Emeutes de Kafr Quaddum : « Nos mains étaient liées ! »

Publié le : 10 décembre 2012
Print Friendly

La semaine dernière, deux incidents impliquant des soldats et des Palestiniens ont plongé Tsahal dans l’embarras.

Jeudi, plusieurs incidents impliquants tous des « policiers » palestiniens ont eu lieu dans Hébron. Des « policiers » palestiniens prétendant interdire à une patrouille de Tsahal de surveiller une zone depuis laquelle plusieurs attaques terroristes visant les Juifs résidants à Hébron avaient été lancées les jours précédents, et finissant par agresser physiquement lesdits soldats devant leur refus, d’autres « policiers » palestiniens s’opposant par la force à l’arrestation d’un terroriste qui était lié à ladite « police », puis déclenchant et dirigeant en plusieurs endroits de la ville des émeutes, avaient imposé aux soldats israéliens de se replier sous les jets de pierre d’une foule d’émeutiers largement supérieure en nombre qu’ils maintenaient à distance à coup de grenade incapacitante.

Le lendemain, à Kafr Qaddum, l’une des zones les plus violentes de la Judée Samarie, une patrouille de 6 soldats avait du se replier sous les jets de pierre sous le regard de caméras et les « Allah Akbar » hurlés.

Suite à une enquête de Tsahal qui a abouti à la conclusion que les soldats auraient du intervenir au lieu de se replier, des témoignages desdits soldats ont commencé à émerger, et ils sont unanimes : « Nos mains étaient liées ! ».

Les soldats font remonter que les ordres, entre autres d’ouverture du feu, qui leur sont donnés sont, et cela d’après lesdits soldats de façon parfaitement volontaires, vagues. Un soldat témoigne que « plus que tout, ces images nous humilient en tant que combattants supposés gérer des missions bien plus complexes. Nous n’avons pas la possibilité de gérer ce genre de situation parce nos mains sont liées. Ce n’est pas que nous ne sommes parfaitement entrainés pour ce genre de situation, c’est que nous avons besoin qu’on nous donne les moyens ». Les ordres d’ouvrir le feu indiquent des situations avec un danger clair et immédiat et seulement si quelqu’un essaye de tuer. « Mais qu’est-ce qu’une foule vous lançant des pierres, parfois des rochers, si ce n’est une situation léthale ? Je n’ordonnerai pas d’ouvrir le feu sur une foule nous caillassant, mais vous ne pouvez pas rester statique à vous demander si l’on attente ou pas à votre vie devant une personne avec un rocher dans les mains. Et si je lui tire dessus, j’irai en prison ! »

Un autre témoigne « qu’il n’y a rien de plus humiliant pour un combattant que de voir ses amis courir. » Il reproche à l’armée d’envoyer des patrouilles de si peu d’hommes face à des situations explosives comme celle de Qaddum Vendredi. Il note aussi que les caméras comme par hasard toujours présentes transforment leurs officiers en « diplomates, calculant chaque balle plastique à chaque pas. C’est intolérable, nous devenons complétement exposés. Les caméras sont notre kryptonite. »

Les forces de Tsahal sont formées à « ne pas se laisser entrainer dans les provocations des émeutiers et à au contraire à montrer leur détermination ». Tsahal a cependant mis à jour ses procédures de dispersions des émeutes suites aux événements de la semaine dernière.

Et dire qu’en Syrie, pour ne citer que cet exemple, une manifestation pacifique, à plus forte raison une émeute de sauvages, serait dispersée à la mitrailleuse sur trépied mais que la « communauté internationale » ne sait regarder que dans la direction d’Israël. En Tunisie, phare du « printemps arabe », une manifestation de personnes défilant pour réclamer du travail a été la semaine dernière dispersée à coup de chevrotines… 

12 Réponses à Emeutes de Kafr Quaddum : « Nos mains étaient liées ! »

  1. zibi Répondre

    11 décembre 2012 a 00:14

    Pauvres soldats ! Le monde ne regarde qu’en direction d’Israël. La foule lance des pierres qui peuvent tuer autant que des balles, et parce qu’ils ne lancent que des pierres, les soldats ne peuvent répliquer. C’est insupportable. Alors qu’ils utilisent les mêmes méthodes. Dans des canons, qu’ils introduisent des multitudes de pierres et qu’ils les leurs balancent avec l

    • boubou aylik Répondre

      11 décembre 2012 a 15:12

      tres bonne idee j`aime .

  2. Gabriel Répondre

    11 décembre 2012 a 07:16

    La « démocratie et les droits de l’homme » sont pour les palestoches des armes puissantes. Il faut passer outre comme bachar en syrie . Plus de 40000 morts et le silence assourdissant du côté arabe et europe. C’est la seule solution.

  3. Aaron Répondre

    11 décembre 2012 a 09:45

    Malheureusement quoi qu.ils fassent nos valeureux soldats auront tord alors qu’ils tirent sur ces bâtards ça changera pas grand chose et ça réglera le problème

  4. Merkava Répondre

    11 décembre 2012 a 10:21

    Justement c est en y prêtant trop d attention que le monde surveille en permanence.
    Si Tsahal punissait avec la même sévérité,le monde incapable de bouger,détournerait les yeux.

  5. SOLEIL Répondre

    11 décembre 2012 a 10:28

    Que D. les protege…

  6. Frank Répondre

    11 décembre 2012 a 13:38

    Ca ne changera pas tant que Bibi gardera Barak

  7. Perezzz Répondre

    11 décembre 2012 a 14:14

    C’est lamentable! cette attitude est suicidaire ,devant l’absence de réaction les attaques vont se multiplier. L’armée israélienne serait-elle atteinte par la haine de soi ?,instillée par les attaques incessantes de l’ordre mondial, par la gauche locale et le lâchage d’Obama.
    Abbas a bien reçu le message de l’ONU  » vous pouvez créer un état sans accord avec Israël « . Abbas est et probablement derrière ces évènements qui mènent vers à une nouvelle Intifada,dans le but de disqualifier définitivement Israël.

    Les accords d’Oslo sont caduques. Israël est attaqué, il faut à présent définir unilatéralement les frontières de l’état et les défendre en répondant sans état d’âme à toutes provocations.

  8. bangkok Répondre

    11 décembre 2012 a 14:18

    au napalm,ils veulent le paradis,on va leurs donner !!

  9. Elie Répondre

    11 décembre 2012 a 18:09

    Ça n’existe qu’en Israël, ou tu as le droit d’insulter un soldat et t’en sortir sans soucis. Même dans les pays « Démocratiques » USA, UK, Allemagne lorsque t’attaque la police a coup de pierre ils ont pas le droit mais l’ordre d’ouvrir le feu. Cessons cette hypocrisie, et agissons fermement quitte a s’attirer la haine déjà omniprésente de la « communauté » internationale totalement acquise au monde arabe. Comme disais Golda MEÏR: « je préfère vos condamnations que vos condoléances »

  10. maujo Répondre

    11 décembre 2012 a 22:14

    j’ai un cousin qui fait l’armée en Israel, dernierement avec 4 de ses camarades, ils ont éte emprisonnés durant une semaine sur des accusations d’un palestinien, apres une semaine d’enquête ils ont été disculpés, même pas d’excuses de la hierarchie militaire, je vous laisse imaginer l’ecoeurement de ces jeunes qui ont été emprisonnés comme de vulgaires voyous et en lisant ce reportage je peux comprendre l’attitude des soldats qui se trouvent désemparés face à des « palestiniens » en furie et prêt à tuer.

  11. danhaim Répondre

    12 décembre 2012 a 17:41

    breslev.fr 09-12-012 UN MONDE PLEIN DE SOUFFLES POSITIFS…
    Aujourd’hui la forme ne veut lus rien dire… car noyer par la toumha, l’impureté…on peut rentrer chez un cordonnier et s’apercevoir en fait qu’il vend des épices… plus d’extérieur. Cela peut rendre fou celui qui s’y attache… Aujourd’hui , on regarde si il y a un souffle de vie dans l’endroit , si oui on rentre et sinon on s’éloigne.
    On est écouté parce qu’il y a un souffle d’Hachem en nous… Pas des trics de politique de pacotille… Il faut être un utilisateur de souffle positif et un fabricant aussi en utilisant la parole pour dire du bien , du positif… et comme cela créer des âmes « propres »qui vont se diffuser dans le monde et aider les humains a faire techouva.
    vimeo.com/55203089
    breslev.fr/avraham-ifrah-cours-122-Un-monde-plein-de-souffles-positifs,5141.html
    youtube.com/user/breslev/featured
    breslev.fr/boutique/118-lecon-31-1-cd-en-format-mp3-10cours-avec-fond-musical.html
    breslev.fr/cours-audio-enseignement-31.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *