Le Suicide de l’Allemagne – Par Guy Millière | JSSNews

Le Suicide de l’Allemagne – Par Guy Millière

Publié le : 28 décembre 2016

L’attentat commis à Berlin le 19 décembre 2016 était prévisible. La chancelière allemande Angela Merkel a créé les conditions qui l’ont rendu possible. Elle porte une responsabilité écrasante. Geert Wilders, membre du Parlement aux Pays-Bas et l’un des seuls dirigeants politiques européens clairvoyants, l’a accusée d’avoir du sang sur les mains. Il a raison.

Lorsqu’elle a décidé d’ouvrir les portes de l’Allemagne à des centaines de milliers de Musulmans du Moyen-Orient et de pays plus éloignés, elle ne pouvait ignorer que des djihadistes étaient cachés parmi les arrivants. Elle ne pouvait ignorer non plus que les services de police allemands n’avaient aucun moyen de contrôler la masse qui déferlait et seraient rapidement submergés par le nombre de personnes qu’ils auraient à contrôler. Elle l’a fait quand même.

Lorsque des centaines de viols et d’agressions sexuelles ont eu lieu à Cologne et dans d’autres villes d’Allemagne l’an dernier lors de la nuit du nouvel an, elle a déclaré que les auteurs devraient être punis «quelle que soit leur origine», mais elle n’a pas changé de politique. Lorsque des attentats ont eu lieu à Hanovre, Essen, Wurzburg et Munich, elle s’est abstenue de commenter, puis a prononcé des phrases aseptisées sur la «nécessité» de lutter contre le crime et la terreur. Mais elle n’a toujours pas changé de politique.

Elle n’a infléchi sa position que de façon très récente, selon toute apparence parce qu’elle veut être candidate à un nouveau mandat en 2017, et que sa popularité a chuté.

Les commentaires qu’elle a faits immédiatement après l’attentat du 19 décembre ont été stupéfiants. Elle a déclaré que «si l’auteur est un réfugié», ce sera « très difficile à supporter » et ce sera «particulièrement répugnant pour tous les Allemands qui aident les réfugiés au quotidien».

De tels propos pourraient être considérés comme naïfs s’ils venaient de quelqu’un qui n’est pas informé, mais Angela Merkel n’a pas cette excuse. Elle connaissait fort bien les avertissements des services de renseignement allemands et américains disant que des terroristes de l’Etat islamique cachés parmi les réfugiés envisageaient d’utiliser des camions pour des attaques pendant les fêtes de Noël. La situation dans laquelle les Allemands sont placés est extrêmement difficile à supporter, et ce depuis plus d’un an. La criminalité a « grimpé en flèche; des maladies disparues depuis des décennies ont fait leur retour sans que des vaccins soient disponibles pour les endiguer. Des résidences secondaires sont saisies par le gouvernement sans compensation financière aux fins d’abriter des migrants. Et ainsi de suite. Il n’a pas fallu longtemps pour découvrir que le principal suspect dans l’attaque de Berlin était un demandeur d’asile qui vivait dans un centre d’accueil pour réfugiés.

Dans un autre pays, Merkel aurait été contrainte de démissionner, couverte de honte. En Allemagne, elle s’apprête à être réélue.

La population allemande vieillit et la natalité dans le pays est dangereusement basse : 1,38 enfant par femme. Les immigrants remplacent les Allemands, qui disparaissent peu à peu. Les Allemands qui disparaissent sont chrétiens ou, plus souvent, sans religion. Comme partout en Europe, le Christianisme disparaît en Allemagne. Les immigrants qui remplacent les Allemands sont musulmans.

L’économie allemande est encore forte, mais s’essouffle. Les retours sur capital investi sont en nette baisse. En une ère où le capital humain est la principale source de profits, le capital humain allemand s’effondre: les gens venus de pays sous-développés ne peuvent aisément remplacer des Allemands très éduqués, et la plupart n’ont pas de compétences utilisables sur le marché du travail. Les nouveaux arrivants restent longtemps au chômage et en situation de dépendance. Sur les 1,2 million de migrants arrivés en Allemagne en 2014 et 2015, seuls 34 000 ont trouvé du travail. Si le taux de chômage est bas, c’est parce qu’il y a dans le pays une pénurie croissante de main-d’œuvre: aujourd’hui, 61% des Allemands ont entre 20 et 64 ans. On estime que vers le milieu du siècle, le chiffre tombera à 41%.

Les discours de propagande politiquement corrects qui sont diffusés sans répit en Allemagne – comme dans le reste de l’Europe – ne parlent jamais de démographie, et balaient tous les éléments susceptibles de montrer que l’économie allemande ne va pas bien. Ils disent aussi que l’islam et le christianisme sont équivalents, et sont obstinément aveugles au fait que l’islam est plus qu’une religion: un système politique, économique et moral qui englobe tous les aspects de la vie et n’a jamais coexisté longtemps ou pacifiquement avec une culture différente. Ces discours ignorent presque totalement la montée en puissance de l’islam radical et le terrorisme djihadiste, et soutiennent que l’islam radical est une secte marginale, et que le terrorisme djihadiste ne recrute que des loups solitaires ou des malades mentaux. Ils répètent sans cesse que toute critique de la migration ou de l’islam est ignominieuse et raciste.

gates

La population allemande est intimidée, et rongée par la peur, en raison tout à la fois du comportement délétère de nombreux migrants et de celui de la police de la pensée venant de leur propre gouvernement. Beaucoup d’Allemands n’osent même plus parler. Ceux d’entre eux qui utilisent les transports en commun se résignent aux insultes. Ils baissent la tête et se réfugient chez eux. La fréquentation des restaurants et des théâtres est en forte baisse. Les femmes se résignent à porter des tenues « modestes » et font attention de ne pas sortir seules. Les manifestations organisées par Pegida (Patriotes Européens contre l’islamisation de l’Occident) n’ont jamais attiré plus de quelques milliers de personnes, et la photo du fondateur du mouvement le montrant sous les apparences d’Hitler n’a rien arrangé.

Le parti Alternative pour l’Allemagne (AfD), qui appelle à mettre un terme à l’immigration musulmane dans le pays continue à gagner des voix, mais demeure néanmoins un parti minoritaire. La loi qui condamne l’incitation à la haine (Volksverhetzung), destinée au départ à empêcher un retour des idées nazies, est suspendue comme une épée de Damoclès au dessus de quiconque parle trop rudement de l’islamisation croissante du pays.

Le 20 décembre, Angela Merkel est allée déposer des roses blanches sur les lieux de l’attaque du marché de Noël à Berlin. Des milliers d’Allemands ont fait la même chose. Nombre d’entre eux ont apporté des bougies et ont pleuré. Mais la colère et la volonté de se battre contre la menace sont restées largement absentes. Au bout de quelques semaines, la page sera tournée – jusqu’à la prochaine fois.

Rien ne décrit mieux l’état actuel de l’Allemagne que le triste sort de Maria Landenburger, une jeune fille de 19 ans, assassinée au début du mois de décembre. Membre d’une organisation de secours aux réfugiés, Maria Landenburger faisait partie de ceux qui ont accueilli les migrants en 2015. Elle a été violée et assassinée par l’un de ceux qu’elle a aidé. Sa famille a demandé à tous ceux qui voulaient rendre hommage à leur fille de donner de l’argent aux associations d’aide aux réfugiés, afin que davantage de migrants puissent venir en Allemagne.

La grande majorité des Allemands se refusent à voir que l’Allemagne est en guerre parce qu’un ennemi impitoyable lui a déclaré la guerre. Ils ne veulent pas voir que la guerre a été déclarée à la civilisation occidentale elle-même. Ils acceptent la défaite et font docilement ce que les jihadistes veulent qu’ils fassent: ils se soumettent.

Le journaliste allemand Josef Joffe, rédacteur en chef de Die Zeit, a expliqué la décision d’Angela Merkel d’accueillir les réfugiés comme «un acte d’expiation» et une manière de secourir une population menacée, sept décennies après l’Holocauste. Il a également expliqué la passivité de nombreux Allemands par un sentiment de culpabilité collective.

Si Joffe a raison,et si Angela Merkel ne voit pas la différence entre les Juifs exterminés par les nazis et des Musulmans menaçant d’exterminer les Chrétiens, les Juifs et d’autres musulmans, elle est encore plus incapable de comprendre qu’il le semble.

Si beaucoup d’Allemands sont remplis de culpabilité collective au point qu’ils veulent compenser ce que l’Allemagne a fait aux Juifs en accueillant des centaines de milliers de Musulmans dont beaucoup affirment ouvertement qu’ils veulent remplacer la culture judéo-chrétienne de l’Allemagne par l’Islam, et qui remplacent sa population chrétienne par une population musulmane — qui inclut dans ses rangs des tueurs sans pitié -, cela montre que les Allemands aujourd’hui se détestent tant qu’ils veulent leur propre destruction, ou qu’ils ont perdu la simple volonté de défendre ce qui peut encore leur tenir à coeur, une attitude qu’on peut définir comme relevant de la reddition.

Par Guy Millière – Gatestone Institute – JSSNews

32 Réponses à Le Suicide de l’Allemagne – Par Guy Millière

  1. SuperMan Répondre

    29 décembre 2016 a 05:22

    je vais pas pleurer sur l’autodestruction des allemands.

  2. AmiedeSion Répondre

    29 décembre 2016 a 08:51

    Comme nous disons chez nous, chrétiens : les voies du Seigneur sont impénétrables ! J’ai dans l’idée aussi, que face à cette islamisation galopante de ce pays, le seul en Europe, où la communauté juive augmentait (depuis la fin de l’union soviétique), la vapeur va se renverser…

  3. trublion Répondre

    29 décembre 2016 a 08:55

    peut-être ont-ils copié sur les israéliens la recette pour relancer le dynamisme d’un pays, notamment la création d’une partie de la population haineuse et idiote. ne l’ayant pas sur place, ils l’ont fait venir d’ailleurs.

  4. szmolski Répondre

    29 décembre 2016 a 10:31

    Je suis né en Allemagne, j’ai fait mon école primaire en Allemagne dans les années 60 car mon père s’y était installé pendant 20 ans pour ouvrir un magasin.
    Ce pays a été complètement denazifié mais avec un antibiotique tellement puissant que toutes les défenses immunitaires sont parties avec.
    Dans les années 60 c’était vraiment un pays agréable à vivre, à l’époque l’immigration était essentiellement composée d’italiens et de grecs, et de temps à autre mais très rarement quelques primates arabes dans le commerce du couscous ou de tapis de porte à porte, ainsi que quelques autres macaques blancs d’Europe de l’est, pratiquement pas de noirs, l’allemand moyen aurait eu peur de s’en approcher ne sachant pas si il mord ou non, et puis il y avait encore plus rare, les dégénérés de mon espèce issu d’un horrible mélange entre juifs, slaves et germains (et je n’ose trop remonter dans ma généalogie pour ne pas encore tomber sur d’autres horreurs) où ai lieu d’en avoir pris que les qualités, je n’ai hérité que de leurs défauts, si j’avais croisé le moustachu qui 15 ans plus tôt mit le bastringue dans le pays il aurait attrapé une crise cardiaque à ma seule vue.

  5. Yéhoudi Répondre

    29 décembre 2016 a 10:42

    je suis toujours surpris quand j’ apprends les sévices que les « migris » font subir a l’ Allemagne

    ou sont donc passés ces prussiens bottés, gantés, défilant au pas de l’ oie dans les rues de Nuremberg, redoutables et terrifiants

    il aura donc fallu que s’ écoule une génération durant 75 ans pour que ce pays laisse violer ses femmes, voter ses symboles nationaux, trembler devant une centaine de pillards venus de l’ orient….

    assez troublant tout ça…..surtout dans un pays qui nous a montré avec quelle force il a su faire payer sa rancune aux gauchos et communistes d’ alors…

    • Ruthy Répondre

      29 décembre 2016 a 11:06

      C’est le Maitre du monde qui les rend lethargiques. Ils se reveilleront peut etre, juste avant de disparaitre, quand ils ne pourront plus se relever. Comme tous ceux qui ont voulu nous exterminer

  6. Yéhoudi Répondre

    29 décembre 2016 a 10:48

    chez J.FORUM

    http://jforum.fr/le-suicide-de-lallemagne.html

    bien détaillé et décrit ce suicide allemand que j’ évoquais sur mon comment au dessus

    Punition du Grand Patron ?? je pense sinçèrement que oui…

    le crime monstrueux perpétré il y a 75 ans est en train de trouver sa rémunération dans la disparition effective de cette nation belliqueuse et panurgesque

    que son nom s’ efface donc a jamais

    • tony67 Répondre

      29 décembre 2016 a 15:47

      AMEN VE AMEN

  7. Sanglier Répondre

    29 décembre 2016 a 21:57

    Les effets désastreux et même mortels de l’arrivée massive de muzz dans toute société avancée, quelle qu’elle soit, sont tellement prévisibles que c’en est même comique de voir tous ces gauchistes creuser leur propre tombe en étant dans le dénis de la réalité

  8. danielka Répondre

    30 décembre 2016 a 11:18

    Eh oui Szmolski ,moi aussi je suis une dégénérée de cette espèce mais hélas pour le moustachu en question ,il ne me vit point et ainsi ne succomba pas à mon odeur putride !

    • szmolski Répondre

      30 décembre 2016 a 21:28

      Ah vous aussi vous êtes une untermesch :ptdr:

  9. Amicus Répondre

    30 décembre 2016 a 18:34

    Quoiqu’il en soit, je ne pense pas que le monde gagne au change en remplaçant les allemands d’aujourd’hui, pacifiques et cultivés, par de telles populations.

    Il n’y a donc certainement pas lieu de se réjouir. D’autant plus que c’est le sort qui guette la totalité des pays d’Europe occidentale.

  10. Marock Répondre

    30 décembre 2016 a 22:47

    Une plutôt une unterfrau.

    • Désiré Répondre

      31 décembre 2016 a 06:27

      J’allais le dire .
      Vous lisez dans mes pensées ?

  11. Yéhoudi Répondre

    31 décembre 2016 a 10:23

    Amis du jour…..Bonjour !!

    dans la vaste et bien alimentée rubrique de JSS:

    «  » »des musulmans tuent des Musulmans:

     »
    Le Dauphiné Libéré
    Voir l’actu en direct
    IRAK Double attentat sur un marché : au moins 18 morts
    Le Dauphiné Libéré – ‎il y a 38 minutes‎
    Une attaque a une fois de plus ensanglanté les rues de Bagdad.

    mise au point: 35 morts et 50 blessés en vrai!

    les seuls musulmans heureux et ne craignant pas trop de figurer dans cette rubrique, étant les musulmans s’ autodésignant sous le terme de Palestiriens

    trop occupés a empoisonner l’ existence des Israéliens par leurs pigures de moustiques rageux
    jusquaujour proche ou le Lion de Juda les détruira jusqu au dernier

    et comme ces Irakiens, syriens et autres cancers métastasés n’ ont plus de Juifs, voire de Chrétiens a persécuter, leur besoin de haine a assouvir les pousse a s’ entretuer …good job!

    continuez longtemps… :lol:

  12. Amicus Répondre

    31 décembre 2016 a 10:42

    Bonjour Yéhoudi,

    Tout à fait hors sujet mais je ne résiste pas à vous le dire. Cela fait des années que je lis vos commentaires tout à fait croustillants et qui ne manquent jamais de me faire sourire.

    Merci de ces opinions hautes en couleurs! ;-)

    • Yéhoudi Répondre

      31 décembre 2016 a 16:08

      Merci! ce sont des commentaires et avis sympathiques comme celui – çi qui me convainquent de continuer a exprimer mes opinions sur JSS depuis de si nombreuses années
      amicalement :lol:

  13. szmolski Répondre

    31 décembre 2016 a 10:43

    Les femmes en politique c’est comme en médecine, la plupart sont mauvaises et maladroites, les infirmières travaillent mal à 80%, ce sont des sal.opes juste là pour décorer leurs petites vie de mer.de, alors que 99% des infirmiers font ce travail consciencieusement, Merkel malgré son diplôme de physique je l’enverrais travailler dans le nettoyage des chiottes sur un aire d’autoroute.

  14. ixiane Répondre

    31 décembre 2016 a 12:39

    Guy parle de «  » un acte d’expiation «  » alors qu’à l’époque déjà ce sont les musulmans ( entre autres le grand mufti de Jérusalem) et les nazis qui ont exterminé les juifs !!!

    • Elie de Paris Répondre

      1 janvier 2017 a 13:18

      Chère Ixiane, c’est d’une vue cosmique qu’il s’agit. Peu importe le bénéficiaire. L’expiation ne prend pas en compte ces choses là, croit-on.
      Qu’a fait l’estomac d’untel pour meriter un ulcère ?
      la mesure du bien va au credit.
      Pensent-ils.
      Là est Toute la différence d’avec le Judaïsme.
      Le Tikoun ‘Olam répare « précisément » ce qui a été endommagé.
      Le reste, c’est de la Charité.

      • Elie de Paris Répondre

        1 janvier 2017 a 13:21

        En fait, c’est une petite erreur que Guy a commise dans le choix du mot. Au lieu d’expiation, il eût fallu utiliser redemption.
        Mais il ecrit beaucoup. Beaucoup.

  15. Yéhoudi Répondre

    31 décembre 2016 a 16:09

    Merci! ce sont des commentaires et avis sympathiques comme celui – çi qui me convainquent de continuer a exprimer mes opinions sur JSS depuis de si nombreuses années
    amicalement :lol:

  16. Eliot Répondre

    1 janvier 2017 a 15:17

    Les politiciens européens comme Merkel sont des traitres, des criminels qui oeuvrent à la destruction de leur propre peuple; dans ce contexte, comment ne pas comprendre la montée de l’extreme droite partout en Europe?

  17. Eliot Répondre

    1 janvier 2017 a 15:26

    Himmler voulait que les allemands deviennent musulmans. Le reve de ce monstre est en train de se réaliser avec Angela Merkel…

  18. Chantal Répondre

    1 janvier 2017 a 17:57

    Suicide ou mise à mort, on peut en discuter, eutha-n@zi peut-être…
    Qu’ils se mettent à aimer Israël, vraiment, de tout leurs coeurs affaiblis, ça leur fera un bien fou!

  19. Elie de Paris Répondre

    1 janvier 2017 a 18:34

    Ça leur fera de l’occupation…

  20. Sacré Milou…

    Vous découvrez la natalité de l’Allemagne ? 1,38 ?
    Das ist Schnee von gestern …

    Ce taux était celui de 1973 ! Avant le flot entrant de Gastarbeitern !

    1,4 inklusive les turcs et tous les muslimas !!!!
    Votre chiffre est donc brut de brutes

    Alors de combien est, heute, le taux de natalité réel (praktisch) des allemands réels à votre avis ?

    Koppelt avec le taux de mortalité des vieux allemands, et de l’émigration des jeunes gens diplômés, (et suffisamment argentés pour pouvoir partir…)?

    « 61% des Allemands ont entre 20 et 64 ans. On estime que vers le milieu du siècle, le chiffre tombera à 41%…. »

    Und ? Quel impact sur l’économie et la société ? Pouvez-vous le dire ?
    Un observateur attentif remarquera qu’à 20/30 ans on est encore actif pour ce qui est de la natalité, tandis qu’au-delà de 50….

    Un chiffre posé là par hasard et qui fait bien dans le décor mais ne signifie rien tel quel…

    Die echte Frage est plutôt : quelle part de la population allemande représente, à ce jour les muslims de 15 ans, de 20 ans et de 30ans…

    Il vaut mieux les passer sous silence : ils disent qu’il est viel zu spät, et que nos civilisations sont quasiment déjà passées, en silence…

    Ein kleines Trick lieber Guy : parlez plutôt d’extinction démographique, phénomène inédit dans l’histoire de la biologie des mammifères…

    Et dont pour l’instant, personne n’a encore bien saisi l’ampleur….

    Il est vrai qu’en France par contre, notre natalité se porte bien, au-delà de 2,3 bismillah….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *