Soutenez Georges Bensoussan ! | JSSNews

Soutenez Georges Bensoussan !

Publié le : 16 décembre 2016

C’est une honte que de maintenir ce tabou, à savoir que dans les familles arabes, en France, et tout le monde le sait mais personne ne veut le dire, l’antisémitisme, on le tète avec le lait de la mère » C’est Georges Bensoussan qui a dit cela dans l’émission de France-culture d’Alain Finkielkraut, le collectif contre l’islamophobie en France lui intente un procès, comme à Pascal Bruckner, comme à Yvan Rouffiol etc. c’est un scandale !

Nouveau procès contre Georges Bensoussan

georges_bensoussan_par_claude_truong-ngoc_20121

Une nouvelle action en justice est intentée contre Georges Bensoussan à l’initiative du Comité contre l’Islamophobie en France (CCIF). Un procès pour incitation à la « discrimination, la haine ou la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine (…) en l’espèce la communauté musulmane ».

Cette action s’inscrit dans la continuité de celles qui avait déjà été initiées l’année passée contre Georges Bensoussan par une quinzaine de personnes d’une part, et auprès du CSA d’autre part pour dénoncer les propos qu’il avait tenus lors de l’émission «Répliques » sur France Culture le samedi 10/10/2015.

Un procès doit donc se tenir le 25 janvier 2017 devant la XVII° Chambre correctionnelle à Paris
Ces démarches s’inscrivent désormais dans une stratégie d’intimidation visant la censure de toute parole lucide, de toute expression critique.

Cette nouvelle police de la pensée cherche à utiliser les armes de la démocratie pour mieux la contraindre. Que celle-ci se pare des plumes de l’antiracisme ne change rien à l’affaire. L’accusation « d’islamophobie », assimilée à un discours raciste, s’inscrit elle même dans une stratégie de dévoiement du sens des mots visant à disqualifier toute analyse lucide du moment présent.

Ne nous y trompons pas : nous faisons face aujourd’hui à une offensive tous azimuts visant à installer dans le paysage français et européen des normes culturelles et politiques étrangères à la démocratie et à l’esprit des Lumières. Ce contre modèle cherche à soumettre un ordre culturel issu de notre histoire. Cette stratégie fait système avec les autres agressions dont la France et l’Europe sont l’objet depuis un certain nombre d’années. Ce terrorisme culturel complète le terrorisme qui tue.

Un procès de même nature a été intenté par l’association des Indigènes de la République, contre Pascal Bruckner qui avait déclaré, début 2015, qu’il fallait « faire le procès des collabos des assassins de Charlie ». Alors que Houria Bouteldja, porte parole des Indigènes de la République, est l’auteur d’un livre « les blancs, les Juifs et nous » explicitement raciste et antisémite, ce sont Bensoussan et Bruckner qui sont convoqués devant le tribunal pour répondre de leur « racisme » ou de leur « islamophobie ».

Le silence médiatique qui entoure ces faits nous interroge, comme nous interroge aussi ce qui semble désormais faire système : attentats successifs ( plus de 230 morts en un an et demi), mise en scène de l’affaire du burkini après la tuerie de Nice pour dénoncer l’ « islamophobie française ». Ces actions en justice s’inscrivent dans la panoplie des moyens déployés par les islamistes pour culpabiliser et contraindre après avoir épouvanté.

Il y a un an vous avez témoigné votre solidarité avec Georges Bensoussan. Ce combat, hélas, continue. Votre vigilance et votre aide doivent être à nouveau sollicitées. Nous avons le projet de créer une association, « Les yeux grands ouverts », dans le but de soutenir une parole libre sur ces sujets, comme aussi de trouver les moyens d’assurer notre défense (procès, publications etc).

Par ailleurs le procès à venir va occasionner des frais de justice dont le montant s’élève déjà à plus 3000 euros. Dès que l’association sera constituée nous vous solliciterons à nouveau pour demander votre aide.

Ce combat pour nos libertés contre ce fascisme qui vient est le nôtre tout entier.

Jacques Tarnero, Yves Ternon, Michel Zaoui

Rappel des faits

En octobre 2015, à la suite d’une pétition hébergée par Mediapart et signée par une quinzaine de personnes, le MRAP entamait une démarche identique déclarant qu’il entendait « faire citer Georges Bensoussan devant le tribunal correctionnel pour injures racistes et provocation à la haine et à la violence raciste ».

De leurs côtés les sites internet Palestine solidarité et Oumma.com s’étaient associés à ces dénonciations dans des termes d’une extrême violence. Oumma.com avait publié un appel à la guerre civile « Si personne ne vient crier «halte à la haine », armons-nous et préparons dès maintenant la guerre civile » Voir ci-dessous (1)

Les propos de Georges Bensoussan dans cette émission Répliques évoquaient avec lucidité l’antisémitisme de personnes de culture arabo musulmane ou maghrébine. Il n’était pas le premier à le dire puisque de grands intellectuels, notamment maghrébins, l’avaient déjà souligné en faisant remarquer qu’il était plus facile de se voiler la face que de dire le réel dans sa crudité, sans pour cela tomber dans un racisme nauséabond. Boualem Sansal, Kamel Daoud, Fethi Benslama, Riad Sattouf, pour ne citer que des auteurs reconnus en France, ont largement décrit et dénoncé ces éléments culturels, hélas fréquemment présents dans les mentalités d’une partie de ces populations.

Dans l’émission Répliques ( France Culture), Georges Bensoussan s’était limité à paraphraser les propos du sociologue français d’origine algérienne Smaïn Laacher qui déclarait en l’occurrence, dans un documentaire diffusé par FR3 :

« donc cet antisémitisme il est déjà déposé dans l’espace domestique. Il est dans l’espace domestique et il est quasi naturellement déposé sur la langue, déposé dans la langue. Une des insultes des parents à leurs enfants quand ils veulent les réprimander, il suffit de les traiter de juif. Mais ça toutes les familles arabes le savent. C’est une hypocrisie monumentale que de ne pas voir que cet antisémitisme il est d’abord domestique et bien évidemment il est sans aucun doute renforcé, durci, légitimé, quasi naturalisé au travers d’un certain nombre de distinctions à l’extérieur. Mais il le trouvera chez lui, et puis il n’y aura pas de discontinuité radicale entre chez lui et l’environnement extérieur parce que l’environnement extérieur en réalité était le plus souvent dans ce qu’on appelle les ghettos, il est là, il est dans l’air que l’on respire. Il n’est pas du tout étranger et il est même difficile d’y échapper en particulier quand on se retrouve entre soi, ce sont les mêmes mots qui circulent. Ce sont souvent les mêmes visions du monde qui circulent. Ce sont souvent les mêmes visions du monde, fondées sur les mêmes oppositions et en particulier cette première opposition qui est l’opposition « eux et nous ». Et après sur cette grande opposition, sur cette grande bipolarité et bien se construisent une multiplicité d’oppositions entre les nationalités, entres les ethnies, etc ».

Nulle part on ne peut trouver trace d’arguments « biologiques » pour étayer ces constats. L’expression La métaphore « téter avec le lait de la mère », d’un usage courant dans la langue française depuis plusieurs siècles, employée ici par Georges Bensoussan, ne faisait qu’exprimer à travers une métaphore ce que déclarait Smaïn Laacher.


 

NDLR : J’espère que les avocats de Georges Bensoussan prendront la peine de compiler les morceaux de choix des différents reportages dans les « zones sensibles » où on entend nos chances pour la France, majoritairement arabo-musulmans (99%) parler des juifs !!!!

On va rigoler s’ils ont ce réflexe. Une petite démonstration Messieurs-dames de la magistrature rouge ?

On a que ça en réserve ! Inutile de vous fournir en cassettes d’Hassan Iquioussen ? Parce qu’on en a quelques unes bien bonnes où ce brave néo-musulman néo-nazi en dégueulait des caisses sur les juifs !!!

S’il n’y a que ça, allons dans le concret et faisons défiler les quelques courageux enseignants qui pourront nous expliquer comment leurs braves élèves « issus de la diversité » causent des juifs.

Pourquoi ne pas apporter aussi les quelques clichés des élèves de Montreuil qu’on avait envoyé à Auschwitz pour leur prouver que la shoah n’était pas un mythe comme leur racontent Dieudonné et Soral.

Ces petits cons de Montreuil avaient trouvé le moyen de faire des photos obscènes devant les fours crématoires et les montagnes de valises et vêtements des juifs gazés et brûlés !!!

Tout cela est authentique ET PEUVENT ETRE AUTANT DE PREUVES A FOURNIR AUX MAGISTRATS SOUVENT INDULGENTS DES QU’IL S’AGIT DE NE PAS STIGMATISER CES PAUVRES ARABO-MUSULMANS.

ON Y SERA LE 25 JANVIER !

Nina – Jssnews

26 Réponses à Soutenez Georges Bensoussan !

  1. Désiré Répondre

    16 décembre 2016 a 16:00

    Je viens de recharger mon compte paypal justement pour soutenir les bonnes causes de ce genre .
    Comme je ne suis pas moi-même un bon communiquant je ne peux rien faire grand chose d’autre .

  2. ilan Répondre

    16 décembre 2016 a 16:28

    La question c’est pourquoi la justice valide ce genre de plaintes surréalistes qui n’a aucun interet , et en plus nous coute une fortune, elle devrait meme demander des frais pour procedure abusive !

    Et vu que ces plaintes sont recevables, pourquoi le crif,etc..ne feraient pas la meme chose en attaquant eux aussi le moindre propos douteux sur les juifs(à la radio,tv,sur internet,etc..), il y a aurais de quoi faire..

    • Désiré Répondre

      16 décembre 2016 a 16:44

      Pourquoi ?
      Tout simplement parceque l’antijustice a choisi de soutenir la maladie (ici l’antisémitisme coranique) et de poursuivre les personnes lucides qui en font le diagnostic .
      Cette justice mortifère est elle-même infectée .

  3. trublion Répondre

    16 décembre 2016 a 16:39

    « Alors que Houria Bouteldja, porte parole des Indigènes de la République, est l’auteur d’un livre « les blancs, les Juifs et nous » explicitement raciste et antisémite, ce sont Bensoussan et Bruckner qui sont convoqués devant le tribunal pour répondre de leur « racisme » ou de leur « islamophobie ».
    Que Bensoussan soit convoqué auprès d’un tribunal, soit, c’est bienheureusement l’occasion de sortir le linge à laver. Mais qu’aucun de nos rabbins ou dirigeants communautaire n’ait fait un procès pour ce titre de livre : honte sur nous.

  4. benkahloun67 Répondre

    16 décembre 2016 a 17:23

    c est normal vous avez vu today dans point.fr!
    la benbassa plutot la bathbassa qui veut dire la fille de la pete ou du pet une bessa la salope
    http://www.lepoint.fr/livres/esther-benbassa-resister-c-est-un-peu-gagner-16-12-2016-2090943_37.php

  5. Arnold G. Steiner Répondre

    16 décembre 2016 a 19:08

    Même avis que trublion. Cette attaque contre Georges Bensoussan devrait être l’occasion de laver un sacré linge sale en public, de dire aux Français de quoi le CCIF est le nom, comme de quoi le PIR est l’officine depuis des années. De bloquer leurs fonds publics ou étrangers, leurs réseaux et de les virer de ce pays. La déchéance de nationalité et l’expulsion des ennemis de la France, ce n’est pas fait pour les chiens. Assez de l’inversion accusatoire et antijuive qui a consisté à faire des Juifs et d’Israël les ennemis de la France et même de l’humanité. Répliques d’Alain Finkielkraut est de plus la dernière émission de service public à inviter des personnes, de tout horizon politique ou philosophique, qui ne sont plus invités dans d’autres médias. C’est un double combat.

  6. j aime Répondre

    16 décembre 2016 a 21:00

    COURAGE MR BENSOUSSAN VS N AVEZ DIT QUE CE QUE TT LE MONDE SAIT DEJA….

    BRAVO LA VERITE GRACE A VS SERA LIBEREE!!!!

    Vs etes 1 héro !!

  7. lucid Répondre

    16 décembre 2016 a 22:59

    On sait que la VERITE a un prix. En somme, il faudrait payer une procédure pour exprimer des évidences: les ennemis de la République utilisent les juges laïcs pour en faire les collecteurs de dhimitude.
    De la même façon lorsqu’ils ont admis le burkini, qui n’est pas même inscrit dans le Coran, les juges se sont fait les chantres d’un instrument contraignant pour les musulmanes, au lieu de défendre les femmes.

    Pour identifier l’ incitation à la haine, il n’y a qu’à se balader dans les rayons Frais, voir une djellaba, et suivre son regard biaisé et sa moue de dégout en direction des pomelos, c’est tout les jours même dans les quartiers chics,
    Ce n’est pas dans les colonnes des intellectuels, La guerre des mimiques incitatives est dans notre Boulevard

  8. Chesnel Répondre

    16 décembre 2016 a 23:12

    Bensoussan parlait d’arabes. C’est le collectif contre l’arabophobie qui aurait dû le traîner en justice.

  9. maujo Répondre

    17 décembre 2016 a 00:33

    Pour ceux qui sont nés et ont vécu dans les pays du Maghreb, il était courant d’entendre un arabe pour faire avancer son âne de le traiter de juif. Alors je confirme que cette situation existe depuis l’époque de Mahomet, d’ailleurs il n y a qu’a prendre le Coran et lire toutes les insultes faites aux juifs et au mécréants, les premiers racistes ce sont bien ceux qui crient aux racisme. Rappelez vous la manifestation à Paris organisée par des islamistes où l’on crié « mort aux juifs ». Cela va être difficile pour les juges de ne pas prendre tous ces éléments en compte. Tout mon soutiens à Georges Bensoussan.

  10. szmolski Répondre

    17 décembre 2016 a 01:24

    Les arabes et les musulmans sont actuellement les pires antisémites du monde, le degré est équivalent à la période tsariste sous Nicolas II.

  11. Sigismund Répondre

    17 décembre 2016 a 07:29

    Fillon ne sera pas suffisamment audacieux pour faire le ménage… et marine le pen n’est pas la solution… ne pourrait-il y avoir une alliance Trump-Poutine pour mettre l’Europe sous tutelle quelques années?

    • Rony d'Alger Répondre

      21 décembre 2016 a 17:48

      ATTENTION: N’oubliez pas que poutine, a livré, et continue de livrer des armes de dévastation, comme des missiles de grande portée, à l’iran dont les ordures qui le dirigent, ayatollahs, mollahs, et autres merdes, ne cessent de dire qu’ils veulent détruire Israël.

    • Jean Répondre

      2 février 2017 a 16:58

      V’là une idée à développer! Mais on n’a personne de cette trempe ;)

  12. Christiane Répondre

    17 décembre 2016 a 11:35

    On soutient bien évidemment mais nous sommes dispersés. Tant qu’il n’y aura pas une Tête, elle peut être bi ou tricéphales, nos écrits ne seront que de multiples petits cailloux jetés dans la mer.

    Un bonne lecture : http://dovkravi.blogspot.fr/2016/12/leurope-poursuit-en-justice-les.html#more

  13. EVA Répondre

    17 décembre 2016 a 19:32

    les autres n’acceptent pas la VERITE, qui derange. Alors Proces, c’est si facile ;Soutenons ceshommes qui osent parler VRAI, pour dire haut et fort des VERITES QUI DERANGENT .

  14. Elie de Paris Répondre

    20 décembre 2016 a 21:11

    Je ne vois pas pourquoi Georges devrait se sentir menacé ou en état de faiblesse…
    Il suffit d’exhiber un c0ran pour étayer ses declarations.
    Quel muzulman irait traiter le momo de menteur ? N’est-il point écrit là-bas, en toute lettre, ce que le muzulman lamda doit penser des Juifs, des chrétiens et autre planétaire

  15. Yéhoudi Répondre

    20 décembre 2016 a 22:02

  16. Rony d'Alger Répondre

    21 décembre 2016 a 17:59

    Bien évidemment soutien à Georges Bensoussan, face aux islamistes de France, soutenus par la gauche, TOUTE LA GAUCHE. Même si ‘ai entendu très récemment ce même Georges Bensoussan justifier par le droit international le fait que la France, en fait ses dirigeants couards et lâches, ait décidé de faire marquer les produits israëliens originaires de Judée et de Samarie. Manifestement, Bensoussan connaît l’histoire mais méconnait le droit international public. Qu’il se rapproche d’un juriste de droit public, honnête, pour se faire expliquer la chose.

  17. Riviere Répondre

    29 décembre 2016 a 00:27

    Une stratégie pernicieuse de détournement du langage c’est là que commence la persécution de l’autre : on peut lui faire dire exactement ce qu’il combat . Mais ne nous laissons pas tromper ne se laisse prendre que celui qui demandait à l’être. Malheureusement c’est une méthode qui trouve toujours preneur. Les propos s’apparentent plus au slogan et ne résiste pas à une analyse minima.
    J’apporte tout mon soutien à Georges Bensoussan dont j’apprécie l’éthique le souci du mot juste et la densité de pensée .
    Il ne s’agit pas d’autre chose que d’un pur acte antisemite détourne en défense de l’islam et cautionne comme d’habitude par Mediapart qui en tant que défenseur de l’islam ne connaît qu un ennemi Israël et le judaïsme.

  18. Xtcphil Répondre

    13 janvier 2017 a 10:06

    Et elle est où la pétition à signer
    Parce que en parler c’est bien mais agir c’est mieux

    • Gally Répondre

      13 janvier 2017 a 13:12

      Un procès doit donc se tenir le 25 janvier 2017 devant la XVII° Chambre correctionnelle à Paris […] ON Y SERA LE 25 JANVIER !

      Donc, pour toi, se bouger physiquement pour le soutenir, c’est moins bien que de signer une pétition dont tout le monde n’aura rien à foutre ? Intéressant…

  19. Elie de Paris Répondre

    13 janvier 2017 a 16:01

    Il est probable que le procès soit repoussé, ajourné, voire annulé… C’est que les revendications du prochain attentat de masse envers des non-juifs va le deligitimer, et ainsi dissuader que les poursuivants se ridiculisent…
    On les fera jurer sur le koran que le koran est faux !
    :pfff: ?
    :ptdr:

  20. josephsmurf Répondre

    22 janvier 2017 a 22:44

  21. Ventura Guy Répondre

    23 janvier 2017 a 09:35

    Courage Monsieur Bensoussan, j’ai lu les territoires perdus de la République et vécu en tant que médecin cette montée de l’intégrisme religieux de l’islamo-nazisme. Il est temps d’ouvrir les yeux sur la réalité comme vous le faites avant qu’il ne soit trop tard. Oui j’ai entendu des horreurs antisémites proférées par des musulmans (comme certains chrétiens qui disent que les juifs sont des déicides).Merci au journal  »Marianne » dont je suis un fidèle lecteur d’avoir attiré mon attention sur les attaques dont vous faites l’objet. Je suis de tout coeur avec vous. Docteur Guy Ventura

  22. Christian Labrune Répondre

    25 janvier 2017 a 09:38

    Je n’avais jamais lu « Les territoires perdus de la République » avant la récente réédition qui m’a rappelé bien des choses. Ayant enseigné douze ans dans un lycée du 93, je pensais que je n’avais pas grand chose à apprendre. J’avais vu un collègue juif se faire agresser dans sa classe par des voyous venus de l’extérieur et conduit aux urgences avec une double fracture. Des individus masqués et couverts du keffieh palestinien, de temps à autre, ouvraient les portes des salles à la recherche d’un autre collègue prof de philo, juif lui aussi, pour le menacer de mort. C’était au début de ce siècle ; l’institution étouffait tout cela « pour ne pas jeter de l’huile sur le feu ». Cette plainte contre Bensoussan est à verser à la liste de toutes ces exactions atroces dont le pouvoir politique, par une lâche abstention, s’est dès longtemps rendu complice. Le bouquin de Céline Pina (Silence coupable) est aussi des plus instructifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *