Un Kippour à Tel Aviv

Publié le : 3 octobre 2012

Pourquoi parler de la fête de Kippour à Tel Aviv, la ville qui ne s’arrête jamais ?

Tout simplement parce que je conseille à celui qui n’a jamais vécu ce moment extraordinaire, de réserver dès maintenant son billet pour l’année prochaine!

Eh bien oui, Tel Aviv, fidèle à son histoire est bien la première ville hébraïque des temps modernes. La veille de Kippour aux environs de 17 heures, Tel Aviv s’arrête pour une seule fois dans l’année!

Toutes les boutiques sont fermées,  plus un seul restaurant ou bar ne reste ouvert, plus une seule voiture ne circule, une immense torpeur se développe puis un silence paisible et serein envahit la ville. Où sont passés  les habitants? Tel Aviv devient alors le décor gigantesque d’un film de science fiction, plus personne dans les rues…

Enfin, des centaines d’enfants sortent leurs vélos et envahissent les rues et les autoroutes comme après une pénurie mondiale de carburant.  Les premiers hommes en blancs marchent vers les synagogues pour assister au Kol Nidre, cette prière qui annule les promesses non tenues. La ville est devenue magique, anachronique, elle ressemble à sa sœur jumelle qui aurait vécue avant 1909, je cherche les calèches mais il n’y en a pas.

Tel Aviv s’apprête  à demander pardon, que dis je un pays entier se fige et 64% de sa population, selon une enquête de Yediot Ahronot , jeûnera pendant 25h00. Les habitants semblent flotter sur des nuages, le temps s’est arrêté pendant plus d’une journée, une impression d’immense liberté. Vision de fin du monde pour certains peut être mais très belle vision d’un jour qui se situe entre rêve et réalité.

La tradition enseigne que le jour de Kippour sera le seul jour qui restera après la venue de Mashia,  Chacun sait que les religions monothéistes ont beaucoup emprunté au judaïsme, elles n’auraient pas du passer à côté de ce jour d’exception.

H.P Benhamou – Tel-Avivre - Vidéo Street-Israel – JSSNews
Apprenez l’hébreu et aidez les enfants de Jérusalem 

Print Friendly

8 Réponses à Un Kippour à Tel Aviv

  1. Milkhama Répondre

    3 octobre 2012 a 10:14

    Encore une chance qu’elle soit passé à côté de ce jour d’exception quand on sait que pour la simple circoncision d’Ismaël à l’âge de 13 ans, l’ange ismaélite a obtenu le droit d’être maître de la terre d’Israël pendant 1300 ans !

    Encore plus impressionnant quand on sait que la mosquée Al aqsa fut construite en 648, et qu’Israël a obtenu son indépendance en 1948, soit 1300 ans plus tard !

    Chavoua Tov !

  2. belilan Répondre

    3 octobre 2012 a 10:19

    J’ai plutôt entendu que le seul jour de fête qui restera sera Pourim, et pas Kippour.

    • mike Répondre

      3 octobre 2012 a 13:53

      Non, seul Pourim et Hannoucah seront les seules fêtes qui resteront à la fin des temps.

  3. SOLEIL Répondre

    3 octobre 2012 a 10:33

    Oui le Yom kipour est un jour magnifique dans tout Israel, ce sont dans ces moments la que je suis fiere de notre alliance avec le tout puissant !
    Quel bonheur de voir tous ces etres immacules se diriger vers les sanctuaires saints afin d’offrir leurs chant d’amour et de repentir a Akadoch Barouhou.
    L’alliance est toujours aussi forte apres plus de 5000 ans…

  4. GME Répondre

    3 octobre 2012 a 11:17

    J’espere seulement que celui qui a filme le jour de kipour n’est pas juif, car sinon cela me pose un probleme de conscience de profiter de ces belles images !

  5. Adam Répondre

    3 octobre 2012 a 11:28

     » Elles n’auraient pas du passer à côté de ce jour d’exception.  » Heureus’ment que si. Ils nous ont assez volé comme ca.

  6. ni pour ni contre bien au contraire Répondre

    3 octobre 2012 a 11:51

    chalom, il n’y a pas que kippour ou pourim qui resteront, mais les sept jours de la semaine seront les fetes de l’année, avec leurs délices et leur spiritualité augmentée à chaque nouvelle semaine.

  7. popi soudure Répondre

    3 octobre 2012 a 20:02

    israel on tm !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *