L’entêtement de Yair Lapid va-t-il amener à de nouvelles élections ?

Publié le : 13 mars 2013

La formation de la coalition gouvernementale, qui semblait avoir quasiment aboutie, achoppe à nouveau sur des exigences de Yair Lapid. Le point bloquant serait, cette fois ci, le Ministère de l’Education.

Bennet - Lapid

Lors des dernières négociations entre le Likoud et Yesh Atid, le Premier Ministre Benyamin Netanyaou a averti Yair Lapid que « le temps s’était écoulé », des sources au Likoud ayant informé les journalistes que si ce dernier n’arrivait pas à trouver un compromis vis à vis de ce qu’ils ont appelé « ses demandes excessives », Netanyaou approcherait les partis religieux pour les faire entrer à sa place dans la coalition.

Lapid avait également reçu Naftali Bennet à son domicile, plus tôt dans la journée, pour discuter avec lui de la crise.

La réponse officielle du parti Shass a été « hors de question », cependant des sources ont indiqué à la chaine télé Aroutz 7 « qu’il était impossible à ce point de réellement prédire ce qui allait se passer. De nombreuses discussions ont eu lieu en arrière plan, qui n’ont pas été rapportées publiquement. Mais, de toutes façons, tout sera réglé dans quelques jours ». En effet, la date limite de formation du gouvernement se rapproche, et le Président Shimon Pérès pourrait décider de provoquer de nouvelles élections pour tenter de rebattre les cartes et sortir du blocage. La source d’Aroutz 7 a également indiqué que son parti était fortement réticent, mais qu’il restait une faible chance de persuader le Shass d’intégrer la coalition Netanyaou, « si les conditions sont bonnes ».

Bennet a écrit sur sa page Facebook que « Il y a quelques minutes, le Likoud a rendu public un ultimatum envers mon ami Yair Lapid. Membres du Likoud : oubliez cela. Cette manière de faire ne marchera pas. Il y a des ouvertures. Nous avons besoin de négocier et de trouver des compromis. Chacun de nous. Jusqu’à ce que le gouvernement soit formé. Nous avons un pays à nous soucier. »

Une source de Yesh Atid a déniée que le blocage portait uniquement sur le Ministère de l’Education, clamant qu’il s’agissait d’une « bataille pour le futur de la société israélienne ». Elle a rapporté que l’instance de Yesh Atid pour obtenir le Ministère de l’Education venait du fait que « la voie pour changer la face de ce pays passe principalement par ce ministère ». « Yesh Atid a dit aux électeurs de faire confiance au parti non seulement pour se battre pour la taille du gouvernement et l’égalité des charges, mais aussi pour l’éducation et le futur de la société israélienne ». « Sur ces points, Lapid ne s’écartera pas de ses principes et promesses même si cela doit l’amener à siéger dans l’opposition », a ajouté la source, qui ne semble pas réaliser le coté inquiétant de telles déclarations, venues d’un parti qui, malgré son succès, n’a reçu les voix que de moins d’un cinquième des Israéliens.

Robert Rubinstein – JSSNews

Pessah à Miami, dernières disponibilités 2700€ vols directs compris

 

  

Print Friendly

5 Réponses à L’entêtement de Yair Lapid va-t-il amener à de nouvelles élections ?

  1. mike Répondre

    13 mars 2013 a 18:42

    il est tétu par le poste des ministères des affaires étrangères

  2. david c Répondre

    13 mars 2013 a 18:44

    L’entêtement de Yair Lapid …..ou bien celui de B.Netanyahou ?
    « En diplomatie , l’ultimatum est la dernière exigence avant les concessions ! »

  3. SOLEIL Répondre

    14 mars 2013 a 11:20

    Ce Lapid il se prend pour qui ? il arrive comme un cheveu dans la soupe et pense qu’il peut tout commander avec ses 19% !

    Il veut changer l’education ! s’approprier le poste de ministre des affaires etrangeres, revisier le syteme des conversions, donner des territoires et que sais je encore ???? C’est un vrai danger pour notre pays tout entier, ce type !
    J’espere qu Benett sera assez intelligent et ne le suivra pas dans son delire !

    Natayahou aurait du prendre le Shass dans son gouvernement , ilsne fontpas autant de problemes eux !
    Combien ca va couter encore au pays d’autres elections, on a vraiment rien d’autre a foutre !

    Ce systeme d’elections est vrament nul, il faudrait reviser tout ca, celui qui l’emporte a la majorite doit gouverner, point barre !!!!
    Dans le monde entier c’est comme ca sauf chez nous !

  4. mardoche Répondre

    14 mars 2013 a 12:53

    de nouvelles elections demain et Lapid disparait comme il est venu Malgre ses seules connaissances en varietes televisees,il ne pourra plus jouer le trouble fete et empecher l’etat d’Israel d’avoir un gouvernement le plus uni possible pour affronter les difficultes
    qui nous attendent.
    Le moindre poste que vous donne le premier ministre sautez y dessus
    ou l’anonymat politique vous enveloppera pour toujours.Nous en avons vu d’autres.

  5. manitou Répondre

    15 mars 2013 a 11:35

    Avec ce con de lapid au gouvernement vous allez voir le déclin d’ ISRAEL
    Qu’il s’occupe de TV et laisse aux Professionels le soin de diriger le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *