Le JT israélien du 20 septembre 2012, traduit en français

Publié le : 20 septembre 2012

En exclusivité pour JSSNews et Jérusalem+, notre partenaire d’Aroutz 2 nous offre la possibilité de traduire leur JT de 17 heures en français. L’info israélienne, vu par les Israéliens, faite par des Israéliens… Mais en français !

Rejoignez les 24.700 amis de JSSNews sur Facebook !

Voici les titres de l’actualité d’aujourd’hui:
Gaza : 2 morts dans un raid aérien de Tsahal

Netanyahou dément avoir envoyé Ron Lauder en Turquie pour une tentative de réconciliation

80% des quelque 2.000 employés de Maariv devraient perdre leurs emplois

Apprenez l’hébreu et aidez les enfants de Jérusalem 

Print Friendly

3 Réponses à Le JT israélien du 20 septembre 2012, traduit en français

  1. Jamme Répondre

    21 septembre 2012 a 17:11

    Monsieur Flatto,

    Il faut nous donner les moyens, de prendre la défense de mes amis juifs, mais je défends dans un premier temps mes enfants de nationalité israélienne. Toutes les religions mènent au chaos.

    Défendre la laïcité et nous aurons la paix.

    Cordialement

    À vous lire

    Patrick J.

  2. christopher dee Répondre

    21 septembre 2012 a 23:59

    La montée de la haine est l’apanage des musulmans. Tout est prétexte à la violence qu’ils affectionnent tant. L’islam est une honte mondiale, parce qu’il n’y a pas de dialogue possible, sinon la paix existerait depuis longtemps entre les « palestiniens » et les Israëliens.
    Pourquoi le monde veut-il cautionner l’islam, alors qu’il n’en ressort que destruction ?
    Je ne comprends pas. J’ai l’impression que la vérité est un mot grossier.
    Cette religion me fait peur parce que je n’y vois qu’intolérance au nom d’un sectarisme archaïque.
    Vouloir dialoguer avec l’islam est déjà à ses yeux un blasphème. Alors comment voulez-vous parler de paix

  3. subliminalsong Répondre

    14 octobre 2012 a 10:46

    Moi qui croyait que cette histoire était bien bouclée mais il s’avère que les deux principaux suspects ont pas été appréhendés, les deux qui sont passés à l’acte (un noir et un blanc) toujours en quête d’identification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *