Il n’y aura aucun vainqueur aux élections présidentielles américaines | JSSNews

Il n’y aura aucun vainqueur aux élections présidentielles américaines

Publié le : 6 novembre 2016

Donald Trump va gagner. Mais il ne sera pas célébré à sa juste valeur. Et sa victoire portera l’ombre du directeur du FBI qui vient de rouvrir l’enquête sur les emails d’Hillary. (Et ne sera attribuée médiatiquement qu’à ce petit coup de pouce du destin).

Et si, par malheur, Hillary venait à être élue, elle sera poursuivie en justice et probablement condamnée. (Même en cas de défaite).Ce qui créera une crise constitutionnelle sans précédent. (Et bloquera le pays tout entier pendant plusieurs mois).

Le psychodrame qui se déroule sous nos yeux dépasse tout scénario hollywoodien.

trumpclinton

Un scénario qui avait commencé par la série « 24 », où un président noir y était incarné 7 ans avant l’élection d’ Obama. Et un scénario qui se poursuit en filigrane de la série « house of Cards » avec l’élection quasi assurée de Donald Trump, un milliardaire anti établissement, dans un mélodrame emprunt de corruption, de serveurs d’email illégaux, de sexe et de menaces de mise en examen de la principale concernée.

Je le dis depuis longtemps, Donald Trump va devenir le prochain Président, car il parle aux gens directement, sans faux sourire, (Hillary a un conseiller en sourire !), sans chichi, avec la brutalité de ses propos, une franche brutalité qui n’est qu’un écho aux problèmes du monde et des USA : terrorisme, islamisme, immigration, chômage, pauvreté, dissensions raciales, endettement, soins médicaux, guerres, meurtres, drogue…

Je le dis depuis longtemps, Hillary Clinton va perdre, car elle ne parle que des défauts caractériels de son adversaire : les femmes, son (faux) racisme, son empire financier, ses taxes…

Trump aurait pu l’attaquer sur les liens de Clinton avec le KKK (son mentor décédé récemment, Mr Byrd, était un des recruteurs principaux du Klan), sur son antisionisme révélé par wikileaks avec ses liens avec des juifs anti sionistes (Mr Blumenthal, père et fils, payés 200 000$ /an pour la « conseiller »), sur ses liens avec BDS, sur son passé anti mariage homosexuel, anti noirs, (qu’elle a appelé « super prédateurs sans empathie aucune »), sur ses financements occultes provenant du Qatar, de l’Arabie Saoudite, des pays du golfe, de l’Algérie, du Maroc etc (en millions de dollars), sur son absence de mention de l’état d’Israel dans tous ses meetings, sur son soutien à la guerre en Irak, sur la mort de l’ambassadeur américain en Lybie, sur le désastre syrien qu’elle a initiée. Mais surtout sur son lien avec celle qu’elle qualifie de « Seconde Fille », Huma Abedin, qui est Américano Saoudienne, qui a des parents issus de la confrérie des Frères Musulmans et qui a étrangement pardonné son mari, politicien juif (!!), à plusieurs reprises suite à ses nombreuses infidélités « sextuelles ».

Donald Trump pourrait également s’amuser avec les révélations wikileakiennes sur les trahisons de ses conseillers entre eux et contre elle, sur son état de santé, sur les frasques de son mari Bill avec des filles qui l’ont accusées de viol, et qu’elle a forcé à taire. Ou bien sur l’animosité qu’elle a eue contre Obama lorsqu’ils combattaient entre eux aux primaires démocrates de 2008. (Qu’elle a accusée de ne pas être né aux USA et d’être musulman! CQFD). Il pourrait aussi parler des 20% d’uranium américain qu’elle a donnée aux Russes.

Donald Trump pourrait parler aussi de la connivence Clinton/Ministre de la justice, de la fondation Clinton qui a empoché environ 200 millions de dollars depuis la fin du Mandat de Bill Clinton en 2001 et des discours secrets et révélés avec les banques de Wall Street.

Mais c’était sans compter l’immunité médiatique qu’Hillary Clinton a obtenue car elle est une femme, et une démocrate. Une immunité médiatique et politique digne d’un pays dictatorial. A titre d’exemple, aucun média, à part Fox News, et le NY Post, n’ont parlé de la réouverture de l’enquête sur ses emails disparus d’un serveur privé illégal, qu’elle a elle même « nettoyé » à l’acide. Et quand ils en ont parlé ils ont abattu le glaive sur le directeur du FBI qui était, pour les démocrates, « un grand homme digne », au mois de Juillet, et qui depuis une semaine mériterait la potence.

Autre exemple, personne n’a été choqué, dans son camp ou dans les médias, que des journalistes aient donnés à l’avance les questions sur les débats qui l’ont opposé à Bernie Sanders et ensuite à Donald Trump.

Une immunité politique ahurissante de la part de tout son entourage démocrate, qui est incapable de s’opposer à leur chef, alors que les républicains ont quasiment tous condamnés Trump, lorsqu’une vidéo grotesque a resurgi sur des propos machistes où Trump se vantait, en privé, de pouvoir « attraper les femmes par leur partie intime » grâce à sa célébrité. 80 millions d’Américain(e)s ont acheté la trilogie « 50 nuances de Grey », sans que personne ne s’en offusque. La belle Amérique puritaine et hypocrite dans toute sa splendeur. Celle qui a inventé l’industrie pornographique, et qui condamne des propos privés entre 2 hommes ou le sein nu de Janet Jackson lors du superbowl.

Alors oui Donald Trump a raison, il attaque les médias dans tous ses meetings, il parle du chômage, de la guerre, des entreprises fermées (70 000 !! depuis que Bill Clinton a signé ses fameux traités contestés), des frontières poreuses, des meurtres (17 morts le week end dernier à Chicago, fief d’Obama, et 4000 morts depuis le début de l’année), du terrorisme islamique, de la corruption politique qu’il va rincer, et de l’aide qu’il va apporter aux noirs, aux hispaniques, et à ceux qui vivent dans les ghettos (inner cities). De relance économique, des traités qu’il va renégocier et aussi d’Israël qu’il va défendre sans aucune gêne. (En dénonçant  à chaque occasion l’accord Iranien).

Donald Trump a un programme social, économique, protecteur, et ambitieux. Il a contre lui 100% des démocrates, 20% des républicains, 50% des femmes, 80% des noirs, 70% des hispaniques et 95% des médias. C’est pour cela que son élection ne sera pas une victoire comme les autres.

Hillary Clinton n’a absolument aucun programme. Elle transmet à son électorat la haine des électeurs républicains qu’elle a appelée « panier de déplorables », et obtiendra avec quasi certitude, une immunité présidentielle d’Obama en cas de future condamnation. (Il a jusqu’au 20 Janvier 2017 pour le faire). Elle transmet, avec les 100aines de millions de dollars de dons de Wall Street et des milliardaires (comme Georges Soros ou Haim Saban), des messages publicitaires sur la dangerosité de Trump. Elle peut s’amuser avec Pharrell Williams, JAY-Z, Beyoncé et Stevie Wonder. Elle en a les moyens. Ces célébrités, qui vivent tous dans l’opulence indécente et dans leurs résidences privées des quartiers riches de Los Angeles,  ne représentent pas le peuple qui souffre, qui a ses cotisations santés qui explosent, qui se nourrit aux timbres alimentaires, qui est sans toit, ou victime de violence et de drogues. Son clap final approche. Alors qu’elle profite encore quelques jours de la fête foraine avec ses nouveaux amis chanteurs ou stars hollywoodiennes, qui se sentent tous investis d’une mission quasi religieuse d’inciter leur audience à élire leur gourou.  Son manège va dérailler. Que cela soit par sa défaite ou par sa future mise en examen, la fête touche à sa fin, pour son clan, sa fondation, ses amis, ses financiers, ses amis banquiers, et tout ceux qui vont tomber avec elle.

La démocratie a été prise en otage, sous l’orchestration du clan « démocrate »  et c’est pour cela que cette année il n’y aura aucun vainqueur aux élections présidentielles américaines. Cependant la chute de la dynastie Clinton constituera une petite victoire pour les quelques personnes encore un peu concernées par la justice, le droit, la démocratie et la liberté d’opinion.

Manu Aboucaya – JSSNews
Depuis Los Angeles.

11 Réponses à Il n’y aura aucun vainqueur aux élections présidentielles américaines

  1. Elie de Paris Répondre

    6 novembre 2016 a 16:40

    Ah Manu… Comme tout cela est bel et bon… La chute est bien plus douloureuse quand on tombe de haut ! Et nous voyons comment les etres malfaisants peuvent par leur charisme reussir à polariser l’empathie et l’émulation des pauvres gens, et comment les pires dictatures se sont installées et ont haché les gens menu menu…
    Le leurre de la démocratie, qui accorde le succès au plus charmeur, au plus malin.
    Mais cette fois ci,Maitre des manigances, le Seigneur veille…

  2. Gigi Répondre

    6 novembre 2016 a 16:41

    Je suis tout a fait de votre avis. La gauche en France, en Europe ou ici aux USA a pourri la démocratie. C’est d’ailleurs amusant qu’ils s’appellent encore Democrat! Je suis convaincu que Trump sera elu avec un minimum de 4 points d’ecart et meme si ce n’est que 2, 1 ou 0.5% ce sera une victoire et c’est exactement ce qui compte. En ce qui concerne les Juifs americains… fideles a eux memes ils n’ont toujours rien compris a la politique en votant a 80% pour Hillary (plus pour longtemps!). De toutes les facons s’il y avait un ane avec une pancarte ecrit dessus Democrat ils voterait dans la meme proportion pour l’ane… Bonne chance a Donald J.Trump

    • Gally Répondre

      6 novembre 2016 a 17:18

      En fait, elle a réussi la performance de tomber à « seulement » 61%. Cela reste désespérant de bêtise, mais c’est une sacrée contre performance pour elle tant, effectivement, les juifs américains votent Démocrate par principe.

      • caterin Répondre

        6 novembre 2016 a 22:07

        Gally, j`espere que Trump sera le President, mai la pute va lui faire la victoire et la vie dure, avec l`aide des idiots Juifs. Democrats? mon c…!!

  3. sergeb Répondre

    6 novembre 2016 a 18:56

    Le clan clinton sera un véritable cauchemar pour le futur des USA, avec cette folle les américains auront atteint le summum de la décadence. Les citoyens des USA s’apprêtent a faire du neuf avec du vieux stock gangréné jusqu’à l’os Le québec français est en délire il ne jure que par la clique clinton tout comme les cousins français juste pour voir une femme être élue a la plus haute fonction sans voir les risques que cette pouffiasse fera courir au monde avec sa haine de Poutine avec qui elle veut en découdre. Je dis que Saoul ça revient mais fou ça ne revient pas et dans son cas elle est doublement folle.

    TRUMP FOR PRESIDENT

  4. trump Répondre

    6 novembre 2016 a 19:51

  5. Marock Répondre

    6 novembre 2016 a 23:45

    Donald Trump va gagner. Mais il ne sera pas célébré à sa juste valeur.

    C’ est une prévision à la Guy Millières ?

  6. trump Répondre

    7 novembre 2016 a 00:09

    Le FBI ne poursuivra finalement pas la sorceriere: election assuree??
    Les USA sont devenu un pays de polichinelles, un nouveau Venezuela a venir….

    • Elie de Paris Répondre

      7 novembre 2016 a 02:40

      Mais bien sur que le FBI ne poursuivra pas HRC !
      Le Bureau Fédéral d’investigations est-il une cour de Justice, ou un tribunal, voire un plaignant ? A-t-il été lésé ou a-t-il eu des victimes à attribuer à la prétendante ? C’est à Trump de saisir la Haute cour de Justice s’il lui semble que les États-Unis d’Amérique ont été mis en danger, escroqués etc…
      Et même tout un chacun sujet américain peut faire porter une convocation pour comparution immédiate depuis n’importe quel tribunal, en évoquant tous les dossiers cités sur ce site même. Et que HRC soit candidate est justement une circonstance aggravante ! On va bien voir qui ce lundi ou mardi va lancer la procédure…

  7. Dion, Répondre

    7 novembre 2016 a 07:38

    Selon un certain .M Beaucarnot, la Clinton serait une cousine lointaine de F Hollande Madonna, Céline Dion, et Angelina Jolie
    http://jforum.fr/hillary-clinton-et-francois-hollande-seraient-cousins-et-descendraient-des-rois-maudits.html

  8. Ruthy Répondre

    7 novembre 2016 a 07:43

    Ma tablette m’a encore joue un mauvais tour G@lly, j’ai rectifié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *