Nous travaillons actuellement sur l'amélioration du site internet

L’ONU, en soutenant les « Palestiniens », est dans l’illégalité la plus totale

Publié le : 2 mars 2013

Ce texte, publié sur le site algemeiner.com, nous apprend un nouvel aspect de la forfaiture « palestinienne », que les historiens, d’ici un siècle ou deux, analyseront probablement comme l’archétype de la perte de repères et de valeurs qui marque la fin du XXème et le début du XXIème siècle.

Nous connaissions déjà de cette forfaiture les aspects historiques, « ethniques », une partie des aspects légaux. Ce texte va vous faire découvrir que l’ONU, les Etats qui la composent et en particulier les Etats membres du Conseil de Sécurité, n’ayant jamais pris la moindre décision pour stopper les dérives, s’assoient complètement non seulement sur le droit international, mais même sur la charte de ladite ONU en soutenant le mensonge palestinien et en pourrissant la vie des Israéliens depuis plus de 40 ans.

Quand est-ce qu’un diplomate israélien va se décider à casser le morceau lors d’une Assemblé Générale, et envoyer paitre tous soi-disant pays amis et leurs « conseils » de capitulards, leur rappelant leurs propres forfaitures ?

Quand est-ce que les Français d’Israël auront la chance d’avoir un représentant capable de rappeler à la France ses obligations, de la mettre en face de ses contradictions, elle qui est supposée être un état de droit, supposée être le pays de Droits de l’Homme ? Quand est ce qu’ils auront l’équivalent d’une Ileana Ros-Lehtinen ? Personnellement, j’espère l’élection de mon ancien rédacteur en chef, Jonathan Simon Sellem, le seul, selon moi, à même de tenir ce rôle.

Signature de la Charte des Nations Unis, 1945

Signature de la Charte des Nations Unis, 1945

Dans le débat pour savoir si l’Organisation des Nations Unies, le Conseil de sécurité ou l’Assemblée générale a le droit d’approuver la demande de l’«Autorité palestinienne» d’être reconnue comme un nouvel Etat membre de l’ONU, presque aucune mention n’est faite du cadre juridique par lequel l’ONU est empêchée par sa propre charte d’agir ou d’approuver une telle demande.

Je fais référence ici, bien sûr, à l’article 80 de la Charte des Nations Unies, jadis officieusement appelée « clause du peuple juif », qui conserve intacts tous les droits accordés aux Juifs dans le Mandat pour la Palestine, même après l’expiration du mandat le 14/ 15 mai 1948.

En vertu de cette disposition du Droit international (la Charte est un traité international), les droits des Juifs en Palestine et à la terre d’Israël ne doivent être modifiés d’aucune façon, sauf en cas d’accord de tutelle entre les États ou les parties concernées, ce qui aurait transformé le mandat en tutelle, ou en « territoire sous tutelle ».

Suivez nos dernières parutions grâce à Twitter !

La seule période où un tel accord aurait pu être conclu, en vertu du chapitre 12 de la Charte des Nations Unies, court sur une période de trois ans du 24 Octobre 1945, date où la Charte est entrée en vigueur après les ratifications appropriées, au 14/ 15 mai 1948, date à laquelle le mandat a expiré, et l’Etat d’Israël a été proclamé.

Comme aucun accord de ce type n’a été passé au cours de cette période de trois ans où les droits des Juifs sur l’ensemble de la Palestine auraient pu être convertis en un « territoire sous tutelle », ces droits (des Juifs) qui ont existé sous le mandat ont dans leur intégralité force exécutoire, et l’ONU est toujours engagé par cet article 80, et n’est pas autorisé à le modifier.

Conséquence directe de l’article 80, l’ONU ne peut pas transférer les droits qui ont été donnés au peuple juif sur tout ou partie de la Palestine à une entité non-juive telle que l’«Autorité palestinienne».

Parmi les plus importants de ces droits conférés aux Juifs figurent ceux de l’article 6 du Mandat qui a reconnu le droit des Juifs à « immigrer librement sur la terre d’Israël et à y établir des colonies de peuplement », et ces droits qui sont totalement protégés par l’article 80 de la Charte des Nations Unies.

Il devrait être de notoriété publique que sous le mandat britannique, toute la Palestine était réservée exclusivement à l’établissement du foyer national juif et du futur Etat juif indépendant, comme cela avait été précédemment décidé lors de la conférence de paix de San Remo qui a eu lieu en Avril 1920.

En d’autres termes, aucune partie de la Palestine n’a été alloué pour un état nation ou un Etat arabe, puisque les droits des Arabes à l’autodétermination avait été généreusement accordée ailleurs – en Syrie, en Irak, en Arabie, en Egypte et en Afrique du Nord – ce qui  conduit à la création de 21 Etats arabes contemporains, sur une immense masse terrestre qui va du golfe Persique à l’océan Atlantique. Il n’y a donc aucune nécessité de créer un nouvel Etat arabe indépendant sur le territoire spécifique de l’ex-Palestine mandataire réservée à l’auto-détermination juive, et plus particulièrement en Judée, en Samarie et à Gaza.

Créer un tel état sur les terres juives serait illégal en vertu de l’article 80 de la Charte des Nations Unies, et outrepasserait l’autorité juridique de l’ONU elle-même.

À cet égard, rappelons que ni la Société des Nations, ni son successeur l’Organisation des Nations Unies, n’ont jamais eu aucun droit souverain sur la terre que nous juifs appelons Eretz-Israël. En tant qu’entité non-souveraine, l’ONU n’a aucun pouvoir d’attribuer un territoire à l’«Autorité palestinienne», et encore moins sur le territoire qui appartient déjà au peuple juif.

En outre, il n’existe aucun article dans la Charte des Nations Unies qui donne au Conseil de sécurité ou à l’Assemblée générale ou au Conseil de tutelle, le pouvoir de créer un nouvel État indépendant. Si l’ONU avait un tel pouvoir, alors, logiquement, il aurait également le pouvoir inverse, c’est à dire de « dé-créer» ou démembrer un État existant, un pouvoir qui n’entre absolument pas dans les attributions de la Charte des Nations Unies. Si, toujours en théorie, ce pouvoir existait, l’ONU serait en effet un pouvoir législatifs universel qui pourrait faire ou défaire les États par sa propre volonté, et serait une puissance qui mettrait en péril l’ordre mondial.

Pour les raisons qui précèdent, le projet de loi présenté au Congrès américain par Ileana Ros-Lehtinen* est la voie à suivre.

L’illégalité de l’ONU doit être sévèrement condamnée et arrêtée net dans son élan par une mesure punitive appropriée, exactement comme Ros-Lehtinen l’a proposé. Son projet de loi aurait encore plus de force s’il incluait une référence directe à l’article 80, et au fait que l’ONU n’a aucun pouvoir légal pour créer un état, ou confisquer une partie du territoire d’un autre Etat afin d’accepter par des moyens détournés ou sournois la demande du requérant à l’adhésion à l’organisation mondiale.

* Ileana Ros-Lehtinen (élue Républicaine de Floride d’origine cubaine), responsable du comité des Affaires étrangères du parlement américain a entre autres demandé au Congrès, en août 2011, de voter des sanctions punitives contre l’ONU s’il s’obstine à donner droit à la demande des Palestiniens à la création d’un Etat.

Par Howard Grief- Traduction JSSNews

Vos places pour voir Elie Semoun le 14 mars 2013 à Tel-Aviv: il n’y en aura pas pour tout le monde !

  

Articles liés
Ron Prosor: « Si le Mali est aux portes de l’Europe, Gaza est dans le salon d’Israël ! »
L'ambassadeur d'Israël aux Nations Unies, mercredi, a comparé l'action militaire de la France en Afrique du Nord avec la lutte d'Israël contre le terrorisme islamique à Gaza. Le Ministre des Affaires étrangères de la France a ...
Lire tout l'article
Le Hamas prend le contrôle d’un syndicat des travailleurs de l’ONU
Un bloc pro-Hamas a pris le contrôle d'un syndicat qui représente les Palestiniens qui travaillent pour une agence de l'ONU à Gaza. Le bloc a remporté 25 des 27 sièges syndicaux lors d'un vote, lundi soir. ...
Lire tout l'article
Où conduit la délégitimation d’Israël – par Guy Millière
Dans un article récent publié dans le Jerusalem Post, Martin Sherman, directeur de l'Israel Institute for Strategic Studies aborde un sujet qui est au cœur de mes réflexions depuis longtemps: après avoir gagné la guerre contre les ...
Lire tout l'article
Susan Rice: « Non, les Etats-Unis ne reconnaissent pas « l’Etat de Palestine ».
"C'est n'est pas parce que les Etats-Unis participent à des forums ou l'on parle de l'Etat de Palestine que cela signifie que nous reconnaissons la Palestine comme un Etat." Une fois encore, on peut dire ...
Lire tout l'article
43.250 ouvriers palestiniens violés par des Israéliennes… hahaha…
A chaque fois que je crois tenir le mensonge arabe le plus gros, en voilà un autre qui dépasse tout en matière d'absurdité ! Voilà ce que publie Gulf News aujourd'hui... Les ouvriers palestiniens travaillant en ...
Lire tout l'article
Exclusif JSSNews: le Conseil Oléicole International refuse l’admission de la « Palestine » en tant qu’Etat membre !
Grâce aux oppositions de l'Allemagne et de la Grande-Bretagne, la demande palestinienne d'adhésion au Conseil oléicole international a été refusé. Le Conseil oléicole international est la seule organisation intergouvernementale au monde qui rassemble les producteurs et ...
Lire tout l'article
Les amis de Charles Enderlin montent au front
Passé la publication du rapport de l’Etat d’Israël sur ce qui est devenu l’affaire Charles Enderlin, les thuriféraires de celui-ci ont contre-attaqué. Parmi ceux-ci, Daniel Schneidermann, un ‘’spécialiste’’ de ‘’l’arrêt sur image’’, nom et thème ...
Lire tout l'article
Selon la Fondation Palestinienne des Droits de l’Homme, « l’holocauste est un mythe. »
La Fondation Palestinienne des Droits de l'Homme vient de publier un article sur son site internet, dans lequel l'organisation rejette la réalité de la Shoah. L'article, rédigé par le Docteur Mustapha Ahmed Khair Abul, président de ...
Lire tout l'article
Le Premier Ministre de Géorgie: « les Etats-Unis nous ont dit de voter pour les Palestiniens à l’ONU… »
L'homme d'affaires israélien Gabriel Mirilashvili, chef du Congrès mondial des Juifs géorgiens, a obtenu de la part du gouvernement de la Géorgie les raisons exactes qui ont poussées le pays à voter en faveur de ...
Lire tout l'article
Banque mondiale: « l’économie palestinienne ne permet pas de créer un Etat »
"La croissance récente de l'économie palestinienne n'est pas viable en raison de sa forte dépendance de l'aide étrangère," affirme un rapport de la très sérieuse Banque mondiale publié mercredi. Pour les deux dernières décennies, les pays ...
Lire tout l'article
Ron Prosor: « Si le Mali est aux portes de l’Europe, Gaza est dans le salon d’Israël ! »
Le Hamas prend le contrôle d’un syndicat des travailleurs de l’ONU
Où conduit la délégitimation d’Israël – par Guy Millière
Susan Rice: « Non, les Etats-Unis ne reconnaissent pas « l’Etat de Palestine ».
43.250 ouvriers palestiniens violés par des Israéliennes… hahaha…
Exclusif JSSNews: le Conseil Oléicole International refuse l’admission de la « Palestine » en tant qu’Etat membre !
Les amis de Charles Enderlin montent au front
Selon la Fondation Palestinienne des Droits de l’Homme, « l’holocauste est un mythe. »
Le Premier Ministre de Géorgie: « les Etats-Unis nous ont dit de voter pour les Palestiniens à l’ONU… »
Banque mondiale: « l’économie palestinienne ne permet pas de créer un Etat »

49 Réponses à L’ONU, en soutenant les « Palestiniens », est dans l’illégalité la plus totale

  1. Esther Répondre

    2 mars 2013 a 19:54

    Pendant combien d’années allons-nous assister à cette descente aux enfers que les nations du monde organisent à l’encontre des juifs ?
    Je rêve d’entendre des propos à l’inverse de tous ces écrits démoralisants qu’on lit un peu partout. Le ciel, à défaut des hommes, peut-il nous répondre ?

  2. karamel Répondre

    2 mars 2013 a 21:37

    Qu’attendons nous pour nous réunir et faire valoir nos droits. Bravo à cette personne. Bravo pour cet article.

  3. « Nous », les avertis, les sachants, savions déjà tout cela !…. Mais oui, il faut le répétez encore et encore et encore et remettre les gens à leurs contradictions !
    L’ONU (en plus d’être risible à volonté) est une ORGANISTION ILLEGALE ! L’ONU et tout ce qui touche à l’ONU, de près ou de loin !
    Même juste son Conseil de Sécurité et ses 5 membres permanents frôle la dictature planétaire !
    QUE J’AIMERAIS QU’ISRAEL QUITTE CETTE ORGANISATION DE FRIPOUILLES…!
    .
    Et oui, il faut des gens capables de prendre des décisions audacieuses !
    La seule organisation à laquelle le peuple hébreu ait le droit d’appartenir est celle de D. !

    • cohen Répondre

      2 mars 2013 a 22:52

      moi jler ferai chier

  4. En cousinant et en participant à des Organisations dont nous n’avons pas besoin et qui plus est nous sont hostiles, nous commettons une faute par rapport à la Torah ! – Nous n’avons besoin de personne, ni pour prospérer, ni pour nous protéger – NOUS AVONS L’ETERNEL, NOTRE D-IEU, LE DIEU UNIQUE, INFINI ET INVARIABLE AVEC LEQUEL NOUS AVONS UN PACTE POUR L’ETERNITE… – Il suffit juste de respecter ce pacte… En nous frottant à ces fripouilles de l’ONU et autres organisations, nous montrons à D. que nous n’avons pas tant foi en sa puissance que ça ! – Nous « abîmons » le pacte qui nous unis !!!!!!!
    .
    Pour comprendre cette logique, il faut savoir dépasser une certaine logique ! – Plus je lis et relis et relis encore les écrits, plus je me rends compte de leur importance et plus je me rends compte que nous nous égarons ! Alors que nous sommes probablement si près du but…
    .
    Comment faire comprendre cette « irrationalité » à tout le monde …?
    Nous sommes au dessus d’un précipice et nous nous tenons d’un côté à des mains impures et de l’autre à D. – Il faut prendre une décision… VOULONS-NOUS RESTER AU-DESSUS DU PRECIPICE ? – Voulons-nous être comme les autres et rompre notre pacte avec D.? Ou voulons-nous aller au bout des choses et FRANCHIR LE PAS UNE FOIS POUR TOUTE…?
    .
    D. s’adresse à nous en ces termes clairs: « Lachez le mauvais bout et faite-moi confiance, à moi et à moi seul, je suis l’Eternel, le D-ieu invariable… – Je suis un D-ieu jaloux et vous ne devez faire confiance qu’à moi…!
    .
    A titre personnel, je sais que tant que je ne rompts pas mon pacte avec D., je serai invulnérable… Comment je peux en être si sûr…? – Parce que je serais déjà mort depuis longtemps et ça c’est une certitude absolue… Ce qui est arrivé dans ma vie est simplement incroyable et époustouflant ! – Avant quand j’étais jeune ado (13-14 ans), je ne croyais pas en D. et finalement avec le temps, je n’y ai jamais cru ! J’AI SU… ! J’AI FINI PAR SAVOIR QUE D. EXISTAIT ET ETAIT PARTOUT …! – Il y a les « non-croyants », les « croyants » et les « sachants » – J’appartiens à la dernière catégorie et je souhaite à tout le monde d’appartenir à cette catégorie ultime… CELLE QUI NE DOUTE PAS !…

  5. parole de jj Répondre

    2 mars 2013 a 22:29

    qu’es qu’il y a de nouveau rien , a par qu’ils ont oublier que juste après la Shoah ils avaient tous promis ( jamais plus ça ) il a pas fallu beaucoup d’années pour avoir déjà oublier et on remet ça de nouveaux ,les boycottes ,l’anti sionisme ,l’anti sémitisme , effacer l’histoire juifs de heretz Israel , condamné Israel pour un oui et pour un non ,des consulats a Jérusalem pour dénoncer la présence juifs a Jérusalem ,payer des terroristes pour créer de la violence en Israel ,tous ça la cause est simple l’histoire juifs est bien encraient a l’intérieur de son peuple ,elle a parcouru des milliers d’années de violence ,conversion de force , massacre,pogroms ,et j’en passe ,mais voila le juif a une histoire ,elle a les 10 commandements ,je reprend la définition Victor Duruy ,elle se définie en trois choses ( un Dieu ,un temple ,et un livre ) et le reste bien sur un grand cœur, et la responsabilité du monde avec ses 613 mitzvotes pour que tous sois égaux et heureux sur la planète ,voila pourquoi les ennemis d’Israël font tous contre le peuple juif ,il ne faut pas que sa se sache . shavouah tov a vous tous.

  6. Daz Répondre

    3 mars 2013 a 00:16

    Article très intéressant, vraiment, mais et alors?
    Le monde n’est pas vertueux, et l’ONU se fout de sa charte, 70% a déjà été donné pour créer la Jordanie, et ils y sont des millions aujoud’hui, vous allez les expulser tous un par un ? (c’est pas moi qui l’empêcherai cela dit)
    Difficile de lutter avec un pays de moins de 10 millions d’habitants face au monde entier et la connerie des européens, on gueule après les arabo-musulmans parce que ce sont ceux à qui nous avons à faire de manière directe, mais les vrais xxxxxxxxxxxxxx et autres descendant d’xxxxxxx nécrophages ce sont bien les européens, et notament les Français et les Anglais.

    • Liam Répondre

      3 mars 2013 a 04:06

      Quand les Allemands ont perdu la WWII, plus de 2 millions d’Allemands des Sudètes ont été déplacés vers l’Allemagne même.

      Personne n’en a fait un drame, à l’époque, et aux dernières nouvelles, ils sont de nos jours des Allemands comme tous les autres.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Allemands_des_Sud%C3%A8tes#L.27expulsion_des_Sud.C3.A8tes_en_1945

      • Daz Répondre

        3 mars 2013 a 14:02

        Oui 2 millions, et juste après la guerre.
        Ils sont 6 millions, et nous sommes quelques décennies après la plus récentes guerre les impliquant, de plus tu les déplacerai où?

        • Liam Répondre

          3 mars 2013 a 14:16

          Parce que la question a besoin d’être posée ?

          Et pour les « quelques décennies plus tard », ce n’est pas à Israël d’assumer la responsabilité l’abcès de fixation que les Anglais ont créé en toute conscience, et que les pays arabes ont entretenu de façon toute aussi consciente. Quand à parler de la partie économique, entre les milliards qu’ils touchent de toute façon (ce « peuple » a touché CINQ CENT fois ce que les vrais réfugiés ont perçu durant le vingtième siècle…) et, ce qui a déjà été envisagé par des Israéliens, le reversement pendant une durée déterminée d’une partie de la fortune en frais de sécurité, d’entretien, d’aides sociales, … qu’ils coûtent à Israël, le problème n’existera pas, du moins s’ils sortent de leur mentalité de mendiants assistés et se projètent dans le futur (je sais, la probabilité est faible, mais ça, c’est LEUR problème, pas le notre)
          D’ailleurs, ceci dit en passant, la guerre israélo arabe et sa part palestinienne n’est pas finie, et les Allemands des Sudètes vivaient en Tchécoslovaquie depuis bien plus longtemps que 95% des « Palestiniens » peuvent prétendre => ton propre argument indique que si les Allemands ont pu s’en sortir sans drame, il n’y a AUCUNE raison valable pour que les « Palestiniens » et leurs pays d’origine ne le puissent pas (l’Allemagne post guerre était dans un état bien plus déplorable que ce que n’est aucun des pays d’origine des pseudo-palestiniens)

          • Daz

            4 mars 2013 a 00:21

            Non mais Liam, tu prêches un converti, je réitère cependant ma question, tu veux les envoyer où?

          • Liam

            4 mars 2013 a 01:40

            Gaza => Egypte, pays dont sont originaires l’immense majorité des gazaouis, comme ils le reconnaissent eux même dans moultes vidéos en langue arabe.
            Judée Samarie => Jordanie, le pays qui a été fondé par les Anglais, pour la création duquel les dirigeants arabes de l’époque remerciaient les sionistes pour leur aide, le pays que lesdits anglais ont offert sur un plateau d’argent à une dynastie saoudienne et dont la reine est « palestinienne » (et, selon les critères sur mesure de ce « peuple », l’héritier est donc « palestinien »).

            Ou leur donner la possibilité de retourner dans le pays de leurs ancêtres pas si lointains (ex : Barghouti au Yémen)

  7. isaac lesage Répondre

    3 mars 2013 a 04:47

    Il est etonnant que les juristes des gouvernements israéliens n’aient pas soulever cette « faille ». Mais tel n’est pas mon idée, je pense que « la cause palestinienne » c’est d’abord et surtout la négation des droits du peuple juif sur sa terre.
    Les arabes disposent de 22 pays, qui, mis bout a bout representent probablement le plus grand pays du monde. Vouloir une parie d’Israel, c’est en fait se preparer à mieux le detruire un jour.
    Les arabes sont citoyens d’une nation arabe, mais se sentent parfaitement chez eux lorsqu’ls immigrent vers un autre nation arabe, c’est la notion de « Ouma » (trad communauté) qui prime sur la notion de nation.
    Alors, quels sont les vrais motifs du conflit? C’est dans les textes fondateur du Coran que l’on peut trouver une partie des raisons non-avouées, en voici quelques unes
    - Leur prophète Mahomet a assasiné des centaines de juifs parce qu’ils ne voulaient pas suivre sa nouvelle doctrine
    - Le prophète Mahomet a aussi assassiné sa femme juive et son père
    - Les juifs n’ont pas droit a un pays
    - Les juifs sont des Dhimis ( statu inferieur inféodé à l’islam)
    - Les terres qui ont été conquises par l’islam ne doivent pas etre rendu à leur propriétaires ( c’est aussi le cas de l’Andalousie que les arabes revendiquent)
    - La plus grande frustration des arabes vient aussi de voir qu’une petite nation au milieu de leur océan leur tient la dragée haute et les met face à leur échecs qui sont patents.
    Je conseille à chacun de lire les livres de Pierre André Tagieff sur le sujet.
    La cause des palestiniens est aussi le pretexte que tous les ANTISEMITES du monde ont trouvé pour lacher leur haine.
    Israel est naif, comme l’était le prophète Jacob, car , si les arabes avaient gagné la guerre des 6 jours en 1967, ou lors de la guerre de kippour en 1973, JAMAIS oui JAMAIS, ils nous en auraient rendu la moindre parcelle.
    C’est pour toutes ces raisons qu’il n’y aura jamais de solutions, ou s’il y en a, se sera que temporaire comme les accords de camp David qui ne durent que le temps derecommencer une autre guerre.
    Isaac

    • aurelle Répondre

      4 mars 2013 a 21:55

      Exactement Liam à Gaza et vers l’Egypte. C’est graveleux leur délire à la fin, ils ont vite intérêt de ce décider, il y a plus de temps à perdre, il faut leur laisser à peine 1 an avant le prochain Pourim. Clés en main ils ont gaza et ils enmerdent plus le monde entier avec leur revendication qui nous coûte cher aux gaulois et se permettent de nuire à notre précieuse amie Israël et son peuple adorer.

    • ELIOT Répondre

      4 mars 2013 a 23:02

      Dans ce cas, Israël peut-être fait une boulette en rendant le Sinai à l’Egypte sous la pression du pire des présidents US avec Obama, Carter…

  8. Israel Eden Répondre

    3 mars 2013 a 09:14

    Le lendemain, les délégués se réunirent dans la salle du Veterans Memorial Hall pour signer les deux volumes historiques : la Charte et le Statut de la Cour internationale de justice. La Chine, première victime de l’agression d’une puissance de l’Axea, eut l’honneur de signer la première.
    Le Président Truman dans son allocution de clôture déclara :
    « La Charte des Nations Unies que vous venez de signer constitue une base solide sur laquelle nous pourrons édifier un monde meilleur. Cet acte qui entre dans l’histoire vous honore. Entre la victoire en Europe et la victoire finale dans la plus destructive des guerres, vous avez remporté une victoire sur la guerre elle-même… Grâce à cette Charte, le monde peut commencer à entrevoir le moment où tous les êtres humains pourront vivre une vie décente d’hommes libres ».
    Le Président fit observer ensuite, que la Charte n’était valable que si tous les peuples du monde étaient déterminés à la mettre en pratique :
    « Si nous ne le sommes pas, nous trahirons ceux qui ont fait le sacrifice de leur vie afin que nous puissions nous assembler ici librement pour élaborer cette Charte. Si nous cherchons à nous en servir égoïstement, dans l’intérêt d’un pays quelconque ou d’un petit groupe de pays, nous serons également coupables de trahison ».

  9. Lavigne Répondre

    3 mars 2013 a 09:49

    Shalom à tous

    Le Mythe du peuple Palestinien

    Mark Twain en voyage en 1867

    « Pas un seul village dans la Vallée de Jezréel, rien sur 30 miles dans les 2 sens.

    Deux ou trois petits groupes de tentes bédouines, mais pas une seule habitation permanente. On peut voyager pendant 10 miles sans rencontrer 10 êtres humains.

    Déserts sans âme qui vive, collines VIDES, ruine mélancolique de Capharnaüm, stupide village de Tibériade, enterré sous six palmiers.

    Nous arrivâmes à Tabor sans rencontrer âme qui vive tout au long du chemin. Nazareth est désolée, Jéricho est en ruine, Bethléem et Béthanie, dans leur pauvreté et leur humiliation, ces endroits n’abritent pas une créature vivante.

    Un pays désolé, dont la terre serait peut-être assez riche si elle n’était abandonnée aux mauvaises herbes.

    Une étendue silencieuse, triste. À peine y a-t-il un arbre ou un arbuste, çà et là.
    Même les oliviers et les cactus, ces fidèles amis d’un sol sans valeur, ont quasiment déserté le pays. »

  10. HASS Répondre

    3 mars 2013 a 10:54

    DONNEZ-NOUS UN LIEN VERS l’article 6 du Mandat qui a reconnu le droit des Juifs à « immigrer librement sur la terre d’Israël et à y établir des colonies de peuplement »

    • Gally Répondre

      3 mars 2013 a 11:35

      https://www.mtholyoke.edu/acad/intrel/britman.htm

      ARTICLE 6.

      The Administration of Palestine, while ensuring that the rights and position of other sections of the population are not prejudiced, shall facilitate Jewish immigration under suitable conditions and shall encourage, in co-operation with the Jewish agency referred to in Article 4, close settlement by Jews on the land, including State lands and waste lands not required for public purposes.

      « DONNEZ-NOUS UN LIEN VERS » :roll:

      • HASS Répondre

        3 mars 2013 a 20:35

        J’aime passer pour un con quand je défends Israel j’ai besoin de source VOILA POURQUOI J’IMPOSE A TOUS JOURNALISTES DE CITER LEUR SOURCES CAR DIRE UNE VERITE ET DIRE ENSUITE JE SAIS PAS D’OU CA SORT JE SERAI PAS SEULEMENT PRIS POUR UN CON MAIS UN PROPAGANDISTE;

        C EST UNE REGLE JOURNALISTIQUE DE TOUJOURS CITER SES SOURCES LORSQU ELLES SONT PUBLIQUES ET OFFICIEL.

        • Gally Répondre

          3 mars 2013 a 20:45

          D’abord, mon cher, tu n’imposes rien du tout ici, le seul à même d’imposer quoi que ce soit à qui que ce soit ici (genre des leçons de tenue en société), ce n’est certainement pas toi.

          Ensuite, quand à aimer passer pour quelque chose, je te ferai remarquer que les sources que tu te permets d’exiger sont… dans l’article. Si tu avais fait l’effort de cliquer dessus, de suivre les liens (http://fr.givepeaceachance.info/) et, éventuellement, pour aller plus loin, de faire l’effort de te servir de Google, tu te serais dispensé d’étaler ta goujaterie et aurait trouvé la réponse à ta question en, disons, 2 minutes (le temps qu’il m’a fallu pour trouver ladite réponse, moins de temps que n’aura duré cet échange très cordial).

          Mais bon, ce n’est pas grave. Qu’attendre de quelqu’un qui non seulement demande qu’on fasse tout à sa place, mais se permet de le faire en hurlant, en prime…

          NB : tes insultes envers d’autres intervenants, bien plus que ce que je viens de relever, ont eu leur conséquence logique.

        • Toi tu défends Israel….? Peux-tu me donner un lien vers l’article qui en attesterait !
          J’ai besoin de preuve, j’ai pas envie de passer pour un con en racontant que HASS défend Israël
          :rool:
          Et puis « HASS » ne s’écrit pas ainsi… – à moins que le « H » ne veuille dire « HUNGRY » …? :roll:

    • ELIOT Répondre

      3 mars 2013 a 13:02

      HASS, il va bien papy Rudolph?

  11. ELIOT Répondre

    3 mars 2013 a 13:10

    L’ONU est devenue une organisation mafieuse au service de la tyrannie et non pas comme le voulait le regretté René Cassin (dont l’immondice HeSSel revendique l’héritage)un lieu destiné àa assurer les valeurs de respect des droits humains comme le prévoyait la charte de 1948. Sur environ 200 pays qui siègent à l’ONU seuls environ 50 sont des démocraties. Les autres sont des dictatures religieuses islamiques, des dictatures laiques comme la Corée du Nord, Cuba, le Venezuéla etc…Ces pays non démocratiques majoritaires dominent par le nombre et notament les pays muslims qui veulent faire interdire le droit au blasphème (entendez le droit de critiquer l’islam) et faire d’Israël un état paria en assimilant le sionisme au racisme. Comme je l’a

    • environ 50 sont des démocraties
      Comment es-tu arrivé à 50….? :roll:
      .
      - République démocratique du Congo
      - Democratic People’s Republic of Korea (Corée du Nord)
      - People’s Democratic Republic of Algeria (Algérie)
      - Democratic Republic of Timor-Leste (East Timor)
      - Federal Democratic Republic of Ethiopia (Ethiopie)
      - Lao People’s Democratic Republic (Laos)
      - Federal Democratic Republic of Nepal (Nepal)
      .
      JE N’EN COMPTE QUE 7….. :roll:

      • ELIOT Répondre

        4 mars 2013 a 17:58

        King, on s’est pas compris? Les 7 pays du tiers mode que tu me cites sont pas vraiment des démocraties. Moi je parlais d’environ 50 états DEMOCRATIQUES, ces états se trouvent Europe, en Amérique du Nord, Israël, Australie, Nelle Zelande, Taiwan, Corée du Sud, à la rigueur l’Inde…et c’est à peu près tout…Ca fait donc bien 50 environ

        • ELIOT Répondre

          4 mars 2013 a 18:08

          Petite rectification. Timor est le seul pays de ta liste qui n’est pas une dictature (peut être avec l’Ethiopie de Miles Zenawi un type bien). Les timorais catholiques n’ont eut de cesse de cesse de se battre pour leur liberté face aux muslims indonésiens. Leur président José Ramos Horta est un grand admirateur d’Israël

        • Je faisais de l’ironie Eliot…. Bien sûr ! ;)

        • Taiwan est de mon expérience la plus proche démocratie par rapport à Israël… « A TAIWAN, TOUT LE MONDE COMPTE !… » – Et cette phrase vient de mes très nombreux amis et amies taiwanais… Quant à la Corée du Sud, désolé, mais dans la pratique, on est loin d’une démocratie au sens noble du terme… Et oui, j’ai bcp d’amis coréens aussi pour en attester ! – Le Japon, par contre est une démocratie et une vraie, même si c’est vrai que les Japonais se fâchent de plus en plus souvent avec elle… Singapore ? C’est une espèce de démocratie totalitaire – Tu as même l’obligation d’épargner pour t’acheter un logement ! Ma foi, c’est bien… , mais c’est totalitaire !
          .
          Qu’est-ce qu’une démocratie au fait ?
          Elire des dictateurs au suffrage universel …? Hahahaha !
          Je pense qu’une démocratie, c’est quand TOUT LE MONDE COMPTE – J’aime bien cette expression. Et dans ce sens, Israël est vraiment une démocratie !

          • ELIOT

            4 mars 2013 a 19:25

            Tu m’a eu l’ami! Taiwan a pas mal de similitudes avec Israël. Deux petits pays menacés par leurs voisins (RP Chine pour Taiwan, muzz pour Eretz), deux grands dirigeants fondateurs Tchang Kai Chek et Ben Gourion et surtout un culte partagé de l’excellence et de la réussite (High Tech top). Pour la Corée du Sud, je ne serais pas si sévère même si je n’y ait jamais été. Mais n’oublie pas que ce pays est ultra menacé par son voisin du Nord dirigé par une dynastie de psychopathes. Dès lors, il n’a pas d’autres choix que d’être ultra sécuritaire ce qui ne veut pas dire non démocratique. La Corée du Sud est un modèle pour bon nombre de pays émergents et tant mieux. Pareil pour Singapour, pays que je connais un peu, c’est un micro état entouuré de muslims malais et indonésiens…Bien sur, dans ma liste de démocraties, j’ai oublié le Japon, magnifique pays qui est parti de rien après 1945, sans pétrole comme d’autres (suit mon regard) et qui est devenu la 2ème puissance mondiale.

  12. ELIOT Répondre

    3 mars 2013 a 13:24

    Comme je l’ai déjà dit, cette organisation au départ une bonne idée et aujourd’hui un jouet aux mains des plus grandes tyrannies de la planète, loi du nombre oblige. On assiste à un inversement des valeurs absolu typique de l’époque que nous vivons. La Libye et l’Iran à la tête de la Commission des droits de l’homme de l’ONU, on en rirait si ce n’était si grave. Abba Ebban, cet homme immense disait que si l’Algérie voulait faire passer une résolution comme quoi la Terre est plate, elle serait votée. Au dela de la boutade,on en est là, aujourd’hui. Les occidentaux prisonniers de leur sentiment de culpabilité de la colonisatio poussé par un Rousseauisme complètement dévoyé sont prèts à avaler toutes les couloeuvres pour plaire aux nouveaux Maitres, les muslims. Alors sacrifier Israël sur l’autel de la Grande Réconciliation avec les « opprimés » ne pose pas de problèmes à nos humnanistes de musées convaincus d’être le BIEN. Les années à venir vont être difficiles, Israël ne doit rien céder, car la « paix » que propose l’ONU à Israël n’est rien d’autre qu’un suidcide programmé afin de calmer la folie des muslims qui chacun le sait (et y compris les « humanistes indignés » façon rive gauche admirateurs du gourou HeSSel, cette folie pourrait aboutir à la 3ème Guerre Mondiale. Ils espèrent donc en sacrifiant les juifs éviter l’Apocalypse, la même logique que lors des honteux accords de Munich en 1938 avec hitler. Pour paraphraser l’immense Chruchill, ils n’eurent pas la paix mais la Guerre et le déshonneur. L’histoire se répète…

  13. Victor Répondre

    3 mars 2013 a 14:12

    l’onule en soutenant les palestiniens est dans l’ilégalité la plus totale ……comme un souteneur avec sa xxxx……

  14. Victor Répondre

    3 mars 2013 a 14:13

    et il n’y a rien a modérer dans mes propos …..
    c’est juste une constatation ……

  15. tor Répondre

    3 mars 2013 a 15:03

    La question que nous devons nous poser : pourquoi les responsables politiques d’Israël ne soulèvent ils pas ce problème en envoyant paître tous ces descendants de persécuteurs de juifs et maintenant d’Isarël ???
    Aucune confiance dans les hommes politiques israëliens qui se sont fourvoyés depuis Ben Gourion le mal nommé .Nous aurions mérité un Jabotinski…

    • Sarah Répondre

      4 mars 2013 a 17:12

      Les responsables politiques ne soulèvent pas cet argument tout simplement parce qu’il n’est pas valable…
      L’article 1er de la CNU, qui définit les buts et principes de l’Organisation dispose dans son alinéa 2 que l’un des buts de l’Organisation est « Développer entre les nations des relations amicales fondées sur le respect du principe de l’égalité de droits des peuples et de leur droit à disposer d’eux-mêmes, et prendre toutes autres mesures propres à consolider la paix du monde ».

      Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Je laisse le soin à ceux qui le veulent de chercher la signification de ce droit qui a indirectement permis au peuple juif d’avoir son Etat.

      Au fait, à ceux qui vont immédiatemment penser que je suis pro-palestien, non ce n’est pas le cas. Je suis bêtement juriste et j’ai malheureusement du mal à défendre Israël,un Etat que j’aime profondément.

      • Gally Répondre

        4 mars 2013 a 17:51

        Hormis que les « Palestiniens » ne sont pas un peuple, mais un ensemble de populations d’origines diverses et variée, depuis la toute proche Egypte jusqu’au lointain Oural. Ce n’est pas par hasard que l’ONU les définisse comme « vivant depuis DEUX ans en Palestine mandataire en 1948″, vu que RIEN d’autre ne peut les définir (rappelons que le dernier recensement anglais compte en leur sein 49 pays d’origine et 23 idiomes différents). Le droit des peuples à disposer d’eux même ne pouvant, par principe, ne s’appliquer à un peuple, et pas à une population disparatre qui ne s’est senti pousser une soit disant volonté nationale qu’après la défaite de 67, sous les conseils du KGB (sous l’occupation jordanienne (s’entend : l’occupation des terres juives par la Jordanie), les mouvements « palestiniens » ne parlaient pas d’indépendance, seulement de génocider les juifs), il n’est pas bien dur, d’un point de vue juridique, de répondre…

        Je ferai remarquer à la juriste que les éléments nécessaires à cette réponse, et même à une réponse largement plus étayée juridiquement que ces quelques lignes, se trouvaient déjà dans l’article.

      • Daz Répondre

        5 mars 2013 a 02:22

        Disposer d’eux même, surement, mais pas au détriment d’un autre, pas non plus besoin d’être juriste pour le deviner non plus.

      • trump Répondre

        5 mars 2013 a 12:21

        Pour Sara la juriste,

        Dsole mme,je ne suis que medecin mais les protocoles San Remo 1920 sont toujours d’application,contraignants er incorporés a la charte des nation unies via l »article 80.
        le Peuple Juif est donc le seul dépositaire de droits politique sur le territoire entre la Mediterranee et Jourdain.
        Si vous n’etes pas convaincue,je vous invite a lire les arguments juridiques developés par Ted Belman sur ISRAPUNDIT
        En outrre la resolution 242 laisse aux Israeliens,toute latitude pour définir leurs frontieres defendablesUn simple regard sur une catre démontre l’importance des monts de judee + la vallée du Jourdain pour comprendre la necessite de les conserver en nos mains
        Et ne venez pas avec des arguments » de et des territoires »:le Juge de la Cour Supreme US,Eugene Rostow,concepteur de cette 242 en a bien défini les termes et la version anglophone (from territories) est d’application dans tous les traites internationaux depuis le congres de Vienne de 1815.

      • Je suis bêtement juriste

        et j’ai malheureusement du mal à défendre Israël

        SI vous aviez été « juriste » tout court, vous n’auriez pourtant eu aucun mal à défendre Israël et à condamner tous les autres, le plus sévèrement possible !!!!!
        Je vous ai « bêtement » répondu …. :roll:

  16. Amiedesion Répondre

    3 mars 2013 a 16:56

    A quoi sert ce genre d’article ? N’avez-vous pas compris que le droit international, c’est de la foutaise, puisque même des pays démocratiques ne le respectent pas ! Vous voulez un exemple ? La Chartres des Nations Unis interdit tout changement de frontières par la force. Et qu’ont fait les Américains et l’OTAN avec la province berceau de la nation serbe : le Kosovo ? Soyez lucides : depuis l’aube des civilisations, c’est le rapport de force qui gouverne les hommes.

    • ELIOT Répondre

      4 mars 2013 a 18:10

      Je salue au passage le peuple ami de Serbie injustement attaqué par l’Otan sous la pression des petro-monarchies du Golfe…

  17. trump Répondre

    3 mars 2013 a 23:03

    Soyez lucides : depuis l’aube des civilisations, c’est le rapport de force qui gouverne les hommes.

    Bien vu,AmiedeSion !
    Lorsque BIBI arretera d avoir peur de son ombre et du kenyan pseudo ne a Hawai,les choses serieuses pourront commencer………….
    Un peu plus de FOI dans H.SHEM et ses promesses eternelles envers son Peuple pouraient láider dans ses prises de decisions difficiles.

  18. christopher dee Répondre

    4 mars 2013 a 15:31

    Il faudra bien mettre fin à cette mascarade d’autorité palestinienne et assoir des frontières cohérentes pour la survie d’Israël. Exit les prétentions des profiteurs mahomètans.
    Israël imposera la paix parce qu’il est le seul à la vouloir.
    Il devient de plus en plus clair que la solution sera d’intégrer les territoires disputés. Il faut arrêter d’encourager les mafieux de tous bords à considérer l’opposition à Israël comme une manne céleste. A part Israël, qui veut la paix ? Pas grand monde, je suppose, parce que paix rime avec remise au boulot. Et le travail n’est pas dans les habitudes de certains.

  19. karamel Répondre

    4 mars 2013 a 21:42

    Toujours en première page cet article devrait rester au même endroit pour toujours et même plus encore je ne sais pas comment mais lorsque l’on a le droit pour soit on se débrouille pour le faire savoir…

  20. Bereshitim Répondre

    5 mars 2013 a 12:13

    Petit hs pour vous apporter les nouvelles du jour

    L’Affaire Merah a révélé un antisémitisme de plus en plus décomplexé

    Un samedi à Marseille, un jeune en kippa est agressé par un groupe qui vocifère: « Vive Mohamed Merah, nique les juifs… » La tuerie de Toulouse est devenue une référence pour des antisémites « de plus en plus décomplexés ».

    Cette agression est relatée dans un rapport du service de protection de la communauté juive (SPCJ), qui fait état d’une hausse de 58% des actes et violences antisémites en 2012 avec un pic juste après le 19 mars, quand le tueur au scooter a assassiné à Toulouse un professeur et trois enfants juifs devant l’école Ozar Hatorah, rebaptisée depuis le drame Ohr Torah.

    Dans les dix jours qui ont suivi, 90 actes antisémites ont été recensés. Certains violents, d’autres apologétiques, un tag qualifiant Merah de « preux chevalier de l’Islam ».

    « Il y a une sorte de désinhibition », déplore Alain Jakubowicz, président de la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra): « les auteurs sont de plus en plus décomplexés, ils ne se cachent même plus derrière le faux-nez de l’antisionisme. »

    L’année 2012 a également vécu une attaque à la grenade contre un supermarché casher de Sarcelles (Seine-Saint-Denis) en septembre. Au total, 614 actes antisémites ont été décomptés sur l’année. C’est plus qu’en 2011 (389), mais moins qu’en 2009 (832), ou que le pic historique de 2004 (974).

    « Ce qui est nouveau, c’est le caractère hyper violent des actes », souligne le politologue Jean-Yves Camus, spécialiste de l’extrême-droite et de l’antisémitisme, en soulignant qu’un quart des agressions sont désormais commises avec une arme.

    Cette situation est remontée jusqu’au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, qui a déclaré en octobre être « profondément attristé par les incidents antisémites » commis en France.

    De son côté, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, déplorait en juillet l’émergence depuis quelques années d’un « nouvel antisémitisme », « né dans nos quartiers ».

    Pour Jean-Yves Camus, ce « nouvel antisémitisme », qui émane « de jeunes de culture arabo-musulmane » et non plus de l’extrême-droite, remonte en fait à la seconde intifada, fin 2000.

    « La majorité des auteurs ne sont pas des islamistes radicaux, mais des gens qui sont dans une référence très confuse au Moyen-Orient, à la Palestine, en même temps qu’à des stéréotypes très anciens sur l’argent et le pouvoir supposé des juifs », souligne le chercheur, lui-même converti au judaïsme.

    En France, vivent à la fois la plus importante communauté juive d’Europe occidentale (entre 500.000 et 700.000 personnes) et la plus grosse communauté musulmane (au moins 4 millions de personnes).

    Pour Jean-Yves Camus, les pouvoirs politiques, toutes étiquettes confondues, ne sont pas restés passifs face à ce regain d’antisémitisme. « Mais rien n’y a fait », dit-il, car le phénomène « s’auto-nourrit: cet antisémitisme entraîne une image de plus en plus négative de l’islam et des musulmans dans la société française, qui entraîne en réaction une crispation identitaire et une hausse de l’antisémitisme… »

    Les actes islamophobes ont d’ailleurs augmenté de 28% en 2012.

    .

    Je précise qu’en proportion de la population juive , la france reste le pays le plus antisemite de l’UE, de l’Europe et de l’occident (USA y compris )

  21. guy Répondre

    5 mars 2013 a 12:40

    Plutôt que de se taire l’ONU ferait mieux de se pencher sur les 7 condamnés à mort en Arabie Saoudite qui doivent être exécutés aujourd’hui.L’un d’entre eux doit être crucifié.Vous ne lirez pas cette nouvelle dans la presse française,censurée par le politiquement correct,mais dans El Païs.Pour quoi le figaro,le monde,le point,le nouvelobs se taisent-ils ainsi?

  22. argentcontent.com Répondre

    6 mars 2013 a 09:00

    Au chaud dans mes favoris

  23. Bourse en ligne Répondre

    9 mars 2013 a 02:02

    A bookmarker de toute urgence !

  24. Laurent Répondre

    23 novembre 2013 a 06:54

    D.ieu a un projet pour les Juifs parce qu’il sait très bien que la mauvaise foi des chrétiens n’a d’égale que celle des musulmans. La vérité n’est pas au niveau du monde, du moins pas encore: si elle l’était votre messie serait déjà là. L’antisémitisme est un signe de l’élection et la condition de la venue du messie. C’est l’inverse qui serait inquiétant: si les Nations approuvaient ISraël alors il ‘y aurait plus de raison pour un juif d’être juif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *