Une insatiable jouissance du sang | JSSNews

Une insatiable jouissance du sang

Publié le : 23 novembre 2012

Les images insoutenables des corps mutilés des six Palestiniens accusés d’avoir collaboré avec Israël ont déjà fait le tout du monde. Le Hamas ne s’est pas contenté de faire exécuter ces six individus sans autre forme de procès, mais leurs corps ont été exposés dans la rue, avant d’être piétinés, mutilés par une foule en liesse hystérique qui pataugeait et crachait dans leur sang. L’un des cadavres à même été attaché par une corde à une motocyclette qui l’a traînée dans les rues de Gaza, accompagnée de Palestiniens en délire qui tiraient en l’air en signe de joie et de victoire.

Malheureusement pour la propagande du Hamas, généralement plus avisée,  les exécutants de ce massacre ont librement laissé les spectateurs comblés  – dont de nombreux enfants – filmer et photographier ces scènes avant de les diffuser sur les réseaux sociaux. Ainsi se retournait contre le Hamas l’arme favorite dont il use et abuse depuis une semaine : la diffusion de clichés de blessés ou morts arabes, de préférence ensanglantés  – la plupart pris d’ailleurs en Syrie – destinés à présenter Israël comme étant un pays barbare. Interrogés par les médias occidentaux, les responsables du Hamas à Gaza et à l’étranger, mis au pied du mur, ont redoublé de ruse et ont une fois de plus menti effrontément en disant « regretter ces scènes » et affirmant « que ces collaborateurs auraient dû bénéficier d’un procès ». Comme c’est le cas en général…

Netanya – Votre appartement les pieds dans l’eau

Ces scènes tournées dans la sphère du Hamas sont à relier directement à celles qui avaient choqué le pays lors du terrible lynch de Ramallah, fief du Fatah, le 12 octobre 2000, où une foule en liesse avait massacré et mutilé deux malheureux réservistes israéliens dont le seul tort avait été d’entrer par erreur dans la ville. Là aussi, des scènes terribles avaient été immortalisées, notamment celle d’un Arabe palestinien faisant le « V » de la victoire depuis les fenêtres du commissariat devant une foule exaltée à la vue du sang sur ses mains. A l’époque, Arafat avait usé de menaces sur les reporters étrangers afin qu’ils renoncent à diffuser ces images, mais aujourd’hui ce genre de procédé n’est plus possible n’importe quel enfant peut désormais diffuser des photos dans le monde entier depuis son téléphone portable.

Les exemples sont encore nombreux de cette fascination morbide et meurtrière pour le sang qui règne dans la culture arabo-musulmane. Il faut le dire même si cela sort du cadre du politiquement correct : il y a un abîme culturel et civilisationnel entre le Judaïsme et l’Islam notamment sur cette question. Sauf très rares exceptions, jamais les médias israéliens, ni Tsahal ni même les citoyens n’ont diffusé des images choquantes après des attentats, et les scènes d’horreur étaient toujours rapidement nettoyées afin « que la vie reprenne ». Personne au monde n’a vu par exemple sur ses écrans les images des corps des trois victimes de Kiryat Malakhi, car la pudeur juive n’a d’égale que le goût du sang chez nos ennemis. Israël en paie paradoxalement le prix fort en termes d’image, puisque les foyers de la planète sont inondés d’images à charge contre l’Etat juif, même si elles sont la plupart du temps tronquées, alors qu’Israël enterre ses morts dans la discrétion et le respect qui leur est dû ainsi qu’à leurs familles.

Il suffit de voir les scènes de liesse à Gaza lorsqu’un attentat touche des civils israéliens pour comprendre qu’il s’agit de deux mondes antagonistes, l’un sanctifiant la vie et la morale, l’autre vénérant la violence et la mort.

Une ligne bien rouge relie ceux qui sèment la mort à travers le monde au nom du Coran : un goût ancestral pour la violence, le mensonge, le chantage et le sang.

 

Shraga Blum – JSSNews

Apprenez à connaître Jérusalem grâce à un coffret de 3 DVD

76 Réponses à Une insatiable jouissance du sang

  1. Adam Répondre

    23 novembre 2012 a 01:18

    L’islam est le fleau de ce monde. Nous en sommes les premieres victimes. Que Dieu soit avec nous. Amen.

  2. JACOBITUS Répondre

    23 novembre 2012 a 01:25

    j’ai attendu la video dans les medias en france.nada maccache oualou.planquée sous le tapis ….LES ARABES vont certainement dire que c’est le mossad qui est derriere ça…j’ai un billet d’avion pour la syrie à offrir aux enculés de journalistes français qui etaient à GAZA (sans oublier mimouna, charles de mes deux,et liseron BOUBOULE )

  3. Gabriel Répondre

    23 novembre 2012 a 07:31

    Nazislam : des barbares

  4. bangkok Répondre

    23 novembre 2012 a 07:50

    19 leaders terroristes du hamas et du jihad executés
    30 centres de commandement de 1er ordre
    980 rampes de tir de roquettes souterraines
    140 tunnels utilisés pour le trafic d armes
    66 utilisés pour des activités terroristes
    42 salles d operation et bases du hamas
    26 sites utilisés pour la fabrication et le stockage d armes
    des dizaines de rampes et de sites de lancement de roquettes longue portée

    bravo tsahal !!

  5. SOLEIL Répondre

    23 novembre 2012 a 09:45

    Il aurait fallut utiliser les bombes anti-bunker !
    C’est une goutte d’eau dans l’ocean !

    Je souhaite de tout mon coeur et je prie D. qu’un seisme angloutisse toute cette bande de sanguinaires ! AMEN !

  6. Johnjohn Répondre

    23 novembre 2012 a 10:48

    Ou peux on voir la video ?
    Aucune envie macabre, mais pour pouvoir la montrer aux gens !!

  7. laure Répondre

    23 novembre 2012 a 10:48

    Vous mettez le doigt sur une vraie question.
    C’est vrai qu’Israel ne diffuse pas les images de nos corps déchiquetés.
    Et si justement, il fallait le faire pour remuer l’opinion ?
    Lors du massacre atroce de la famille FOGEL à Itamar, la famille avat accepté que soient diffusées les images de plusieurs victimes, en floutant les visages.
    Elle avait compris le pouvoir des images, et savait qu’il fallait faire « ce sacrifice » à notre pudeur habituelle.
    ET pourtant ces images n’avaient même pas été diffusées par les media occidentaux …
    Je pense que malheureusement, nous allons être obligés de mettre de coté un peu de notre pudeur et de montrer nos victimes, en floutant leur visage.Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons rétablir un peu l’équilibre de l’image et de l’émotion.
    De la même manière, il faut absolument faire circuler sur vos sites des témoignages des habitants du Sud d’israel des enfants, et des victimes, avec des photos.
    On compte sur vous !

  8. sunset Répondre

    23 novembre 2012 a 13:15

    pas de mots assez fort pour decrire ces ignominies sans nom ..cette population arabe qui n a absolument aucun respect pour la vie est absolument abject , aussi abject que les gens qui peuvent pretendre a defendre de tels barbares sanguinaire et voué au mal et a la mort ..c est a vomir ..

  9. grimm Répondre

    23 novembre 2012 a 14:07

    l’envoyé spécial à gaza du figaro ecrit

    « le djihad islamique tient une conférence de presse…son porte parole essuie une larme par l’oeillère de sa cagoule »
    gentil islamiste

    gros sous titre
    « les israeliens ont compris qu’ils ne pouvaient plus nous tuer comme des chiens »
    méchant israelien

    etc etc dans l’ignoble

  10. cordo13 Répondre

    23 novembre 2012 a 16:03

    C’est EUX la GROS TUMEURE a éradique

  11. אבנר בּן ישׂראל Répondre

    23 novembre 2012 a 16:31

    Autorisé à la publication: Les auteurs de l’attentat de Tel-Aviv ont été arrêtés.

    Merci au shin bet !
    Ces monstres mériteraient la prison à vie

  12. Geoland Répondre

    23 novembre 2012 a 18:35

    Comme la clique politico-religieuse de Téhéran vient de voir sa recherche d’escalade avec Israël se dégonfler, au travers d’ un supposé « cessez-le-feu » Hamas-Israël, il lui fallait trouver une autre voie…

    Jetter de l’ huile sur le feu, quand les braises sont encore incandescentes, est donc le perpétuelle stratégie, qui vient de prendre place une nouvelle fois, au Vénézuéla de Hugo Chavez.
    Il y a à peine quelques heures, une cinquantaine de manifestants s’en sont pris à la principale synagogue de Caracas ( Synagogue Mariperez), lançant des engins pyrotechniques contre et dans le batiment, aux cris de « Juifs assassins, Juifs maudits, arrêtez de tuer les gens innocents ».

    Comme l’ Ambassade Israélienne du Vénézuéla est fermée depuis plusieurs années -Chavez a rompu les relations diplomatiques avec l’ Etat hébreu-, la clique progré-Gauchiste Vénézuélienne acoquinéé aux Mollahs, ne pouvait pas se rendre au-devant de l’ édifice pour manifester.
    Mais qu’à celà ne tienne, -même si l’ on viole la « sacro-Sainte » artificielle distinction entre « antisionisme » et « antisémitisme »,qu’ ils se complaisent à nous rabacher, tel un mensonge à la Goebbels…-, l’hideuse bête qu’est ce nouvel Islam politisé du 21ème siècle, trouve tous les subterfuges pour attaquer inlassablement sur tous les fronts, en tous lieux, sous toutes les formes.

    http://www.aurora-israel.co.il/articulos/israel/Mundo_Judio/48301/

  13. filasttine Répondre

    24 novembre 2012 a 15:39

    Nous ne sommes pas des sauvages, nous ne sommes pas des animaux, nous appliquons juste les enseignements sacrés de notre prophete.

  14. huso Répondre

    24 novembre 2012 a 15:45

    arabes et arméniens même combat !
    http://www.tetedeturc.com/home/spip.php?rubrique97

  15. Josef Répondre

    24 novembre 2012 a 16:31

    « Il suffit de voir les scènes de liesse à Gaza lorsqu’un attentat touche des civils israéliens pour comprendre qu’il s’agit de deux mondes antagonistes, l’un sanctifiant la vie et la morale, l’autre vénérant la violence et la mort. »

    Tout comme il suffit de voir les scènes de liesses des criminels terroristes du mossad, chantants et dansants, lorsqu’ils ont fait sauté le world trade center, en assassinant plus de trois mille personnes…

  16. stephane Répondre

    25 novembre 2012 a 16:15

    dans « options internet » et « confidentialité » ; ne pas décocher les « cookies » ; il semblerait que ça foute le bordel pour envoyer les comms.

  17. Moshe Eric Répondre

    25 novembre 2012 a 18:46

    Actuellement , les musulmans chiites (comme les iraniens) ont une fete « ashura » de repentance (qui vient de 10-esser , ils ont encore copié en deformant notre saint Yom Kippour ), ou on voit ces débiles mentaux en train de se flageller jusqu’à ce que leur sang coule, quand on voit à qui on à faire, on doit vraiment remercier D. de sa protection journalière .
    Regardez plutot des exemples de leur folies :
    http://www.youtube.com/watch?v=1h-DDOM6XTQ
    http://www.youtube.com/watch?v=THy0k9nI4js&feature=fvwp&NR=1
    http://www.youtube.com/watch?v=zhkB-Ybuvro&feature=endscreen&NR=1

  18. Serge Belley Répondre

    25 novembre 2012 a 19:55

    Voici ce que j’ai répndu a ce taré Roger Blaireau concernant la mort et la sépulture Ben Laden

    Il dit:
    et, jusqu’à ce jour,il n’existe absolument aucune preuve de tout cela et notamment de la mort de Ben Laden. tout repose sur des paroles et des récits de certaines personnes, sans aucun élément de preuve, vérifiable par des autorités indépendantes.
    jusqu’à preuve du contraire, il ne s’agit pour le moment que d’une sorte de récit héroïque, un conte de fées, à vocation interne aux États-Unis surtout. Ce n’est pas ainsi que l’on écrit l’Histoire, par contre c’est exactement comme cela qu’on raconte des histoires !

    Roger Blaireau,
    Et pourquoi donc les USA devrait fournir quelques preuves que ce soit a qui que se soit ! Tout simplement parce qu’ils ont été les seuls a s’impliquer dans cette opération
    et qu’il a dû leur en coûté un paquet $$$ pour y parvenir.
    Aussi je voudrais bien voir et constater quel genre de sépulture sont données a tous ceux et celles qui sont assassinés par les djihadistes!!!
    Je n’ai aucune preuve de cela non plus.

  19. Bertrand ESCAFFRE Répondre

    10 janvier 2013 a 03:23

    Les vrais morts sur le chemin de ALLlah HaEloh, ce sont ceux qui ont été tués ainsi et traînés dans les rues.
    C’est ce genre de comportement communautaire qui m’oblige à vivre reclus, mais ça ne m’empêchera pas d’aller jusqu’au bout.
    Peut-être un jour venir en Israel comme réfugié politique. Si la France continue à virer nazi…
    Mais je ne pourrais supporter de voir Jérusalem salie par les coutumes helléniques, sans réagir avec une certaine véhémence, ce qui pose d’autres problèmes : car si depuis le confort relatif de la France l’humeur me porte à l’indignation hystérique, qu’en serait-il sur place ? Me connaissant je crains le pire et il faudra 1000 kilotonnes de moussar pour surmonter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *