Le meeting « Palestine Vaincra » à l’Université de Toulouse annulé

Publié le : 6 décembre 2012

L’UEJF salue la décision du recteur d’académie de Toulouse d’ interdire le meeting « Palestine vaincra » prévu à l’université Toulouse-Le Mirail samedi.

Olivier Dugrip, recteur de l’académie de Toulouse et chancelier des Universités, a décidé d’interdire le meeting « Palestine vaincra » qui devait se tenir dans une amphi de la Faculté du Mirail samedi prochain, invoquant « le risque de trouble manifeste à l’ordre public ».

L’UEJF salue cette decision qui permet de conserver l’université comme un lieu de débat d’idée et d’ouverture et non d’apologie du terrorisme. Abu Sami, représentant du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP), organisation terroriste selon notamment l’Union Européenne, devait intervenir ainsi qu’un représentant du collectif Georges Habache.

Suivez nos dernières parutions grâce à Twitter !

Plusieurs associations ou partis politiques (dont les « jeunes populaires » de l’UMP) avaient protesté contre l’organisation de ce meeting en faveur du terrorisme ». Le collectif « coup pour coup 31« , organisateur de l’événement, avait fait par de son indignation face à ses critiques et en appelait à la liberté d’expression.
Le Crif, par la voix de sa président à Toulouse Nicole Yardéni, avait demandé et obtenu du président de l’Université, l’installation d’un stand pour permettre de débattre et d’échanger des points de vue, forcément très différents, comme nous le relations dès mercredi.

Rappelons que l’UEJF avait déposé plainte il y a quelques mois après l’agression le 27 avril 2012 de plusieurs de ses membres au sein de cette même université. Le président de l’Université ne s’ était pas exprimé et avait refusé de condamner les insultes antisémites prononcées au sein de son université.

Pour Alexandre Sztulman, Président de l’UEJF Toulouse: « Je suis affligé de voir Monsieur Minovez faire de son université une tribune pour terroristes cautionnant une fois de plus les appels à la haine. L université est le lieu par excellence de l émancipation intellectuelle et non celui de la promotion de la haine. Je salue la décision du recteur et le remercie pour son courage ».

Le président de l’Université Jean-Michel Minovez a fait savoir au recteur sa désapprobation. Il indique dans un courrier que France 3 Midi-Pyrénées s’est procuré : « En tant que défenseur de la liberté d’opinion et d’expression, j’ai autorisé la tenue de ce meeting au sein de l’université car je considère que celle-ci doit être un lieu d’échange où toutes les opinions doivent pouvoir s’exprimer librement, dans le respect de la légalité républicaine et dans le cadre de la règlementation universitaire ». 

Avec l’UEJF – Pierre Kinour – JSSNews 

Print Friendly

7 Réponses à Le meeting « Palestine Vaincra » à l’Université de Toulouse annulé

  1. tor Répondre

    7 décembre 2012 a 00:36

    J’espère que ce grand défenseur d’Israel qu’est l’UEJF maintiendra sa plainte contre Minovez car l’incitation à la haine persiste à moins qu Sztulman, à l’instar de Klugman,ne se serve de cette association dont je n’ai jamais connu un seul votant pour se faire une place au PSSSS

  2. hankquinlan Répondre

    7 décembre 2012 a 02:04

    L’UEJF n’est qu’une volaillere d’opportunistes qui pratiquent la langue de bois et le politiquement correct. Bref il cause plus de tord à la communauté en l’ouvrant qu’en la fermant. Pour ceux qui en douteraient allez sur la toile pour charger quelques débats ou son président est invité. C’est affligeant.

  3. Dov Répondre

    7 décembre 2012 a 10:11

    Ces palos nous volent meme nos slogans  » ISRAEL VAINCRA « .

  4. zibi Répondre

    7 décembre 2012 a 11:21

    Ce qui est désolant, ce n’est pas que le Recteur d’académie de Toulouse interdise l’événement, ce qui est une bonne chose au demeurant, mais que la haine d’Israël se soit installée à ce point dans ce pays et dans tant d’autres. Et que cela n’aille de mal en pis.

  5. Vamont Répondre

    7 décembre 2012 a 12:09

    De quel coté est la mairie de toulouse?.partout où ils sont c’est la déliquescence

  6. danièle Répondre

    7 décembre 2012 a 13:04

    il faut dire que Toulouse c’est devenu l’arabistan

  7. marseille13 Répondre

    7 décembre 2012 a 19:28

    logique qu’en france on ait la haine du juif,je m’explique:avant tout vous avez une population arabe plus que tres importante,ensuite s’ajoutent les communistes,le front de gauche,les verts ,les ecologistes,quelques socialistes et d’autres comme hessel,enderlin,ect…..
    tout çà fait plus de la moitie de la france.donc je ne suis ^pas surpris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *