Israël: la fin des blagues Bazooka !

Publié le : 2 décembre 2012
Print Friendly

Les chewing gum  Bazooka existent depuis près de 60 ans en Israël. Ils sont généralement vendus comme des « Malabar » en France, en format individuel. Et comme pour les « Carambar » ou l’on retrouve une blaque à l’intérieur du packaging, le Bazooka est connu pour sa mini-BD humoristique qui se trouve à l’intérieur du papier d’emballage.

Mais pour la première fois depuis la mise sur le marché de ce bonbon, en 1953, Bazooka va changer complètement la conception marketing de ses chewing gum.

En plus de remplacer le rouge, blanc et bleu associé à la marque, la société envisage également de supprimer les histoires mettant en scène Joe Bazooka, la star des mini-blagues de ce chewing gum.

Ainsi, au grand désespoir des amateurs de blagues pourries, les consommateurs de Bazooka auront désormais le droit à des énigmes, des puzzles, ou des codes barre à flasher pour jouer sur son téléphone portable !

Les couleurs de la marque seront plus « tapantes », devenant fushia et jaune.

De fait, la modification a été apportée à la suite d’une enquête récente qui a révélé que seulement 7% des enfants âgés de 6 à 12 ans reconnaissent Joe Bazooka.

Bazooka a été vendu pour la première fois aux Etats-Unis après la seconde guerre mondiale. Il est commercialisé dans plusieurs pays avec, à l’exception de la France, des BD traduites dans les langues locales.

Elinor Cohen-Aouat – JSSNews 

6 Réponses à Israël: la fin des blagues Bazooka !

  1. danhaim Répondre

    2 décembre 2012 a 18:43

    breslev.fr 17 07 012
    Résister a la solution « virulente », a l’action négative et comme cela retourner la situation en bien… ex; une femme qui manque de tsinout, en ne la regardant pas, sans critiquer, il l’a répare et lui donne la possibilité de faire techouva. Alors que la « bagarre » n’aura pour résultat que l’éloignement…
    https://vimeo.com/channels/thora31breslev
    http://www.breslev.fr/cours-audio-enseignement-31.html
    http://www.youtube.com/user/breslev/featured
    http://www.breslev.fr/boutique/118-lecon-31-1-cd-en-format-mp3-10cours-avec-fond-musical.html

  2. zibi Répondre

    2 décembre 2012 a 21:42

    Si on ne pouvait avoir que ce type de souci, j’achète tout de suite.

  3. אבנר בּן ישׂראל Répondre

    2 décembre 2012 a 22:31

    bazooka dans la gueule des gazaouites,ça c’est le progrès…

  4. méfaresh01 Répondre

    2 décembre 2012 a 23:41

    IL ETAIT GRAND TEMPS QUE CELA CESSE !!

    Enfin !!!

    Les autorités de l’entité sioniste font pour une fois un pas en arrière dans leur odieux comportement militariste. On va enfin reconsidérer ce fameux  » BAZOOKA » qui ralliait la jeunesse de l’ occupant juif des terres arabes autour d’un nom guerrier : « BAZOOKA »!!!

    Tout le monde a remarqué l’extrême nocivité d’un pareil nom pour des jeunes esprits qui, arrivés à l’adolescence, se précipitent sur toute arme susceptible de tuer ou blesser leurs pacifiques voisins arabes.

    Eh, oui ! L’enrôlement, l’embrigadement, l’incitation à la haine sont les règles du sionisme pour la jeunesse. Et l’état terroriste que les Juifs ont imposé au Monde par la ruse et la corruption a depuis longtemps utilisé ses enfants pour en faire de futurs assassins d’arabes pacifiques et travailleurs…..

    Bien entendu, j’exige que les différents médias arabes et apparentés me reversent des royalties pour avoir rédigé à leur place ce texte dans leur propre style, leur propre vocabulaire et leur propre
    ramassis de mensonges…….

    • Daz Répondre

      3 décembre 2012 a 00:18

      Ils paient déjà pas leurs missiles, tu penses bien qu’ils vont pas te payer pour les avoir plagié :p !

  5. valmont Répondre

    3 décembre 2012 a 14:05

    La france n’achète pas Bazooka, car on a déjà le kif ,haschich et autres babioles pour gamins, fournies à foison par nos gentils nord maghrébins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *