Nous travaillons actuellement sur l'amélioration du site internet

Israël vit un exode urbain: grands déménagements vers les campagnes et kibboutzim

Publié le : 14 octobre 2012

Où aimeriez-vous vivre? Apparemment pas à Jérusalem. Sur les sept districts en Israël, trois seulement ont enregistré un taux de migration interne positif en 2011, selon les chiffres publiés par le Bureau central de la statistique dans le cadre du Statistical Abstract of Israel 2011.

Selon les données, les citoyens israéliens abandonnent les grandes villes du pays. Cependant, ils ne partent pas en périphérie, mais plutôt vers des zones moins peuplées, dans le centre d’Israël.

Les chiffres montrent que le centre d’Israël, Haïfa et la Judée et Samarie sont les seuls districts où le nombre de résidents qui arrivent dépassent le nombre de citoyens qui ont déménagent.

Rejoignez les 24.500 amis de JSSNews sur Facebook !

Le Centre a enregistré une immigration interne positive de quelque 8.000 habitants, contre 9.700 en 2010, et il reste le district avec le plus haut taux d’immigration interne pour les deux dernières décennies.

Le district de Judée-Samarie a enregistré un ralentissement du taux de croissance de la population, avec une augmentation de 3.100 habitants en 2011, comparativement à 3500 en 2012.

Celui de Haïfa a poursuivi la variation positive de 900 habitants en 2011, après de nombreuses années d’émigration interne négative.

Tous les autres districts ont un solde négatif d’émigration, en particulier le district de Jérusalem qui a enregistré un taux négatif de 5100 habitants, et le district de Tel-Aviv, où le nombre de résidents au départ dépasse le nombre de résidents qui arrivent de 4000.

Sur les six plus grandes villes (Jérusalem, Tel Aviv-Jaffa, Haïfa, Rishon Lezion, Petah Tikva et Ashdod), Petah Tikva a été la seule à présenter des chiffres positifs d’immigration en 2011 avec 1900 habitants de plus.

Ces chiffres continuent la tendance observée en 2010, qui peut être le résultat de la forte hausse des prix des appartements dans les grandes villes.

Cette tendance n’a pas épargné les moyennes villes (100.000-200.000 habitants), même si elle est moins importante là-bas. Alors que les trois villes (Ashkelon, Netanya et Rehovot) a enregistré un taux positif immigration interne, les autres (Bnei Brak, Beersheba, Ramat Gan, Bat Yam, Holon) ont enregistrés des émigration interne négative en 2011.

Ces chiffres ne signifient par pour autant que la population de Jérusalem, par exemple, est en baisse. L’augmentation de la population de Jérusalem en 2011 était de 2,1% dans la ville et de 2,5% dans l’ensemble du district, principalement grâce à la croissance naturelle et à l’arrivée de nouveaux immigrants dans la ville.

D’autres grandes villes ont enregistré une hausse de moins de 1% de leur population, et Petah Tikva a même enregistré une croissance négative de 0,4% – malgré l’immigration positive dans la ville.

Le taux de croissance de la population israélienne en 2011 (croissance naturelle et de l’immigration en Israël) s’est établie à 1,8%. Le taux de croissance dans les communautés rurales a atteint 4,7%, tandis que les kibboutzim ont enregistrés un taux de croissance très élevé de 5,9%, probablement en raison de l’immigration positive des jeunes couples qui préfèrent fonder une famille dans les zones rurales.

Les chiffres montrent qu’en 2011, les citoyens israéliens n’étaient pas satisfaits des grandes villes et favorisent la vie rurale, en particulier pour fonder une famille. Il n’est pas clair si l’insatisfaction a à voir avec le niveau des services offerts par les autorités municipales ou les prix des logements dans la ville.

Elinor Cohen-Aouat – JSSNews
N’oubliez pas votre Web-li pendant les fêtes en Israël 

Articles liés
Une soldate arabe d'Israël
Pour le 63ème anniversaire de l'État Juif et démocratique d'Israël, les statistiques nationales viennent d'être publiées. La population totale s'élève à 7.746.000 personnes, soir une augmentation de 2% (150.000 habitants) par rapport à 2010. Il ...
Lire tout l'article
A la veille de Noël, Israël publie ses statistiques sur la population chrétienne de l’Etat Juif
A la veille de Noël, le Bureau central des statistiques israélien a publié des données révisées sur le nombre de chrétiens vivant en Israël. Selon CBS, 161.000 Israéliens professent le christianisme. Ils représentent 2% de la population ...
Lire tout l'article
Depuis Gaza, un sniper palestinien blesse un fermier israélien
Ce jeudi matin, un palestinien à ouvert le feu sur un agriculteur israélien qui s'apprêter à labourer ses champs sur son tracteur. Le sniper arabe a clairement visé la tête du paysan, qui roulait alors ...
Lire tout l'article
L’agriculture bio, fer de lance du kibboutz Sdé Eliahou
Le retour vers la nature et vers l’équilibre écologique, très prisé de nos jours, passe notamment par la pratique d’une agriculture bio (ou organique) très développée notamment au Kibboutz Sdé Eliahou qui vend près de ...
Lire tout l'article
Printemps arabe : après le Caire et Damas, Londres !
Depuis trois jours les nervis du gouvernement d’oppression de Londres tentent de mater par la force les justes revendications des jeunes issus de la diversité. Combien de temps encore, les monarchies démocratiques du Moyen-Orient laisseront-elle ...
Lire tout l'article
L'entrée du Kibboutz bar'Am
Le Ministre de la Défense Moshe Yaalon a décidé de reporter l'application d'un programme qui aurait enlevé des soldats de Tsahal qui gardaient les kibboutz dans les localités du Grand Nord et du Sud ainsi ...
Lire tout l'article
Les Arabes israéliens sont "les arabes les plus cultivés de la région" selon une autre étude publiée en 2011.
Une étude publiée récemment montre que la population arabe dans la région d'Israël ne cesse de diminuer, en particulier dans la bande de Gaza, et ce contrairement à une augmentation constante de la population juive. L'étude, ...
Lire tout l'article
Joyeux anniversaire Jérusalem
Si je t’oublie, ô Jérusalem, que ma droite m’oublie ! Que ma langue s’attache à mon palais si je ne me souviens de toi, si je ne fais de Jérusalem le principal sujet de ma joie ! L'Etat Juif célèbre depuis ...
Lire tout l'article
Libye: 300.000 personnes sur les routes de l’exode.
Tout comme l'on parle de l'échelle de Richter pour mesurer l'intensité d'un séisme, on pourra presque calculer l'intensité de la répression libyenne avec le nombre de personnes ayant prit la route de l'exode. Selon les ...
Lire tout l'article
Kibboutz Ein HaShofet
Roni Ouvad, un bédouin âgé de 33 ans, rêvait depuis quelques années d’entrer dans un Kibboutz. Son rêve est devenu réalité, il y a quelques semaines, lorsque les membres du Kibboutz Ein HaShofet près de ...
Lire tout l'article
75.3% de la population d’Israël est juive, 20.5% est arabe.
A la veille de Noël, Israël publie ses statistiques sur la population chrétienne de l’Etat Juif
Depuis Gaza, un sniper palestinien blesse un fermier israélien
L’agriculture bio, fer de lance du kibboutz Sdé Eliahou
Printemps arabe : après le Caire et Damas, Londres !
Les soldats de Tsahal continueront finalement à protéger les kibboutzim israéliens…
Une nouvelle étude démographique montre que la population Arabe d’Israël diminue
Joyeux anniversaire Jérusalem
Libye: 300.000 personnes sur les routes de l’exode.
Un bédouin en plein « Israeli Dream »

2 Réponses à Israël vit un exode urbain: grands déménagements vers les campagnes et kibboutzim

  1. trublion Répondre

    15 octobre 2012 a 09:54

    on fait croire aux israéliens que le luxe est de vivre dans les grandes barres les un sur les autres, à la New York. on voit encore des publicités pour ces horreurs qualifiées de splendeur.
    il est temps de promouvoir un nouvel urbanisme de cités à l’échelle du quartier, moins dense, plus verte, offrant des zones de tranquillité et des loisirs.
    ces couples qui ont fui vont revenir, car dans la campagne, on s’ennuie, et la proximité de son lieu de travail est un bien précieux.

  2. Histazim Répondre

    15 octobre 2012 a 11:02

    « Il n’est pas clair si l’insatisfaction a à voir avec le niveau des services offerts par les autorités municipales ou les prix des logements dans la ville. »

    Personnellement, j’ai ma petite idée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *