Neta Elkayam en concert à Ashdod ! | JSSNews

Neta Elkayam en concert à Ashdod !

Publié le : 6 février 2017
Nous sommes à J-6 du concert de Néta Elkayam !
Cette jeune chanteuse est née en Israël, de parents originaires du Maroc, a le mérite de perpétuer la chanson orientale à laquelle, nous sépharades, nous sommes très attachés.
elkayam neta
Venez l’écouter et passer en sa compagnie une excellente soirée.

Nous avons rendez-vous le dimanche 12 février à 20h30 à l’auditorium Rami Naîm – 10, rue Bialik à Ashdod.

18 Réponses à Neta Elkayam en concert à Ashdod !

  1. Ruthy Répondre

    7 février 2017 a 00:05

    Bêta Elkhayam en concert à Ashedod!
    Bien didon….lol vidéo aussitôt ouverte, aussitôt refermée…. je suis traumatisée.

  2. Elie de Paris Répondre

    7 février 2017 a 00:45

    Euh… Très important effectivement.
    Bon. Passons à aut’choses…
    23h15 sur France1faux, une pouff déchaînée qui me reveille: elle hurle « en Israel, le parlement vote une loi qui légalise le vol de territoire falestinien !.. »
    Je lui ai seulement souhaité qu’elle grossisse de 160kgs…
    En fait, cette loi est une très Très TRÈS bonne nouvelle. Qu’on les dédommage et DEHORS…

  3. szmolski Répondre

    7 février 2017 a 01:11

    C’est quoi cette musique??

  4. Tune Répondre

    7 février 2017 a 06:18

    Incroyable talent,je suis subjugué,j’adore,merci JSS pour cette vidéo et pour m’avoir fait découvrir cette artiste,d’autant plus que elle ressemble incroyablement à une de mes artistes israéliennes préférées Zehava Ben ,lorsque elle était jeune et jouait dans le film « Tipat Mazal »et que j’ai eu l’honneur de voir à L’Olympia en 1995 avec Shimi Tavori.

  5. Elie de Paris Répondre

    7 février 2017 a 06:49

    Revenons, chers amis, sur cette loi, extraordinaire, qui est passée, hier, à dix voix près.
    Celle qui autorise L’Etat d’Ysraël à gerer, exproprier, (et indemniser) et administrer Ses territoires, en tant que Nation Souveraine, comme il l’entend.
    Un véritablement frémissement messianique…
    Pour remettre en mémoire ce qui peut la justifier, et la légaliser « suivant le droit international », il nous faut relire la conclusion suivante par laquelle Mtr Gurfinkiel avait terminé son excellent audit…
    (pour ceux qui veulent le relire:)
    http://www.michelgurfinkiel.com/articles/622-Isral,-la-Palestine-et-le-droit-international.html
    .
    .
    « … Une seconde motivation était d’ordre technique : les Israéliens ont jugé plus simple d’exciper, pour l’ancien secteur jordanien de Jérusalem, de la « Cisjordanie »* et de Gaza, d’un statut de territoire au statut indéterminé. En effet, l’annexion des deux premiers territoires à la Jordanie n’a jamais été reconnue en droit international entre 1949 et 1967 ; et le troisième territoire, Gaza, a été placée pendant la même période sous une simple administration égyptienne. Mais en fait cette doctrine subsidiaire renvoie implicitement aux droits éminents, Israël faisant valoir sur ces territoires, outre son droit incontestable d’ « occupant belligérant » à la suite de la guerre de 1967, des « droits antérieurs » sur l’ensemble de la Palestine mandataire.

    En janvier 2012, le gouvernement israélien a demandé à une commission spéciale d’examiner le statut juridique de la « Cisjordanie » et des localités juives qui y ont été créées depuis le cessez-le-feu de 1967. Connue sous le nom de Commission Lévy du nom de son président, Edmund Lévy, ancien juge à la Cour suprême d’Israël, celle-ci a retenu explicitement, dans un rapport daté du 21 juin 2012 et rendu public le 9 juillet de la même année, la doctrine des droits éminents de l’Etat hébreu sur la « Cisjordanie » , et donc de la légalité absolue de ses localités juives. Le document a été ensuite examiné et approuvé par le Bureau du Conseiller juridique du Gouvernement, un organisme comparable, par ses attributions et son autorité, au Conseil d’Etat français.
    .
    En apportant son soutien à la résolution UNSC 2334, le président Obama donne à son successeur, le président Trump, l’opportunité de redéfinir clairement la doctrine diplomatique américaine sur la Palestine. Et d’exiger sans détours le respect du droit.
    © Michel Gurfinkiel, 2016…  »
    .
    Dont acte. Puisqu’il semble bien que, finalement, c’est après consultation auprès de D. J. Trump que le Vote de l’assemblée a été publié.
    Nous entendrons des vociferations et manifestations, du monde entier…
    Et même certains pays « amis » feront le gros dos…
    Mais il s’agit d’une décision souveraine et parfaitement legale. Et surtout JUSTE !.
    .
    * je n’ai pu me resoudre à laisser cette appellation sans guillemets.

    • Ixiane Répondre

      16 février 2017 a 11:27

      Israël a quand même fait une grosse connerie en signant le partage de 1947 !! Heureusement que les arabes n’y ont pas souscrit !
      Moi je vois toujours la main de DIEU, sinon ISRAEL n’existerait plus ! Je pense toujours à cette phrase de l’empereur grec  » Donnez- moi une preuve que DIEU existe  » !! la réponse a été :  » ISRAEL , majesté  » !

      Oui je ne comprendrai jamais pourquoi le gouvernement israélien n’attache pas plus d’importance à ce traité de SAN REMO , à cette SDN dont les résolutions et traités ne devaient sous aucun prétexte être abrogés par sa remplaçante, l’ONU !!!
      Les dits « palestiniens » l’ont mieux compris eux ..; puisqu’ils veulent porter plainte contre la GB pour la loi BALFOUR !!!!

  6. Victor Répondre

    7 février 2017 a 18:10

    Tu as raison , mon cher Élie, cette loi de régulation comme on l’appelle ici ,en eretz est bien plus importante que le concert de neta elkayam
    sauf que malheureusement la cour suprême israélienne risque de l’annuler par peur des réactions de la communauté internationale .
    Trop de démocratie, tue la démocratie ! ?

  7. Victor Répondre

    7 février 2017 a 18:28

    Ceci dit , je n’ai rien contre cette chanteuse , Qui a certainement du talent , mais tout comme Élie, je pense qu’il est très important que nous affirmons notre propriété sur la judee et samarie , et arrêter de faire croire au autres , qu’il puisse y avoir un jour un état arabo-falestinien A YEHOUDA , SHOMRON et Jérusalem !

  8. Victor Répondre

    7 février 2017 a 18:49

    Yerouchalaim , voulais je dire !!!

  9. Elie de Paris Répondre

    7 février 2017 a 19:40

    En fait, la Cour suprême ne PEUT PAS invalider le vote, si ce n’est en le faisant sans base légale. Comme je l’ai repris au dessus, et si on relit le mémoire de Gurfinkiel, cette préemption de l’Etat d’Ysraël est non seulement légale, mais fortement recommandée !
    C’est même une opportunité rare qui sera reprochée par la prochaine generation si elle n’est pas appliquée. Un rendez-vous de l’Histoire qu’il ne faut pas raté.

    ……………..

    .

  10. Victor Répondre

    7 février 2017 a 20:32

    Si , elie , cette cour suprême peut malheureusement invalider cette loi
    Cette juridiction est au dessus du parlement ( knesset )
    C’est scandaleux , mais c’est ainsi !

  11. Elie de Paris Répondre

    8 février 2017 a 08:31

    Cette « Cour », suprême de khonard, organisme inconnu dans l’historiologie hébraïque, attend de voir l’ampleur des « tolés » produits par les merdias.
    Quand les chefs de la Nation juive dissoudront cette intendance felone, et traduiront ses cadres devant la justice ? Et quand les Sages joueront ils leur rôle de moderateur ?
    Xxxxxxxxxxx
    Pour revenir à la honte francaise, qui sombre dans l’incertiude lamentable de ne même pas profiler une prochaine presidence à moins de 3 mois des élections,
    François normal est parti voir le fion du malheureux agressé d’Aulnays,
    tandis que le François Fillon se démène dans la tourmente merdiatique… faut qu’il sache ce que ça fait.!
    L’autre François, le bas rouin, se tâte,
    et le Francois pontifical nous assourdit de son silence papale face aux massacres de chrétiens, dont les joues tuméfiées, à force d’être tendues, finissent en grimace dans les fosses communes du croissant fertile, engrais contre leur gré…
    La Françoiserie se distingue…
    La France se ridiculise…
    La France est ridicule.

    • trublion Répondre

      9 février 2017 a 08:31

      dans de cadre des accords stratégiques entre l’europe et israël, la cour suprême israélienne a été créée par le génie juif pour faire passer de force ce que le peuple n’aurait jamais accepter.
      c’est des intérêts majeurs, fondamentaux et stratégiques.
      Israël, déjà en guerre, où les jeunes donnent 3 belles années de leur vie à l’état pendant que leur mères ne dorment pas, n’a pas les moyens d’en rajouter et de se mettre à dos l’occident.
      parfois, il faut un mal pour un bien.
      comme l’a rappelé notre cher Désiré, la cour suprême, c’est l’arbre à carottes.
      c’est pas la cour suprême qu’il faut critiquer, mais ceux qui nous obligent à créer une telle stupidité.

  12. Victor Répondre

    8 février 2017 a 09:21

    Notre ami , elie , poétique de bon matin …
    Oui la France se ridiculise avec son fromage mou en fin de mandat qui reçoit en grande pompes un président terro modéré à vie , qui rend visite à un petit voyou hospitalisé,Qui Se permet de condamner un vote démocratique du parlement israélien. ..
    Mais de quoi ,je me mêle, connard !
    Casse toi , pauvre Kon ! ?

  13. Elie de Paris Répondre

    8 février 2017 a 23:17

    Ça y est… Le brexit est enclenché outremanche…
    Ça va aller vite maintenant…

  14. yossef Répondre

    9 février 2017 a 12:08

    Trublion a parfaitement compris que la cour suprème a une double

    utilité pour les « politicards » Israéliens :

    1) voyez chers « amis » Européens (marchemam) comme nous sommes

    de vrais démocrates.

    2) Electeurs nos frères nous désirons plus que tout votre

    sécurité et des frontières sures mais la cour suprème est uber alles

    alors à contre cœur nous nous inclinons.

    C’est grosso modo le credo officiel après chaque décision

    nuisible de cette institution crée par la gauche Israelienne.

    Dans le même esprit un ministre Belge se pointe en Israel

    et se permet de rencontrer 2 ONG subventionnees par des pays

    Européens pour nuire à Israel et dans le meme temps Tzipi Livni

    annule son voyage en Belgique par crainte d’etre arretée.

    Ca ne paye plus de faire la carpette avec l’Europe et instituons

    le « kaasher Zammam » c’est un message qui passera très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *