Les prénoms préférés des Israéliens…

Publié le : 16 août 2013

Alors que la période où les femmes accouchent le plus en Israël, voici la liste des prénoms les plus populaires ces temps-ci en Israël. A commencer par les garçons:

1. Noam
2. Itai
3. Ori
4. Yehonatan
5. Daniel
6. David
7. Ariel
8. Ido
9. Yosef
10. Itamar
11. Yair
12. Moshe
13. Yonatan
14. Amit
15. Avraham
16. Nehorai
17. Guy
18. Yisrael
19. Eitan
20. Yehuda

Capture d’écran 2013-08-16 à 23.25.06

Voici à présent la liste des prénoms féminins les plus populaires en Israël:

1. Noa
2. Shira
3. Maya
4. Tamar
5. Yael
6. Talia
7. Roni
8. Sarah
9. Noya
10. Michal
11. Hila
12. Tahel
13. Adi
14. Ayala
15. Hodaya
16. Maayan
17. Lian
18. Ella
19. Avigayil
20. Rivka

Et pour ceux qui cherchent un prénom un peu plus original, voici une autre liste de prénoms appréciés mais peu donnés:

Garçons: Amit, Yuval, Yahli, Omer, Lior, Shabtaï, Hadriel, Tsyion, Golan, Azriel, Dan, Gad, Gideon, Jehu, Naftaly, Tzur, Ziv, Idan, Arieh, Elijah.

Filles: Anath, Nataly, Romi, Avigael, Adira, Bar, Ailie, Hava, Hagar, Erin, Emmanuelle, Sasha, Ofra, Bat-El, Sharona.

Reste plus qu’à se mettre d’accord !

Par Erica Goldberg – JSSNews 

Print Friendly

38 Réponses à Les prénoms préférés des Israéliens…

  1. saulecogneur Répondre

    16 août 2013 a 22:46

    12. Moshe … ça ne passe pas en français, ça fait moche :-)

    15. Hodaya , joli, très joli, mais il peut convenir à un garçon aussi.

    • yehuda Répondre

      17 août 2013 a 02:33

      Nan, ça fait moshé

    • Chantal Répondre

      17 août 2013 a 14:04

      Moïse en français! Je me demande comment c’était en égyptien, en tout cas sa tribu est Lévi.

      • Marock Répondre

        17 août 2013 a 17:19

        Moussa en marocain, comme le célébre footballeur Moussa Razeh.

  2. Daz Répondre

    16 août 2013 a 23:00

    Emmanuelle est un prénom masculin non?

    Peu importe l’orthographe en français, l’étymologie est masculine, je me trompe ?

    • Gally Répondre

      17 août 2013 a 00:43

      Ce prénom signifie « D. est avec toi ». Ni masculin ni féminin donc.

      • trublion Répondre

        17 août 2013 a 00:59

        D est avec nous

      • Daz Répondre

        17 août 2013 a 01:44

        Je me fie à l’étymologie du mot, El est masculin, et les personnages bibliques portant ce nom sont à ma connaissance, tous des hommes.

        • Chantal Répondre

          17 août 2013 a 14:09

          Et Yaël alors? C’est un nom masculin mais le prénom est attribué aux filles, pareil pour Tamar. Le prénom Rachel aussi, et Bat-El, il y a pas mal d’exemples qui prouvent que El à la fin n’est pas forcément masculin, phonétiquement ou orthographiquement.

          • trublion

            17 août 2013 a 14:39

            yael est avec un ‘aïne.
            rachel avec un ‘het
            El, c’est avec un aleph.

          • Chantal

            17 août 2013 a 14:52

            Je parlais de la phonétique.
            Par ailleurs, on a pas mal de mots qui avaient un ‘aleph’ et l’ont perdu en route.
            Mais je ne suis pas encore experte sur le sujet.

          • trublion

            17 août 2013 a 15:24

            les femmes, qui ont une âme issue directement de l’Essence Divine, n’ont pas besoin d’avoir le nom Divin en prénom, elle le portent déjà en elle.
            c’est bien de phonétique qu’il s’agit, le ‘aïne, le ‘hét et le aleph. en l’écrivant en hébreu, c’est évident. EL = aleph lamed.
            beaucoup de prénoms féminins récents portent le Nom El, en hébreu.

          • Daz

            17 août 2013 a 17:12

            Chantal > Oui tu parles de phonétique, je parle d’étymologie.

            Le même son, écrit différemment n’a pas la même signification.

            Le christianisme, notamment les français, ont collé leur règles grammaticales de genre aux noms hébraïques et foutus le souk.

            Et moi, je trouve qu’un prénom, c’est suffisamment important, notamment quand il revêt une signification pour ne pas le galvauder.

          • אהרוֹן

            17 août 2013 a 17:21

            De l’essence divine Sp 95,Sp 98 ou diesel,parceque la ça change tout !

          • Chantal

            17 août 2013 a 17:31

            Comme mademoiz-el ;)

          • trublion

            18 août 2013 a 15:43

            aharone,
            vous n’avez pas suffisamment et qualitativement écouté votre femme, ou pire, aucune ne vous a accordé l’amour, sauf votre maman évidemment.
            on peut passer toute une vie sur terre et ne rien comprendre.
            pauvre de nous.

  3. Nathan Répondre

    17 août 2013 a 02:11

    Yehuda ? J’aurais jamais l’idée d’appeler mon fils comme cela… C’est plus tôt vers Rome qu’il est a la mode, non ?

    • yehuda Répondre

      17 août 2013 a 02:34

      Rome ?

      • yehuda Répondre

        17 août 2013 a 02:37

        J’ignorais que Rome était au coeur d’Israël.

        Les enfants d’israël sont des ingrats et relaient les noms de leurs pères aux derniers rangs de la mode.

        Bande de sombres ingrats.

    • yehuda Répondre

      17 août 2013 a 02:38

      C’est sûr, avoir un nom de mannuel scolaire, ça fait mieux.

  4. gwynplaine Répondre

    17 août 2013 a 02:17

    Emmanuel(le), Dieu avec nous? Hé bien l’occasion est belle pendant ce shabbat de soumettre aux pros du site cette réflexion qui me poursuit depuis longtemps:

    El à l’origine était une divinité d’un des peuples de Canaan, que Le Dieu d’Israël donc avait demandé aux hébreux entrant en terre de Canaan de détruire. Ce qui expliquerait le nom d’Israël, qui lutte contre Dieu (sous-entendu le faux) et Ismaël, Dieu entend, c’est –à- dire l’inverse de la démarche des hébreux, dieu étrange et ambigu, qui parla à Agar du fond d’un puits…

    De plus ce nom (même moi je sais l’écrire en hébreu) » passe » bien en alphabet hébreu. Ce qui fait qu’il est devenu peu à peu un synonyme de Dieu.

    Mais…
    Emmanuel, dans cette hypothèse (im anou El) ne signifie pas « Dieu avec nous », mais (dans Esaïe 7), voici la vierge enfantera un fils et lui donnera le nom du Dieu qui est avec nous ce qui n’est pas la même chose…

    Du reste le Christ ne s’appelait pas Emmanuel mais Yéshua.

    Et entre nous, les Emmanuelle sont souvent de sacrées garces, avec un double visage, le titre du film de 1974 avec Sylvia Kristel était parfaitement adapté.

    Autrement dit Dieu avec nous.
    Oui…
    Mais lequel, cela dépend de chacun, tant il est vrai que si on ne choisit pas sa religion on choisit son Dieu

    Bon shabbat à tous

    • Daz Répondre

      17 août 2013 a 02:43

      Tu tires d’où qu’El était une divinité Cananéenne que le Dieu d’Israël a demandé de détruire ?

      Israël peut très bien vouloir dire : Qui a vu Dieu, ou Qui a affronté Dieu, était-ce un sin ou un chin?

      La bataille de Jacob contre mister X, peut-être vu comme un test, dieu souhaitant l’éprouvé par exemple.

      De plus les premiers hébreux, étaient polythéistes, ils ont fini par ne garder qu’un dieu.
      D’où le fameux nom pluriel « Elohim ».

      T’oublies aussi que tout ce petit monde parlait les mêmes langues.

    • Daz Répondre

      17 août 2013 a 03:01

      El est le roi des dieux ougaritiques (ancienne cité cananéenne), supplanté par Baal qui est le dieu de l’orage, montée au pouvoir décrite dans le Cycle de Baal.
      Ce récit lui même est très proche du récit de l’ascenscion de Mardouk au statut de roi des dieux chez les mésopotamiens.
      On peut aussi voir une proximité avec la divinité Enlil qui était aussi le roi des dieux pendant une période chez les mésopotamiens.

      La langue parlée par les cananéens étant une langue sémitique, les mots ont la même origine que pour la langue hébraïque, ceci expliquant cela.

      Les premiers hébreux ont probablement dû conservé le culte de ce dieu et le rendre petit à petit exclusif.
      Expliquant que les attributs du dieu El sont très proches du dieu hébraïque.

      Toutes ces peuplades vivaient très proches, étaient très spongieuses, absorbant les croyances des autres etc…

      • CaRouleDuTonnerre! Répondre

        17 août 2013 a 11:19

        « EL » est la contraction de « Enlil » qui été un des nombreux dieu de la mythologie sumérienne. Et au sommet de ce panthéon il y a « NAMMU » la déesse mère. Elle était considérée comme la déesse de la Mer Primordiale, la vie quoi .
        Et après arriva les délires de prophètes qui avaient tous un problème avec la gente féminine vue qu’il ne mentionne pas « NAMMU ». celle-ci est resté au stade du panthéon sumérien quant Enlil a été élevé au rang du Dieu monothéiste et de Isra(EL) .
        Je ne comprend pas pourquoi si c’est la femme qui donne la vie, se retrouve t’elle soudainement dans l’oubli . les prophètes été pas un peu HOMO par hasard ?

        • Daz Répondre

          17 août 2013 a 22:44

          El n’est absolument pas la contraction du nom Enlil.

          Tu sors ça d’où ?

          Faut arrêter de débarquer et affirmer sans preuves ni sources.

          • CaRouleDuTonnerre!

            18 août 2013 a 10:13

            (Enlil, forme qui donna El par transformation linguistiques successives Enlil (sumérien), Ellil (akkadien) et El en cananéen.)
            http://home.nordnet.fr/caparisot/html/sumerreligion.html

            Le contenant est parfois plus intéressant que le contenue. Je ne crois pas en un dieu qui jailli venant de nulle part. Je pense que celui-ci existe déjà (même dans les consciences aux pulsions primitive car certains contenant recèlent des contenus aux pulsions primitives) et qu’il a évolué au fil du temps.
            Je suis monothéiste d’origine chrétienne, mais pas fondamentaliste ; le bouddhisme m’intéresse fortement car c’est le seule concept a mettre réellement en avant le problème des pulsions primitive de l’humain et d’analyser certaines choses de la même manière que les scientifiques .

          • Daz

            18 août 2013 a 13:58

            Et donc parce que c’est écrit sur un site, pas super sourcé d’ailleurs, c’est l’explication ?

            Raisonnement de fondamentaliste au contraire :D

            El et Enlil n’ont quasiment rien en commun.

            El est plutot proche d’An, le père d’Enlil, qui comme El fut remplacé en tant que roi des dieux.

            El était un dieu oublié, tandis qu’Enlil non.

            Disons que le passage par l’akkadien qui était une langue sémitique est plausible, mais je reste sceptique quant à l’identification Enlil = El.

            Site moche, pas très sourcé, mais on va voir ce que ça vaut.

          • Daz

            18 août 2013 a 14:19

            C’est bien ce que je pensais.

            Site chrétien, donc idéologie chrétienne à peine dissimulé qui cherche à donner raison au récit biblique en le comparant à un processus de redécouverte du Dieu unique.

            L’auteur du site prend la Torah pour vrai tandis que les autres récits mythologiques sont considérés comme des mythes.

            L’hénothéisme, le monolâtrisme etc…. oui rien de neuf sous le soleil.

            L’auteur oublie simplement que la chronologie de la Torah n’est pas exacte, certains récits considérés comme postérieurs sont issus de textes antérieurs …

          • CaRouleDuTonnerre!

            18 août 2013 a 20:48

            En même temps je ne prend pas ça comme une vérité première mais simplement je constate que se soit les mythes sumérien ou les récits bibliques, que la corrélation qui les unis est qu’ils ont été tous deux rédigé sur la base des pulsions primitives de l’être humain . Et il est bien évident que l’ancien testament qui comprend des millier de pages, a du forcément travaillé sur ce sujet ; sauf que là, je ne suis pas en mesure de comprendre .
            déjà que le bouddhisme avec ses principes de « ni commencement ni fin » , « vacuité » ou « absence d’existence propre » ou de faire l’analogie d’un cerveau malade (pour faire référence aux maladie mentale) avec un disque dur abimé, m’ouvre un nouvel univers. que si j’arrive a comprendre ça sera déjà bien .

        • yehuda Répondre

          17 août 2013 a 23:07

          Youpi.

          Tu devrais penser à faire ethnologue ou anthropologue.

          Ils aiment bien les créatifs comme toi.

  5. Marock Répondre

    17 août 2013 a 02:23

    Admirable texte.
    On le dirait écrit à la plume (d’ oie) manuelle.

  6. saulecogneur Répondre

    17 août 2013 a 10:48

    Emmanuelle en prénom masculin devient Emmanuel!!

    Mais en tout cas, ce n’est pas parce qu’on s’appelle Abraham qu’on devient prophète!!

    • Arik Répondre

      17 août 2013 a 20:23

      ou parce qu on s appelle Martin qu on devient un ane

      • yehuda Répondre

        17 août 2013 a 23:08

        Les anes sont parmi les plus respectables du regne animal.

        Il faut quand même le savoir avant de balancer des aneries.

        • trublion Répondre

          18 août 2013 a 15:52

          et le martin non, car c’est un martin pêcheur …

  7. saulecogneur Répondre

    17 août 2013 a 20:49

    Yosef, c’est une très belle histoire, d’un hébreux que ses frères, jaloux de lui, voulaient le jeter dans un puits, c’est un peu l’histoire d’Israël, que les pays qui l’entourent sont jaloux de son rêve, le rêve de devenir un joli pays, alors, par jalousie aussi, ils veulent jeter ce pays au fond d’un puits (ou à la mer)!!

    Yosef ce grand Homme au grand cœur, car il a pardonné, et il a aidé les égyptiens à gérer 7 années de crise!!

    Mais, les jaloux sont devenus envieux et ingrats, ils ont toujours oublié sa faveur pour eux!!

    Israël, pays de progrès et de prospérité, n’aura que des envieux et d’ingrats autour de lui, c’était un pays beau, comme l’était Yosef, très généreux et grand, comme l’était Yosef.

    Comme l’Égypte qui a été géré par Yosef et a connu la prospérité, tous les pays qui entourent Israël peuvent se laisser guider, par ce peuple exemplaire dans sa ténacité, sa sagesse et son savoir vivre!!

  8. J’aime bien le numéro 6 pour les garçons …. : oops:

  9. mariana Répondre

    7 octobre 2013 a 14:25

    Est-ce-que le prénom Dina est aussi d’origine Israelienne ?:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *