Non pas 11 mais « plus d’une quinzaine » de salafistes arrêtés à Paris. Principalement originaires d’Afrique et des Antilles.

Publié le : 6 octobre 2012
Print Friendly

Exclusif JSSNews: Souvenez-vous, c’était il y a quelques semaines. Un supermarché Naouri, supermarché casher de Sarcelles, a été victime d’un attentat terroriste. Quand nous l’avions publié, nous avions alors appelé nos sources au sein de la police, ceux-là même qui étaient en charge de l’enquête. Ils nous avaient alors fait la remarque que personne ou presque n’avait parlé de cet attentat. Il y avait alors eu des consignes venant directement du chef de l’Etat pour qu’un minimum de média n’en parle.

Une « cellule » islamiste radicale a été démantelée ce samedi, et l’un de ses membres a été tué à Strasbourg après avoir ouvert le feu sur des policiers venus l’interpeller, le soupçonnant d’une attaque contre un commerce juif en septembre. Onze personnes étaient également en garde à vue en début de soirée. Enfin, c’est ce que disent les médias.

Selon une source très bien informée puisque membre de la Sous-Directation de l’Anti-Terrorisme (SDAT) qui s’est confiée à JSSNews, « ce ne sont pas 11 ou 12 personnes qui ont été arrêtées mais plus d’une quinzaine. »

Selon ce policier qui témoignait sous-couvert d’anonymat, « dans la quinzaine, on retrouve certes des convertis à l’Islam, mais aussi et surtout des personnes originaires d’Afrique et des Antilles. »

Quand on demande à ce super-flic si le fait que « l’ordre avait été donné aux médias de ne pas parler de l’attentat » a un lien avec ces arrestations, il est affirmatif. « De fait, s’il est vrai qu’en France, personne ne veut inquiéter l’opinion publique en parlant des dangers qui nous entourent, il est a noté que la police ne soupçonnait pas un instant que l’attentat à la grenade défensive contre le supermarché casher aurait une t-elle suite. Personne ne s’attendait à lever le pareils lièvres. Personne ne s’attendait, après l’attentat, à remonter une piste salafiste aussi bien organisée. »

Les enquêteurs ont découvert le 25 septembre sur la grenade des traces ADN correspondant à Jérémy Sidney, un français converti au salafisme, « connu de la DCRI depuis le printemps 2012″ mais que ce service n’avait « jamais entendu ». Cet homme né à Melun, en Seine-et-Marne, condamné en 2008 pour trafic de stupéfiants, a été décrit par le procureur Molins a décrit comme « un délinquant converti à l’islam radical ». Les autres personnes appartenant à ce que le haut magistrat a décrit comme « un réseau, quasiment une cellule », présentent des profils similaires. Trois d’entre eux ont un casier judiciaire pour des faits de droit commun.

Outre de l’argent liquide, 27.000 euros, les enquêteurs ont saisi « quatre testaments », selon M. Molins. Le procureur de Strasbourg, Patrick Poirret, a dit sa conviction que Sidney, polygame, avait « probablement la volonté de finir en martyr », en voulant pour signe qu’il « s’était rasé la barbe en arrivant à Strasbourg ». Les objectifs de cette « cellule » restent toutefois obscurs. Lors de l’opération, les policiers ont retrouvé de la littérature islamiste ainsi qu’une « liste d’associations israélites en région parisienne », selon François Molins. « L’enquête devra déterminer quels étaient » ses éventuels projets terroristes. De même, Sidney appartenait « à un groupe soupçonné, sans certitude, de vouloir rejoindre le terres du jihad », selon François Molins. « Aucun élément ne permet de penser qu’il serait allé » dans des zones de combat, a-t-il tempéré.

« Il ne s’agit pas de réseaux terroristes qui viennent de l’extérieur, il s’agit de réseaux qui sont dans nos quartiers. Il ne s’agit pas d’étrangers, il s’agit de Français convertis, de Français musulmans », a relevé le ministre de l’Intérieur Manuel Valls sur TF1.

Les objectifs de cette « cellule » sont, malheureusement, inquiétant : ils voulaient faire sauter un « lieu majeur du judaïsme parisien » affirme notre source.

L’attentat de Sarcelles, commis selon les témoins par deux individus vêtus de noir et portant une capuche, était intervenu dans un contexte de tensions. Le 15, des slogans antisémites avaient été scandés lors d’une manifestation islamiste non autorisée près de l’ambassade des Etats-Unis à Paris, contre « Innocence of Muslims ». Le 18, Charlie Hebdo avait publié ses caricatures. L’ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal, avait condamné une « agression antisémite » et Manuel Valls, invité du JT de TF1 samedi soir, s’était rendu sur place. Sarcelles, commune de 60.000 habitants au nord de Paris, compte une importante communauté juive. Au printemps, la police avait démantelé un groupuscule salafiste, Forsane Alizza, dont des membres professaient également leur antisémitisme sur le net et dans les rues des grandes villes de province.

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews
Netanya – Votre appartement les pieds dans l’eau 

8 Réponses à Non pas 11 mais « plus d’une quinzaine » de salafistes arrêtés à Paris. Principalement originaires d’Afrique et des Antilles.

  1. GK Répondre

    7 octobre 2012 a 00:12

    Quel est l’intérêt pour le gouvernement, la police, les RG, etc, de dire qu’il y a eu « 11 ou 12″ arrestations au lieu de dire qu’il y en a eu plus de 15 ?
    Je ne comprends pas.

  2. Myriam Répondre

    7 octobre 2012 a 01:20

    Toujours minimiser le phenomene pour ne pas effrayer les gens surement .

  3. Armand Répondre

    7 octobre 2012 a 02:28

     » Non pas 11 mais « plus d’une quinzaine »  »

    Ils grouillent dans les cités comme des rats , le museau plein de  » farine  » . Je pensais au joueur de flute , mais on peut compter sur Emmanuel Valls .

    • Crosoft Répondre

      9 février 2013 a 20:30

      Je suis nouveau sur le site, je tenais a te répondre tout de suite, au cas ou tu n’avais jamais vécu a Sarcelles, je confirme que ça grouille ******** et je ne suis pas raciste! les faits sont la ! :) j’ai vu énormément de chose quand j’habitais la bas pendant 15 ans, qui ont eu une influence dans ma vie que je n’oublierais jamais. sincèrement je ne vois pas de solution pour ce conflit.

  4. herz Répondre

    7 octobre 2012 a 13:12

    il y a une grande gueule antisémite, un besogneux qui tourne des films horribles! Un rasoir lui serait bien utile!

  5. yossi de jerusalem Répondre

    7 octobre 2012 a 17:18

    c’est comme omettre de dire qu’il y a plus de 12 millions d’arabes en france de peur de voir les français se jetter dans les bras du front national ,,,,et c’est vrais qu’il y a en france 12 millions de musulmans ,,,

    • neoplasme avner Répondre

      7 octobre 2012 a 17:53

      Je crois qu’on n’est pas loin de ce nombre dramatique

  6. moache Répondre

    8 octobre 2012 a 09:08

    Tout comme il y avait une raison à ce que l’attentat du Naouri ne soit pas monté en épingle dans les médias, il y a peut-être une raison à ce que ces médias ne parlent que de 11.

    Il est temps d’arrêter les spéculations et les accusations gratuites. Du moins tant que l’on ne connait pas tous les tenants et aboutissants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *