La mairie de Bruxelles refuse « Jérusalem » comme prénom pour un bébé…

Publié le : 18 août 2013

Si Mohamed et Laura sont parmi les prénoms les plus populaires en Belgique, vouloir appeler sa fille Jérusalem, quand on est juif et israélien, pose un problème à la mairie de Bruxelles…

En effet, le maire a refusé d’enregistrer la naissance d’un bébé né de parents israéliens parce qu’ils voulaient l’appeler Jérusalem. « Le nom de figure pas sur la liste approuvé des prénoms pour les enfants nés en Europe. »

Mairie de Bruxelles

Mairie de Bruxelles

 

Jérusalem Alma est né de Alinadav et Hagar Hyman, des Israéliens qui vivent et travaillent en Belgique depuis 2010. Hagar est agent de sécurité pour El Al et son mari travaille au parlement européen.

«Nous sommes tous les deux de Jérusalem, nous avons grandi à Jérusalem, nous nous sommes rencontré à Jérusalem et cette ville nous manque beaucoup, nous avons donc décidé d’appeler notre premier enfant Jérusalem » dit le nouveau père. nous avons beaucoup manqué la ville, donc nous avons décidé d’appeler notre premier enfant de Jérusalem», dit le père de la petite fille.

Quand Alinadav allé dans les bureaux municipaux à Bruxelles pour obtenir un certificat de naissance, il a été choqué. «Le greffier a demandé le nom du bébé, alors j’ai dit: « Jérusalem Alma, » se souvient le père. « Après avoir vérifié dans l’ordinateur, le greffier a dit Alma c’est OK, mais Jérusalem ne figure pas sur la liste des noms approuvés, donc ne peut pas être utilisé comme prénom pour le bébé. »

Alinadav était certain que le greffier plaisantait. « Il y a homme finlandais à côté de moi qui nommé sa fille avec un prénom finnois de 25 lettres, et ce nom a été accepté par le greffier… Mais pas Jérusalem ?! »

Curieusement, le greffier a suggéré « Bethléem » comme prénom: « il est approuvé par la liste » a ajouté l’homme.

Enfin, le greffier a accepté un compromis – la famille peut obtenir une lettre officielle de l’ambassade israélienne qui confirme que «Jérusalem» est un nom valide pour un enfant, puis l’administration belge de fournira un certificat de naissance. Le seul problème – l’ambassade israélienne ne fournit pas de services consulaires en raison d’une grève du ministère des Affaires étrangères. Et peu importe que le père travaille pour le gouvernement israélien à Bruxelles !

« Maintenant, nous sommes pris au piège. Nous ne pouvons pas ramener le bébé en Israël parce qu’elle n’a pas de passeport, et sans l’approbation consulaire israélienne, les Belges ne vont pas enregistrer la naissance», a expliqué le père. «Je ne peux pas dire si le refus d’appeler le bébé Jérusalem est politique, mais la rapidité avec laquelle le greffier nous a refusé la demande, comparé à la rapidité avec laquelle le nom imprononçable finlandais a été approuvé soulève quelques questions… »

Alinadav a conclu: «Si la décision est politique, elle ne vient probablement pas d’en haut, mais plutôt du greffier, qui, j’en suis certain, a exercé son pouvoir discrétionnaire. Je suis très frustré que, en 2013, nous devons choisir des noms sur des listes approuvées. »

Par Antoine Chatrier – JSSNews 

Print Friendly

27 Réponses à La mairie de Bruxelles refuse « Jérusalem » comme prénom pour un bébé…

  1. maman steven Répondre

    18 août 2013 a 20:55

    c’est incroyable et méprisant

  2. gwynplaine Répondre

    18 août 2013 a 21:08

    Il fallait l’appeler Jérusalem-Est. Là çà passait.Où mieux encore Al Qods, là le greffier se serait lever pour leur serrer chaleureusement la paluche

    • Chantal Répondre

      18 août 2013 a 21:41

      :lol:
      Aurait-il pu l’appeler Bruxelles?

      • moache Répondre

        18 août 2013 a 21:42

        Ca aurait été chou

      • szmolski Répondre

        19 août 2013 a 01:00

        Je pense que Bruxelles n’aurait pas été approuvé non plus, je vis en Belgique, je ne pense pas que nous avons affaire à un cas de discrimination.

        • szmolski Répondre

          19 août 2013 a 01:15

          A titre d’information, il n’existe pas de mairies en Belgique, l’équivalent de la mairie française et son maire est en Belgique l’Hotel de Ville et son bourgmestre, de plus ces derniers n’ont aucunement la charge administrative du registre des naissances, mais la maison communale.

  3. moache Répondre

    18 août 2013 a 21:41

    « Nous sommes tous les deux de Montcuq, nous avons grandi dans Montcuq, nous nous sommes rencontré dans Montcuq et cette ville nous manque beaucoup, nous avons donc décidé d’appeler notre premier enfant Montcuq »

    Ok, je sors :-)

    • Chantal Répondre

      18 août 2013 a 21:55

      Je te recommande de faire un tour sur la carte d’Haïti, tu vas te régaler, entre petit trou de nippe et sabaise…De ces noms de villes et villages à faire rougir.

      • A saint-martin, il y a « pointe de bluff » et l’anse juste après s’appelle « cul-de-sac de David »….
        Et oui le Rhum et ses ravages ….
        :P

      • moache Répondre

        19 août 2013 a 18:29

        Il y a même une association de communes aux noms burlesques comme Bouzillé et Arnac-la-poste

    • Gérard Pierre Répondre

      19 août 2013 a 23:42

      Une Américaine, un peu plus jeune que moi, était ravie de m’expliquer un jour qu’elle se prénommait Nancy parce que son père, alors militaire dans la IIIème armée US, avait participé à la libération de cette ville en septembre 1944.

      Je lui ai fait observer qu’elle avait eu beaucoup de chance que son père libère Nancy, …… plutôt que Grosbliederstroff.

      • Chantal Répondre

        20 août 2013 a 00:23

        Elle l’a échappé belle.

  4. Il n’avait qu’à dire qu’il voulait l’appeler Yerusalayim …. c’est tout …. et pi voilà …. :P

  5. Marock Répondre

    18 août 2013 a 22:19

    « Enfin, le greffier a accepté un compromis… »

    A noter ! C’ est rare un matou qui accepte un compromis.
    Ce devait être le 15 aout.

    • Ah bon, ils travailleraient le 15 août ? ça m’étonnerait !
      D’ailleurs je sais pas ce que c’est exactement… je sais que c’est « Santa Maria » mais quoi au juste ?
      C’est le jour où elle a avoué que Jésus était pô le fils de D. mais du charpentier …. LOOOOL !
      .
      Allez je demande pardon !
      Mais comme le pardon chrétien est automatique et aveugle…. je le sollicite …. ! …

      • Chantal Répondre

        19 août 2013 a 20:25

        David, le 15 aout, c’est la mi-aout, miaou ké-ilou???

        • Marock Répondre

          19 août 2013 a 21:00

          Un qi à 200 celsius au dessus de zéro, ça s’ évapore.

  6. michel.s. Répondre

    18 août 2013 a 23:33

    Bruxelles est dirigé par un individu qui était en tête de la grande marche antisémite de janvier 2009.
    L’administration a reçu ses instructions: tout ce qui ne touche pas
    au l…e-c.l arabe doit être évité.
    Pensez qu’en 1940, cette même ville était dirigée par un bourgemestre
    (maire), le baron Van Meulebroeck, qui jusqu’à la limite de ses possibilités, a refusé de donner la liste des Juifs bruxellois!

  7. méfaresh01 Répondre

    19 août 2013 a 17:40

    C’était le temps où Bruxelles muait
    C’était le temps où les Belges étaient muets
    C’était le temps où Bruxelles se taisait
    C’était le temps où l’on s’islamisait

    Et entre les voiles,
    Les croissants, les étoiles
    Y’ avait mon grand-père
    Y’ avait ma grand-mère
    Il n’ buvait plus de bière
    Elle faisait sa prière

    Ils priaient ALLAH tous les deux,
    Pour plaire aux Imams c’était mieux…….

    Pardon à l’âme de l’immense JACQUES BREL…….

  8. Daz Répondre

    19 août 2013 a 18:14

    Ca fait combien de temps qu’ils sont en grèves les machins consulaires israëliens ?!

  9. אהרוֹן Répondre

    19 août 2013 a 19:08

    Cela dit,il vaut mieux éviter d’avoir un enfant tout court en Belgique….entre la gueguere flamand/wallon ou les marc Dutroux et dédé la saumure les rues ne sont pas sures !

  10. Chantal Répondre

    19 août 2013 a 20:28

    Il pouvait faire un compromis, Jerry Salem, comme au temps des sorcières de l’Orégon…

  11. popi soudure Répondre

    19 août 2013 a 20:33

    Le préposé aux prénoms , c’ etait un belge ou un  » halogène  » nouvellement belge ? Mais sans rire , autant je suis un pro israel autant je trouve que jérusalem comme prénom pour une fille , pas terrible ! enfin chacun ses gouts ! …..

  12. Amram Répondre

    19 août 2013 a 23:06

    Ni y’a t-il pas une erreur dans le prénom du père, Elinadav et non pas Alinadav. Il existe le nom de Yéroushalmi mais de prénom et encore moins Jérusalem, un Garçon a la rigueur, mais pas une Fille, par contre le fonctionnaire de la mairie na pas a se mêler de la vie privée des Gens, surtout.

    • Daz Répondre

      19 août 2013 a 23:14

      Et pourquoi pas Jérusalem ?

      Décrite dans la bible comme « l’épouse » du Seigneur ?

  13. becker marko. Répondre

    20 août 2013 a 08:34

    Il y a assez de jolis prenoms hebreux Jerusalem est un nom de ville meme si Paris a Hilton…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *