É-U/Mali | Que veut Washington ?

Publié le : 1 octobre 2012

Bonne question, non ? Le plus simple c’est encore de demander aux Américains ! Ça tombe bien, d’Alger, où il prenait le frais, le patron de l’US Africa Command, le général Carter F. Ham, a affirmé  que son pays accordait une grande importance à la vision de l’Algérie concernant le problème du Mali. « Je suis là pour comprendre qui sont les groupes terroristes et qui ne le sont pas » a lancé le général à l’occasion d’une conférence de presse, quelque peu animée, à l’ambassade des États-Unis à Alger.

 

Étonnante entrée en matière de la part du boss du commandement militaire US en charge d’une zone autant en ébullition ! On rappellera à ce cher Carter F. Ham, que le 18 septembre 2012, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), appelaient encore ses ouailles désœuvrées à trucider les diplomates américains présents en Afrique du nord. « Nous félicitons nos frères insurgés musulmans qui défendent l’honneur du prophète et nous leur disons : l’assassinat de l’ambassadeur américain est le meilleur cadeau que vous puissiez offrir à ce gouvernement arrogant et injuste », avait indiqué l’organisation terroriste dans un de ses communiqués.

 

Peu, ou mal informé, visiblement le général Carter F. Ham, faisait malgré tout savoir que sa visite visait à « comprendre » (sic) quel est le rôle des groupes qui écument le nord du Mali en citant notamment le Mujao, le MNLA et Ançar Eddine. Des esprits chagrins auraient pu lui dire que c’était là un sujet dont il aurait pu se préoccuper plus tôt ! Ou même qu’il n’y a pas grand-chose à « comprendre » de ces gens-là…

 

« Nous sommes en train de mettre sur pied un processus pour identifier tous ces groupes », a prétendu le patron de l’US Africa Command, écartant, d’emblée, une intervention militaire de son pays au nord du Mali. Allant même jusqu’à affirmer que les États-Unis sont « plutôt » pour une solution politique à travers le dialogue y compris, dit-il, « avec les groupes terroristes » !

 

Tiens, donc ! Qui a dit que la puissante thalassocratie US ne négociait jamais avec les terroristes ? Et à qui Ham espère-t-il faire croire que – en admettant que la communauté du Renseignement US n’ait pas, déjà, quelques idées du sujet – les SR algériens, les plus acérés sur ces questions avec ceux du Tchad, n’ont pas à disposition toutes les données nécessaires à un passage à l’acte…

 

On l’aura compris, les maîtres de guerre US ne sont pas si pressés que cela de régler la problématique des groupes djihadistes armés ravageant cette partie de l’Afrique subsaharienne. Pire, l’Amérique n’affiche guère son intention d’épauler – ce qui semble, pourtant, indispensable[1] – ceux qui, d’aventure, sont prêts à se charger de ce fardeau. Ainsi, questionné, notamment, sur l’appel lancé par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) en faveur d’une intervention armée au nord du Mali, Ham a trouvé une formule qui réjouira les malheureux Maliens se faisant couper main et pied (opposé) à la moindre incartade : « Comme l’Algérie nous ne sommes pas membres de la Cédéao ». Comprendre par-là que Washington ne soutiendra pas une résolution sur une intervention armée dans la région.

 

Quoi d’étonnant à ce que les djihadistes takfiris se sentent en position de force lorsque, à l’occasion, ils prennent langue avec les « autorités » (sic) maliennes. Ainsi, de Gao – ville du nord du Mali sous contrôle des takfiris – un de leurs responsables, Alioune Touré, a affirmé à l’AFP être prêt à négocier avec le gouvernement malien à condition que Bamako applique la… charia ! « Nous acceptons la main tendue de M. Traoré à une seule condition : que le Mali applique la charia, la loi de Dieu, c’est la seule condition » a assené Alioune Touré, « Si les gens du sud veulent la négociation avec l’application de la charia, nous sommes d’accord. Mais si c’est la guerre qu’ils veulent, nous sommes aussi d’accord. Dieu est le plus fort ».

 

Que nous sort, in fine, le sieur Alioune Touré, si ce n’est le discours takfir classique, dans toute son horreur ? Peu ou prou celui tenu par les téléconaristes, ô combien éclairés (du gabarit de  Cheikh al-Arour) proposant de « hacher les alaouites et de donner leur chair aux chiens »[2]. En passant, hacher menu les alaouites de la seule Syrie reviendrait à massacrer ad minimo autour de 2.300.000 personnes ! Ce qui placerait le pieux Arour derrière un certain Hitler et devant le commandant du camp d’extermination d’Auschwitz, où (si ma mémoire est bonne) Binyamin Nétanyahu, s’était recueilli, lors de son premier mandat, devant une plaque commémorant plus de 1.500.000 victimes…

Jacques Borde – JSSNews


[1]La France, seul pays réellement engagé sur ce front a des moyens, mais qui ont leurs limites. Rappelons que lors de le dernière tentative visant à faire tomber, le président tchadien Idriss Déby Itno, les moyens de surveillance français sur zone, Mirage F-1CR et Atlantique-2, ont « perdu » (sic) deux colonnes d’insurgés montant sur N’Djaména.

[2]Sur la chaîne (séoudienne) Wissal TV.

 

Articles liés
Raids meurtriers de l’armée française en Afrique
Dans la nuit de vendredi à samedi, l’armée française a décidé de lancer une série d’attaques meurtrières  contre des activistes islamistes se trouvant en Somalie et au cœur du Mali. Soutenues par la communauté internationale, les ...
Lire tout l'article
Le «savant» iranien et l’option militaire israélienne
Les experts israéliens sont convaincus qu’aucune frappe contre l’Iran ne peut être effectuée avant que des mesures draconiennes de protection ne soient assurées. Le risque vital pour l’Etat hébreu serait engagé si les Iraniens ...
Lire tout l'article
Ron Prosor: « Si le Mali est aux portes de l’Europe, Gaza est dans le salon d’Israël ! »
L'ambassadeur d'Israël aux Nations Unies, mercredi, a comparé l'action militaire de la France en Afrique du Nord avec la lutte d'Israël contre le terrorisme islamique à Gaza. Le Ministre des Affaires étrangères de la France a ...
Lire tout l'article
Jacques Borde: « Au Mali, il aurait fallu copier le modus operandi de Tsahal face au Hamas ! »
Rencontre avec Jacques Borde, spécialiste français en géopolitique. Il revient sur l'engagement français au Mali JSSNews – Précédemment, vous nous avez fait part de vos réserves quant à la forme de l'engagement de la France au ...
Lire tout l'article
A Annaba, dans l'est algérien
Alors que la Tunisie, l’Egypte et l’Algérie sont en proie à des manifestations monstres que l’on attribue à l’AQMI - Al Qaida Maghreb - seul le Maroc semble contenir la déferlante terroriste. Tayeb Cherkaoui, ministre ...
Lire tout l'article
Mali : le Gaza français
Ainsi, le président Hollande estime que l'intervention française au Mali était devenue obligatoire « pour empêcher qu'un nouveau foyer terroriste ne se développe aux portes de l'Europe. » Le tableau est ainsi présenté : nulle lutte globale contre ...
Lire tout l'article
Mali : victoire militaire ET enlisement géopolitique ? – Rencontre avec Jacques Borde
Rencontre avec Jacques Borde, spécialiste français en géopolitique. Mali : victoire militaire ET enlisement géopolitique ? JSSNews – Compte tenu des menaces reçues récemment, sur fond de guerre au Mali, la vigilance française (SR, police, Vigipirate, etc.) est-elle ...
Lire tout l'article
Selon un diplomate américain : « la France a elle-même financé ses ennemis islamistes au Mali »
Selon l'ancien ambassadeur américain au Mali, Vicki Huddleston, la France a donné des millions de dollars en paiements de rançons aux mêmes terroristes d'Al-Qaïda qu'il combat aujourd'hui au Mali. C'est, en partie, avec l'argent des ...
Lire tout l'article
Le Royaume du Maroc: efficace pour lutter contre AQMI
Depuis l’enlèvement des sept otages dans le nord du Niger, chaque pays du Sahel réagit et fait jouer ses alliances. L’Algérie dit être en mesure de contrer la menace islamiste, mais elle veut le faire ...
Lire tout l'article
Susan Rice: « Non, les Etats-Unis ne reconnaissent pas « l’Etat de Palestine ».
"C'est n'est pas parce que les Etats-Unis participent à des forums ou l'on parle de l'Etat de Palestine que cela signifie que nous reconnaissons la Palestine comme un Etat." Une fois encore, on peut dire ...
Lire tout l'article
Raids meurtriers de l’armée française en Afrique
Le «savant» iranien et l’option militaire israélienne
Ron Prosor: « Si le Mali est aux portes de l’Europe, Gaza est dans le salon d’Israël ! »
Jacques Borde: « Au Mali, il aurait fallu copier le modus operandi de Tsahal face au Hamas ! »
Maroc, le bon élève…
Mali : le Gaza français
Mali : victoire militaire ET enlisement géopolitique ? – Rencontre avec Jacques Borde
Selon un diplomate américain : « la France a elle-même financé ses ennemis islamistes au Mali »
Le Royaume du Maroc: efficace pour lutter contre AQMI
Susan Rice: « Non, les Etats-Unis ne reconnaissent pas « l’Etat de Palestine ».

7 Réponses à É-U/Mali | Que veut Washington ?

  1. alain Répondre

    1 octobre 2012 a 17:33

    tout les commandements viennent d’obama,il est fils de muzz quand même !

  2. Serge Belley Répondre

    2 octobre 2012 a 04:46

    Pauvre Amérique, elle ne connait rien a ces peuples et s’enlise de plus en plus dans l’incompréhension de tout ce qui n’est pas comme eux.
    L’Amérique finira par perdre ce qui Était impensable dans les années 60. je ne reconnais plus cette Amérique-là.

  3. trump Répondre

    2 octobre 2012 a 10:04

    Serge,

    toi comme moi ferions un meilleur travail que ce jambon mal informé
    Amicalement,

    trump

  4. sala Répondre

    2 octobre 2012 a 10:54

    Le Général C.F Ham est trés connaisseur de la situation au nord de l’Afrique et au sahel, où Washington est trés préoccupé de la situation dans cette région? Washington qui veut donner une nouvelle « mission » à Alger, veut l’intégrer dans sa vision pour cette partie du continent? Faire d’Alger un nouveau Pakistan de l’Afghanistan? Lui faire jouer un role de sous-traitance pour Washington sous couvert de la lutte contre le terrorisme. Un pivot de la régon chargé de cette mission?

  5. Josué ben Iotsadak Répondre

    2 octobre 2012 a 16:11

    C’est facile pour moi de voir qui est terroriste au mali: ce sont les généraux corrompus qui se pavassent avec leurs gens d’armes (armée) créant l’anarchie, alors que, (c’est une supposition) Ansar Dine, me paraissent comme des touareg qui veulent juste continuer de voyager avec leur chameaux, comme les antiques traversants du désert (un peu comme l’antique chemin de la route de la soie,
    pour ma part, au vu des journaux que je consulte, il me paraissent plus qu’intègres …

  6. Serge Belley Répondre

    2 octobre 2012 a 17:14

    trump

    Tu es trop généreux mon ami, je ne fais qu’observer ce qui se passe et dans ma sagesse acquise en presque 70 ans et avoir vu tout ce que l’on vois de bêtises humaine a l’échelle de la planète j’ai pris position depuis longtemps pour le peuple Élu et sa Terre Sacrée j’ai surtout retenu ceci:
    :  » je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront  » ( Gen.12:3 )

    je peux dire qu’à titre tout à fait personnel , j’ai pu vérifier cela
    depuis que j’ai pris la décision de donner sans réserve mon amour pour Israël ( je fais la différence entre les hommes et leurs décisions et le peuple de Dieu , en tant que peuple de Dieu , je bénis car je sais que la bénédiction peut faire changer le coeur des hommes au pouvoir ) je vis vraiment autre chose qu ‘avant ……..
    le jour où faisant de l’histoire j »‘ai lu l’affaire Dreyfus, j’ai appris le rôle de l’église catholique de l’époque , j’ai demandé pardon à Dieu parce que j’étais d’origine catholique

    Dieu bénit ceux qui se repentent et ceux qui bénissent son peuple aimé

  7. popi soudure Répondre

    2 octobre 2012 a 20:24

    c ‘ est la poltique pro islam que nous voyons ainsi appliquée par l ‘ administration obama et son président barrak hussein ! meme la prestigieuse armée US est touchée par tout ces renoncements a nos valeurs de liberté et de position de « gendarme du monde « ! les USA ont perdus leur prédominance mondiale avec obama et sa clique ! et le plus triste c est qu ‘ il risque d ‘ etre  » réélu » ! on est bien barré avec un président US comme lui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *