Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture : « Nous sommes ici pour arrêter la poursuite du judaïsme en Palestine »

Publié le : 5 mars 2013

Quel rapport y a-t-il entre, d’une part, « arrêter la poursuite du judaïsme en Palestine » ; et d’autre part, « alimentation et agriculture » ? Théoriquement, aucune. Sauf à l’ONU et ses filiales (UNESCO, AIEA, FAO, etc.) qui ne sont plus que des machines islamophiles et judéophobes.

ONU-OCI

Dans une lettre adressée à José Graziano da Silva, Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), Shimon Samuels, Directeur des Relations internationales du Centre Simon-Wiesenthal, pose la question suivante : quel rapport y a-t-il entre arrêter la poursuite du judaïsme et alimentation et agriculture ? (ndmg – sans compter que même indépendamment de l’alimentation et de l’agriculture, vouloir soi-disant « arrêter la poursuite du judaïsme en Palestine » est une version contemporaine – de la l’élimination ethnique de toute présence juive – contenue dans l’idéologie nationale-socialiste).

Shimon Samuels explique qu’il a assisté à un séminaire de l’Organisation des Nations Unies sur l’aide au peuple palestinien, séminaire qui a été particulièrement marqué par l’intervention de l’ambassadeur du Maroc qui s’exprimait – au nom des représentants arabes du Conseil de Sécurité de l’ONU – comme ceci : « Nous sommes ici pour arrêter la poursuite du judaïsme en Palestine ». Il s’agit bien, insistons là-dessus, d’un séminaire de la FAO, chargée des questions alimentaires et agricoles.

Rejoignez JSSNews sur Facebook

La lettre de Shimon Samuels indique en substance : durant trois jours, ce festival de haine était l’hôte de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) à Rome. Un séminaire qui pouvait difficilement être en accord avec l’objectif de la FAO, objectif qui est « d’améliorer l’état nutritionnel, le niveau de vie, la productivité agricole et le sort des populations rurales en général, et contribuer à la croissance de l’économie mondiale » (et non pas « d’arrêter la poursuite du judaïsme en Palestine », formule imbécile n’ayant aucun rapport avec l’alimentation…).

Shimon Samuels souligne que la plupart des démocraties – Australie, Canada, Royaume-Uni, Etats-Unis, etc. – ont décliné l’invitation d’assister à cet assaut unilatéral de propagande délégitimant Israël, un Etat souverain et membre de l’ONU. La lettre de Shimon Samuels insiste sur le fait que cette litanie d’insultes provenait de champions très contestables des droits de l’homme, tels que l’Algérie, l’Afghanistan, Cuba, la Namibie, le Venezuela, etc. A un moment, l’Algérie a simplement suggéré de supprimer Israël en tant qu’Etat (ndmg – c’est la version « soft » du « il faut rayer Israël de la carte »).

Shimon Samuels cite en exemple des participants, soi-experts invités et des ONG dévouées à la « cause palestinienne », ONG qui appellent notamment à boycotter Israël, à expulser Israël de l’OCDE et à supprimer l’accord commercial entre l’Europe et Israël. Shimon Samuels attire l’attention de la FAO sur la répercussion directe d’un tel discours sur la montée de l’antisémitisme, particulièrement en Europe.

Shimon Samuels indique que l’incongruité d’une telle réunion au siège de la FAO à Rome est imputable : au représentant russe, qui a signalé le symbolisme de cette réunion là où la FAO travaille dur pour l’Etat palestinien ; – à un professeur de droit qui a prétendu que le vrai problème, c’est l’adhésion de la « Palestine » à d’autres agences de l’ONU en tant qu’Etat à part entière ; – à un délégué arabe qui a confié que l’intention implicite de cette conférence est de poursuivre la manœuvre de l’Unesco en obtenant l’admission de la « Palestine » à la FAO lors de la réunion du Conseil en avril prochain, admission qui doit être confirmée à la conférence générale, en juin.

Shimon Samuels laisse entendre que la question du rapport entre « arrêter la poursuite du judaïsme » et « alimentation et agriculture » n’est peut-être pas la plus pertinente (ndmg – il reste courtois ; le fait est que ce pseudo-séminaire est une abjecte manipulation). En effet, ajoute-t-il, il s’agit maintenant d’une tout autre question : la FAO est-elle prête à assumer le coût de l’admission palestinienne, après le précédent de l’Unesco ?

Car une décision du Congrès américain stipule que les Etats-Unis doivent retirer à la FAO leur contribution qui représente plus de 20% du budget annuel de l’organisation (ndmg – en effet, les contribuables américains en ont assez de financer des organisations internationales qui sont, de plus en plus, à la botte de la Ligue Arabe et de l’Organisation de la Coopération Islamique ; il y a eu un précédent : de 1976 à 1980, les Etats-Unis ont interrompu leur contribution au budget de l’Organisation Internationale du Travail qui était devenue un véritable bastion de l’URSS et de l’OLP qui à l’époque avait un statut d’observateur, d’observateur terroriste devrais-je écrire, à l’OIT, notamment son siège à Genève, le BIT ; la mainmise soviétique sur l’OIT et la présence en son sein de terroristes de l’OLP avait failli coûté la vie à cette organisation internationale).

Shimon Samuels conclut son intervention en recommandant vivement au Directeur général de la FAO de protéger sa mission vitale contre la propagande, la politisation et l’agitation dont il a été le témoin lors du séminaire au siège de l’organisation à Rome.

Par Michel Garroté – Dreuz.info

Pessah à Miami, dernières disponibilités 2700€ vols directs compris 

Articles liés
Ron Prosor: « Si le Mali est aux portes de l’Europe, Gaza est dans le salon d’Israël ! »
L'ambassadeur d'Israël aux Nations Unies, mercredi, a comparé l'action militaire de la France en Afrique du Nord avec la lutte d'Israël contre le terrorisme islamique à Gaza. Le Ministre des Affaires étrangères de la France a ...
Lire tout l'article
Jeu de la propagande: combien de mensonges dans un seul article ?
Soit la presse arabe prend ses lecteurs pour des cons... Soit ces derniers le sont vraiment ! En tout cas, c'est ce que je me dis en lisant cet article paru dans la presse saoudienne. Pour qu'un ...
Lire tout l'article
L’Autorité Palestinienne et l’exemple rwandais
Le directeur du « Center for Near East Policy Research », David Bedein a porté à notre connaissance un fait notoire mais qui est passé inaperçu. Au mois de janvier, Israël a reçu la visite du Dr. ...
Lire tout l'article
Susan Rice: « Non, les Etats-Unis ne reconnaissent pas « l’Etat de Palestine ».
"C'est n'est pas parce que les Etats-Unis participent à des forums ou l'on parle de l'Etat de Palestine que cela signifie que nous reconnaissons la Palestine comme un Etat." Une fois encore, on peut dire ...
Lire tout l'article
La République tchèque et Israël : une vraie histoire d’amour…
Un vote à l'Assemblée générale des Nations unies est souvent la conséquence d'une évaluation complexe des intérêts nationaux et une réponse aux pressions internationales, plutôt qu'une réponse aux condamnations prononcées sur une question particulière. La ...
Lire tout l'article
Y a-t-il un “État palestinien?” – Par Emmanuel Navon
Depuis la signature des Accords d’Oslo, l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) a menacé à plusieurs de reprises de déclarer unilatéralement un État, bien qu’elle le fit déjà en 1988 à Alger.  Mahmoud Abbas ...
Lire tout l'article
Vers un « statut des Juifs » à l’international ? – Par Shmuel Trigano
Qu’est-ce qui est en jeu avec l’attribution du statut d’observateur non membre à « l’État de Palestine », sinon l’esquisse d’un nouveau « statut des Juifs », non plus limité à des individus sur un ...
Lire tout l'article
Harmagedon (1) des Nations ? – Par Shmuel Trigano
Un événement d’une ampleur que je qualifierai de mystique s’est récemment produit avec le vote de 138 États sur 188 pour l’admission de la Palestine comme « État non-membre » de l’ONU. D’aucuns y voient ...
Lire tout l'article
L’UNRWA raye Israël de la carte
L'ambassadeur israélien à l'ONU, Ron Prosor, a déposé une plainte a l'ONU contre Ann Dismorr, la directrice de l'Office de secours des Nations Unies et de travaux pour les réfugiés palestiniens au Liban. Lors du lancement ...
Lire tout l'article
Karen Lajon
C'est un article comme on en voit trop souvent. Ces articles qui attaquent Israël gratuitement. Ces articles sans contre-mesure, sans contre-poids. Ces articles anti-israéliens, qu'avec des sources palestiniennes, sans aucune vérification... C'est un article écrit ...
Lire tout l'article
Ron Prosor: « Si le Mali est aux portes de l’Europe, Gaza est dans le salon d’Israël ! »
Jeu de la propagande: combien de mensonges dans un seul article ?
L’Autorité Palestinienne et l’exemple rwandais
Susan Rice: « Non, les Etats-Unis ne reconnaissent pas « l’Etat de Palestine ».
La République tchèque et Israël : une vraie histoire d’amour…
Y a-t-il un “État palestinien?” – Par Emmanuel Navon
Vers un « statut des Juifs » à l’international ? – Par Shmuel Trigano
Harmagedon (1) des Nations ? – Par Shmuel Trigano
L’UNRWA raye Israël de la carte
Karen Lajon (Le JDD), « journaliste » reine du plagiat qui ne vérifie pas ses sources…

8 Réponses à Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture : « Nous sommes ici pour arrêter la poursuite du judaïsme en Palestine »

  1. gwynplaine Répondre

    5 mars 2013 a 17:19

    Hors sujet

    Pour ceux qui ne craignent pas de grincer des dents, Arte diffuse ce soir à 20h50 un, -comment appeler çà-, un reportage, non disons un rappel d’injection de crotale avec le témoignage d’anciens chefs du shin beth (gatekeepers), que Télémagazine le seul magazine du genre disponible aux caisses des grandes surfaces présente comme suit:

    «  »Les confessions des six anciens chefs du Shin Beth. Un film exceptionnel nominé (c’i pas flançais mais on s’y est tous habitué) aux oscars, (autant dire que c’est un label de qualité qui garantit l’authenticité au-dessus de tout soupçon du contenu), qui éclaire trente ans de lutte anti-terroriste(ah? les meurtres aveugles des palos ont commencé en 1983?) et d’errements face à la question palestinienne. Chacun à leur tour ils racontent, intensément quelque trente ans de lutte anti-terroriste en Israël et de gestion désastreuse de la question palestinienne.
    Un flot d’aveux précis, circonstanciés, d’une remarquable liberté et d’une sidérante acuité. » » »

    Rien de nouveau si ce n’est peut-être une plus grande coordination dans la volonté de médisance, car ce jour encore , au journal de 13h sur France-inter, ânonné par le docile et inamovible alain bédouet, (non word, majuscule refusée)un sujet sur une sombre histoire d’autobus israéliens, réservés aux travailleurs palos auxquels les colons israéliens ne veulent plus se mêler, nous a rappelé les pires heures de l’apartheid (c’est lui qui l’a dit) en Afrique du Sud.

    Nur für Juden! Suggérer de telles images dans l’esprit de l’auditeur… fallait oser
    Rien de nouveau donc sauf que l’endoctrinement des cervelles se fait un peu plus pressant, un peu plus explicite, comme si on avait une feuille de route à respecter…

    Le jour approche où Israël sera pointé ouvertement du doigt par les nations d’eurabia comme l’ennemi à abattre, et la cause toute évidente de bon nombre de nos maux…

    Quant à nous français de la France libre nous nous disons qu’il ne suffira plus de se débarrasser des muzzs.

    Pas question que les écoeurants collabos d’aujourd’hui, qui seront peut-être également carrément les miliciens de demain, parti comme c’est parti, s’en sortent à si bon compte en ralliant à temps

    Chacun aura sa part du gâteau. Il va falloir songer à dresser des listes d’invités. Pour les ingrédients, chut c’est une surprise…

  2. gwynplaine Répondre

    5 mars 2013 a 17:22

    … en ralliant à temps le bon camp.

  3. Bruno Répondre

    5 mars 2013 a 17:41

    Et si on supprimait l’Algérie en tant qu’état ce serait une bonne idée non?

  4. meller danielle Répondre

    5 mars 2013 a 20:46

    les loups peuvent hurler Israel est un pays juif et le restera

  5. parole de jj Répondre

    5 mars 2013 a 21:58

    pour ses cervelles vide l’importance est d’endormir les peuples avec une question dont ils n’ont rien a foutre ,sa leurs laisse le temps de les vider ,les laisser sombrer dans la pauvreté ,alphabétisme et eux se remplir les poches ,et même de les massacrer a leurs guises ,alors ne vous on faite pas l’essentiel pour eux est de voler leurs peuples ,car eux même savent que c’est un peuple inventer ils sont instigateurs de cette mascarade .

  6. tor Répondre

    6 mars 2013 a 03:03

    Nous avon besoin d’un chef mal élevé, grossier et tonitruant pour les envoyer ch… Envoyant le lumineux Netanyahu faire un stage cher Erdogan !!

  7. CORDO13 Répondre

    6 mars 2013 a 12:16

    Nous a vont UN TRES BON ( LIBREMAN)il n’a pas froid aux yeux!!!!

  8. Shaul Répondre

    6 mars 2013 a 12:29

    J’ai vu l’émission et c’est toujours intéresant d’entendre des avis de patrons du Shin Beit.
    Même si ces avis vont à l’encontre de notre vision idyllique de la situation.

    Israël n’est pas vacciné contre la critique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *