François 1er et ses bonnes relations avec la communauté juive

Publié le : 14 mars 2013
Print Friendly

Jorge Mario Bergoglio, le cardinal argentin élu pape hier soir et qui a pris le nom de François 1er, est connu pour avoir toujours entretenu de bonnes relations avec la communauté juive.

francois-ier-frere-pauvres-1246533-616x380

En 1994, selon le rabbin David Rosen, directeur des affaires inter-religieuses de l’Amricain Jewish Committee, il avait fait preuve de solidarité avec la communauté juive suite à l’attentat qui avait frappé le centre AMIA à Bunos Aires. Il fut, en 2005, la première personnalité publique à signer une pétition appelant à la justice dans le cas de cette attentat, de même qu’il fut l’un des signataires d’un document intitulé « 85 victimes, 85 signatures » rédigé dans le cadre du 11ème anniversaire de l’attentat terroriste. Il avait, de plus, visité le centre AMIA reconstruit afin de discuter avec des leaders juifs.

Israel Singer, l’ancien dirigeant du Congrès Juif mondial, dit qu’il a passé beaucoup de temps à travailler avec Bergoglio, dans les années 2000, lorsqu’ils s’occupaient tous les deux de distribuer de l’aide aux pauvres de Buenos Aires dans le cadre d’un programme judéo-catholique appelé « Tsédaka ». « Nous avons été dans les barrios où les juifs et les catholiques souffraient ensemble », a-t-il déclaré. « Si tout le monde était assis dans des chaises avec des accoudoirs, il choisissait celle sans. Il cherchait toujours à être plus modeste. Il va avoir du mal à porter tous ces uniformes. »

Suivez nos dernières parutions grâce à Twitter !

Il a co-rédigé un livre avec le rabbin Skorka, ce qui lui vaut des attaques par des sites latino antisémites nostalgiques de la junte militaire de Videla. Il a également écrit le préface du livre d’un autre rabin, Sergio Bergman, auquel il se réfère comme « l’un de mes professeurs ».

En 2007, François 1er avait assisté à l’office de Rosh Hashanah à la synagogue Bnei Tikva Slijot de Buenos Aires. Lors de cette visite, selon des propos rapportés par l’agence Zenit, il avait dit à l’assemblé qu’il était là pour examiner son coeur, « comme un pèlerin  avec vous, mes frères ainés ». « Aujourd’hui, ici, dans cette synagogue, nous sommes à nouveau conscients du fait que nous somme un peuple en marche et que nous nous mettons en présence de Dieu ». « Nous devons Le regarder et Le laisser nous regarder, examiner notre coeur en sa présence et nous demander si nous avançons irréprochables ».

Il a également beaucoup travaillé avec le Congrès Juif Latino-américains, organisant des réunions avec de jeunes juifs qui participent à son programme « Nouvelles Générations ». Le directeur exécutif du Congrès Juif Latino-américain, Claudio Epelman, à ainsi dit que son congrès « avait eu une relation étroite avec Jorge Gergoglio pendant plusieurs années ». « Nous connaissons ses valeurs et ses forces. Nous n’avons aucun doute qu’il fera un excellent travail en dirigeant l’Eglise Catholique. »

En Novembre dernier, il a organisé une cérémonie commémorant la Nuit de Cristal à la cathédrale métropolitaine de Buenos Aires, avec le rabbin Alejandro Avruj de la congrégation « NCI-Emanuel World Masorti ». Selon Rosen, « ceux qui affirmaient que Benoit XVI serait le dernier pape ayant connu la Shoah, ou le dernier pape à avoir un lien personnel avec le peuple juif, avaient tord ».

 

JSSNews

Pessah à Miami, dernières disponibilités 2700€ vols directs compris

 

  

6 Réponses à François 1er et ses bonnes relations avec la communauté juive

  1. mardoche Répondre

    14 mars 2013 a 17:17

    c’est toujours bon et flatteur d’avoir un pape ami des juifs.
    Ce genre de croyant respectueux de ce qu’il a appris et qui cherche
    encore a apprendre,il reviendra au Judaisme,pour ne pas s’arreter en chemin a 120 ans , a la rencontre de D…le fils mais monter plus haut
    a la rencontre de D… le pere.

  2. CatholiC Répondre

    14 mars 2013 a 17:32

    Soyons bref ; en théorie il doit penser « Royaume de Dieu ». En théorie « foi simple ». Mais autour, il y a autrefois, autrement.

    Ha, les jésuites … on ne sait jamais… entre sainteté et arrogance spirituelle ? Non plutôt le danger que ce soit le disciple qui parle. Tout le temps. Sans arrêt. Sous couvert d’abandon total… et sans laisser de temps de réponse … même à Dieu (lol ?) !

    On verra.

  3. gwynplaine Répondre

    14 mars 2013 a 18:25

    Sa Sainteté François 1°, qui lors de sa visite en France, atterrira à l’aéroport de Marignane, porte 1515…

    Pour l’entrevoir faudra batailler ferme…

  4. ELIOT Répondre

    15 mars 2013 a 11:57

    Je souhaite fraternellement bonne chance au Pape François 1er dans ses nouvelles fonctions. Merci d’avoir partagé avec la dernière fête de Hanoukah quand vous étiez Archev^que de Buenos Aires au coté d’une communauté juive très eprouvée depuis le terrible attentat contre l’AMIA en 1994…

  5. SOLEIL Répondre

    15 mars 2013 a 12:41

    En tout cas il a une bonne tete !

  6. christopher dee Répondre

    16 mars 2013 a 21:57

    Vous m’excuserez, mais depuis que j’ai vu son visage sympathique, je ne peux m’empêcher de penser à François premier, vous savez le film avec Fernandel et la chèvre qui le torture en lui léchant les pieds.
    En tout cas, pour l’instant, c’est bon signe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *