paix et de tolérance »?

  2. Adam Répondre

    15 septembre 2012 a 14:06

     » La très grande majorité des patients sont âgés de 30 à 40 ans et ils tous, sans exception, israéliens.  » Pas etonnant vu qu’c’est en Israel. Lol…

     » L’hépatite A, (anciennement connue sous le nom d’hépatite infectieuse), est une hépatite virale, une maladie infectieuse aiguë du foie, à transmission le plus souvent oro-fécale par des aliments ou de l’eau contaminés.  » Faudrait qu’on m’explique comment de la nourriture ou de l’eau peut etre contaminés…

    • chantal Répondre

      15 septembre 2012 a 16:39

      Nous avons aussi des résidents non Israëliens, en particuliers les réfugiés africains qui eux aussi ont leur lot de maladies.
      Il n’y a pas si longtemps il y a eu une panique en France à cause de nourriture contaminée par je ne sais plus quel microbe, on a d’abord soupçonné les concombres espagnols et l’enquête a fini par trouver que le microbe se trouvait dans des pousses venues d’Egypte, arrosées au pipicaca des paysans, le sol n’étant plus tres fertile depuis le barrage sur le Nil.
      L’eau contaminée, cela arrive aussi, il suffit que des eaux usées s’infiltrent dans les nappes souterraines et souillent l’eau propre.
      Mais il y a des controles réguliers.

  3. gwynplaine Répondre

    15 septembre 2012 a 14:20

    C’était fatal avec tous les germes infectieux qu’Israël tolère partout, dans ses squares, sur ses plages, au cœur de ses villes qu’une poussée d’hépatate virile ait lieu.

    Seul domaine dans lequel ils sont capables de décrocher un « A »…

    Et n’oublions pas que la quasi-totalité de ces vecteurs pathogènes sont aussi atteint de la rage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *