Israël veut faire reconnaître sa souveraineté sur le Golan | JSSNews

Israël veut faire reconnaître sa souveraineté sur le Golan

Publié le : 16 décembre 2016
Cette souveraineté n’est pas officiellement reconnue par la communauté internationale

Le ministre des Transports et de la Sécurité routière Israël Katz, président du Secrétariat général du Likoud entend renouer avec une politique délaissée par son pays depuis des décennies : l’annexion de territoires (NDRL : i24News et ses formulations…).

Israël Katz est intervenu lors d’une cérémonie célébrant les 35 ans de la loi sur le Golan. Le texte voté en 1981 prévoyait l’extension de la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan, théâtre de combats face aux syriens, lors de la Guerre des Six Jours.

Mais cette souveraineté n’est pas officiellement reconnue par la communauté internationale. Le ministre place ses espoirs dans la nouvelle administration Trump.

i24NEWS

Israël Katz, Journal du Midi du 15/12/2016

Et pour justifier son propos, Israel Katz se fait professeur d histoire en invoquant la mémoire de l’ancien Premier ministre Menahem Begin, auteur de l’annexion du Golan.

« Le temps est venu pour les États-Unis de reconnaître que Menachem Begin avait raison, comme ils ont reconnu plus tôt le bien-fondé de la destruction du réacteur nucléaire en Irak » a-t-il affirmé.

Israel Katz fait allusion au raid israélien sur la centrale livrée par les Français à Saddam Hussein, au début des années 80.

Mais le ministre des Transports va plus loin.

Au delà du Golan, il souhaite que les Etats-Unis reconnaissent aussi le compromis de Menahem Begin concernant la Cisjordanie : oui à une autonomie des palestiniens, mais non à la création d’un « Etat dans les régions de Judée et Samarie ».

Reste à convaincre la nouvelle administration Trump, mais la diplomatie américaine ne s’est encore jamais alignée sur ce type de proposition.

Source : i24News

11 Réponses à Israël veut faire reconnaître sa souveraineté sur le Golan

  1. Elie de Saint Cloud Répondre

    16 décembre 2016 a 16:45

    L’essentiel est oublié !

    L’histoire n’a jamais connu aucun peuple « palestinien » avant l’occupation turque, suivie de l’occupation arabe islamiste généralisée.

    Sachant que les conquêtes arabes concernent aujourd’hui les territoires perdus de « l’Eurabia » et de la terre islamisée de France,

    Que cette dernière entend modifier l’histoire judéo-chrétienne en attribuant les noms bibliques aux Arabes par le moyen de l’UNESCO déjà propriété arabe, au même titre que les territoires perdus de la République comprenant les Champs Elysées,

    Sachant que la France islamisée entend aujourd’hui diriger les négociations pour la création d’un « Etat palestinien » pour en faire une terre islamiste au même titre que la « terre d’Islam de France », termes aujourd’hui acceptés et repris par les politiciens français,

    Sachant que très récemment (du temps d’Arafat) les Arabes décident de s’attribuer le nom romain « Palestine » qui de tout temps a désigné la terre des Juifs, sachant que l’histoire n’a jamais mentionné ce nom pour désigner les arabes mais les « Juifs de Palestine »,

    Sachant que les Arabes ne sont que les occupants de cette terre, les titres de propriété de la terre de « Palestine » datant d’ARAFAT, concernent la terre de « Judée Samarie », les titres de propriété sont nécessairement des faux, que dans ces conditions la Cour Suprême devrait être dissoute, étant par avance acquise à la cause palestinienne.

    Que le Président TRUMP n’a rien à voir avec ce qui est l’affaire des Juifs d’Israël et des Juifs revenus sur leur terre de Judée-Samarie.

  2. trublion Répondre

    16 décembre 2016 a 16:45

    Israël pourrait demander un petit morceau de l’ancienne Syrie, en échange de tous les services rendus « entre alliés », au lieu de se contenter de miettes déjà acquises : la Judée/Samarie, qui est juive et bientôt partout peuplée de juifs, et le golan, qui est israélien depuis plus longtemps qu’il n’a été syrien.

  3. popi soudure Répondre

    16 décembre 2016 a 21:10

    Enfin , c ‘ est pas trop tôt!

  4. Marock Répondre

    16 décembre 2016 a 22:35

    Le Golan a été conquis par temps de guerre. Défendu par une poignée de pauvres marocains (dont Tonton), lâchement abandonnés par les syriens.

    « Vae victis » comme disait Brennus (Pas sur qu’ il causait latin celui là).

    Et puis abandonner toutes ces vigne vitifères à des musulmans serait une hérésie.

  5. tehila Répondre

    17 décembre 2016 a 18:32

    marock
    Bien sur le vin mais pour israel c’est surtout une ressource importante en eau.
    si tsahal n’etait pas sur le Golan daesh serait a tiberiade!!

  6. Akerman Michel Israël Répondre

    18 décembre 2016 a 11:55

    Les Nations n’accepteront JAMAIS qu’Israël ait annexé le Golan qui ne fut provisoirement syrien que grâce aux manigances entre les Grands Bretons (qui ont offert les 2 tiers des Terres du Mandat sur la Palestine aux Transjordaniens) et la France qui se croit encore aujourd’hui autorisée à nous conseiller (en fait exiger) sur ce que nous devrions faire pour notre pays !
    Pourquoi pas les mêmes exigences des Nations sur la main mise de la Russie sur le Caucase, de la Chine sur le Tibet, du Maroc sur l’ex Sahara espagnol, de la France sur la Guyane, la Martinique, la Guadeloupe, la Nouvelle Calédonie, Saint Pierre et Miquelon, la Réunion, Les Comores, de la Turquie sur la moitié de Chypre etc, etc ?
    Le Golan est une Terre juive et fait partie d’Israël. D’autres Terres comme la bande de Gaza nous reviendront, c’est écrit, le plus tôt sera le mieux que çà plaise ou non aux antisémites qui, pour le moment, cherchent à nous faire disparaître comme ils le souhaitent depuis plus de 2000 ans !

  7. Elie de Paris Répondre

    18 décembre 2016 a 12:26

    Depuis 1995, les balkans ont été redessinés…
    Ainsi que les frontieres.
    Certains états font même partie aujourd’hui de l’UE.
    Ces frontières ne sont contestées par personne à ce jour. Elles se sont vérifiées par des actes de guerres, pourtant, avec parfois des tueries de masses.
    Pourquoi Israël devrait justifier d’une annexion d’un territoire sous domination d’un pays vaincu et vindicateur, d’une part, qui était et est toujours dirigé par une junte, placée là par la vieille Europe colo’nisatrice d’autre part ?
    La Chine a-t-elle attendue une quelconque reconnaissance des Nations pour s’annexer le Tibet etc
    Ainsi que les autres annexeurs du Monde ?
    Jusqu’à quand Ysraël adoptera cette posture, d’etre le seul pays a observer les lois (iniques) des Nations ?
    À plus forte raison quand il est dans son droit !!!
    La parasha de cette semaine nous relate le vol et le viaul de Dinah, la fille de Jacob/Ysraël.
    Et les particicipants de cette horreur etaient venus demander la main de la malheureuse, encore captive !!!
    aux parents, avec la « benediction » des habitants de Schrem…
    Les responsables ont, tous, été massacrés, au grand dam de Jacob.
    Pourtant, les peuples alentours ont été saisis d’une terreur sainte, dit la Torah, et n’ont point pourchassé le peuple naissant …
    L’assentiment du Seigneur des Armées…
    C’est cet esprit là qui doit revenir.

  8. Elie de Paris Répondre

    18 décembre 2016 a 12:49

    Et voilà…
    Nos braves juifs israéliens s’emeuvent pour les massacres en Syrie…
    Ils sont près à y aller.
    Pour soigner.
    Tipeshes… Triple Tipeshes…
    Ils veulent soigner, mais ne pensent à empecher les blessures.
    Ils seront une jolie cible, pour un pays qui ne rêve que détruire Ysraël. L’ONU est faite pour ça, et il ne s’agit point d’un Tsunami, ou un tremblement de terre…
    C’est LE Mal, en action.

    http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/132910-161218-israel-des-medecins-reservistes-exigent-d-etre-envoyes-en-syrie

    • Christiane Répondre

      18 décembre 2016 a 13:30

      … et ces braves juifs israéliens vont prendre le temps de découdre les étiquettes des fringues avec les caractères hébreux, de masquer l’hébreu des boites de conserve pour que les parents syriens acceptent de ne pas laisser cre£ver de froid et de faim leurs marmots !!!

      Plus kon t’es mouerta !

  9. Ixiane Répondre

    18 décembre 2016 a 13:20

    Ala fin de la guerre de Syrie , la création de l’Etat palestinien doit se faire à cheval sur la Syrie et la Jordanie !! Ces arabes dits « palestiniens » sont des jordano-égypto-syriens !!!
    En aucun cas dans le berceau du Peuple Hébreu !!!

    • trublion Répondre

      21 décembre 2016 a 22:34

      Israël occupe 2% du proche orient, dont l’immense majorité est VIDE.
      si les nations voulaient arrêté d’alimenter ce conflit, la paix viendrait d’elle même. Il y a de la place pour tout le monde sur notre terre si belle. et les israéliens ont déjà résolu le problème principal : l’eau qui viendra d’un puits infini, la mer, à faible cout et énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *