Israël relance l’immigration des juifs d’Inde et de Birmanie

Publié le : 6 novembre 2012

Le gouvernement israélien a discrètement décidé de reprendre, après un arrêt de cinq ans, l’immigration des Bnei Menashe, une groupe tribal venu du nord de l’Inde et de Birmanie, qui se prétend être les descendants de la tribu juive de Menashe.

Mardi, la radio militaire a indiqué qu’un vol de 274 nouveaux immigrants venus d’Inde devrait arriver d’ici quelques semaines.

Environ 1.700 membres de la tribu vivent déjà dans le pays, principalement dans les implantations juives de Judée et de Samarie, en particulier à Kiryat Arba. Il y a entre 7.000 et 9.000 Bnei Menashe qui vivent actuellement en Inde et en Birmanie. En 2005, le grand rabbin Shlomo Amar a jugé que la tribu avait des racines juives, mais les membres doivent encore subir un processus de conversion pour être admissible à l’immigration dans le cadre de la Loi du Retour.

Ne laissez pas votre bien en Israel tous seul pendant votre absence!

En 2007, l’immigration a effectivement été interrompue par un changement dans la politique du gouvernement.

Le député Meir Sheetrit (Kadima), qui était ministre de l’Intérieur en 2007, et qui s’oppose à l’immigration des juifs d’Inde, a déclaré ce matin que la reprise de cette immigration met en danger l’identité juive de l’Etat.

« Apparemment, il y a ceux dans le gouvernement qui pensent que si ils viennent en Israël et qu’ils convertissent au judaïsme, alors ils obtiendrotn les votes de ces nouveaux citoyens pour les prochaines élections, » a affirmé Sheetrit à la radio militaire.

Otniel Schneller, également député de Kadima, a fait valoir que la question relève essentiellement du regroupement familial pour les membres de la communauté résidant déjà dans le pays. « Nous sommes un pays démocratique. Un pays qui considère l’importance des gestes humanitaires… ils devraient recevoir un accueil chaleureux.  »

Shavei Israël, une ONG qui agit efficacement comme agent de liaison entre Israël et les Bnei Menashe, sera en charge du financement du projet d’immigration.

Israël, la semaine dernière, a renouvelé vols d’immigrants en provenance d’Ethiopie, cherchant à faire venir à Jérusalem les derniers juifs de ce pays.

Emmanuel Attali – JSSNews
Apprenez à connaître Jérusalem grâce à un coffret de 3 DVD 

Print Friendly

8 Réponses à Israël relance l’immigration des juifs d’Inde et de Birmanie

  1. meller danielle Répondre

    6 novembre 2012 a 13:53

    Que ce depute de Kadima aille au diable iL doit etre raciste Si un rabbin orthodoxe dit que ces gens sont juifs ILS DOIVENT POUVOIR FAIRE LEURS ALLIAH

  2. meller danielle Répondre

    6 novembre 2012 a 14:11

    Ce depute est antisioniste Chaque juif peu importe la couleur de sa peau doit pouvoir faire son alliah

    • Josh Samuel Répondre

      6 novembre 2012 a 15:14

      @Meller Danielle

      J’apprécie vos deux commentaires mais suis également surpris car contraires à ceux que vous avez publié précédemment.

      Etre Juif, ce n’est pas un type physique, genre sepharade ou ashkenaze bien que peuplant le peuple juif en majorite. Etre Juif c’est l’attachement à la Thora et Israel. Broukhim abaim, Bnei Menashe!!!

      • meller danielle Répondre

        6 novembre 2012 a 17:54

        je suis d accord avec toi mais tu ne peu obliger les gens d etre orthodoxeDany qui fait partie de la communaute massoraty de Carmiel

  3. AvecIsrael Répondre

    6 novembre 2012 a 15:22

    Je ne vois pas où est le problème, qu’ils soient noirs, jaunes vert ou violet, du moment qu’ils sont juifs, barouh aba.

  4. goudet Répondre

    6 novembre 2012 a 15:54

    chaques etres humains a droits as une chance .
    ce couvernement est coronpu

  5. ELIOT Répondre

    6 novembre 2012 a 16:13

    Le député Sheetrit de Kadima me semble à coté de la plaque. Ainsi, selon lui ces juifs d’Asie seraient « un danger pour lidentité juive d’Israël. Des juifs un danger pour le pays des juifs mais pas les 20% de muslims qui ont la citoynneté israélienne en dépit du bon sens et qui, eux sont une menace mortelle pour Israël…

  6. Marcus Répondre

    6 novembre 2012 a 22:56

    Du moment qu’ils se sentent juifs, qu’ils ont l’amour d’Israël, qu’ils sont prêts à le défendre et qu’en plus un rabbin a reconnu leur filiation avec le judaïsme, ils ont leur place en Israël et quiconque leur refuse cette place est un anti-sioniste et n’a certainement pas sa place à la Knesset.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *