Bataille de tweets entre l’Ambassadrice de France en Israël et un proche ministre de Netanyahu | JSSNews

Bataille de tweets entre l’Ambassadrice de France en Israël et un proche ministre de Netanyahu

Publié le : 30 novembre 2016

Le député israélien (Koulanou) et vice-ministre en charge de la diplomatie au bureau du Premier ministre, Michael Oren, a incité dimanche soir sur les réseaux sociaux, au boycott des produits français provoquant ainsi la colère de l’ambassadrice de France en Israël, Hélène Le Gal.

1

“La France étiquette les produits israéliens provenant de Judée, de Samarie et du Golan. Les Israéliens devraient réfléchir à deux fois avant d’acheter des produits français”, a écrit Oren sur son compte Twitter.

Le ministre fait référence à la récente initiative de la France de mettre en application une directive de l’Union européenne de 2015 qui impose l’étiquetage des produits fabriqués dans les implantations israéliennes de Cisjordanie ainsi que dans les quartiers de Jérusalem sous contrôle jordanien avant 1967 et sur le plateau du Golan.

Cette publication n’est pas passée inaperçue auprès de la nouvelle ambassadrice de la France en Israël, Hélène Le Gal, qui a répondu lundi matin à la publication d’Oren.

3

“Vous appelez au boycott des produits français alors qu’en France le boycott de produits israéliens est puni par la loi ?”, pouvait-on lire sur le compte Twitter de l’ambassadrice.

La délégation de l’Union Européenne en Israël a également répondu au député, précisant que ces directives d’étiquetage étaient “une application des régulations d’information du consommateur européen”.

Oren s’est défendu lundi de tout appel au boycott, mais précise avoir agi pour avertir les consommateurs israéliens des mesures françaises qu’il condamne.

2

Ce haut responsable israélien “regrette” cette mesure qui peut être “interprétée comme un encouragement des éléments radicaux et du mouvement de boycott d’Israël”.

Il juge également “incompréhensible” que la France applique ces directives envers Israël “ignorant les 200 autres conflits territoriaux du monde”.

Rappelons également que l’ONU réclame toujours que la France cesse son occupation de l’île de Mayotte.

Par Greg Sulin – JSSNews

13 Réponses à Bataille de tweets entre l’Ambassadrice de France en Israël et un proche ministre de Netanyahu

  1. Marie Esther Répondre

    30 novembre 2016 a 20:01

    sur ce coup là les Français sont les premiers à adopter la résolution de l’UE.
    Ceci dit, maintenant je vais chercher encore plus les produits israéliens y compris de Judée Samarie, Golan et Jérusalem.

  2. Ruthy Répondre

    30 novembre 2016 a 20:50

    La France, pays de collabos, toujours pret a se prostituer pour plaire a la pourriture du moment. Ils devraient s’etiqueter leur trou de balle, au lieu de nous coller, une fois de plus l’etoile jaune.

  3. j aime Répondre

    30 novembre 2016 a 21:28

    il a raison!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Yéhoudi Répondre

      1 décembre 2016 a 14:42

      Oui!!

      il est des nôtres!!

      il a bu son verre comme les autres !!!

      quand a l’ ambassadrice d’ Israel , elle ne s’ est toujours pas manifestée au quai d’ orsay a propos des vigiles d’ origine maghrébines, qui a Orly, s’ amusent a discriminer en toute illégalité les passagers Israeliens aux embarquements

      l’ origine de cette info étant de JP Grimberg de chez DREUZ

      on attend quoi ??

      que l’ ambassadrice de France en Israel soit convoquée chez Liberman ??

  4. caterin Répondre

    30 novembre 2016 a 21:55

    Boycot puni par la loi? ou ca en France? Existent` il « La loi »? Peut etre la loi du couard a l`Hollanduile !!

  5. Ce qui interpelle dans le communiqué officiel du gvt, ce sont ces contre-vérités, énormes, mais désormais hautement affirmées, assénées comme vérités nouvelles imposées, et dictées aux peuples : » Aussi, les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël doivent-elles porter un étiquetage reflétant cette origine. «

    Il n’est même plus question de territoires disputés ! La commission européenne, seule, souveraine a tranché ;

    « territoires occupés par Israël », est même encore, de façon obsessive, répété à peine deux lignes plus bas : »

    à l’indication de l’origine des marchandises issues des territoires occupés par Israël depuis juin 1967, publiée au Journal officiel de l’Union européenne le 12 novembre 2015.

    Au passage, Israël est énuclée, simple formalité, de son âme : » . Celle-ci (la DGCCCR), précise notamment qu’en vertu du droit international le plateau du Golan et la Cisjordanie, y compris Jérusalem Est, ne font pas partie d’Israël.

    Elle « précise », la commission ; pour informer les israéliens, qu’en fait ils ne sont que les voleurs, et les squatteurs de la palestine historique ; et qu’il faudra en tirer les conclusions… dès que possible…

    En fonction de cette formule magique que tous les experts de plateaux se gargarisent à citer : » le droit international dit que… » ; lequel ? Pas besoin de préciser; et pour cause : c’est faux également…

    La hargne maladive gauchiste se fait plus nette encore dans cet ajout qui précise qu’étiqueter les produits israéliens n’est pas suffisant : il faut préciser « colonie israélienne », pour que l’eurabien moyen participe à la réprobation qu’appellent « ces colonies de peuplement » en territoire palestinien….

    Un peu comme Orange précise désormais : cisjordanie occupée …

    Cette incroyable mauvaise foi, appuyée carrément sur de flagrants mensonges, -complémentaires de ceux de l’unesco-, impensables à ce niveau, il y a quelques années encore, signale, à nouveau toute la dérive totalitaire transnational-socialiste qui s’est emparée de l’europe de l’Ouest depuis l’avènement du frankestein européen….

    On constate , dans ce communiqué, tout le sérieux de la pathologie mentale de cette euromenklatura, celle là même qui exige, lois nouvelles à l’appui, que des pouilleux somaliens de trente ans soient appelés suédois, et mineurs s’il vous plaît, en « urgence sexuelle » éventuellement, aussi…

    Le résultat connu : question viol Johannesburg où Stocholm c’est devenu kif kif bourricot…

    Israël est donc prévenu : ces malades de gauche, idéologues orgueilleux socialistes et gauchistes, despotes nés, iront -encore une fois dira l’Histoire- jusqu’au bout de leur folie ; la haine anti-juive qui transparaît , presque naïvement, est un avertissement, eine Vorwarnung…

  6. Marock Répondre

    1 décembre 2016 a 14:52

    C’ est plein d’ incohérences l’ histoire au vicomte.

  7. Hé bien ceux qui croyaient à l’ambassadrice quand elle nous a été présentée ici seront renseignés…

    Une idéologue glacée, malsaine et toquée s’il est sincère, crapuleuse et corrompue si elle ne l’est pas :

    Sa haine anti-juive (merci au fait, pour vos gentilles paroles de compassion en ces périodes d’incendies volontaires…) jaillit, révélatrice dès que le juif se rebiffe, de ces décrets et décisions qui le menace ; l’ambassadrice apostrophe aussitôt, en contre-attaque :

    Mais bêtement, sans réfléchir : en quoi Israël devrait-il se sentir lié par le fait que la France n’applique pas de boycott (à part, et depuis de Gaulle envers Israël précisément ?). Le juif madame l’ambassadrice a-t-il l’obligation de se conformer aux mœurs de la France ?

    Vous accusez le diplomate d’inciter au boycott des produits français (un bien grand mot, il le précise assez…), alors que la France ne s’apprête pas, non, à appliquer un marquage infâmant des produits juifs, non, il s’agit seulement, selon le communiqué complémentaire de mettre en place…

    « une application des régulations d’information du consommateur européen”.

    C’est-à-dire exactement la même chose dite sous une forme différente, foutage de gueule inclus….

    Le juif se rebiffe et les bourges à bouclette du Quai d’Orsay, délégués en Palestine millénaire n’aiment pas çà…

    Et la clownerie des noms de diplomates en palestine occupée (euh ? par qui ? That is là la question…) de se poursuivre : on connut un Christophe Bigot, avec sa coiffure du XIXème siècle, genre Guizot, parfaitement ridicule, un Lagneau je crois, et maintenant voilà la gale….

    Un mot sur votre anglais, au-delà de votre remarque donc, sotte, and irrelevant : êtes vous capable d’employer la forme interrogative correcte à l’écrit ? Ne serait-ce que par respect du lecteur ?

    Etes vous capable surtout d’éviter ce sabir franchouillard caractéristique, traduit mot à mot, dans un anglais de 5ème , à charge pour l’auditeur de comprendre : » « alors qu’en France », traduit par » when in France…

    On reconnaît là le pidgin sans –gêne, et basique, des ignares en anglais

    Quant on maîtrise aussi mal la langue anglaise, et qu’on ne cherche pas à faire d’efforts, caractéristique française, on y joint aussi, pour ne rien omettre, cet horrible accent national qu’on reconnaît à vingt mètres et qui nous fait haïr,des anglo-saxons…

    Sûr que vous n’en avez pas, vous non plus, conscience…

    Conclusion : elle est nulle sur toute la ligne la débassadrice….

    Napoléon avait attrapé la gale en Egypte ; mais grâce aux frictions de camphre de son médecin Corvisart, il en fut guéri

    Ah s’il suffisait d’un coup de torchon au camphre pour être débarrassé de celle là….

  8. Jacques Répondre

    1 décembre 2016 a 15:49

    Question bête mais si les produits fabriqués en Judée et Samarie ne se vendent plus, les ouvriers palestiniens ne perdront-ils pas leur travail ?

  9. C Dugato Répondre

    1 décembre 2016 a 18:45

    Jacques,
    Ils perdront leur travail…en Israël seulement. Après, ils pourront toujours essayer de se tourner vers le rêve (cauchemar)d’état palestifumisterie, car leurs « idéologues » préfèrent entretenir le terre au risme sous toute ses formes (couteaux, tunnels, incendies etc..) plutôt que de se mettre au travail (dans la mesure où ils en seraient capables…),car ils préfèrent vivre des subsides des bobos-gauchos anti-c-mites occidentaux et envoyer leur jeunesse au mare tire en se remplissant les poches.

  10. Imbert Répondre

    1 décembre 2016 a 21:33

    Je ne suis pas long. Oui je vais boycotter les produits français

  11. Elie de Paris Répondre

    4 décembre 2016 a 20:34

    Rappelons que les directives européennes ne sont pas contraignantes et que d’autres pays ont clamé bien fort qu’ils ne les appliqueront pas…
    Cette « obeissance » bien francaise nous souvient que la France avait surpris les n’azis eux-mêmes dans ce zèle à remplir les quotas de raflés et d’y ajouter les enfants..!
    Merci, France, de nous écoeurer d’une telle infamie.
    Ainsi, nous n’aurons pas à te regretter

  12. trump Répondre

    4 décembre 2016 a 21:30

    @Hyene le gal,

    WHILE in France ,pas when!
    Ameliore ton English avant de nous faire chi.er
    @ Fracasse, Je hebt Gelijk!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *