Qui est Marion Fesneau-Castaing ? Une chrétienne intégriste, anti-IVG… Qui n’est pas diplomate ! | JSSNews

Qui est Marion Fesneau-Castaing ? Une chrétienne intégriste, anti-IVG… Qui n’est pas diplomate !

Publié le : 22 septembre 2013

Article en deux parties – par Helene Keller Lind –

Partie 1: Marion Fesneau-Castaing : quand une Attachée de Coopération Humanitaire, Sociale et Décentralisée auprès du Consulat de France à Jérusalem, outrepasse son rôle

L’affaire va faire grand bruit. Une diplomate française aux longs cheveux noirs et en chemiser blanc allongée sur le sol dans la Vallée du Jourdain après que des soldats israéliens l’aient fait sortir de son véhicule, voilà qui est photogénique et pourra être exploité au maximum. D’autant que la belle, fondatrice de IVG Espérance, fonctionnant dans le diocèse de Paris, est connue pour son engagement humanitaire. Ayant recouvré ses esprits elle accusait d’ailleurs les Israéliens de bafouer systématiquement les lois internationales…Oui, mais, que faisait-elle là, agissant au mépris d’un jugement rendu par la Cour Suprême israélienne ?

Une affaire limpide de décision de justice et de constructions sans permis

L’affaire est limpide. La Cour Suprême israélienne, dont le respect du droit est connu, a ordonné la démolition de bâtisses érigées sans permis dans la Vallée du Jourdain, qui est sous contrôle israélien. Comme pourrait le faire et le fait tout tribunal digne de ce nom pour des constructions illégales. Mais ici les contrevenants sont palestiniens. Emotion et manipulation remplacent donc toute approche juridique. Surtout de la part d’humanitaires souvent auto-proclamés, le coeur sur la main. Et qui n’aiment pas beaucoup Israël et les Israéliens.

Une machine de propagande bien huilée avec jets de pierre contre les soldats

Des bâtisses érigées illégalement à Khirbet Al-Makhul avaient été détruites en début de semaine sur ordre de la Cour Suprême déclenchant aussitôt la machine de propagande anti-israélienne connue. Des dizaines de Palestiniens sont accourus avec pour renfort, selon plusieurs médias, les habituels militants d’extrême gauche, pour tenter de reconstruire ce qui a été démoli, mais en réalité s’opposer aux forces de l’ordre en faisant le maximum de tapage. Mais il y avait aussi cette fois des diplomates. Tous restés anomymes à l’exception d’une Française, appartenant au personnel diplomatique du Consulat de France à Jérusalem, qui, est chargé « sur le plan politique, de la représentation de la France auprès de l’Autorité palestinienne », est-il clairement indiqué sur son site. Ceci n’étant guère neutre on le verra.

Sur place on a constaté l’effervescence habituelle, avec jets de pierre contre les soldats, répliques de l’armée n’ayant fait aucun blessé. Selon leurs dires soigneusement anonymes les diplomates étaient venus apporter des tentes et divers biens humanitaires. Selon Tsahal ils apportaient du matériel de construction. Times of Israel rapporte les différentes versions. Quoi qu’il en soit, les soldats se devaient d’examiner le contenu des camions arrivés sur place. Même si ceux-ci étaient clairement identifiés comme appartenant à divers établissements diplomatiques. Ceux-ci transportant parfois des personnes ou des biens qui ne pourraient se déplacer ou être transportés en toute légalité…- à l’instar, par exemple, de ce qu’ont pu faire certains personnels des services culturels du Consulat de France, commej’ai pu le constater..-.

Tirée d’un camion, pose photo au sol, accusations anti-israéliennes classiques

Et c’est ici que commence l’affaire Marion Fesneau-Castaing. « Ils m’ont tirée du camion et obligée à m’allonger sur le sol, sans égards pour mon immunité diplomatique » aurait-elle déclaré selon plusieurs sources, dont Reuters. Une fois revenue à ses esprits, s’entend, car des clichés la montrent allongée sur le sol dans une pose faisant penser à un évanouissement. Etait-ce la chaleur, l’émotion, le contact avec les soldats ? Elle n’évoque aucune brutalité. Et si elle a été tirée hors du camion c’est sans doute qu’elle avait refusé d’en sortir…Mais elle fait ce commentaire qui dénote son état d’esprit et son parti pris : « c’est ainsi que le droit international est respecté ici ». De quel droit parle-t-elle ? Un arrêt a été rendu par la Cour Suprême israélienne concernant des constructions érigées sans permis dans une zone sous contrôle israélien. Ne pas le respecter, est-ce inscrit dans sa mission de diplomate ? On en doute…

S’opposer aux décisions de justice israélienne pour plaire à l’Autorité palestinienne ?

Mais Marion Fesneau-Castaing est coutumière du fait. Ainsi fin octobre 2012 participait-elle a une tournée de soutien dans le village de Al Mufaqarah, dans les collines d’Hébron cette fois. En compagnie, entre autres, de Leila Shahid – qui a quitté la France où elle avait beaucoup milité contre Israël pour Bruxelles il y a un certain temps – elle allait défendre un projet de constructions ou reconstructions interdites dans le cadre d’une « action non-violente » mais illégale, ce village étant dans la zone C sous contrôle israélien. S’opposer aux décisions de justice israéliennes serait-il inscrit dans sa mission diplomatique ?

Sa fonction officielle est celle « d’Attachée de coopération humanitaire et sociale ». Domaine englobant, selon une fiche d’avril 2013, « l’appui humanitaire, le développement social et la coopération décentralisée… domaines clés de coordination et d’intervention du Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) du Consulat Général de France à Jérusalem.Le SCAC veille par ailleurs à l’articulation de cette intervention avec celle de l’Agence Française de Développement (AFD), essentiellement ciblée sur des actions dans les domaines du développement municipal, de la gestion de l’eau, de l’appui au secteur privé et, dans une moindre mesure, de la santé.
Dans le cadre de la coopération humanitaire, le SCAC veille également à informer et orienter les services centraux (Centre de Crise, Direction des Nations Unies, des organisations internationales, des droits de l’Homme et de la francophonie) pour coordonner l’assistance humanitaire française avec les bailleurs et les acteurs clé (notamment les agences des Nations Unies) sur le terrain. Concernant la coopération décentralisée, depuis cinq ans le ministère des Affaires étrangères, en collaboration avec les préfectures de région, conduit une politique de partenariat avec les collectivités territoriales françaises et palestiniennes. Le principal vecteur de financement est la Délégation pour l’Action Extérieure des Collectivités Territoriales (DAECT/MAEE) qui lançait des appels à projet triennaux et annuels. Cet instrument de financement est en cours de révision afin d’évoluer vers un fonds commun franco-palestinien ».

Nulle part est-il mentionné un quelconque activisme destiné à contrer des décisions de justice israéliennes.

Dans une brochure non datée, 2011 peut-être, l’Attachée précise le domaine de compétence du Fonds Social de Développement qu’elle gère. On y note que « pendant les quatre dernières années, 63 projets ont bénéficié d’un financement FSD – Fonds Social de Développement – de 4,5 millions d’euros. Ces projets ont ciblé prioritairement la protection de l’enfance, la protection des droits des Palestiniens là où ils sont le plus menacés, incluant le droit des femmes. Les projets FSD ont également permis de soutenir le secteur agricole et celui de la santé, d’améliorer l’accès à l’eau et de dynamiser l’économie locale ».

Une militante féministe semble oublier les droits des femmes palestiniennes qu’elle est censée défendre…

Nulle mention d’un devoir d’opposition aux décisions de justice israéliennes non plus. Quant aux « droits des femmes », l’action du consulat ne les aura pas fait progresser étant donné que les « crimes d’honneur » continuent à bénéficier de la clémence de la législation palestinienne…en dépit des promesses faites par Mahmoud Abbas à l’occasion d’un assassinat particulièrement atroce On tue et continue donc à tuer avec impunité des femmes ou jeunes filles censées avoir « fauté » dans les Terriroires sous contrôle palestinien.

Pourtant on aurait attendu de Marion Fesneau-Castaing que ce soit justement au combat contre ces violences graves faite aux femmes palestiniennes que se consacre la fondatrice d’IVG Espérance, association créée dans le cadre du diocèse de Paris pour disait-elle : « Etre présente auprès des femmes dans une situation insoutenable ». Elle parlait là de situations de pré-avortement, expliquant : « Notre démarche s’inspire du songe de Joseph avant la fuite en Egypte, à qui Dieu dit : « Prends l’enfant et sa mère » ; nous cherchons, en effet, à prendre en considération à la fois la mère et l’enfant. Pour nous, cette mission exigeante est une école d’abandon : nous écoutons, sans juger, avec une compassion active, sans toujours savoir ce que les femmes auront finalement décidé. Nous vivons de grands moments de joie, lorsqu’une femme fait finalement le choix de la vie ou que nous trouvons avec elle des solutions concrètes, mais aussi des moments de découragement. Par exemple, lorsque des chrétiennes cèdent à la pression morale et sociale. Ou lorsqu’une femme avorte sous la pression de services sociaux ou médicaux qui lui font croire que son enfant n’est qu’un amas de cellules. Nous sommes basées à St-Leu-St-Gilles qui porte notre action dans l’adoration quotidienne. Pour mener à bien notre mission, nous avons personnellement besoin d’un grand ressourcement spirituel ».

Son cas est riche d’enseignements car on voit comment une humaniste, soucieuse du bien des femmes, se refusant à juger, prônant l’écoute, bascule dans un parti-pris anti-israélien sans nuances, adoptant un discours de propagande classique, apparemment sans y réfléchir, et fermant les yeux sur des souffrances qu’elle combattait pourtant lorsqu’elle était en France….

Reste à voir ce que feront la presse, le consulat et le Quai d’Orsay de cet épisode…

DEUXIEME PARTIE: La provocation de Marion Festineau-Castaing, (suite)…

Comme nous l’avions prévu dans ces colonnes l’incident au cours duquel une attachée du Consulat de France à Jérusalem a posé quelques instants allongée sur le sol, entourée de soldats israéliens quelque peu perplexes, est très largement exploité, quitte à traverstir la réalité, en reprenant et amplifiant des dépêches tendancieuses ou en recadrant des photos prises par un media bien entendu convoqué pour couvrir ce qui relève d’une mise en scène de propagande. Pour l’heure le Quai d’Orsay n’a pas réagi mais un porte-parole israélien évoque une possible plainte officielle.

Des articles nombreux manipulant les faits et une photo soigneusement recadrée…

En France le site du Monde.fr fait état de « De diplomates européens …malmenés, vendredi 20 septembre, en Cisjordanie par l’armée’israélienne, qui s’est opposée à la distribution d’aide à des Palestiniens dont les habitations avaient été démolies cette semaine ». Article citant la présence fort commode d’un journaliste de Reuters. La presse étant bien entendu convoquée pour ce type d’opération de propagande anti-israélienne et lui donner le plus large écho possible. Quant à ce que transportaient ces camions, qui en a vérifié le contenu parmi les journalistes ? Selon Tsahal ils contenaient des matériaux pour reconstruire des batisses ayant fait l’objet d’un ordre de démolition, donc pour s’y opposer…Ce qui n’est, bien entendu, pas mentionné ici.

On lit ensuite « Une diplomate française, Marion Castaing, a été extraite sans ménagement d’un camion transportant des tentes et de l’aide, confisqué par Tsahal. « Ils m’ont tirée hors du véhicule et m’ont obligée à m’allonger au sol au mépris de mon immunité diplomatique, a -t-elle raconté.

Entre les 2 photos, le choix d’un «cadrage trompeur»
BUm69CXCUAAY4460-185eb

French diplomat Castaing lays on the ground after Israeli soldiers carried her out of her truck in the Jordan Valley
Voilà comment on respecte ici le droit international. Ce qui appelle plusieurs réflexions. D’une part, contrairement à ce qui avait été affirmé dès le départ, Marion Castaing n’est pas diplomate, mais détachée auprès du consulat de France et porteuse d’un passeport diplomatique temporaire à ce titre.

D’autre part, dans ses propos l’intéressée montre n’évoque aucune brutalité. Certes elle a été tirée hors d’un véhicule venu défier l’application d’un jugement de la Cour Suprême israélienne, étant donné que, de toute évidence, elle refusait d’en sortir comme le lui avaient demandé des soldats chargés du maintien de l’ordre. Ce que l’on constate d’ailleurs sur une vidéo mise en ligne par l’agence de presse iranienne PressTV, voulant ingénument montrer la violence supposée israélienne, alors que les seuls cris entendus sont en arabe et ceux de manifestants… ->http://www.youtube.com/watch?v=4-1R…]

Mais elle ne parle pas de « force excessive », faisant une déclaration anti-israélienne virulente aussitôt après s’être relevée sans dommages. Par ailleurs, contrairement à ce qu’on lit ici ou là, elle-même ne dit pas avoir été « jetée » à terre. Comme nous l’avions fait dans ces colonnes on peut s’interroger sur les raisons pour lesquelles elle s’est retrouvée allongée en pose très photogénique à terre.. Emotion ? Chaleur ? Proximité de soldats ? Aurait-elle été piégée par ses amis palestiniens ?

A ce propos on notera également que plusieurs organes de presse ont soigneusement recadré la photo prise par l’agence de presse Reuters. Dans la photo d’origine ont voit plusieurs soldats en uniforme, l’arme de rigueur à l’épaule – pour rappel, un soldat israélien vient d’être assassiné de sang froid par une de ses connaissances palestiniennes qui l’avait attiré sous couvert d’amitié en Judée Samarie où on ne joue pas à la guerre mais où le danger est constant pour tout Israélien – regardant avec une certaine perpléxité cette femme qui semble évanouie au sol ou s’y reposant. Dans les photos recadrées on voit des armes qui semblent être pointées sur un gros plan de l’intéressée…manipulation grossière des images là encore…sur le site d’Al Jazeera, la chaîne qatarie, par exemple

Hanan Ashrawi s’indigne au nom de l’Autorité palestinienne pour Marion Fesneau-Castaing mais pas pour cet Israélien assassiné de sang-froid par un « ami » palestinien ni cette handicapée palestinienne battue et pendue par sa famille…

Rien de ce qui s’est passé ne pouvant justifier la charge d’Hanan Ashrawi déclarant : « au nom de la direction palestinienne je condamne dans les termes les plus forts l’attaque brutale sur la personne et la dignité de votre représentante par les forces d’occupation israéliennes. Ce qui est un nouvel exemple des politiques israéliennes qui visent à prévenir toute tentative faite pour alléger les souffrances du peuple palestinien… ». Encore une fois on fera remarquer qu’aucun organe de presse n’a examiné le contenu des camions. Ni souligné que ces Palestiniens, des Bédouins nomades, vivant surtout dans des tentes avaient érigé des batisses de fortune sans obtenir de permis. L’agence de presse Maan News qui cite de membre du Bureau de l’OLP illustre l’article non pas avec la photo artistique de l’attachée consulaire mais avec celle d’un corps à corps entre des soldats et des Palestiniens qui donne une idée des réalités du contexte…->http://www.maannews.net/eng/ViewDet…]

On attendra en vain que Madame Ashrawi condamne, ne serai-ce que du bout des lèvres, l’assassinat de ce soldat qui avait naïvement suivi un collègue de travail – dans un restaurant de Bat Yam – par amitié chez lui pour y être assassiné. Attaqué, il a été jeté dans un puits où son cadavre a été découvert..

Selon le Journal d’Edmonton qui a poussé ses investigations plus loin que la simple reprise de la dépêche de Reuters, Israël enquêterait sur l’affaire et envisagerait de porter plainte auprès des autorités françaises à propos de la participation de Marion Castaing à cette opération de propagande, ayant pour but de stigmatiser Israël en s’attaquant à une décision de justice devant la presse. D’autant que la belle n’en était pas à son coup d’essai puisqu’elle était déjà allée manifester son approbation d’opérations illégales dans les collines de Hébron. Ce dont nous nous étonnions ici même. Celle-ci aurait été bien mieux avisée de consacrer ses capacités d’empathie aux femmes palestiniennes soumises au terrible code « d’honneur » moyen-âgeux en vigueur dans les Terriroires placés sous la juridiction de Mahmoud Abbas et entrant dans le cadre de son mandat officiel.

On se demande à ce propos pourquoi Marion Festineau-Castaing n’a pas fait preuve de la même compassion dans ce dernier cas de « crime d’honneur » enregistré près de Hébron : Europe-Israël, citant plusieurs sources, dont un média arabe, rapporte comment une Palestinienne, aidée de son mari et de son fils a sauvagement battu puis pendu sa fille handicappée – mentale apparemment – parce qu’elle était enceinte… Aucune réaction de Madame Hashrawi non plus, à notre connaissance…

Comme quoi certains « humanistes » ont l’indignation et le militantisme bien sélectif…

Par Helene Keller-Lind – Desinfos – JSSNews

40 Réponses à Qui est Marion Fesneau-Castaing ? Une chrétienne intégriste, anti-IVG… Qui n’est pas diplomate !

  1. Nathan Répondre

    22 septembre 2013 a 11:09

    Cette femme n’avais pas soutenue les Femen ? Ces même Femen qui projetais d’aller faire leur connerie a Jérusalem ? Cette femme n’avais pas soutenue les Femen quand leur présidente avait craché sur toute les religions ?
    Une laïcarde bobo de gauche pro-paloch ? Je crois que c’est cela.

  2. AmiedeSion Répondre

    22 septembre 2013 a 11:42

    J’espère que cette furie sera expulsée…Visiblement ses motivations puent l’antisémitisme à un kilomètre à la ronde. En tant que chrétienne, je suis toujours étonnée et indignée de voir des soi-disants humanitaires de ma confession, venir en aide dans les pays à majorité musulmane, à des musulmans qui pourtant bénéficient des secours de moults organisations caritatives islamiques, mais ne lèvent pas le petit doigt pour « leurs frères » persécutés. Ainsi, qui se préoccupe des chrétiens du Pakistan, d’Irak, de Syrie, du Nigéria, des Coptes d’Egypte, menacés, pillés et martyrisés chaque jour de leur vie ? Ce qui n’est pas le cas en Israël : honte à ces hypocrites !

  3. Parisien Répondre

    22 septembre 2013 a 11:47

    Et la mère Ashton c’est empressé de critiquer Israël, c’est bien que la scène ai été filmé …

  4. jmb Répondre

    22 septembre 2013 a 12:06

    Eh oui amie de sion.. une brebis egaree qui va finr en mechoui

    • אהרון Répondre

      22 septembre 2013 a 12:53

      Je ne serais pas aussi catégorique,la femme putative,couverture à l’homosexualité quasi pédophile d’arafat était chretienne ,permettant la caution chretienne aux revendications de ce crypto terroriste .
      Le positionnement chretien occidental par rapport à israël est des plus ambigus

  5. paul mango Répondre

    22 septembre 2013 a 12:13

    c à coup de pied dans le c….. qu’il faut les faire sortir du consulat et les renvoyer dans leur pays d’origine

  6. jacques Répondre

    22 septembre 2013 a 14:19

    si elle avait giflé un militaire ou un policier arabe , elle aurait été tabassée a mort
    mais elle savait qu’avec des gens civilisés , elle ne risquait rien .

  7. Athos Répondre

    22 septembre 2013 a 17:27

    Si vous l’aimez , dites le lui
    marion.fesneau-castaing@diplomatie.gouv.fr
    :)

  8. gerco Répondre

    22 septembre 2013 a 17:45

    Arrêtons de nous justifier ! Foutez-la dehors

  9. marseil13 Répondre

    22 septembre 2013 a 19:11

    il fallait la mettre en cellule pour la calmer d’abord, et ensuite l’arrêter et la condamner pour avoir lever la main sur un soldat d’un pays démocratique et souverain. merde, maintenant elles vont pas faire la loi chez nous. elle aurait surement mieux à faire dans notre chère francarabia. a commencer par Roubaix .elle s’amuserai certainement pas à gifler un soldat musulman, car sitôt fait ,sitôt elle se retrouverai en enfer.et là je dis bravo, au moins ils se font respecter. ce qui n’est pas le cas des israéliens .encore une fois, merde, on n’en a rien à foutre de ce que pensent Ashton, les européens et Cie ,on le sait qu’ils nous aiment pas ,alors faisons comme les autres, manque de respect ,directement au trou et pour longtemps .ils feraient moins les malins la prochaine fois ,et çà changerait rien que l’on soit gentils ou méchants, mais bon dieu, faites que toutes ces racailles nous respectent et nous craignent.

  10. Jamme Répondre

    22 septembre 2013 a 19:23

    Il urgent d expulser cette folle

  11. אהרון Répondre

    22 septembre 2013 a 19:44

    cette bigote n’en n’ayant pas fini d’emmerder les français avec son homophobie vient maintenant faire chier les israéliens avec son antisémitisme…..on comprend comment sont apparus les torquemadas il y a 600 ans !!!
    Boutin rappelle tes chiens !!!!!!!!!!!!!!!

  12. Marie Répondre

    22 septembre 2013 a 19:56

    Fermer le consulat de Jérusalem et annuler les accords d’Oslo
    Faites. Revenir l’ambassadeur d’Israel de France et annuler la visite de Hollande
    Empêcher les ennemis d’Israël quel que soit leur origine de débarquer en Israël
    Poser un ultimatum au nouvel ambassadeur de France responsable des Français

  13. christopher dee Répondre

    22 septembre 2013 a 20:00

    Belle enveloppe, mais vide…
    Gauchobobo, en d’autres termes, idiote utile responsable de la décrépitude de l’europe. Adoratrice, de type syndrome de Stockholm, du genre mahomètan. Elle plane dans les mille et une nuits et ne voit ps le sang qui suinte de sa croix…

  14. jmb Répondre

    22 septembre 2013 a 20:41

    Joli programme marie; mais qui osera???

  15. Malloret Répondre

    22 septembre 2013 a 21:56

    il faut faire traduire cette personne devant une juridiction israelienne pour violence faite a un représentant de l’ordre ,
    et demander au consulat de France des excuses pour le comportement de cette personne ..qui a par ailleurs terni l’image de la France , faisant passer la diplomatie française comme soumise à la propagande arabe

  16. lolypop Répondre

    22 septembre 2013 a 22:49

    Mais elle sait très bien qu elle ne risque rien, que ce sont pas les soldats qui oseraient lever la main sur cette stupide propalestinoche ,alors que les gens pour qui elle prend la défense sont les même qui tuent ses frères chretiens dans les pays muzzs.Mais avez vous vu déjà des muzzs condamner attentats, persecution des juifs et chretiens et descendre dans les rue pour manifester leur indignation face à des actes hunumains? Non bien sûr. On ne voit que les muzzs manifester dans les rues pour des broutilles comme l interdiction des signes religieux dans les écoles et du niqab dans un lieu public ,insulte à leur beau et merveilleux mohamet le guerrier sanguinaire , pilleur et pédophile model de vertu pour eux. Mais quand il s agit de vomir leur haine d israël pour des frappes, pour territoires soit disant occupés par les vilains racistes sionistes, la encore ils ne se contrôlent plus, drapeau israélien brûlé, boycotte des produits israéliens, ..Mais dénoncer la maltraitance des femmes musulmanes qui sont souvent exécutées de sang froid pour des motifs divers, la non plus vous ne voyez pas les musulmanes allées sur les plateaux télévisés pour défendre ces femmes,pas question ,au risque d êtres accusées d insulte à l islame.Il est vrai que manifester avec violance pour un fichu morceau de tissu, la encore vous les voyez crier à la discrimination religieuse ,à l islamophobie.Je suis chretienne et je suis pas du tout d accord avec cette débile d intégriste qui fait vraiment honte aux chretiens qui aiment réellement Israel. J aime israel, touts les chretiens ne sont pas des integristes antisémites, amis juifs ,sachez faire la différence ne nous mettez pas sur le même pied d’égalité.

  17. Guycirta Répondre

    22 septembre 2013 a 23:35

    Le gouvernement israélien prend trop de gants à tort car quoiqu’il fasse il sera de toutes façons critiqué par la communauté internationnale.
    Le plus malheureux c’est que les soldats de Tsahal sont tellement bridés pour faire preuve de retenue que ça donne des ailes à leurs ennemis. Rappelons nous de ce colonnel sanctionné pour avoir réplique à l’agression d’un pseudo pacifiste. Ne perdons pas de vue que si Israel ne montre pas sa force et sa détermination c’est un très mauvais signe pour l’avenir.

  18. lolypop Répondre

    22 septembre 2013 a 23:39

    Tu te dis chretienne et ose ridiculiser les chretiens, honte à toi Marion Festineau, en tout cas tu n es pas representative des amis d israel, tu me dégoûte, tu as le traitement que tu mérites, j ai vraiment pas pitié pour toi.Si tu avais oser faire ça en territoire muzz, tu te retrouverai à ramasser tes dents par terre .

  19. Epstein Répondre

    23 septembre 2013 a 05:31

    Mesure de rétorsion: envoyer la mère du soldat à cette « diplomate ». Là ce serait marrant et la vaccinerait pour un moment. Et oui! On ne frappe pas impunément le fils d’une mère juive… ;)

  20. jmb Répondre

    23 septembre 2013 a 11:01

    Passeport diplomatique provisoire; juste pour faire un delit et pourquoi pas un attentat et repattir les mains dans les poches??? Un peu tordu non?

  21. Birologue Répondre

    23 septembre 2013 a 12:42

    Concernant la présence armée israélienne en Cisjordanie, n’oubliez vous pas ceci ?
    http://en.wikipedia.org/wiki/United_Nations_Partition_Plan_for_Palestine

    • Gally Répondre

      23 septembre 2013 a 14:45

      Tu parles du plan de partition inique, téléphoné par les Anglais pour complaire aux colons arabes (qu’on appellera « Palestiniens » seulement après leur défaite de 1967, en même temps qu’on inventera de toute pièce leur pseudo peuple et Jérusalem soit disant troisième lieu saint de l’Islam), qui pourtant s’étaient alliés aux Nazis, et qui fut cependant accepté par les Juifs mais rejeté par lesdits arabes qui avaient l’intention de génocider tous les Juifs, dans la foulée de leurs nettoyages ethniques des années précédentes (genre les pogroms d’Hébron, ville ancestralement juive) ? Ce plan qui, ayant été rejeté par l’une des parties, fait que les seuls accords légaux, dictant la légalité internationale, sont les accords de San Rémo, qui font que la Judée Samarie (et pas Cisjordanie, terme âgé d’à peine 50 ans, en t’en déplaise) une terre israélienne ? Et qui, d’ailleurs mais pas de façon secondaire, font que TOUTES les résolutions de l’ONU sont illégales, selon sa propre charte ?

      Maintenant, la question intéressante, mais qui vu ton pseudo me semble cependant spécieuse, tant la réponse est évidente : c’est par inculture complète que tu soutiens un « peuple » qui se complait dans la haine, la barbarie la plus nauséabonde, ne comprenant même pas les sentiments humains les plus basiques que sont « aimer ses enfants », et qui sont de toutes façons les premiers à ne pas croire une seconde en les mensonges dont ils inondent les merdias européens et à le crier haut et fort, à qui veut l’entendre du moins, et dans ce cas là tu me permettras, en toute cordialité, de te signifier que tu es le roi des cons, ou parce que tu te retrouves dans les perversions desdits colons antisémites, et dans ce cas, je te signifie tout aussi cordialement tu peux aller te pendre ailleurs et continuer à rêver éveillé en pensant qu’ils ont une chance de nous faire disparaitre (alors que, selon la plus basique des démographies et vu l’absence de courage qui caractérise l’Europe, ton propre pays sera lui, bientôt et sans que l’ONU n’ait besoin de la moindre résolution, un territoire de dhimmitude où toi et tes enfants seront les chiens de la « meilleure des communautés »).
      Inutile de ressentir le besoin de répondre, que tu sois un imbécile ou un haineux, dans un cas comme dans l’autre, ton opinion m’indiffère prodigieusement ;)

    • אהרוֹן Répondre

      24 septembre 2013 a 12:22

      Cis jordanie , connais pas !!
      Judée samarie , oui
      sans doute le bierologue qui a trop consommé de son jus….

  22. Guy Junes Répondre

    23 septembre 2013 a 13:07

    IL SERAIT BON DE SAVOIR CE QUE TOUS CES FRANÇAIS VEULENT DES JUIFS. QUAND LES JUIFS ÉTAIENT EN GRAND NOMBRE EN FRANCE, UNE EXTERMINATION ORGANISÉE PAR LES NAZI AUXQUELS BON NOMBRE DE FRANÇAIS ONT APPORTÉ LEUR CONTRIBUTION, A DÉCIMÉ CETTE COMMUNAUTÉ DONT BEAUCOUP DE SURVIVANTS SE SONT INSTALLÉS EN ISRAËL. À PRÉSENT QU’ILS QUITTENT RÉGULIÈREMENT LA FRANCE POUR S’INSTALLER CHEZ EUX EN ISRAEL, CERTAINS FRANÇAIS SE CROIENT ENCORE OBLIGÉS D’ALLER LES PERSÉCUTER JUSQUE LÀ BAS, ET DE COOPÉRER ENCORE UNE FOIS AVEC LEURS ENNEMIS. IL EST IMPÉRATIF QUE CES FRANÇAIS SE DÉTERMINENT CLAIREMENT (J’ALLAIS ÉCRIRE DE FAÇON HONNÊTE MAIS ILS NE COMPRENDRAIENT PAS). ISRAËL ET LES JUIFS SAURONT FAIRE FACE. ENFIN JE ME DOIS PAR HONNÊTETÉ DE RECONNAÎTRE QUE BEAUCOUP DE FRANÇAIS DE QUALITÉ SONT À DISTINGUER DE CEUX QUI MANIFESTENT CET ANTISÉMITISME DE PRIMATE, DEPUIS LONGTEMPS D’AILLEURS CES FRANÇAIS DE QUALITÉ ONT LEUR PLACE MÉRITÉE DANS L’ALLÉE DES JUSTES DES NATIONS À JÉRUSALEM. LA COMMUNAUTÉ JUIVE A QUITTÉ L’ESPAGNE EN 1492 SOUS L’INQUISITION, ET MALGRÉ LES EFFORTS ACTUELS DE L’ESPAGNE POUR QUE LES JUIFS REVIENNENT, CES DERNIERS SONT LOIN DE S’EMPRESSER. QUAND LA COMMUNAUTÉ JUIVE AURA TOTALEMENT QUITTÉ LA FRANCE, LE PAYS SE SOUVIENDRA TRISTEMENT DE CE QU’IL DOIT COMME APPORT DANS TOUS LES SECTEURS, À CETTE COMMUNAUTÉ QU’IL N’A PAS SU RETENIR.

    • אהרון Répondre

      24 septembre 2013 a 13:34

      exact !

  23. XMT Répondre

    24 septembre 2013 a 10:38

    Je suis catholique.
    Je suis ami du peuple juif que je respecte et dont j’aime la littérature et la peinture
    Je suis ami d’Israël, pays que je respecte et dont je défends ardemment l’existence et la légitimité
    Mais je suis effrayé par les imprécations, insultes, cris de haine et clichés intellectuellement malhonnêtes qui émaillent ces commentaires…
    Et j’ajoute que ce n’est en rien une défense ou une tentative de défense de Mme Castaing.

    • אהרוֹן Répondre

      24 septembre 2013 a 12:29

      Tant mieux et merci et au passage avant de t’offusquer sur le « ressentiment » que les juifs Européens ou d’Orient ont développé sur le millénaire passé avec eux (pogrom,ghetto,shoa pour faire court) ,nettoie les écuries d’augias de la chretienté : tous les couvents après guerre qui ont protégé les criminel nazis et les collabos,le travail de sape de l’opus déi,le fondamentalisme catholique qui considère toujours le peuole juif comme déicide….
      Parceque tu vois l’asymétrisme : même un juif très orthodoxe n’a rien contre un chretien ,peut on en dire autant de l’opposé….. ?

  24. jmb Répondre

    24 septembre 2013 a 11:17

    Sans faire de la leche… ton article ces cons devraien l’apprendre par coeur! Gally.

  25. J.SEBBAGH Répondre

    24 septembre 2013 a 13:33

    dans un pays arabe ce geste lui aurée couter la vie et torturer en plus . !!!! sa chance elle se trouve EN ISRAEL pays libre et democratique avec une armee respectable dans le monde TSAHAL FIERTE D ISRAEL

    • lili Répondre

      29 septembre 2013 a 13:14

      Pour avoir vécu quelques temps en Eretz, entierement d’accord.

  26. אהרון Répondre

    24 septembre 2013 a 13:53

    « clichés intellectuellement malhonnêtes »
    1000 ans de cohabitation de la chretienté et des juifs en Europe, tu veux qu’on te réxplique le parcours joyeux de nos pauvres ancêtres…

  27. zeglany Répondre

    24 septembre 2013 a 15:33

    Salomon – visa diplomatique ou pas, elle n’a rien a faire en Israël, qu’elle s’occupe de son pays, la France avec les arabophones ; Israël a des lois et doit les faire respecter ; est-ce que ce pays vient mettre son nez dans les affaires de la France, même pour des raisons humanitaires ? ça sent à plein l’antisémitisme, c’est affligeant.

  28. benjamin Répondre

    24 septembre 2013 a 17:05

    JE TROUVE QUE L ETAT D ISRAEL PREND BIEN TROP DE GANTS AVEC CETTE FEMME ELLE DVRAIT DEJA AVOIR ETE EXPULSEE ET RECONDUITE IMMEDIATEMENT PAR EX CHEZ SES AMIS SES PATRONS DU HAMAS A GAZA.

  29. jmb Répondre

    24 septembre 2013 a 17:06

    Scoop!!! Elle va se marier avec sylvie l’autre allumee!

  30. Méir Ben-Hayoun Répondre

    24 septembre 2013 a 19:20

    Avec déférence et en y mettant les formes, vous pouvez féliciter la grande amie de Tsahal, Marion Castaing, l’attachée humanitaire du Consulat général de France à jérusalem. Elle habite dans la résidence la plus exclusive de Jérusalem du très huppé quartier de Mamila, derrière l’Hotel David’s Citadel, 34 rue Ismach Melech. (l’humanitaire est un business très lucratif). L’adresse a été vérifiée et le nom « Castaing » apparait bien sur la boite aux lettres. En prenant bien soin de ne pas la déranger, vous pouvez également le lui faire savoir au numéro 02-5369980

    • אהרון Répondre

      24 septembre 2013 a 22:40

      lol !!!!
      bien vu

    • FRAHENJAC Répondre

      25 septembre 2013 a 02:55

      Merci pour ces données…cette « honte » de la France recevra un petit mot de moi !

  31. jmb Répondre

    24 septembre 2013 a 19:42

    L’attente en moderation est bien longue; ah ces logiciels!!

  32. Sigismund Répondre

    25 septembre 2013 a 07:58

    Espérons que l’état hébreu fasse adopter une jurisprudence Castaing, l’expulsion , et l’interdiction de séjour pour 10 ans, car cette femme a franchi un tabou en s’en prenant aux soldats d’Israël. Il faut faire réfléchir les humas et diplos de tout poil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *