Début d’une mini-crise militaire entre la Suisse et Israël ?

Publié le : 19 septembre 2012

De temps en temps des différends (banque, …) émergent entre la Suisse et Israël. Cette fois, il s’agit de l’armée. Selon swissinfo.ch: « Les commandes affluent chez Pilatus. L’avionneur suisse est devenu un leader mondial des avions d’instruction militaires. Un succès qui s’explique par les performances des appareils, mais aussi par une spécialisation dans un marché toujours plus maigre et délaissé par la concurrence.

Basée à Stans, dans le canton de Nidwald, la société Pilatus a vu ses résultats s’envoler l’an dernier. L’avionneur a notamment annoncé un chiffre d’affaires record de 781 millions de francs, en progression de près de 14% par rapport à 2010.

Et l’avenir pourrait être bien plus faste encore. Depuis le début de l’année, la firme a enregistré des commandes pour 154 appareils, dont 79 de ses tout derniers PC-21. Mais comment expliquer un tel succès, accompagné régulièrement de controverses en raison de l’emploi d’avions Pilatus observé sur plusieurs théâtres de guerre ces dernières années ?

Les exportations de Pilatus créent cependant régulièrement la polémique. En effet, ces avions d’entraînement peuvent être armés après coup et utilisés notamment pour l’attaque au sol. Ce qui pose un problème au concept de neutralité suisse, qui interdit d’exporter des armes vers les zones en conflit.

Rejoignez les 24.500 amis de JSSNews sur Facebook !

La patron de Pilatus Oscar Schwenk a admis début août qu’une société israélienne, Elbit Systems, était capable d’armer des modèles anciens comme le PC-7 et le PC-9. Les nouveaux PC-21 ne peuvent en revanche être armés sans l’assistance de Pilatus, car il s’agit d’un «avion très complexe qui ne fonctionne qu’assisté par ordinateur», a-t-il assuré dans une interview au journal économique Handelszeitung.

Le patron de Pilatus a indiqué avoir demandé au gouvernement suisse d’intervenir auprès de l’ambassadeur d’Israël à Berne. Une démarche pour l’heure restée sans suite.

Les spécialistes consultés par swissinfo.ch considèrent cependant que la polémique autour de l’armement des PC constitue un faux-problème. «Les résultats n’ont pas du tout été probants », estime Raoul Weit. « Les PC ne sont structurellement pas dessinés pour supporter des bombes ou des missiles. Certes, on peut toujours essayer d’armer un PC, mais l’aérodynamique est une science, et il est difficile d’aller à l’encontre de ses règles de bases.»

«On peut armer tous les avions, même le mien », s’emporte Max Ungricht. « Mais dans le concept, le PC n’est pas du tout un avion de combat. Il est dommage qu’en Suisse, on ait davantage critiqué Pilatus pour ces questions d’armement plutôt que souligné le succès extraordinaire de cette petite société.»

Une question se pose dès lors : est-ce qu’Israël arme ces avions ? Et si oui, pour qui ? Le mystère demeure à l’heure ou nous publions cet article mais il faut se rendre à l’évidence, ce n’est pas pour rien si la Suisse soulève le débat. Un bémol toutefois : les Suisses aiment critiquer Israël et souvent ils le font souvent pour rien.

Sacha Aflalo – JSSNews
Apprenez l’hébreu et aidez les enfants de Jérusalem 

Print Friendly

6 Réponses à Début d’une mini-crise militaire entre la Suisse et Israël ?

  1. Marcel Répondre

    19 septembre 2012 a 13:57

    Pourquoi pas interdire l’ exportation de 4 x 4 pick-up au motif qu’ on peut installer une mitrailleuse dans la benne comme le font les jihadistes en Libye et Syrie ?

  2. Gérard Pierre Répondre

    19 septembre 2012 a 14:25

    Je ne comprends pas très bien la nature de la polémique que tenterait d’instaurer la confédération helvétique.

    Aucun avion fabriqué par Pilatus ne figure, à ma connaissance, …… [sauf à disposer d’éléments caducs] …… dans le parc aéronautique des forces aériennes d’Israël. En revanche, il semblerait que l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis en possèdent environ 80 à eux deux ! …… Ces deux pays du Golfe Persique auraient-ils sollicité Israël en vue de lui faire réaliser quelques prouesses techniques en matière d’emport d’armement ?

    A noter que si la Suisse est si soucieuse de préserver l’image de sa neutralité pourquoi construit-elle, et surtout vent-elle, des avions d’entraînement destinés à des armées étrangères ? …… curieuse conception, surtout lorsque de surcroît ces avions indiquent dans leur notice : « 4 points d’attache externes pour armement conventionnel » ! ! !

    Pour autant que je sache …… [sauf à disposer d’éléments caducs] …… Israël utilise pour l’entraînement de ses pilotes un avion concurrent du Pilatus PC-21, à savoir le Beechcraft T-6 Texan II, fabriqué aux États-Unis, en grande quantité (donc probablement moins chers) dont une vingtaine serait en service sur les bases du pays de Sion. Cet avion est à priori un peu moins performant que le Pilatus qui, en dépit de ce qu’allègue le présent article, semble rivaliser assez difficilement avec son concurrent américain.

    Donc ! ! ! …… qu’y a-t-il derrière cela ? …… manifestement des éléments dont nous ne disposons pas !

  3. Segami Répondre

    19 septembre 2012 a 16:04

    1° Pour information le « Beechcraft T-6 Texan II » est un avion Pilatus construit sous licence aux USA. Ce n’est pas un concurrent, mais uniquement un Pilatus contruit aux USA; Pilatus touche des royalties sur chaque avion construit.

    2° Travaillant en Suisse, je constate qu’il n’y a aucune crise: Personne ne parle de ce problème « Israelo-Suisse », ni la population, ni les médias.

    3° La « neutralité » ne veut pas dire ne rien dire, ne rien penser, ne rien faire. La Suisse prend position, elle applique par exemple un embargo commercial contre l’Iran et ses rêves de bombe atomique

    • Gérard Pierre Répondre

      19 septembre 2012 a 20:16

      Merci pour l’information. J’ignorais ce lien commercial entre les deux firmes, soigneusement dissimulé [ou ignoré] par la presse à caractère général.

  4. jacques borde Répondre

    19 septembre 2012 a 16:51

    un peu confus, mais c vrai les « pc-21″ ont des points d’emport, pas pour trimballer des pots de nougatine, je suppose? affaire à suivre…

  5. yony Répondre

    19 septembre 2012 a 20:17

    Qu’ils mangent des ptits suisses c’est bon pour la sante !!

    :-)

    :-)

    :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *