Un drone étranger s’écrase à Césarée, sur la côté israélienne | JSSNews

Un drone étranger s’écrase à Césarée, sur la côté israélienne

Publié le : 3 septembre 2013

Dans la région de Césarée, sur la coté nord israélienne, un avion sans pilote a été retrouvé aujourd’hui, écrasé sur la plage.

Le drone, peint « en couleurs de camouflage » selon la police israélienne, n’appartient pas à l’Etat d’Israël ou à son armée.

« Compte tenu de la couleur du drone, il pourrait d’agit d’un drone libanais (armée régulière) ou appartenant au Hezbollah.

Capture d’écran 2013-09-03 à 15.35.02

La région de Césarée est « stratégique » puisque l’on peut y trouver l’une des plus importantes centrales électrique du nord du pays, dans la ville voisine d’Olga.

Le drone avait été repéré par l’armée israélienne au-dessus de Haïfa.

En avril dernier, Israël avait déjà abattu un drone étranger au large de ses côtes.

En ce qui concerne l’incident de ce matin, la police explique que « l’enquête est ouverte – et que toutes les pistes sont ouvertes. »

Par Avi Retschild – JSSNews

28 Réponses à Un drone étranger s’écrase à Césarée, sur la côté israélienne

  1. joseph Répondre

    3 septembre 2013 a 15:21

    il s’est écrasé, ou il a été abattu?

    • méfaresh01 Répondre

      3 septembre 2013 a 15:45

      Salut, joseph !!!

      A première vue, je dirais que ce drone qui est de taille moyenne, n’a été touché ni par un missile air-air ( tiré d’un avion contre un autre avion) ni même par le canon d’un chasseur israëlien….

      En effet, un missile air-air aurait provoqué des dégâts bien plus considérables car sa charge explosive est calculée pour abattre des avions pilotés beaucoup plus gros que cet engin léger……

      Si le canon ( « Vulcan », calibre 20 mm) d’un chasseur israëlien avait touché le drone, il est probables que là encore les dégâts auraient été plus spectaculaires….La munition de 20 mm du « Vulcan » est assez
      lourde mais surtout, la cadence de tir de ce canon est de 75 coups PAR SECONDE…… Même en comptant avec la dispersion des munitions au moins 5 ou 10 obus auraient touché le drone, et il aurait été réduit en miettes……

      Il nous reste les hypothèses de la panne toute bête qui a provoqué l’écrasement de l ‘engin. Autre possibilité: Les services israëliens ont déjà réussi à prendre, pour quelques minutes « le contrôle » d’un drone venu du Liban. On peut penser qu’ils ont réitéré leur manoeuvre mais qu’en fin de compte une panne ou une maladresse dans le pilotage soient la cause du crash……..

      Ne comptons pas trop sur un rapport détaillé de Tsahal !!!!

      Il faut nous rendre à l’évidence, chers amis, Israël est EN GUERRE contre ses voisins stupides, haineux, agressifs et, merci mon D-ieu, fort peu talentueux !!!!!

    • Krief Répondre

      21 septembre 2014 a 06:37

      Si Israël l’a abattu, elle l.aurait dit.elle ne va pas le cacher.

  2. subliminalsong Répondre

    3 septembre 2013 a 15:37

    ces chiens font du repérage d’installations stratégiques !

  3. אהרון Répondre

    3 septembre 2013 a 15:48

    Manifestement les bédouins leur spécialité c’est le dromadaire ,pas le drone en l’air ….y a t il quelque chose qu’ils réussissent correctement ??…..

  4. jmb Répondre

    3 septembre 2013 a 16:38

    Ce qui sera interessant c’est l’origine des composants pour se payer la tete du fabricant »complice »et de pouvoir le saboter quel qu’il soit.!

  5. Serge Belley Répondre

    3 septembre 2013 a 16:56

    A moins que ce soit du toc MADE IN CHINA, bon je rigole…
    mais possible.

  6. jmb Répondre

    3 septembre 2013 a 17:09

    Ou un vieux stock francais a renvoyer a little gouda…

  7. maryse Répondre

    3 septembre 2013 a 17:10

    Décidemment ils n’ont pas de chance, les chiens !

  8. makha Répondre

    3 septembre 2013 a 17:18

    Et avec çà ils comptent détruire ISRAEL mort de rire….

  9. Eric Répondre

    3 septembre 2013 a 18:30

    Soyez sympa arretez de vous foutre de la gueule du hezb et ses sponsors pour un oui ou un non. Le fait d envoyer regulierement des drones se promener a cette distance est a prendre en consideration et chaque essai meme rate (tant mieux) renforce les connaissances dans ce domaine.
    En sous estimant le hezb, en 2006 on a vu le resultat..

  10. dov Répondre

    3 septembre 2013 a 19:05

    leur drone ressemble plus a un avion telecommandé que j’achete au cinema city qu’un drone militaire !!

  11. actif Répondre

    3 septembre 2013 a 19:42

    ENTIEREMENT D’ACCORD AVEC ERIC !
    Ne soyons pas trop présomptueux

  12. JohnJohn Répondre

    3 septembre 2013 a 20:51

    Et oui, trop nombreux sont ceux qui pensent qu’Israel a tout réussi du premier coup.
    Chaque franchissement de la frontière rapproche les ennemis d’Israel de leur but.

    Mais ce qui est inquiétant c’est qu’il a été détecté au dessus de Haifa, soit déjà a quelques kilometres a l’intérieur.
    Il y a des trous dans le filet.

  13. Lavigne Répondre

    4 septembre 2013 a 03:31

    Shalom à tous
    Encore une affaire d’espionnage en Egypte
    L’oiseau « espion » arrêté en Egypte est une cigogne française
    La cigogne arrêtée le 31 août 2013 dans le gouvernorat de Quena (Egypte). (ACHMAD IBRAHIM / AP / SIPA)
    Par Francetv info
    Ce mystérieux espion à plumes a été arrêté vendredi 30 août dans le gouvernorat de Qena (Egypte), à 450 km du Caire. Selon l’agence américaine Associated Press, c’est un pêcheur, intrigué par le dispositif électronique fixé sur le dos d’une cigogne, qui l’a capturée pour la conduire au poste de police.
    Les autorités ont lancé une enquête et demandé à des vétérinaires d’examiner l’animal. Ces derniers ont alors découvert que le boîtier électronique de la cigogne n’était en fait qu’un banal système de traçabilité, utilisé par des scientifiques français pour suivre la migration du volatile.
    Le dispositif a d’ailleurs cessé de fonctionner lorsque l’oiseau a quitté l’Hexagone. Cette affaire illustre la paranoïa qui s’est développée dans le pays depuis le coup d’État du 3 juillet. Elle a fait le bonheur des internautes égyptiens, qui n’ont pas manqué l’occasion de moquer l’incompétence des autorités, rapporte le site Global Voices.

  14. serge027 Répondre

    4 septembre 2013 a 12:23

    Il ne faut JAMAIS sous-estimer son ennemi et déclarer comme Paul Raynaud « Nous vaincrons, car nous sommes les plus forts ».
    Nos ennemis ont des scientifiques de haut niveau et s’ils n’ont pas la compétence dans certains domaines leurs immenses moyens financiers permettent de l’acheter!
    L’Iran et la Turquie sont des ennemis autrement plus redoutables que les pays arabes corrompus. Et si vous examinez l’histoire vous noterez que c’est l’Empire Ottoman qui a failli écraser l’Europe entière et la faire basculer dans l’Islam.
    Donc mes frères soyons modestes et aidons de toutes nos forces Israël a relever ce défit existentiel.

  15. Daz Répondre

    4 septembre 2013 a 19:49

    Ouai bon arrêtez de vous exciter.

    C’est pas un drone, mais un modèle réduit radiocommandé.

  16. steph Répondre

    13 décembre 2013 a 12:12

    oh les mecs , ca craint, y’a les japs qui nous attaqent
    http://www.spi0n.com/avion-rc-se-crash-avec-un-helicoptere/
    au secours…………………………………………………………………………….

  17. Adrian Répondre

    8 février 2014 a 13:02

    Dans l’image c’est un drone cible MQM-171, utilisee sans doubte durant un exercise, et pas un drone du Hezbollah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *