Bilan financier: combien coûte la « Palestine » à chaque contribuable français

Publié le : 26 décembre 2012

La « Palestine ». Combien coûte-t-elle au contribuable français ? Trop !  Beaucoup trop dans un contexte économique français des plus difficiles ! Je vous laisse le soin de faire l’addition. Appréciez le total ! Attention ! Vérifiez, c’est vous qui payez ! A vos calculettes !

Les chiffres ci-dessous sont extraits des lettres d’informations éditées via le net par le Consulat Français de Jérusalem.

Si vous voulez vérifier…

Capture d’écran 2012-12-26 à 01.02.40

Janvier 2012.

12 Janvier.

Commencer par se faire une place au soleil de Gaza. Commencer par s’offrir une grande et splendide demeure : Le nouvel Institut Français de Gaza.

Acheminement de matériaux pour le chantier du nouvel Institut Français de Gaza 17.01.2012  

« Cadeau mixte », à plusieurs titres, une France locataire heureuse de montrer une belle image d’elle-même, heureuse d’investir en Palestine. Heureuse de faire son premier présent de l’année sous forme de matières premières livrées à domicile et euros sonnants et trébuchants. » !

Premier passage le 12 janvier d’un premier convoi et livraison de 200 tonnes de ciment et d’agrégats dans Gaza. Drapeau français en bandoulière, la délégation est accueillie par monsieur Desagneaux. Coût des travaux « environ » 1.000.000 d’euros.

22-24 Janvier.

Mr Henri DE RAINCOURT, Ministre chargé de la Coopération à Jérusalem et dans les Territoires  palestiniens, dans le cadre des 3èmes Assises de la Coopération décentralisée franco-palestinienne à Hébron (Cisjordanie) accompagné de diverses personnalités déclare que la France à déjà consacré 7.000.000 d’euros par an aux collectivités territoriales palestiniennes. Au total, depuis la conférence internationale des donateurs pour l’État palestinien organisée à Paris en décembre 2007, la France a contribué au développement des Territoires palestiniens à hauteur de 260.000.000 euros, dont 87.000.000 euros au travers de l’AFD.

Il a rappelé que la coopération décentralisée franco-palestinienne depuis 1991 a déjà investi  2.000.000 d’euros/an.

La France consacre en outre 5.000.000 d’euros/an au développement des municipalités palestiniennes, à travers l’Agence  Française de Développement

Enfin ce jour-là M. Henri DE RAINCOURT et Mr Salam FAYYAD signèrent une convention de financement de 10.500.000 euros visant à améliorer l’alimentation en eau le Nord de la Cisjordanie.

25 Janvier.Première ville impliquant une collectivité française et une collectivité palestinienne, Montreuil s’associe au projet de rénovation et d’agrandissement de l’école maternelle de Beit Sira dans la banlieue de Ramallah. Pour ce faire le Consul général de France à Jérusalem et le Maire adjoint de Montreuil Claude Reznik s’engagent  pour un montant total de 200.000 euros.

30 Janvier.

Mr le ministre de l’Économie nationale Abdel Hafiz Nofal et Frédéric Desagneaux ont mis en place à Bethléem le projet « Hazboun Media Center ». Pas de chiffres cités, il n’est fait mention à ce sujet que cette formule pudique. : «  Ce projet a bénéficié d’un don de la France dans le cadre de l’appui qu’elle apporte au secteur privé palestinien. »

Mr le consul de rappeler : La France a mis en place en septembre 2010 un protocole de don de 5.000.000 d’euros en faveur du secteur privé palestinien.

FÉVRIER 2012.

Pas de repos ! Pour commencer quelques visites accompagnées … de cadeaux !

Hébron, Jérusalem et Bethléem, plus particulièrement, à la basilique pour laquelle il fut annoncé une contribution de la France de 200.000 euros destinée à la rénovation du toit de l’édifice.

15-16 Février 2012.

C’est au tour du secrétaire d’État  chargé du Commerce extérieur, Pierre Lellouche, de se rendre à Jérusalem et dans les Territoires palestiniens.

Visite du nouvel Institut des finances publiques à Ramallah, financé par la France à hauteur de 3.500.000 euros.

Visite à Naplouse du premier centre de  traitement et de recyclage de déchets solides, financé à hauteur de 500.000 euros dans le cadre du  protocole de don français au secteur privé palestinien.

19-24 Février 2012.

Responsable au Ministère des Affaires Étrangères de l’aide humanitaire, Caroline Grandjean s’est rendue elle aussi dans les territoires palestiniens.

Le CDC, (Cellule de Crise) qui coordonne l’action du ministère des Affaires étrangères  a rappelé qu’en 2011, il avait financé trois ONG françaises  montant : 120.000 euros .pour la première, 200.000 euros pour la deuxième,  non indiquée pour la troisième.

Suivez nos dernières parutions grâce à Twitter

MARS 2012.

12 Mars 2012.

Lors de l’ouverture du 6ème Forum Mondial de l’Eau lundi 12 mars à Marseille, le Premier  ministre François Fillon a annoncé, en présence du Premier ministre de l’Autorité palestinienne Salam Fayyad, un soutien de la France de 10.000.000 d’euros au projet  d’usine de dessalement de l’eau de mer à Gaza.

A l’occasion d’un entretien en marge du Forum, François Fillon a également indiqué à Salam Fayyad que la France verserait prochainement une première tranche d’aide budgétaire de 10.000.000 d’euros au titre de l’année2012 pour aider l’Autorité palestinienne à faire face à  la crise qu’elle traverse.

14 Mars 2012.

Frédéric Lefebvre, Secrétaire d’État chargé du commerce, de l’artisanat, des PME, du tourisme, des services, des professions    libérales et de la consommation, a rencontré la ministre du Tourisme et des Antiquités de l’Autorité palestinienne, Khouloud Daibes. Ils se sont congratulés et se sont promis de joindre leurs efforts pour améliorer encore  la jolie 7ème position de la France parmi les pays visitant les Territoires palestiniens.

Des promesses et des pistes de coopération ont été explorées à l’occasion de cette visite entre la célèbre école française de gastronomie Ferrandi (sic) et l’école hôtelière de l’Université de Bethléem.

AVRIL 2012.

Pas possible !   Rien de versé ?   C’est un poisson !  Mais si…

4 Avril 2012.

Convention de financement de 5.000.000 d’euros pour un nouveau projet d’appui au secteur privé palestinien.

A l’occasion de la cérémonie de signature, Mr Frédéric Desagneaux a rappelé que l’appui au secteur privé constituait une priorité de l’action de la France dans les Territoires palestiniens.

Confirmation que la France porte à 10.000.000 d’euros le protocole de don par l’ambassadeur français chargé des questions économiques de développement et de reconstruction dans un entretien exclusif au quotidien Al-AyyaM courant Avril.

MAI 2012.

9 mai 2012.

La France accorde 10.00.000 d’euros au budget de l’autorité palestinienne.

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Salam Fayyad et le Consul Général de France à Jérusalem ont décidé à Ramallah une convention d’aide budgétaire payée par la France. Coût : 10.000.000 euros versé au budget de l’Autorité palestinienne.

Pour mémoire, il est rappelé que depuis la Conférence de Paris pour l’État palestinien en décembre 2007, la France a versé une aide totale de 68.000.000 euros/an aux Territoires palestiniens, (ce qui fait un montant de 68 millions X 4,5 années= 306 MILLIONS) dont25.000.000 euros/an d’aide directe au budget de l’Autorité palestinienne.

27 Mai 2012.

Appui au secteur privé palestinien lancement du projet «Clusters ».  Lancement de la campagne d’information et de sensibilisation du projet «Clusters». Ce projet de 5 millions d’euros vise à renforcer la performance des entreprises palestiniennes à travers le développement de pôles de compétitivité en Cisjordanie et à Gaza.

JUIN 2012.

7 & 8 juin 2012.

Visite à Paris du Président Mahmoud Abbas

Rencontre avec monsieur le Président de la République.

Jeudi 7 juin, le Président Abbas et le Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius…

Signature d’une convention de financement. Contribution de la France de 10 millions d’euros (soit 12,5 millions de dollars) au budget de l’Autorité palestinienne au titre de l’année 2012

De la même manière, la France avait affecté une partie de son aide à des projets à Gaza en 2009, à Jérusalem-Est en 2010 et en zone C de Cisjordanie en 2011. Cette nouvelle contribution porte à 105 millions d’euros l’aide accordée par la France au budget de l’Autorité palestinienne depuis décembre 2007.

JUILLET 2012.

9 Juillet 2012

Monsieur le Consul de France, monsieur Maher Ghoneim, ministre des Travaux publics palestinien et Hervé Conan, directeur de l’AFD dans les Territoires palestiniens.Mise en place d’un projet pilote pour tester des modes d’interventions dans « des zones très sensibles », en l’occurrence à Beit ZKarya, … du fait de la proximité du village de Gush Etziyon, Israël !!!

Coût de ce projet immédiatement financé par la France : 150.000$.

17 Juillet 2012.

La France finance un camp d’été pour les enfants de Jabalia (bande de Gaza).

Un seul objectif : Transmettre aux enfants la culture et le patrimoine palestiniens, à travers des leçons de Dabka (danse traditionnelle) et de musique.

(Aucun chiffre annoncé à ce propos si ce n’est qu’est confirmé un financement français).

AOUT 2012. La France est en vacance(s) !

SEPTEMBRE 2012.

Pas de bulletin mais une note :

Pierre Duquesne  La France a transféré 23 millions d’euros durant l’été . Durant les trois dernières années, nous avons rempli nos engagements en termes d’aide budgétaire. Cela n’était pas toujours facile étant donné les difficultés financières que l’on connaît actuellement mais en même temps, nous croyons fermement au processus.

 

OCTOBRE 2012.

1er Octobre 2012.  Il faut toujours avoir un projet d’avance dit le poète…

 La France et La Palestine sont gâtées !!!

Nouveau projet :

Rappel : Seconde journée d’information sur un projet d’appui au secteur privé dans le cadre de l’approche Cluster. (5.000.000 d’euros).

Puis Mr le Consul Général de France a visité une école de femmes gérée par l’ONG Mother School Society Naplouse. qui a bénéficié d’un financement de 152,000$ de l’Agence Française de Développement.

Enfin, Mr Desagneaux a visité le chantier de construction de la pharmacie centrale palestinienne. Il a pu constater l’avancement des travaux.

« Financée par l’Agence Française de Développement pour un montant de 5,8 MILLIONSd’euros ( !!! ), la future pharmacie centrale de Naplouse permettra d’entreposer dans un lieu unique (au lieu de trois aujourd’hui) l’équivalent de six mois de consommation de médicaments dans les Territoires Palestiniens (au lieu de deux mois selon les capacités actuelles) et d’éviter ainsi les pénuries de médicaments dans les structures publiques de santé. travaux de ce futur entrepôt financés par l’Agence française de développement.

14 Octobre 2012.  Nouvelle « aide » de la France

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Salam Fayyad et le Consul Général de France à Jérusalem ont signé dimanche 14 octobre 2012 à Ramallah une convention d’aide budgétaire prévoyant une nouvelle contribution de la France de 10 millions d’eurosau budget de l’Autorité palestinienne, au titre de l’année 2012.

16 octobre 2012.

INAUGURATION D’UNE UNITÉ DE SOINS INTENSIFS À JÉNINE.

Ce projet, financé par l’Agence Française de Développement à hauteur de $190,000, a permis de doter l’hôpital de la première unité de soins intensifs de Jénine, évitant aux patients de se rendre à Naplouse pour bénéficier de tels soins.

17 Octobre 2012.

Le Consul général de France et le Conseiller du Président de l’Autorité palestinienne pour les Affaires chrétiennes Ziyad Al Bandak ont signé à la Muqatah à Ramallah une convention de financement de 200.000 euros entre la France et l’Autorité palestinienne pour la restauration de l’église de la Nativité à Bethléem destinée au financement de la restauration du toit de l’église et concrétise le souhait de la France de soutenir l’Autorité palestinienne dans la préservation d’un monument historique important du patrimoine palestinien et mondial. Elle reflète également le rôle particulier que la République Française a hérité de l’Histoire vis-à-vis des églises et des communautés chrétiennes de Terre Sainte.

NOVEMBRE 2012.

12 Novembre 2012.

La France finance la réforme des institutions de l’A P

Le Consul général de France à Jérusalem et le ministre du Plan, M. Mohammed Abou Ramadan, ont signé ce lundi 12 novembre, au ministère du Plan à Ramallah, une convention d’un montant de 800 000 euros portant sur le financement du projet d’Appui à la réforme des institutions de l’Autorité palestinienne.

DÉCEMBRE 2012.

13 Décembre 2012.
Le ministre de l’Économie nationale, le Dr. Jawad Naji, et le Consul général adjoint, Olivier Plançon, ont signé, un accord pour une nouvelle tranche de 5.000.000 euros, portant à10.000.000  d’euros le montant du protocole de don français au secteur privé palestinien ou « French Grant ».. L’aide accordée est plafonnée à 500 000 euros par projet, maximum 1 million d’€. Le précédent protocole avait atteint un montant de 2.300.000 euros dans des secteurs variés. Le comité bilatéral franco-palestinien, est en cours d’instruction. Il représente un engagement de la France à hauteur de 1.500.000 euros.

19 Décembre 2012.

Mr Le Consul général de France, Mr Frédéric Desagneaux, signe un accord de prêt de2.000.000 d’euros avec Mr Samir Hazboun, Président de la société de développement de la zone industrielle de Bethléem. Ce prêt concessionnel, financé par l’A F D complète son appui au développement de la zone industrielle de Bethléem pour 10.000.000 d’euros et la seconde tranche de 5.000.000 d’euros du protocole de don français..

L’année civile se termine !!!

Au cours de mes recherches j’ai pu constater que Monsieur le Consul est  un homme actif qui ne rechigne pas au travail. Pourtant jamais, excepté une fois, (pour confirmer le dicton), le jour commémoratif de la Shoa, il n’est question d’Israël dans le site du consulat de France à Jérusalem.

Mais cela je l’avais déjà dénoncé… Mais cela ne servit à rien.

Dans quel but ?

« Notre objectif ultime est la destruction d’Israël ! »

Abbas Zaki du Comité central du Fatah du 25/11/2011 :

« L’accord devrait être basé sur les frontières du 4 Juin, 1967. Lorsque nous disons que l’accord doit être basée sur ces frontières, le président Mahmoud Abbas comprend, nous comprenons, et tout le monde sait que: l’objectif ultime ne peut être accompli en une seule fois »

« Si nous disons que nous voulons détruire Israël … Allez, c’est trop difficile. Ce n’est pas une politique acceptable à dire. Ne dites pas ces choses au monde. Gardez les pour vous… »

Et tout cet argent ne prend en compte uniquement ce qui est « officiel » et uniquement l’argent provenant « directement » de la France, pas des collectivités locales, territoriales, les associations financées par l’Etat, ou de l’Europe (aussi issu de la poche des français).

Par Bely – tribunejuive –  JSSNews

Recevez tous les jours les dernières informations de JSSNews par e-mail !  

Articles liés
Bernard Kouchner lors de sa dernière visite à Jérusalem
Bernard Kouchner ne se rendra pas en Israël et dans les territoires palestiniens à l'occasion de sa visite dans la région, prévue initialement du 23 au 25 octobre. Le porte-parole du Quai d'Orsay a expliqué ...
Lire tout l'article
François Hollande, dans les 15% des citoyens les plus riches de France
Le nouveau président socialiste de la France est propriétaire de trois maisons de vacances dans la très glamour Riviera de Cannes. L'homme qui n'aime pas les riches, âgé de 57 ans, veut révolutionner son pays ...
Lire tout l'article
Gaza : un second Méga-Centre Commercial sur le point d’ouvrir
Le plus grand centre commercial palestinien de tous les temps devrait ouvrir ses portes dans la bande de Gaza à la mi-Juin. Ce sera le second méga-centre commercial à ouvrir dans la bande de Gaza ...
Lire tout l'article
Cotisations sociales pour les Français de l’Etranger: la grosse arnaque dénoncée par un franco-israélien !
Interview de Maurice Bar, un retraité français de l'étranger, installé en Israël, qui demande à chacun de se mobiliser pour que les retraités de l'étranger soient remboursés de leurs frais médicaux, comme tous ceux qui ...
Lire tout l'article
Heureux de dépenser l'argent des français...
Par Jonathan-Simon Sellem - JSSNews Vous en rêviez ? Fabius l'a fait ! Vous ne saviez pas quoi faire de vos maigres économies (si tant est que vous ayez des économies avec le taux d'épargne ridicule) ? Vous ...
Lire tout l'article
Yigal Dawidowicz
De nombreuses personnes s'étant adressées à moi et de nombreux cas m'ayant été signalés, je tiens à attirer l'attention des Franco-Israéliens résidents en Israël et fiscalement non résidents en France sur le point suivant : ...
Lire tout l'article
L’Autorité Palestinienne en France assignée au Prud’hommes
Des Arabes payés au noir. L'organisation, qui représente l'Autorité palestinienne en France, est poursuivie devant le tribunal de prud'hommes pour non respect des droits de deux de ses employés. S'ils en avaient l'occasion, les employés ...
Lire tout l'article
Karen Lajon
C'est un article comme on en voit trop souvent. Ces articles qui attaquent Israël gratuitement. Ces articles sans contre-mesure, sans contre-poids. Ces articles anti-israéliens, qu'avec des sources palestiniennes, sans aucune vérification... C'est un article écrit ...
Lire tout l'article
Israël envisage de garder l’argent donné à Abbas ; avant qu’il ne l’offre aux terroristes palestiniens…
Israël envisage de soustraire des recettes fiscales mensuelles transférées à l'Autorité palestinienne, du montant que l'AP verse aux terroristes et à leurs familles. Selon un responsable du gouvernement israélien, retenir les recettes fiscales mensuelles - ou ...
Lire tout l'article
Les leaders du Hamas et du Fatah
Le Congrès américain a bloqué près de 200 millions de dollars de l'aide aux Palestiniens, affirmait samedi le journal anglophone The Independent. L'aide aurait dû être transférée avant la fin de l'année fiscale américaine, qui se termine ...
Lire tout l'article
Après Carl Bildt et Erdogan, c’est Kouchner qui en veut à Israël
François Hollande, dans les 15% des citoyens les plus riches de France
Gaza : un second Méga-Centre Commercial sur le point d’ouvrir
Cotisations sociales pour les Français de l’Etranger: la grosse arnaque dénoncée par un franco-israélien !
Plus rien dans le frigo ? Devenez palestinien ! La France offre (en 2 jours) 24 millions aux palestiniens !
Français d’Israël, vérifiez votre feuille d’imposition, il pourrait y avoir des anomalies diverses…
L’Autorité Palestinienne en France assignée au Prud’hommes
Karen Lajon (Le JDD), « journaliste » reine du plagiat qui ne vérifie pas ses sources…
Israël envisage de garder l’argent donné à Abbas ; avant qu’il ne l’offre aux terroristes palestiniens…
Promesses tenues : coupure effective de l’aide aux Palestiniens par les États-Unis

24 Réponses à Bilan financier: combien coûte la « Palestine » à chaque contribuable français

  1. gwynplaine Répondre

    26 décembre 2012 a 02:13

    La palestine…

    Le pays où coule le lait, que nos politicards confisquent à nos nourrissons, et le miel qu’ils volent à nos abeilles.

    Un jour, vraisemblablement, ce scandale,- le mot est faible-, plutôt cette folie permanente, éclatera.

    Les peuples d’eurabia seront abasourdis de voir les proportions de la trahison ourdie et mise en œuvre, jusqu’à l’absurde, par leurs élus, de giscard le technocrate myope à sarko le faux-jeton, en passant par mitterrand l’arsouille cynique et le chirac, qui n’a pas besoin de surnom…

    Et tout ça…
    Pour rien!

    les chefs mafieux palos qui se pavanent dans des costumes et des bagnoles hors de prix doivent être éberlués, du pognon que déversent sur eux ces furieux dérangés que sont leurs donateurs européens…

    Ofek, ici même il y a quelques temps avait publié le chiffre de 84 milliards de $ depuis 1948…

    Et des flotillards, dont certains sont sûrement sincères, prêts à donner leur chemise pour les damnés de la terre de palestine, le peuple oublié, agonisant dans l’indifférence générale..

    C’est dément. Ça dépasse l’entendement.
    La perpétration à bout de bras de l’imposture palo prouve une chose: il n’y a aucune sagesse dans « la communauté internationale ». L’homme occidental n’ a su retenir aucune leçon de ses malheurs

    Si après les guerres on a tendance, à vouloir croire, que « plus jamais çà », « que celle là c’était la der des ders.. », et bien il faut déchanter complètement.

    La bêtise, la stupidité aveugle dont l’homme blanc est capable (car c’est bien lui qui a crée et fait prospérer ce cancer arabe en terre d’Israël) ne s’est nullement résorbée au cours des siècles.

    Les bouddhistes (version dalaï-lama lave encore plus blanc, enfin safran) pour qui l’homme s’améliore au cours des siècles sont de la revue…

    Le politicard d’aujourd’hui est aussi vulgaire et aveugle que les chefs de guerre de Vercingétorix!

    Et, ce qui ajoute une dimension impardonnable à sa folie, c’est que,judéo-chrétien de culture, il est sensé savoir que la terre d’Israël est l’endroit le plus sismique de la galaxie.

    Le lieu d’où, il l’apprend dès le catéchisme, le chante parfois dans les églises, en pérore depuis des siècles, « C’est de Sion que l’Eternel rugira, c’est de Sion que l’Eternel fera entendre sa voix. »

    C’est dingue d’être nul à ce point là…

  2. דוד - King of Israel is back Répondre

    26 décembre 2012 a 06:01

    de la Coopération décentralisée franco-palestinienne à Hébron (Cisjordanie) accompagné

    Une magnifique article…. bravo…. Mais:
    .
    1. Pitié ! Hebron est une ville juive entre le Nord de Gaza et la Mer Morte, située en JUDEE (partie Sud de la Judée-Samarie) – Ce mot « Cisjordanie » doit être INTERDIT ou, au minimum mis en entre guillemets, par exemple: Judée-Samarie (scandaleusement appelées « Cisjordanie ») – C’est franchement la base du sionisme ou alors mieux vaut aller à la pêche !
    .
    2. Le contribuable israélien me paraissant plus intéressant, j’aimerais savoir combien ça nous coûte à nous, l’électricité, l’eau, le mur de sécurité, nos gardes-frontières, nos jeeps, nos armes, nos cartouches, les frais de R&D militaire, etc…. Parce que…. le contribuable israélien en a ras-le-bol de payer et d’avoir la vie chère à cause de ces immigrés clandestins qui occupent nos terres !
    Jouer les « bons samaritains » (c’est le cas de le dire), BASTA YA !

  3. vered Répondre

    26 décembre 2012 a 09:12

    Pouah francoui finance le terrorisme.

  4. ni pour ni contre bien au contraire Répondre

    26 décembre 2012 a 11:24

    à vomir.

  5. VERED Répondre

    26 décembre 2012 a 11:56

    la France finance ET ASSISTE les palestiniens, pas Israël.

    Des sommes colossales payées par les contribuables français, alors que les français ont de plus en plus de mal a trouver du travail du moins pour leur jeunes, ou le chaumage dépasse les 10% OU LA CROISSANCE FRISE LES 0% ou les caisses de retraite affichent un déficit extrêmement inquiétant, la France qui voit ses sdf mourir de froid et de faim chaque hiver, cette France là gaspille ses propres ressources a financer des sales types qui ne rêvent qu’a détruire Israël .

    La France est le porte flambeau de l’empire romain qui fait tout pour lutter contre la rédemption du peuple Juif.

  6. stephane Répondre

    26 décembre 2012 a 11:59

    1: le retour sur investissement ça n’existe pas avec les a**bes! (quel gaspillage!!)
    2: pourquoi la france doit investir 1 milliard dans un trou a rats (leurs frères saoudien ou qatari n’ont pas les moyens??)
    3: il y a plein de pays sur cette planet ou nous pourions faire pareil, ex: Le NEPAL ou l’a nous aurions un retour sur investissement et serions pas emmerdé avec une religion de MERDE!!

  7. VERED Répondre

    26 décembre 2012 a 12:48

    Stéphane

    c’est pour faire chier Israël. l’occident a regretté qu’Israël se soit développé à ce point sur sa terre et finance ses ennemis pour mieux l’écraser.
    le Vatican est toujours la capitale de l’occident .
    les catholiques ne veulent pas de rédemption du peuple juif, car ils savent que ce serait la fin de leur empire.
    le Vatican qui cache les vestiges du 2 eme temple pillé par Titus, sait très bien que l’acrobate n’est pas ressuscité, on a trouvé récemment derrière une porte dérobée dans l’église de la nativité les ossements de ce qui est certainement ceux de l’acrobate, d’où les sueurs froides de l’occident sur la bombe a retardement qui fait tic tac…

    • Zuhurbelea Répondre

      26 décembre 2012 a 22:10

      Shalom,

      Tu as saisi le truc.

      Au départ, l’occident orgueilleux a cru aider le matérialisme idolâtre en laissant s’implanter un système laïc. Et paf ! Ils l’ont eu dans l’os !

      Mort de rire / Mordechai !

      Les gens ont peur qu’on leur rende la prière obligatoire, tu comprends. A tel point qu’ils haïssent de voir des gens aller prier. Je suis sûr, nombre de gens détestent même un chrétien allant prier. Ca les inquiète. Ils savent au fond d’eux-mêmes qu’ils ont La Mort au-dessus de la tête, et ils sont terrifiés d’avoir à rendre des comptes. Ils savent que la moindre goutte de sang est inestimable et tellement fragile ! Que le prix pour une chose aussi vaine qu’un oeil ou qu’un pied est ahurissant, et ils n’ont aucune idée de comment s’y prendre pour être seulement regardés par Le Ciel

      Ce sont les gens du doute, et il faut se préserver de leur état où ils cherchent un chef parmi les gens et les objets

      Passe une belle soirée amen

  8. Kabylie indépendante ! Répondre

    26 décembre 2012 a 13:05

    La politique extérieure Fançaise n’est qu’hypocrisie surtout avec Hollande qui soutien les dictateurs pour quémander des contrats ou autres avantages, l’article que je viens de lire ne m’étonne pas du tout ! France, pays des droits de l’homme ? Hollande revient d’un pays dirigé par un nabot qui a détourné la constitution 3 fois pour rester sur le trône ! Il va le faire une 4ème pour rester sur ce trône et le peuple, véritable troupeau de moutons bêle : « amen » ! Et Hollande se pavane dans les rues avec cet énergumène tricheur, voleur, menteur et les médias Français qui gesticulent et en font des tonnes parce que Hollande a enfin rétabli les relations entre la France et ce pays dont je ne peux citer le nom. Franchement, je suis écoeuré à en vomir !

  9. sedris yehuda Répondre

    26 décembre 2012 a 14:42

    J’ai pas trouvé la ligne « total » qu’on trouve normalement dans un bilan

  10. VERED Répondre

    26 décembre 2012 a 15:11

    800 MILLIARDS D’EUROS

  11. Asher Bar-Oni Répondre

    26 décembre 2012 a 15:16

    lol-lol-lol!!!
    on se comprend mieux,avec quel argent Abbas,et Erekat a Bàtie leur villas au Golfe de Aquaba en côte Yordanien!!

  12. Gérard Pierre Répondre

    26 décembre 2012 a 15:40

    J’ai enregistré la totalité du document.

    Ça ne manquera pas de servir sur d’autres sites, notamment quand « on » me parlera du problème du financement de certains organismes caritatifs que l’Europe parle de ne plus assurer !

  13. VERED Répondre

    26 décembre 2012 a 16:06

    empire romain suite.

    Il y a soixante-dix ans, les Alliés savaient que les nazis commettaient un génocide (info # 012312/1 Version imprimable
    Analyse
    empire romain suite

    et article ne me contredira pas.
    vered

    Par Guy Millière

    En cette période sombre, durant laquelle il semble que l’administration Obama, comme cela était prévisible, va accentuer sa politique anti-israélienne, sans que l’essentiel de la communauté juive américaine n’y trouve à redire, et pendant que l’Europe elle-même cultive en son sein la haine d’Israël, j’ai pensé utile de rappeler un anniversaire qui laisse perplexe.

    Cette semaine, cela fait soixante-dix ans que les Etats-Unis et leurs alliés avaient rédigé un communiqué rapportant qu’ils savaient que l’Allemagne nazie et ses complices en Europe commettaient un génocide contre les Juifs. Ledit communiqué fut signé le 17 décembre 1942, et publié dans plusieurs journaux, dont le New York Times, dès le lendemain.

    L’existence de l’Holocauste constituait ainsi un acte connu de tous, dix-huit mois environ avant le débarquement en Normandie, et trente-six avant la fin de la guerre et la capitulation de l’Allemagne.

    Au cours de ces trente-six mois, rien ne sera fait pour arrêter le génocide : les voies de chemin de fer servant à l’acheminement des convois vers Auschwitz et les autres camps d’extermination ne furent jamais bombardées, les chambres à gaz et les fours crématoires non plus. Comme s’il y avait eu une acceptation tacite de l’horreur absolue en cours de perpétration.

    evian38.jpg

    Les représentants des nations « civilisées »,

    à la conférence d’Evian en 1938.

    Ils condamnèrent les Juifs aux chambres à gaz

    Une apathie qui sera, d’une certaine manière, confirmée par la façon dont ont été traités les Juifs survivants.

    Nombre d’entre eux ont dû rester quelques temps encore dans les camps. Ceux qui ont pu en repartir ont trouvé leurs quartiers détruits ou leurs maisons et appartements occupés par des gens qui avaient profité de l’aubaine de leur déportation.

    Ceux d’entre eux qui décidèrent de se rendre dans ce qui allait devenir Israël ont rencontré les pires difficultés pour arriver au bout de leur voyage. Le Royaume-Uni porte à ce propos une responsabilité accablante : des bateaux emplis de survivants ont été reconduits vers l’Allemagne et ceux qui avaient pris place à bord ont été ramenés vers les camps d’extermination. D’autres bateaux ont été détournés vers Chypre, où ont été construits des camps entourés de barbelés.

    Quand Israël a pu renaître, le monde entier pensait que la parenthèse serait vite refermée et que les Juifs seraient jetés à la mer par les armées arabes qui achèveraient leur extermination.

    Israël a survécu et est devenu un pays magnifique. Mais sa renaissance n’a pas bénéficié de la moindre bienveillance, et, des mois durant, l’on a fait sentir partout en Europe aux Juifs survivants qu’ils étaient de trop.

    On le leur avait déjà fait comprendre en 1938, lors de la conférence d’Evian censée résoudre le problème des réfugiés juifs fuyant le nazisme : aucun pays n’accepta de recevoir le moindre réfugié, strictement aucun. Hitler en déduisit, à juste titre, que personne ne voulait des Juifs et que personne ne se souciait de leur sort.

    En janvier 1941, il a accueilli Amin Al Husseini, un organisateur de pogroms anti-juifs venu de Jérusalem, père spirituel de tous les « pro-Palestiniens ». Un an plus tard, la conférence de Wannsee eut lieu à Berlin, les nazis y décidèrent de l’application de la « solution finale » aux Israélites.

    Faut-il le rappeler ? Amin al Husseini fut autorisé, après avoir été placé après-guerre en « résidence surveillée » et confié aux autorités françaises, à rejoindre le Proche-Orient et à continuer à disséminer un venin dont les héritiers sont aussi bien les dirigeants de l’Autorité Palestinienne que ceux du Hamas. Faut-il le rappeler aussi ? Des dignitaires nazis ont pu fort opportunément rejoindre la Syrie et l’Egypte. Alois Brunner est le plus connu d’entre eux, mais pas le seul.

    La politique anti-israélienne de l’administration Obama ne fait que renouer avec une tradition américaine qu’il faut regarder en face, et je l’écris tout en rappelant que les Etats-Unis forment un pays que j’aime malgré tout.

    Harry Truman fut l’un des premiers chefs d’Etat à reconnaître Israël, mais il ne fit un geste en faveur de sa pérennité.

    Israël est apparu comme un allié stratégique des Etats-Unis au moment de la guerre des Six Jours. Il n’empêche : Jimmy Carter a fait pression sur Menahem Begin (pour qui j’ai un immense respect) et obtenu de lui qu’il reconnaisse les « droits » du « peuple palestinien », inventé dans les ateliers du KGB quelques années plus tôt. Carter était déjà, dès 1979, celui qu’il s’est révélé être depuis lors.

    Ronald Reagan et George Walker Bush [Bush fils] ont été les deux présidents les plus favorables à Israël de l’histoire des Etats-Unis.

    George Herbert Walker Bush [Bush père], assisté de James Baker, enclencha un « processus de paix » aboutissant aux « accords d’Oslo » sous Bill Clinton, ainsi qu’à la plus intense vague d’attentats terroristes qu’eut à subir le peuple israélien.

    En cultivant la haine d’Israël, à laquelle participe l’essentiel de ses media, l’Europe ne fait elle-même que renouer avec un passé glauque, sordide et criminel. La France a trouvé son intérêt à entretenir des liens avec Israël jusqu’à la présidence du général de Gaulle, et jusqu’à la « politique arabe de la France ». Mais en laissant partir Amin al Husseini, elle avait déjà annoncé ce qu’étaient ses propensions profondes.

    Il y a soixante dix ans, les Etats-Unis et leurs alliés savaient donc. Les populations américaine et britannique savaient aussi. Rien ne fut cependant tenté pour mettre un terme au génocide. Tout se passa comme s’il y avait eu une acceptation tacite.

    Aujourd’hui, les Etats-Unis et l’Europe savent que les dirigeants de l’Autorité Palestinienne tiennent des propos dignes des Protocoles des Sages de Sion ; approuvent le terrorisme ; baptisent les rues de Ramallah des noms d’auteurs d’attentats suicides qu’ils appellent « martyrs » ; d’une manière très laïque, enseignent l’exécration des Juifs aux enfants qui se trouvent sous leur coupe.

    Ils savent que les différences entre l’Autorité Palestinienne et le Hamas s’avèrent assez minces désormais. Tout se déroule, là aussi, comme s’il y avait une acceptation tacite.

    Au moment de la renaissance du pays des Hébreux, le peuple d’Israël a pu compter essentiellement sur lui-même. Cela n’a pas changé de nos jours.

    La différence réside en ce qu’Israël est devenu un pays magnifique, écrivais-je plus haut. Et c’est cela qui constitue la meilleure réponse à tous les antisémites avoués et inavoués, qu’ils parlent le langage hypocrite et feutré des diplomates, ou qu’ils se laissent aller aux saillies rances de l’extrême droite ; qu’ils prennent la pose de l’historien qui cache les moisissures de son esprit sous des références plus ou moins approximatives, ou qu’ils se livrent aux vociférations de l’extrême gauche « antisioniste ».

  14. domino Répondre

    26 décembre 2012 a 17:01

    AU SECOUR!!
    FRANCE COLABO POUR TOUJOURS

    • Samuel Répondre

      27 décembre 2012 a 00:45

      collabo un jour collabo toujours !

    • Samuel Répondre

      27 décembre 2012 a 00:45

      collabo un jour collabo toujours !

  15. Serge belley Répondre

    26 décembre 2012 a 17:03

    Gérard Pierre

    800 milliards, tu parles d’un scandale. Ce qu’ils peuvent êtres con les français. Aux armes citoyens, formez vos bataillons et abattez la république au profit d’une vraie démocratie.

  16. martin Répondre

    26 décembre 2012 a 19:36

    C’est pour cela que Depardieu vient de quitter la France, et afflelou et d’autres, voilà, on vole les français pour financer le terrorisme!!!!!

  17. popi soudure Répondre

    26 décembre 2012 a 20:19

    les palos auraient tords de se géner ! ils n ‘ ont qu ‘ a ouvrir la bouche pour avoir de l ‘ argent a flot ! pourquoi s ‘ en priver ! ils ont trouver des  » cons ( et j ‘ en fais partis !) pour payer sans rechigner et demander quoique que ce soit en retour ou contre partie et surtout sans demander aux palos  » a quoi vat servir cet argent  » ! ! a qui la faute ?

  18. DAGAN JAMES Répondre

    27 décembre 2012 a 00:12

    TANT D’ARGENT volé aux Français qui ont, déjà, tant de mal à survivre, pour être, à leur insu, distribué à des populations qui, depuis la nuit des temps, vivent aux dépens de ceux qu’elles parasitent. Etant donné cet arbitraire de l’Etat, les gens comme G.Depardieu n’ont-ils pas raison de fuir la France. Les impots des Français ne profitent pas aux Français ! Ils enrichissent nos prétendus responsables et entretiennent des populations que le travail rebute, partout sur la planète. Un jour, il faudra faire payer !!!!!

  19. Hazan Répondre

    27 décembre 2012 a 08:17

    Tout cela n’est rien si l’aide est faite à bon escient ….
    Investir dans des hôpitaux, école, eaux…..
    Mais ce que vous ignorez lecteurs incrédules……combien d’argent fini sur un compte numéroté
    En faveur d’un dirigeant palestinien et quel pourcentage revient en France pour les rétro financement de campagne
    Et autre caisses noirs politique ??????
    Le système est pourri jusqu’à la moelle et cette crapule de Desagneux en est un pion.

  20. VERED Répondre

    27 décembre 2012 a 12:19

    desagneuax president « camembert »

  21. Mivy Répondre

    8 janvier 2013 a 17:49

    Je suis affolé par les commentaires, les uns plus racistes, bêtes et méchants que les autres. Il y a des gens qui éprouvent un grand plaisir à multiplier les ennemis d’Israël, et à donner de ce pays une image détestable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *