Aliza Bin-Noun: « 200 conflits territoriaux et l’UE ne se concentre que sur Israël » | JSSNews

Aliza Bin-Noun: « 200 conflits territoriaux et l’UE ne se concentre que sur Israël »

Publié le : 2 février 2016

En France, la communauté juive se sent menacée après une série d’attaques antisémites commises par des militants islamistes. Un contexte que nous abordons avec l’Ambassadrice d’Israël en France, Aliza Bin-Noun.

La tuerie commise par Mohamed Merah dans une école juive de Toulouse en 2012, l’attentat perpétré par Amedy Coulibaly dans un supermarché juif à Paris en janvier 2015 ou encore l’agression d’un enseignant juif à la machette à Marseille il y a quelques semaines a bien sûr douloureusement marqué les esprits au sein de la communauté. Répondant à l’appel à l’Alya lancé par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, desmilliers de Juifs français sont partis s’installer en Israël l’an dernier.

Capture d’écran 2016-02-02 à 13.38.16

Lesley Alexander, euronews :
“Vous êtes en poste à Paris depuis cinq-six mois. Comment vivez-vous le fait de représenter la plus haute autorité diplomatique d’Israël dans un pays où des soldats sont postés devant les synagogues et où des personnes sont agressées, voire tuées simplement parce qu’elles sont juives ?”

Aliza Bin-Noun, ambassadrice d’Israël en France :
“Tout d’abord, je suis très heureuse d‘être en France en tant qu’ambassadrice – en étant la première femme à occuper cette fonction -. Pour moi, c’est vraiment un rêve qui devient réalité.
Bien sûr, je suis touchée quand je vois des militaires partout et des gens qui sont très inquiets et se sentent en insécurité. Mais pour nous, en tant qu’Israéliens, ce n’est pas quelque chose de nouveau. Malheureusement, on y est habitué. Sur les évènements récents, évidemment, c’est très triste que deux-trois mois après ma prise de fonction, tout à coup, on assiste en France, à ces attaques terroristes horribles.”

euronews :
“A Paris, 130 personnes ont été tuées. Votre mari a échappé de peu à ces attentats, non ?”

Aliza Bin-Noun :
“Oui, il était sur le trajet pour le stade et heureusement, ses plans ont changé à la dernière minute.
Mais j’ai été vraiment choquée parce que j‘étais à la maison et je regardais un épisode de “Homeland” et quand l’information est sortie, au début, je ne savais pas si j‘étais encore en train de regarder la série ou si c‘était la réalité. Malheureusement, c’est un évènement bien réel et très triste.”

euronews :
“Il y a ce débat au sein de la communauté juive depuis l’agression d’un enseignant juif à la machette. Aujourd’hui, les Juifs français se demandent tant d’années après l’Holocauste s’ils doivent masquer leur foi en public et cesser de porter la kippa pour leur propre sécurité. Comment voyez-vous les choses ?”

Aliza Bin-Noun :
“C’est une décision très personnelle évidemment et je crois qu’il revient à chacun de savoir s’il veut ou non porter la kippa. Mais je pense que de toutes façons, c’est très triste que les Juifs aient besoin de se préoccuper de cette question, de réfléchir s’ils doivent ou non prendre le risque de la porter.
Le gouvernement français fait tout ce qu’il peut pour assurer la sécurité de la communauté juive. Des policiers et des soldats sont déployés dans les écoles, les maternelles, près des synagogues. Donc je crois qu’on apprécie vraiment les efforts du gouvernement français à cet égard.”

euronews :
“Dans ce contexte, l’offre formulée par votre Premier ministre, Benjamin Netanyahu, d’accueillir les Juifs français à bras ouverts n’a jamais eu autant d‘écho. Ils sont plusieurs milliers à avoir rejoint Israël. Est-ce que vous encouragez d’autres à le faire ?”

Aliza Bin-Noun :
“Encore une fois, faire son Alya, c’est une décision très personnelle. Il revient à chaque Juif de décider où il veut vivre. Israël bien sûr est un Etat juif. Israël accueille tous les Juifs qui veulent venir vivre sur son territoire parce que c’est le seul pays juif du monde. Mais, le fait que les Juifs veuillent partir en Israël parce qu’ils ne se sentent pas en sécurité et parce qu’ils ont peur, ça ne va pas. Ce ne devrait pas être la raison.”

euronews :
“Vous avez été ambassadrice d’Israël en Hongrie et l’antisémitisme est un problème sur place. Cette affectation a eu une résonnance toute particulière pour vous, n’est-ce pas ?”

Aliza Bin-Noun :
“Oui parce que je suis d’origine hongroise et que mes grands-parents ont été exécutés pendant l’Holocauste. Mon père a survécu et il s’agissait en fait du pays où mes grands-parents ont été raflés puis déportés à Auschwitz et ça a été une expérience personnelle très difficile pour moi. Donc, je crois que c’est très important de faire tout ce qu’on peut pour lutter contre l’antisémitisme et encourager l‘éducation de ce point de vue.”

“Faire plus pour le dialogue interreligieux”

euronews :
“Il faut rappeler que la France compte les plus fortes communautés aussi bien juive que musulmane d’Europe. Dans le pays, l’an dernier, on a enregistré 800 actes antisémites. Les actes islamophobes ont eux triplé pour atteindre le nombre de 400 environ. Pensez-vous que les deux communautés en fassent assez pour se rassembler et se montrer unis face à tant de haine ?”

Aliza Bin-Noun :
“Je pense qu’elles font beaucoup. Le dialogue interreligieux existe ici comme ailleurs. Je crois qu’il faudrait peut-être faire plus. C’est très important dans chaque société d’apprendre à se connaître, de vivre ensemble et de coopérer dans la lutte contre les menaces, la haine, l’antisémitisme, l’islamophobie, contre les gens qui combattent véritablement les démocraties et les droits de l’Homme.”

euronews :
“Israël dénonce la décision de l’Union européenne d‘étiquetter spécifiquement les produits provenant des colonies israéliennes. Mais vu que la plupart des pays du monde jugent cette expansion illégale, pourquoi les consommateurs européens ne pourraient-ils pas connaître l’origine des produits qu’ils achètent ?”

Aliza Bin-Noun :
“Parce que ce n’est pas équitable de discriminer Israël à cet égard. Il y a plus de 200 différends territoriaux dans le monde et l’Union européenne a décidé de se concentrer sur Israël et la Cisjordanie.
Le conflit que nous avons avec les Palestiniens est connu et la seule manière d’essayer de le résoudre, c’est de s’assoir autour d’une table pour négocier et discuter. Le fait que les Palestiniens refusent de venir négocier – et notre Premier ministre les a invités à le faire à plusieurs reprises ces derniers mois – montre qu’il n’y a pas de réelle volonté politique en ce sens. Et le fait est que Mahmoud Abbas a pris une décision stratégique il y a deux ou trois ans quand il a choisi d’exercer via la communauté internationale une pression sur Israël en espérant que le gouvernement israélien serait poussé à faire des concessions.
Malheureusement pour lui, les Israéliens ne cèdent pas à la pression et nous l’avons montré dans le passé. Quand on a été prêt à faire des concessions territoriales avec l’Egypte et la Jordanie, c‘était parce que la population israélienne se rendait compte que l’autre partie était de bonne foi, mais quand l’autre partie n’est pas vue comme étant de bonne foi, alors les chances de concessions sont vraiment minces.”

euronews :
“Evidemment, c’est une manière de voir les choses du point de vue israélien et les Palestiniens auraient une toute autre vision et diraient que c’est à cause de l’inflexibilité israélienne que les négociations de paix ne progressent pas.”

Aliza Bin-Noun :
“Bien sûr, je représente le gouvernement israélien…”

Une enquête internationale ? “Une insulte”

euronews :
“Je sais que les relations entre Israël et la Suède sont difficiles puisque la Suède a reconnu l’Etat palestinien.
Aujourd’hui, la ministre suédoise des Affaires étrangères réclame une enquête indépendante sur la mort de plus de 150 Palestiniens tués par les forces israéliennes dans un contexte d’attaques récurrentes visant les Israéliens.
Qu’y a-t-il de mal à cela ? Pourquoi ne pourrait-on pas déterminer si les forces israéliennes ont ou non manqué de retenue ?”

Aliza Bin-Noun :
“Parce que je pense que c’est offensant. Ce désir de venir et d’interférer dans les affaires internes – quelque chose qui ne se passe pas en Europe -, c’est offensant.”

euronews :
“Peu importe ce qui se passe en Israël, la communauté internationale n’a pas le droit de… “

Aliza Bin-Noun :
“Tout le monde a le droit de tout faire, mais il y a une limite à ne pas franchir quand on s’en prend à Israël qui est un pays démocratique et qui est vraiment en train de se battre pour ses valeurs démocratiques. Il est le seul pays démocratique au Moyen-Orient.
Le contexte dans lequel il faut voir les choses est très, très préoccupant. La situation au Moyen-Orient est en train de se détériorer. Israël est entouré d’ennemis et arriver comme ça en réclamant qu’Israël soit ouvert à une enquête internationale parce qu’on n’a pas ou pas assez confiance dans notre système démocratique, je crois que c’est une insulte. C’est vraiment une insulte.”

Par Euronews – JSSNews

23 Réponses à Aliza Bin-Noun: « 200 conflits territoriaux et l’UE ne se concentre que sur Israël »

  1. Elie de Paris Répondre

    2 février 2016 a 13:58

    Israël est moins d’un millième de la population mondiale…2oo conflits occultés…
    Le rapport ? 2oo x 1ooo…
    200.000 fois plus polarisés par cette minuscule Nation.
    Une preuve que ce Peuple et cette Terre sont le centre du Monde, non ?
    Faites donc pas chiller…
    On peut etre 200.000 fois plus méchants…
    Non mais !!…

  2. Sioniste Répondre

    2 février 2016 a 14:01

    Le monde est gonflé de gros « Marcel », antisemites et manipulateurs….. Qui veulent toujours se focaliser sur le « méchant » juif au lieu de voir tout ce qu’Israël fait de bien pour le monde entier!!
    AM Israel HAI

  3. Yéhoudi Répondre

    2 février 2016 a 14:19

    ce matin j’ ai appris un fait ou l’ Iran fut impliqué en 1830

    les Russes avaient une ambassade a Téhéran …et dans cette ambassade travaillait un écrivain-poète russe, nommé Griboièdov…

    et un jour, la foule iranienne déchainée a l’ instigation de son Chah a attaqué l’ ambasade russe, en tuant tous les russes et en y mettant le feu…

    Griboiédov fut particulièrement haché en morceaux
    on ne le reconnut qu a une cicatrice qu il avait a la main…il avait 30 ans

    son souvenir sera exalté par l’ Union Soviétique qui baptisera de son nom la « Maison des artistes et écrivains » du nom de Griboiédov…Wladimir Boulgakhov en parle dans « le maitre et Marguerite »

    Bref !! on apprend ainsi que ces barbares l’ ont toujours été …mollah aujourd’ hui, chah il y a 150 ans …

    je ne sais pas la suite de cette affaire a propos des relations irano-russes d’ alors…

  4. Yéhoudi Répondre

    2 février 2016 a 14:44

    Aliza bin Noun

    xxxxxxx

    sourire amusé, ce nom m’ ayant rappelé la « légende » selon laquelle les berbères seraient des Cananéens, si l’ on en croit cette phrase!

    «  » » » » »

    « Procope, historien byzantin du VIe siècle de notre ère signale une inscription phénicienne, conservée encore de son vivant à Tigisis, agglomération située au sud-est de Constantine, affirmant : « C’est nous qui avons pris la fuite devant ce bandit de Josué, fils de Noun ».

    L’historien arabe, Ibn-Khaldoun, écrit au XIVe siècle de notre ère : »Les Berbères sont les enfants de Canaan, fils de Cham, fils de Noé ».

    Amusant ……… :lol:

  5. Marine Répondre

    2 février 2016 a 15:17

    Et c’est vrai..géographiquement Israel est le centre de la terre le nombril du monde son centre de gravité..

  6. Yéhoudi Répondre

    2 février 2016 a 15:44

    Horreur islamiste au Nigéria : Boko Haram massacre un village, des enfants brûlés vivants

    BOKOHARAM

    Le groupe terroriste Boko Haram a massacré 86 personnes dans une attaque perpétrée samedi à Dalori, une localité proche de Maiduguri, au nord-est du Nigéria.

    xxxxxxxxxx

    oh my God!! quelle horreur ! des dizaines de piti zonfon brulés vifs !!

    QUOI ???

    ils ne sont pas palestiniens ?? et alors ce sont des mômes, comme le « petit Mahmoud » qui a cramé dans sa chambre avec son papa…en Israel

    mais non !! mais non !! là ce sont des petits négrillons qui ont été zigouillés, taillagés, grenadés,fumés, boucanés par la bande de Boukou Haram !!

    RIEN A FOUTRE !!!!!

    il n’ y a que les Mahmoud qui nous intéressent et surtout quand c’est un juif qui les flingue ou les crame…

  7. méfaresh01 Répondre

    2 février 2016 a 16:05

    Chère Aliza,

    Je devrais dire « Votre Excellence », comme l’exigeait le protocole. Et je le ferais avec d’autant plus de plaisir que Bin Noun est un de nos noms les plus célèbres depuis plus de trente siècles.

    Depuis Ashdod, souffrez que je vous crie cet avertissement:

    Votre poste vous place face au grouillement du quai d’Horreursay. Position inconfortable s’il en fut. Personnellement, je présente toujours ce Ministère comme le plus mortel ennemi d’Israël. Cela s’est cristallisé à la période gaullienne et jamais plus depuis on n’a pu y constater la moindre attitude favorable à notre pays.

    La récente capitulation des nations « libres » face à l’ Etat voyou islamo-iranien a conduit la France comme d’autres pays à réactiver ses efforts pour obtenir une « part du gâteau ». La contrepartie est qu’on laisse les dictateurs théocrates extrémistes continuer leurs efforts pour obtenir une arme atomique efficace. Tout le monde a oublié les menaces directes proférées contre Israël à maintes reprises par des personnages détenant le pouvoir.

    Contre de grosses commandes pour les industries françaises, l’Iran a les mains libres pour devenir une menace encore plus grande contre chaque citoyen israëlien. J’ai surmonté mon malaise à la lecture de ces nouvelles et j’ai calculé grossièrement les termes de ces marchés. Vous le savez peut-être pas mais, la vie de chaque Juif en Israël a été mise en danger pour 2600 dollars environ. D-ieu! Que l’on est peu de chose…Surtout quand on est Juif et Israëlien.

    Ne baissez jamais votre garde!!! L’expérience de la dernière guerre nous a fait apprendre à nos dépens qu’il existe un clivage bien net dans la population de notre « doux » pays. Lorsqu’il s’est agi des Juifs, 10% des Français aidèrent les nazis à les déporter, 10% tentèrent quelque chose pour les protéger et ….80% détournèrent le regard. J’ai la nette impression que ce clivage est toujours valable aujourd’hui…….

    Avec mes respectueuses salutations.

    méfaresh01

  8. Myriam Répondre

    2 février 2016 a 16:48

    Moi aussi j’ai été choquée qu’on parle si peu de ces pauvres gosses brûlés vifs par les islamistes boko aram !Ils en ont rien à faire les enfoirés de journaleux !

  9. Yéhoudi Répondre

    2 février 2016 a 17:02

    cette nuit dans Paris

    « La voiture est alors prise en chasse pendant plus de 15 minutes à travers Paris, Clichy, Asnières-sur-Seine, Gennevilliers et Saint-Denis. Le bolide finit par être immobilisé à l’aide d’une herse jetée sur la route. L’homme au volant est un voyou connu des services de police. Il est notamment fiché pour 55 antécédents. Il est alors interpellé avec sa compagne qui était sur le siège passager. » »

    nom et origine du voyou ?? bravo! vous avez tous deviné ! :lol:

    55 antécédents criminels et délictueux……BRAVO !!

    et le grand coup de pied au Q pour son pays d’ origine, naturalisé fronçé ou pas ???

    y aura t il un jour un gouvernement qui prenne enfin ces problèmes a bras le corps ??

  10. Elie de Paris Répondre

    2 février 2016 a 17:11

    55 ??
    Au moins un tune…au beurre,bien sûr.

  11. Marock Répondre

    2 février 2016 a 17:13

    Il est alors interpellé avec sa compagne.

    Sa compagne ? Ça signifie qu’ il est pas marié avec ? Alors qu’ elle était dans sa bagnole ?
    Et un grave délit de plus. (Du moins ici).

  12. Désiré Répondre

    2 février 2016 a 17:35

    Oui , un délit , mais seulement pour sa compagne adultère qui doit y passer selon la charia qui n’a pas cours ici fort heureusement .

  13. Charly Chalom Lellouche Répondre

    2 février 2016 a 17:57

    J’ai vu cette interview en fin de matinée sur Euronews

    « Bien dans ses bottes » notre ambassadrice et très à l »aise

    Elle va sûrement faire du bon travail

    Comme les femmes du Gouvernement actuel qui, Miti Reguev, Tsippy Hotovely, Miti Reguev
    Ellent parlent justes, sans aucun complexes à dire ce qui est la Vérité

    Je suis pour une de ces femmes au pouvoir…

    pas une comme tous ces mecs, politiciens, maires, policiers ou militaires etc corrompus par l’argent ou très souvent par le se–xe

  14. Charly Chalom Lellouche Répondre

    2 février 2016 a 18:00

    Faut que j’apprenne à me relire… brrr les fautes !!

    « Comme les femmes du Gouvernement actuel, Miri Reguev, Tsippy Hotovely, Ayeleth Sheked.

    Elles parlent juste… »

  15. Chantal Répondre

    2 février 2016 a 19:46

    Tant qu’elles ne chantent pas… :)

  16. trump Répondre

    2 février 2016 a 21:29

    Vive les femmes de ce site,du gouvernement Israelien et de notre Peuple !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  17. isreal Répondre

    3 février 2016 a 01:10

    Signez la pétition contre la tenue du congres de l’uoif a Lille le 7 fevrier ou de nombreux prêcheurs antisémite, homophobe et anti chretiens vont déverser leur haine
    http://www.europe-israel.org/2016/02/petition-pour-interdire-le-congres-de-luoif-a-lille-ou-sont-invites-des-precheurs-islamistes-antisemites-homophobes-et-anti-chretiens/

  18. gerco Répondre

    3 février 2016 a 05:05

  19. Eric38 Répondre

    8 mars 2016 a 07:50

    Un passionnant débat!
    Qui aborde les choses sans tabou.
    Maintenant,il est vrai me semble t’il qu’il existe un prisme déformeur vu d’Europe: justement parce que Israël est une démocratie l’on ne se focalise que sur ces comportements qui serait un peu excessifs (vu de chez nous), alors que ceux des islamistes ne choquent personnes, y compris chez ces de fait nullos de la gauche de la gauche et de l’extrême gauche etc.
    Quant à la Suède, il me semble que ce « pauvre » naïf Pays d’Europe du Nord après avoir développé une politique pro-migrants africano-islamiste commence à s’en mordre les doigts. Et donc ferme aujourd’hui ses frontières à très justes titres. Non?

  20. MEYACHARIM Répondre

    31 mars 2016 a 14:49

    Aliza Bin-Noun:

    « 200 conflits territoriaux et l’UE ne se concentre que sur Israël »

    L’UE ne s’intéresse qu’a ce conflit car c’est elle qui entretien, attise, soutien et finance les organisations terroriste comme le hamas ainsi que le conflit militaire trés juteux pour son industrie de l’armement et ses rapports financier et commerciaux avec les pays arabes du golfs. On est toujours très attentifs quand on a des intérêts financiers à alimenter un conflit. Cela passe par l’ignorance,l’erreur, le mensonge et la calomnie des médias(*) qui par leurs informations font naitre et alimentent dans le monde, la haine injuste d’Israël et des juifs.

    (*)sociétés côtés en actions boursières détenu à 45% par des richissimes investisseurs arabes

  21. Oved Répondre

    24 mai 2016 a 17:31

    Je ne vois pas ce qu’il y a d’amusant dans son nom. L’élève de Moshé rabbenou s’appelait Yeoshua bin Noun, il a été le prophète et le dirigeant du peuple juif lorsque nous avons quitté le désert pour entrer en terre de Canaan….

  22. david Répondre

    4 septembre 2016 a 10:34

    même avec 400 conflits cela ne changerait rien.
    israël est au top des préoccupations du monde, et tant mieux.

  23. Yéhoudi Répondre

    4 septembre 2016 a 11:22

    Septembre……..le temps de la cueillette des mûres savages le long des sentiers forestiers….

    mais aussi, a présent le temps des Murs que réclament toutes les Nations

    tentées par l’ initiative israélienne quand ce « mur » fut érigé il y a plus de 15 ans mettant un frein si ce n’ est un terme aux attentats meurtriers dont les arabo musulmans sont si friands, surtout contre les civils, ce qui te donne la réelle mesure du courage et du chevaleresque musulmans,

    Salah eddine el Ayoubi est mort depuis longtemps….

    ainsi aprés ce mur « juif » vilipendé, honni,hurlé par toutes les bien pensances du monde, voila que tout le monde s’ y met

    les Saoudiens ont dépensé des milliards pour se faire le mur le plus sophistiqué qui soit contre d’ autres musulmans, la Hongrie fait pareil avec Orban
    et le plus long sera du a Trump qui veut séparer par un mur de milliers de kms les USA du mexico-latinos envahissants

    et puis! enfin ! un mur va etre construit entre l’ Algérie et le Maroc, lequel Maroc sait trés bien vers quelle dictature religieuse?militaire? fonce l’ Ânegérie et veut se préserver…

    ‘Tin , Israel aurait du se faire un copyright sur ces « murs »

    les Juifs toujours pareils, en avance permanente sur tout le monde :lol:

    «  » » »et pourquoi pas un mur en France qui permette de lutter contre le trafic de drogue, le trafic d’armes, l’immigration clandestine, l’arrivée de terroristes… Mais nous nous n’avons pas le droit………DIXIT RESISTANCE REPUBLICAINE DE CHRISTINE TASIN

    «Le rêve de l’intégration maghrébine a cédé la place au Maghreb des barbelés et des tranchées, plus rapides à ériger qu’une union régionale. déplore Mohammed Jaabouk, journaliste pour le site d’information marocain Yabiladi. »

    et pourquoi pas une « Fédération Internationale des Murs » .. ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *