Iranien, construit et assemblé au Liban – Par Tariq Alhomayed

Publié le : 15 octobre 2012

Le titre ci-dessus est une citation du chef du Hezbollah, dont le parti a revendiqué la responsabilité du lancement du drone dans l’espace aérien israélien. Nasrallah a décrit cet avion sans pilote comme « iranien, construit et assemblé au Liban. » Le fait est qu’il s’agit d’une description précise non pas du drone, mais du Hezbollah lui-même, qui est bien iranien mais construit et assemblé au Liban…

Dans le discours de Nasrallah – à un moment où les Syriens sont soumis à des crimes les plus odieux, et non pas causés par Israël, mais plutôt par Nasrallah – l’allié de Bachar el Assad – il averti les éléments de l’opposition syrienne de « ne pas essayer d’intimider son parti, » car les menaces « ne font aucune différence pour le Hezbollah » puisque « nous avons 30 ans d’expérience. »

C’est le nœud de la question, le Hezbollah a 30 ans alors que le Liban, la Syrie et la région dans son ensemble sont beaucoup plus anciens que cela. Plus important encore, ce parti construit en Iran et assemblé au Liban veut maintenant commettre un nouveau crime contre le Liban et la région. Quand je dis un nouveau crime, ce n’est pas parce que le Hezbollah a violé l’espace aérien israélien, l’histoire est plus grave que cela. Nasrallah essaie d’entraîner le Liban et la région dans une autre guerre injustifiée contre Israël, à l’insu de l’Etat libanais, tout comme il l’a fait en 2006. Nasrallah lui-même a reconnu à l’époque que s’il avait su que l’enlèvement de deux soldats israéliens aurait conduit à la guerre alors qu’il ne l’aurait pas fait, ce qui confirme qu’il s’agissait d’une aventure mal calculé. Pourtant, ici le Hezbollah est à nouveau à l’audace de répéter l’aventure pour une deuxième fois, même si Nasrallah, au moment de la guerre de 2006, pria pour que tous ceux qui « aimaient » le Liban interviennent pour mettre un terme au conflit !

Rejoignez les 24.500 amis de JSSNews sur Facebook !

Alors, pourquoi Nasrallah fait tout cela aujourd’hui, à une époque où tout le monde essaie d’arrêter la machine à tuer al-Assad? La réponse simple est que Nasrallah veut rebattre les cartes afin d’alléger la pression sur al-Assad (dont les forces ont déjà tué près de 35.000 Syriens)… Et aussi d’alléger la pression sur le nucléaire iranien. Le Hezbollah fait tout cela au détriment de sang syrien, et aux frais de l’Etat libanais, qui pourrait bientôt se retrouver dans une guerre inégale et désespérée. Cependant, il est intéressant de noter ici que ceux qui déclaraient leurs peurs, il y a peu, de voir la situation syrienne se propager au Liban, ne donnent pas la moindre critique de ce que fait le Hezbollah, malgré le fait que ces actions peuvent entraîner le Liban dans une guerre libanaise purement destinée à servir les intérêts iraniens. Que peut-il y avoir de plus hypocrite que cela ?

Donc, si certains croient vraiment, d’une manière délirante ou autre, que Hassan Nasrallah est un ami, il convient de rappeler la phrase célèbre: « Avec des amis comme ceux-ci, qui a besoin d’ennemis? »

Par Tariq Alhomayed – Adapté en français par JSSNews.
Tariq Alhomayed est le rédacteur en chef du journal Asharq Al-Awsat, la plus jeune personne à être nommée cette position.
N’oubliez pas votre Web-li pendant les fêtes en Israël
 

Print Friendly

8 Réponses à Iranien, construit et assemblé au Liban – Par Tariq Alhomayed

  1. subliminalsong Répondre

    16 octobre 2012 a 13:48

    Les iraniens ils ont grillé leur meilleure cartouche, non seulement leur drône a été détecté (copie conforme du RQ170), mais en plus il a été détruit au deuxième passage, ils montent ça en succès mais c’est un échec, le succès eut été de prendre des clichés et de rentrer tranquillement en faisant le chemin inverse sans laisser de trace…

    • AB.ZEN Répondre

      16 octobre 2012 a 22:44

      Oui, c’est ca, console toi tant que tu peux…:)))

      • Davidoff Répondre

        16 octobre 2012 a 23:33

        ya HASBEEN?

        Si lhezzbouba démontre que la cocotte en brique de lait,à réellement observé le ciel israelien,alors la seulement tu frimeras,mais j’en doute fortement.

      • subliminalsong Répondre

        17 octobre 2012 a 09:17

        espèce d’âne, la finalité d’un drône c’est de ne pas être détecté, prendre des photos et des films et repartir, et pas être détecté puis être abattu, si j’ai tort tu me le dis.

        • Zarzour Répondre

          17 octobre 2012 a 14:08

          Espèce de mouton dont la corne va bientôt servir pour sifler la fin du macth entre les deux faces de BARAK (EHUD comme YAHOUDI ou HUSSEIN comme L’Imam Hussein). Le drone qui a été envoyé en Israel avait une seule mission ce jour là: Intriguer Israel et provoquer des interrogations; donc des peurs donc une sorte d’équilibre: Israel qui voulait frapper avant l’autorisation viens de dire non, attendez d’abord, mes gangs sont détachés je dois les réattacher…

      • Laurent Répondre

        17 octobre 2012 a 15:34

        Tiens, un lacher de carfards ! Y’avait longtemps. Tu as trouvé la sortie de ton terrier ou on t’a gréffé un cerveau et tu as voulu l’essayer. Pour ma part, je pense que ton opération n’a pas marché.

  2. Tariq Répondre

    17 octobre 2012 a 17:52

    Pour le coup, si la mission est un échec alors celle qui consistait à espionner Téhéran l’était aussi.

    Si elle est une réussite, l’autre l’est également.

    Dans les deux cas, la finalité est la même: Le drône n’est plus aux mains de son premier propriétaires.

    Nous verrons bien quelle suite les gouvernements des deux pays vont donner à cette histoire…

    • neoplasme avner Répondre

      17 octobre 2012 a 19:06

      bariq quand on fera un lacher de jambon de parme en F16 sur la mecque tu rigoleras moins….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *