Œil pour œil, dent pour dent: les juifs devraient boycotter la région espagnole de Valence ! | JSSNews

Œil pour œil, dent pour dent: les juifs devraient boycotter la région espagnole de Valence !

Publié le : 8 janvier 2017

La région de Valence vient d’adopter une motion de boycott des produits manufacturés par des Juifs israéliens. Représentant 2,5 millions d’habitants, cette région, aux mains d’une extrême gauche inquisitrice, ne fait que copier ce qui a déjà été fait ailleurs en Espagne. En réponse, plusieurs groupes de juifs et d’Israéliens ont annoncé leur intention de boycotter Valence. A ceci près que Valence n’est qu’à l’image des pays du 1/3 monde: la région ne produit rien de particulier pouvant être boycottée.

Valence, producteur de chômage. ©Prêchi-Prêcha

Valence, producteur de chômage. ©Prêchi-Prêcha

« C’est un grand succès pour la cause palestinienne », a déclaré le communiqué du parti d’extrême gauche, faisant ainsi l’apologie du Hamas, seule organisation palestinienne prônant réellement le boycott contre les juifs d’Israël.

Rappelons qu’une étude datée de 2007 montraient que 50% des étudiants espagnols refuseraient de s’asseoir à côté d’un camarade juif.

Anti-sionisme, vous avez dit anti-sionisme ?

Par Ariel Melles – JSSNews

12 Réponses à Œil pour œil, dent pour dent: les juifs devraient boycotter la région espagnole de Valence !

  1. Yéhoudi Répondre

    8 janvier 2017 a 23:27

    c’est le bled d’ ou viennent tous les juifs nommés Valensi en Tunisie….

    le maire actuel est le bien nommé Joan Ribaud

    et dans le passé ce fut la ville la plus rapidement islamisée de toute l’ Espagne…les chrétiens s’y étant trés vite convertis en masses a l’ Islam

    ….y a comme ça une sorte d’ antécedents génétiques……

    le Cid ( sidi zébi ) y mourra

    bon…… a part la Paella, il est vrai qu il n’ y a rien a boycotter dans ce bled

    et franchement…..aller en vacances a Valence, autant aller a Valence dans la Drome….on n’ est pas loin du Vercors de de La Chapelle

    un peu plus intéressant que les bodégas et la rakaille importée de France

  2. Marock Répondre

    9 janvier 2017 a 00:18

    « C’est un grand succès pour la cause palestinienne »

    Qu’ ils en remplassent du couscous avec la paélla.

  3. szmolski Répondre

    9 janvier 2017 a 00:24

    La gauche détruit tout, mais je crois qu’il faut faire une distinction entre la gauche socialiste qui m’apparaît plus destructrice que l’extrême-gauche communiste, la gauche socialiste est la gauche des jaloux, de l’irrespect, par-contre quand elle touche le milieux social plus aisé elle se traduit par la décadence des mœurs, la dépravation sexuelle, la régression culturelle, la corruption et l’indiscipline, chez les communistes c’est à mon sens tout autre chose, là ce sont des assassins mais sans la dépravation de la jeunesse, contrairement au socialisme dans le communisme la culture peut encore y tracer son chemin et amener la société vers des entreprises de grande ampleur, on l’a vu avec l’Union Soviétique, il n’y avait pas de décadence intellectuelle ni des mœurs en URSS.
    Il existe aussi à mon sens une décadence véhiculée par la culture américaine dont il faudrait que je puisse un jour étudier la question sur place, j’ai l’impression le culte de la laideur et de la déglingue a été inventé dans le monde anglo-saxon et américain, mais dans cette culture semble se côtoyer tout et son contraire. Mon père qui est né en Pologne ne supportait cette déglingue occidentale, pour lui un homme devait se tenir droit et habillé correctement, et si je faisais la sieste il se mettait à crier, l’éducation polonaise était rude.
    Il semble que l’occident et particulièrement l’Europe de l’ouest est devenu un mélange de décadence gauchiste mêlé à la décadence américaine, c’est devenu un seul et même magma insipide, une sorte d’oligarchie bien-pensante de gauchistes décadents dont les plus riches ont assez de pognon pour ne pas devenir antisémites, contrairement aux gauchistes pauvres.
    Pour moi pour avoir une jeunesse saine la nation doit battre la mesure, un homme doit être fier de sa langue, de sa culture et de sa patrie, toutes ces importations culturelles excessives c’est mauvais, cette culture mondialisée du tout anglophone est une fabrique d’imbéciles. Pour exemple lorsqu’un jeune slovaque ouvre son poste télévision au lieu de voir cette merde à longueur de journée https://www.youtube.com/watch?v=p7uZeCLg4zg il doit d’abord connaître sa propre culture —> https://www.youtube.com/watch?v=w5LFMU17aFc Dans la première vidéo on voit quelques pétasses montre leur c.., ça véhicule aucune beauté, aucune grâce, des prostituées sans plus, dans la seconde vidéo ça véhicule une symbolique noble et la virilité masculine, c’est aussi la femme famille, c’est tellement beau…

  4. Elie de Paris Répondre

    9 janvier 2017 a 10:28

    Qu’ils continuent, donc, de se rouler dans la fange torquemadesque.

  5. Thaurac Répondre

    9 janvier 2017 a 10:53

    Après le radicalisme arable, le facho islamisme de gauche est le plus dangereux.
    Valls avait reconnu en son temps que ,oui, il y avait une gauche pro islamique, mais en ces temps, il se gardera bien d’en parler…vu la façon dont il ratisse large!

  6. Elie de Paris Répondre

    9 janvier 2017 a 11:04

    Et dire que la Sefaradie propose la nationalité aux Juifs de lExil..!
    Le véritable exil, c’est quand on ne se doute point qu’on y est.
    Mais le comble du pire, c’est quand on le regrette.
    .
    Une emission de 52 minutes, nostalgique ET consternante
    .
    https://youtu.be/L8s5nr9f3TQ
    Bons baisers de la Goulette. France 5.

  7. méfaresh 01 Répondre

    9 janvier 2017 a 12:27

    EEEEEEEUUUUUHHHH????

    Vous vous souvenez de ce grrrrrand pays qui, après les persécutions et l’exode subis par ses Juifs, sombra au rang de pays le plus pauvre d ‘Europe?

    L’ESPAGNE !!!!!!

     » A force d’ignorer les leçons de l’ Histoire, on est amené à la voir se répéter…. »

  8. sinon Répondre

    9 janvier 2017 a 13:32

    Je site les propos d’Alberto M. Fernandez et vice-président de MEMRI qui résume bien la situation en espagne, en europe …
    la conquête de l’Espagne est un « rêve ancien », mais « une chose à laquelle les musulmans aspirent fièrement et continueront de rêver dans l’avenir », étant certains que cela se produira, tout comme le fait de hisser la bannière du Califat restauré sur le Vatican et en Palestine. Au vu du caractère idéalisé, sinon imaginaire, que revêt le passé islamique, un sens profond de douleur et de deuil, la crise d’autorité désastreuse et la fascination pour la violence révolutionnaire qui existe dans une large partie du monde musulman, l’Espagne islamique restera un symbole, un avertissement et un cri de ralliement, tout comme d’autres lieux de pouvoir, à l’instar de Jérusalem ou de Rome, tirés de l’histoire, de la foi et de la légende.

  9. allex Répondre

    9 janvier 2017 a 19:28

    Ce que dit Yehoudi sur la ville de Valence est exact. Probablement une des plus islamisées d’Espagne. La cité du Cid Campeador. A contrario d’autres villes renouent avec leur passé juif avec un brin de fierté. Pour me rendre dans ce pays très très souvent, et peut-être m’y installer un jour, bon nombre d’Espagnols que je connais sont conscients (parce qu’instruits) de leur passé juif et que certains, de plus en plus selon eux, pensent avoir des origines juives ! Le problème de ce pays, c’est que le Sud pauvre vit encore sur des fantasmes crypto religieux. A Séville et Grenade la trace de l’Islam est très présente mais n’empêche pas la mise en valeur de la présence juive. A Cordoue, ville magnifique, alors que j’arpentais le magnifique ancien quartier juif, sous 39° à l’ombre, je fais une halte devant un bistrot dont l’enseigne était « en casa de Levi » !

  10. tor Répondre

    10 janvier 2017 a 02:01

    Ils ne se sont jamais remis de 1492 et ces idiots continuent….

  11. szmolski Répondre

    10 janvier 2017 a 07:51

    Quand j’étais ado l’Espagne et le Portugal m’apparaissaient être des pays chauds terriblement exotiques, vraiment le bout du monde, dans mon esprit tous les espagnols étaient toréadors, criaient beaucoup, jouaient de la guitare et dormaient dans des logements sombres, et les portugais je ne sais pas pourquoi mais il m’apparaissaient comme étant des espèces des bouffeurs d’oranges et qu’ils s’appellent tous Manuel.

  12. szmolski Répondre

    10 janvier 2017 a 08:00

    En somme pour moi l’Espagne c’est une guitare, des castagnettes, une paella et la corrida, ma vision de ce pays est assez limitée n’est ce pas? Puis vint Christophe Colomb qui exporta les guitares, les castagnettes, les paellas et les corridas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *