Adorer détester Israel | JSSNews

Adorer détester Israel

Publié le : 3 mars 2017

Les citoyens du monde occidental ont un problème avec Israël.

Tant que ce petit état né avant* la plus grande industrie de la mort mise en place par un peuple si cultivé allemand, se trouve en péril, on pleure déjà sur le énième massacre de juifs à venir mais on s’y fait comme si c’était dans l’ordre des choses.

Depuis les années 80, malgré la terrible guerre de Kippour qui aurait du donner à écrire aux plumitifs et de la matière aux historiens, il semblerait que l’état juif, encore contre toute attente, aie décidé de ne pas succomber aux coups pourtant très durs de ses ennemis.

C’est embêtant…On aime tant plaindre les juifs ! Les voir non seulement gagner leurs guerres, aider leurs ennemis à décimer les rangs de Tsahal, rien n’y fait.

Autant de volonté de voir cet état devenir « une parenthèse de l’histoire », ce « petit pays de merde » empoisonner les merveilleuses relations que l’Occident entretient depuis des lustres avec les dictatures arabo-musulmanes, dépasse l’entendement.

Ce n’est pas faute d’avoir pavé les routes de la victoire des armées arabes !

Comment oublier la fermeture du pont aérien, au moment le plus crucial de la guerre de Kippour, entre les USA et Israël pour fournir en munitions l’allié indéfectible ?

C’est l’Europe qui n’a pas voulu ! Cette Europe qui a assisté au massacre sans précédent dans l’histoire des trois quart de sa population juive a de nouveau joué son rôle de pourvoyeuse de morts « israélites » pour reprendre le terme français.

En pleine guerre de Kippour AUCUN aéroport européen n’a voulu donner accès aux avions de ravitaillement de munitions américains.

Par désespoir et sans doute pressé sinon pressurisé, c’est le Portugal qui dut se résoudre à laisser atterrir dans un petit aéroport les avions ravitailleurs pour remettre le kérosène nécessaire.

Israël gagna cette guerre. L’Arabie Saoudite à la tête de l’OPEP décida alors de tripler le prix du baril de pétrole.

Même en aidant les arabes, l’Europe avait failli selon eux à mener les juifs vers la tombe.

Cet épisode est peu évoqué. On décide de ne pas s’appesantir sur cette horrible félonie des deux côtés de la Méditerranée.

Il faut pour l’état juif penser plus vite, panser les blessures et repenser la guerre et la stratégie.

L’heure n’était pas à la joie d’avoir gagné encore une guerre contre toute attente mais à revivre et donner les moyens au peuple d’Israël d’entrevoir un avenir.

Pas de pétrole ? La nouvelle technologie allait enfin être mise à l’honneur. Benjamin Netanyaou en fut le promoteur et sa vision fut accomplie au-delà de tout.

Le propos de cet article n’est pas de raconter les prouesses ou l’histoire du grand-petit état juif.

Je suis simplement atterrée devant l’évolution de l’antisémitisme mondial et de la façon qu’il s’exerce à travers l’importation en France, en Europe et en Amérique du Nord, d’œuvres israéliennes qu’elles soient littéraires, artistiques.

Désormais, perpétuer la guerre contre Israël est devenu un moteur si puissant pour les médias que lorsqu’il arrive qu’au détour d’un reportage ne dépassant pas généralement plus de 3 mn, sur des trouvailles scientifiques israéliennes, on reste bouches bées. Du coup, on se le repasse en boucle, histoire de se faire un peu plaisir…

La presse écrite, audiovisuelle et l’inénarrable I24 News dont on se demande encore pourquoi cette chaîne existe puisqu’elle a exactement la même ligne éditoriale que les autres chaînes d’information, tout ce petit monde se rue sur les « écrivains israéliens dissidents ».

Les théories farfelues et antisémites d’un Schlomo Sand, Ilan Pappé, les œuvres plus littéraires d’un AB Yehoshua, Amos Oz ou David Grossman pour ne nommer qu’eux, sont les cautions idéales pour qu’effectivement Israël soit remisé dans une « exception historique », dans les poubelles de l’histoire.

Cependant, comment ignorer des plumes parfois si innovantes ?

Comment parvenir à s’empêcher de lire des fictions ou des biographies dont les mots sont si puissants et beaux qu’ils ne peuvent être passés sous silence ? La peur de louper le prochain Kafka ?

Tant de grands écrivains juifs ont révolutionné aussi la littérature que l’intelligentsia, presque comme une habitude honteuse, lit sous le manteau ces écrivains juifs et ô malheur…israéliens !

Les critiques littéraires et artistiques sont, par nature presque, obligés de s’intéresser à ces écrivains et artistes israéliens. Ne serait-ce que pour les critiquer déjà en tentant minablement de trouver des « analogies » avec la culture arabo-musulmane ou pour trouver leur champion anti-israélien. Ils sont servis, n’en doutons plus.

Le mieux pour ne pas adhérer à la légitimité d’Israël est d’aller rechercher ceux qui dénaturent le projet sioniste ou qui militent pour « une paix avec les arabes ». Très recherchés, ces israéliens font l’objet de tant de déférence et de marques d’honneur que j’en aurais honte à leurs places. Ne sentent-ils pas ces plumitifs qu’un sournois antisémitisme animent ces occidentaux qui les accueillent ? Vanité vanité…tout n’est que vanité !

Lorsque vous vous promenez dans les pages « littérature » des quotidiens intellectuels de gauche, vous ne pouvez manquer de tomber en moyenne sur trois livres d’écrivains (nes) israéliens et/ou juifs qui ont des histoires à raconter certes mais qui répondent aux critères européens : « aimer les arabes et être prêts à partager 22 000 km avec encore des arabes ».

Sans cela, inutile d’espérer une traduction de vos ouvrages.

L’importation est à ce prix et rien d’autre. Votre âme d’écrivain qui veut être lu par le plus de lecteurs possibles implique que vous dénaturiez et que vous politisiez votre discours lors des interviews.

Si demain, un écrivain israélien osait écrire ses mémoires de combattant dans une unité de Tsahal qui fut pour lui enrichissante avec ses moments heureux et malheureux, il n’aura aucune chance d’être traduit. Pire encore, les critiques littéraires de toute l’Europe, de l’Amérique du Nord, ne mentionneraient même pas son nom.

La littérature et l’art israéliens sont otages de la bien-pensance, du pacifisme qui veut dire en fait reddition totale d’un pays par les nations arabes totalitaires qui peuplent le monde.

Rien que ce matin, sur Libération, nous avons nos trois écrivains juifs : Un américain ex-orthodoxe ayant quitté sa « secte «  et vivant un rêve américain comme un goy. On est heureux pour lui.

Une écrivaine qui a pourtant vécu un cauchemar puisqu’elle fut victime d’un attentat dans sa ville de Jérusalem mais vit désormais à Haïfa où on ne distingue plus « juifs et arabes », extraordinaire…dangereux à mon avis mais merveilleux pour cette brave écrivaine qui ne songe qu’à être lue par des français.

Et enfin un Yohan Sfar qui commet un livre de mémoire sur son père et n’omet surtout pas de dire qu’être juif est une tradition et qu’il n’en a rien à foutre.

Libération, Le Monde, Le Point, Médiapart, le Nouvel Obs, livrent volontiers leurs colonnes à ces « israéliens qui n’en sont pas vraiment puisqu’ils honnissent leur pays mais ne peuvent se résoudre à vivre ailleurs ! ».

Allez comprendre !

Cette jouissance à pouvoir comptabiliser tous les jours les ardents israéliens anti-israéliens est une gymnastique quotidienne à laquelle s’astreint tout bon journaliste qui se respecte.

Le seul intérêt des médias français, européens et désormais nord-américains est de repérer ces israéliens là, pas les autres.

Les autres, qui tous les jours donnent leur temps à la science, à la médecine à la sécurité de l’état juif ne font pas une ligne dans un journal.

Ceux-là, ce sont les nôtres. Ce sont ceux que nous chérissons et dont nous sommes fiers car il ne faut pas désespérer.

Si les plus grandes entreprises du monde se sont très vite installées en Israël, ce n’est pas par « bonté d’âme ».

Lorsque Bill Gate dit sans détour : « Mes laboratoires israéliens seront les derniers à être fermés. Ils sont les plus innovants que je possède ».

« On ne peut faire SANS Israël » dixit Netanyaou qui a bien raison de le répéter et de jouer au VRP. Il est excellent dans ce rôle. Jamais les carnets de commandes n’ont été aussi remplis.

L’UE, jalouse sans doute qu’un si petit état haï par beaucoup parvient à se hisser au rang de « puissance incontournable » laisse étaler sa hargne et son dépit.

La France et « sa semaine contre l’apartheid » devient minable tant dans ses classements académiques que dans ses innovations. Manquerait-elle de juifs ? 

Si les juifs de France quittent enfin cette Francarabie, je redoute le pire pour sa santé littéraire, artistique, médical et scientifique.

Critiquer une œuvre d’un juif ne porte à aucune conséquence.

Critiquer l’œuvre d’un musulman ou du dogme islamique et c’est toute une rédaction d’un journal qui meurt.

D’ici à ce que Joffrin et consort percutent, cela mettra encore du temps mais enrichira les vendeurs de bougies.

Les séances « Kumbaya » et « vous n’aurez pas ma haine » vont se succéder sur un air de « pasdamalgame » endiablé.
Alone-on-the-Walls-1948-Old-City-Siege-1(Voler des rouleaux de Torah à Jérusalem…une vieille habitude semble-t-il mais attention…Monsieur marche devant et les mouquères portent les fardeaux !)
* Je n’admets pas que l’on puisse dire qu’Israël est né des cendres d’Auschwitz car l’état juif en devenir pré-existait avant la Shoah. Il n’était tout simplement pas inscrit à l’ONU. tout était déjà en place.
Je suis parfaitement d’accord avec les historiens Georges Bensoussan et Michel Gurfinkiel à ce propos. 
Toutes les preuves existent qui vont dans ce sens : L’état d’Israel était prêt à fonctionner bien avant sa reconnaissance dite « officielle » par l’ONU. 

Par contre l’état « Palestinien » n’a jamais eu de bases juridiques, culturelles, économiques. Le monde en est témoin puisqu’on parlait de « révoltes arabes ».

Screen-Shot-2014-08-14-at-10.31.58-AM-500x214 (1)

 

Nina

34 Réponses à Adorer détester Israel

  1. Elie de Paris Répondre

    3 mars 2017 a 15:34

    L’antijudaïsme ? Une passion

  2. Yéhoudi Répondre

    3 mars 2017 a 15:58

    « Et enfin un Yohan Sfar qui commet un livre de mémoire sur son père et n’omet surtout pas de dire qu’être juif est une tradition et qu’il n’en a rien à foutre. »

    décevant Johan Saffar

    oubliant que son patronyme rappelle la couleur jaune (déjà!) a laquelle ses ancêtres juifs étaient obligés de teindre leurs habits par les maïtres Arabes
    ça aussi c’est de la tradition mon gars..notre amitié , entre toi et moi était née avec la Bar Mitzva du Chat

    je la déchire aujourd’ hui a belles griffes

    c’était bien la peine de titrer ton oeuvre de

    « ma nichtana ha layla ha zé mine kol ha lilotes »

    ou encore »

    « tu ne feras pas cuire le chevreau dans le lait de sa mère »

    tu deviens a ton tout un adepte de « la Posture » comme de l’ imposture…

    triste , avec un Papy qui fut Rabbin..

  3. Yéhoudi Répondre

    3 mars 2017 a 16:08

    (Voler des rouleaux de Torah à Jérusalem…une vieille habitude semble-t-il mais attention…Monsieur marche devant et les mouquères portent les fardeaux !)

    xxxxx

    y a pas qu a Jérusalem que ces chiens volent les rouleaux de la Thora
    hier je faisais de la peine a Victor en lui montrant des photos de sa Syna d’ enfance a Tunis, pillée, ravagée, et désertée des sepharim

    volés pour revente comme d’ hab

    ces objets sacrés sont revendus jusqu a 15000 euros ou Dollars a des peu scrupuleux collectionneurs

    (je n’ ai jamais vu des Coran faire l’ objet de vols et de trafics… :lol:

    par ailleurs en évoquant les moukères j’ ai eu un souvenir , cette chanson de corps de garde…dont je pense que tu connais l’ air

    Trabadja la moukére trabadja bono
    Trempe ton cul dans la soupière
    Tu verras si c’est chaud
    Trabadja la moukére trabadja bono
    Trempe ton cul dans la soupière
    Tu verras si c’est…
    Si c’est chaud c’est qu’ça brûle
    Si ça brûle eh ben ça brûle
    Si c’est chaud c’est qu’ça brûle
    Et si ça brûle c’est qu’c’est chaud

    • Chantal Répondre

      5 mars 2017 a 21:29

      :lol:
      Mon père adorait nous chanter cette chanson.

      • Elie de Paris Répondre

        5 mars 2017 a 22:57

        Euh là ! Même pas ça !
        Si c’est chaud, c’est des fayots,
        Si c’est froid, c’est des p’tits pois !…

  4. Yéhoudi Répondre

    3 mars 2017 a 17:20

    un tableau des malfaisances de SOROS

    http://www.europe-israel.org/2017/03/revelations-sur-la-nebuleuse-de-soros-il-finance-au-moins-14-ong-anti-israeliennes-il-est-lartisan-de-toutes-les-revolutions-des-25-dernieres-annees/

    je n’ arrive pas a croire qu il n’ existe personne pour abattre ce malfaisant dont la vie n’ est qu une longue suite de vilenies anti-tout

    je pense au prophète Mouhamade

    agacé par les piques et le persiflage de Asma, la poétèsse juive de la Mecque , il dit simplement

    « il n’ y a donc personne pour me débarrasser de cette femme »

    le lendemain devant sa porte il y avait la tête de Asma…….

  5. Elie de Saint Cloud Répondre

    3 mars 2017 a 17:26

    NINA crève l’écran lorsqu’elle dénonce les kapos juifs !

    Par chance, le chômage les guette, leur littérature a fait son temps, ils feront bientôt la queue pour quémander des prestations chez Pôle Emploi, parce que la nouvelle littérature qui transforme tous les pays est israélienne et propulse Israël aux sommets.

    Les amis et ennemis d’Israël se battent désormais pour avoir accès aux savoirs dispensés par les universités israéliennes…

    Aux nouveaux langages qui sont, la techno, la high-techn, la nano-techno, la cyber-techno, la techno-agriculture- la medico-techno, la techno de toutes les armées air, terre mer… etc…etc…etc…

    Ces juifs de la trahison méritent leur médiocrité.

  6. Yéhoudi Répondre

    3 mars 2017 a 17:44

    et leur médiocrité sert a mettre en valeur, a exalter l’ immense reservoir du génie Juif !!

    nos détracteurs le savent TOUS !!

    c’est cet héritage formidable de génie dont a doté notre Peuple le Grand Patron, qui les bouleverse tant et les rends si hargneux, morts de jalousie

    le grand Mystère: l’ interrogation cruelle pour eux: comment les débris d’ un Peuple, quasi a genoux en 1945 vont se réunir, se ressaisir et malgré les 4 tentatives arabes ( agissant par procuration) ressortir de plus en plus forts de ces épreuves pour etre aujourd’ hui la 10 eme puissance militaire mondiale avec 7 millions de Juifs et 22.000 km2 de superficie tout en ayant 69 ans d’ âge

    trouvez moi un seul pays au monde, arabe ou autre, ayant réalisé cette performance a quelques années prés

    le Maghreb de canards boiteux est vieux de 10 ans a peine de moins…c’est a dire wallou…ou en est il ?? a part d’ être le premier exportateur mondial de Zimigris ?? rien! a par singer le précédent occupant en jouant a se doter de ministres pantins, de parlements prétextes, de Mercedès dernier cri et de militaires plus décorés que des maréchaux de l’ union soviétique…sans le moindre combat :lol:

    le reste de l’ Afrique sub saharienne kif kif, en plus sombre…

    et même ces vieilles nations usagées et bouffées jusqu a la trame…plus rien a en tirer, existence de renonciation suicidaire…

    tout comme ces petits pays turco-altaïques gangrenés

    Non! Israel avec son intelligence et son génie tétramillénaire est vraiment INCOMPARABLE

    la voilà la vraie raison de cet antijudaisme renaissant de ses cendres effroyables, avec ses tentative de nuire , mais surtout pas a Israel…trop dangereux..alors « ils » tentent ailleurs…ils tentent…qu elle sont belles tes tentes a Sion, Ô Yacov :lol:

  7. Yéhoudi Répondre

    3 mars 2017 a 17:45

    ELECTIONS PIEGE A CONS !!!

    DEFECTIONS PIEGE A FIONS !!

  8. Yehuda Répondre

    3 mars 2017 a 21:05

    J’adore votre prose, chère Nina, vous écrivez vraiment de mieux en mieux.

    Shabat shalom

  9. jkl Répondre

    4 mars 2017 a 07:35

    Est ce la NINA qui parle sur RADIO J le dimanche ?

  10. Kristiane Répondre

    4 mars 2017 a 19:40

    Yehuda : notre Nina a toujours écrit d’une manière percutante. Ici, elle n’écrit pas « mieux » juste un peu différemment pour les pinailleurs. Mais ça, vous le savez !

    jkl : auriez-vous écrit LE Finki qui parle sur Radio J le dimanche ? Non. L’article défini était-il indispensable ? Wally, vous a répondu : oui Dame Nina s’exprime sur Radio J.

  11. Désiré Répondre

    4 mars 2017 a 19:53

    La Nina = cette Nina la et ça n’a rien de péjorant chère Kristiane .
    Cela dit je dois ;etre le seul ici à ne pas pouvoir l’écouter , à moins qu’il y ait un lien rss pour les podcasts .

  12. Kristiane Répondre

    4 mars 2017 a 20:08

    ok Désiré, on peut dire que c’est une indélicatesse de langage !
    Rien que « Est-ce la même personne Nina qui….. » ça sonne autrement. Quand on apprécie une personne, on peut faire un petit effort d’écriture.

    Pour les podcasts : perso je tape dans l’ami gogol : le titre de l’émission suivi de Guy Rosa…..incapable d’écrire sans faire une faute.

  13. Kristiane Répondre

    4 mars 2017 a 20:11

    Voici le lien de dimanche dernier :

    http://www.radioj.fr/node/161

    • Désiré Répondre

      4 mars 2017 a 20:29

      Merci Kristiane .
      Hélas mon petit appareil (un Nokia de 2010) est dépassé .
      Je ne suis toujours pas passé aux écrans tactiles .
      Il n’y a plus que ça maintenant et j’hésite encore .

      • nina Répondre

        5 mars 2017 a 15:15

        Désiré, ça fait au moins dix ans qu’on se connait et tu ne connais pas ma voix.

        Vas là : http://radioj.fr/

        Tout en haut sur ta droite tu vas trouver « Ecouter Radio J en direct » et tu attends que je rapplique. Je te ferai un petit coucou mon petit Belge.

        Vu que tu es un vrai pote et un lecteur de zakhor-online, c’est le moins que je puisse faire.

        • nina Répondre

          5 mars 2017 a 15:18

          Merde ! J’ai oublié : ce sera environ 15h30 heure française of course. Un peu avant…un peu après…bof !

          Sinon, juste pour que tu écoutes ma voix suave et sexy, je vais bientôt produire des MP3 histoire de faire chier les Soral/Dieudonné.

          Ce sera pour zakhor vu que de l’humour pourrave, je vais lui en refiler au franco-camerounais millionnaire et à son benêt de Bonnet alias Soral.

          Putain ! Qu’est ce que je vais leur mettre ! Je me marre d’avance.

          Pas de flip les autres ! Ce sera sur un autre site. Jss restera clean à donf.

          J’y peux rien mon Gallynet d’amour. J’suis anarcho-sioniste et je souffre de Tourette avancée.

    • Ruthy Répondre

      4 mars 2017 a 21:33

      Ce n’est pas Nina que l’on entend, lais Guy R… et ses invités.

  14. Kristiane Répondre

    4 mars 2017 a 20:49

    … c’est moi qui suis dépassée : un nokia 2010 !!!! Tu veux dire que tu n’as pas une tour infernale mais une tablette ? Ma tour infernale : un écran + un clavier + une souris plus sous le bureau un truc en hauteur (modem ?) et une photocopieuse-scanneuse tout ça datant de 2000 + derrière le bureau une quantité de fils d’une centrale EDF + j’oubliais la boite du FAI + le téléphone relié…..

  15. Kristiane Répondre

    4 mars 2017 a 22:09

    Ruthy : tu as la liste des dates de la « ligne ouverte » il faut cliquer sur une date, tu attends quelques secondes l’enregistrement, tu mets le son et tu entends les auditeurs qui appellent.

  16. Yéhoudi Répondre

    5 mars 2017 a 14:51

    good niouzes!!!

    «  »
    RFI
    Syrie: plus de 66 000 personnes fuient les combats dans le nord du pays
    RFI – ‎il y a 4 minutes‎
    En Syrie, près de 66.000 personnes ont été récemment déplacées dans le nord du pays. Un chiffre communiqué ce dimanche matin, 5 mars, par le Bureau des Nations unies pour les Affaires humanitaires.

    XXXXXXX

    Il y a 43 ans, ces déchets faisaient sortir les hommes des synagogues de tout le pays en attaquant le jour le plus sacré du Judaisme, Yom Ha kipourim !

    des fils, des maris , des pères ne reviendront pas…un homme de notre famille, jeune père et marié depuis a peine 4 ans, tombera en défendant la stupide ligne Bar Lév

    il y a bien une justice divine et notre Père, il n’ est pas seulement aux cieux , il a surtout une bonne mémoire et il rétribue comme un bon Patron, chacun suivant ses mérites

    la maudite Syrie a du dépasser le million de morts…le juste prix, on lui doit un millier de nos garçons tombés face a leurs chars qui dévalaient du Golan, pendant que ceux des Egyptiens fonçaient dans le Sinai et de la Jordanie !!

    comme des rakailles a 3, 4, 5 contre un…

    le juste prix: 1000 morts et la rémunération: mille fois plus: un million de morts :lol:

    le reste ce sera du rabe …

  17. Kristiane Répondre

    5 mars 2017 a 15:07

    Yehoudi, sur quel fil as-tu répondu à Elie concernant le lien de la « Dépêche du midi » ? Je te retrouve plus :lol:

    Tout à fait d’accord avec toi : comme une justice divine !

    • Yéhoudi Répondre

      5 mars 2017 a 19:54

      ????????????

      was ?? wesh?

      je ne sais même plus qui je suis ni ou j’ habite et tu me demande de faire un tel effort mémoriel… tu me flattes là…, va … :lol:

  18. Kristiane Répondre

    5 mars 2017 a 20:08

    J’ai retrouvé :lol: Elie a eu la bonne idée de parler bouffe ! …. donc je t’ai fait une petite réponse « bouffe ».

  19. Yéhoudi Répondre

    5 mars 2017 a 20:11

    mais ou ?????????????????

  20. Kristiane Répondre

    5 mars 2017 a 20:16

    :mdr: me rappelle plus ah, ah ah…

    Je suis encore dans l’affiche de l’accueil « Nous inspirons les médias » !

  21. Yéhoudi Répondre

    5 mars 2017 a 20:41

    ok! j’ ai trouvé

    et ça en même temps

    «  » » » »

    Paris Match
    Les civils fuient en nombre les combats à Mossoul et en Syrie
    Paris Match – ‎il y a 16 minutes‎
    A Mossoul, ce sont plus de 45.000 personnes qui ont rejoint des camps de déplacés depuis le début le 19 février de l’offensive pour chasser les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) de la partie ouest de la ville.

    xxxxxxxx

    l’ iraq, pays livré a l’ anarchie totale, ou les chiites lèvent bien haut la tête,

    ce pays de mairde dont le dictateur qui a fini dans une ratière et pendu une fois extrait de son piège avait tiré des dizaines de Scud sur Israel…

    ça aussi c’est la facture…..

    il ne reste plus pour bien faire qu a , enfin, attaquer cet Iran et l’ écraser

    qu ensuite ils finissent comme les arbes, a s’ entretuer…triste

    mais les Perses…rien a voir avec Himaroune d’ Arabe…C’est plusieurs pointures au dessus…

  22. Chantal Répondre

    5 mars 2017 a 21:36

    Bah, maintenant la mode c’est adorer detester Donald Trump. On va partager le haut du podium. :lol:

  23. AYIN Répondre

    6 mars 2017 a 00:17

    Chère Nina, ok sur presque tout, sauf sur Johann Sfar. J’ai découvert Odessa dans le Chat du Rabbin, grâce à ma fille à qui je l’avais acheté. C’est la biblio du centre communautaire toulousain qui m’a offert la lecture de l’hommage de Johann à son père, et moi, j’ai aimé.
    Souviens-toi des 4 herbes de Souccoth et des 4 sortes de Juifs !
    Bises

  24. ELIOT Répondre

    6 mars 2017 a 01:32

    Ces kapos « israéliens » qui haissent leur pays mais qui ne peuvent se résoudre à vivre ailleurs…Tiens, ça me rappelle les bledards « chances pour la France » chéris des médias et du show biz collabos, qui chient sur les « sales fronçais », mais qui faute de CAF au bled restent dans le pays des kouffars. Les bledards ont au moins « l’excuse » de n’être pas du cru, ce qui n’est pas le cas de ces israéliens qui n’existent médiatiquement que par la trahison qu’ils ont perpétré sur leur peuple. Oui la « bien pensance » mondiale qui détient tous les pouvoirs en Occident est la meilleure alliée du cancer islamique qui veut dominer le monde. Cette « bien pensance » aime detester Trump, Poutine, Israël, Marine Le Pen, Zemmour voire Fillon, bref la vraie dissidence que l’on veut veut faire taire pour le Grand Califat…

  25. Rony d'Alger Répondre

    7 mars 2017 a 01:24

    Il faut convenir que ce petit bâton merdeux de johan sfar ( je l’ai vu bébé dans les bras de ses parents, les regrettés André et Lliliane Sfar, née Haftel, morte très jeune subitement, une femme charmante, ) avait déjà, dans un souci de paraître politiquement correct, déclaré ceci:  » les jeunes musulmans tendent à se prendre pour des palestiniens et les jeunes Juifs pour des Israéliens « . Or c’est strictement faux puisque jamais des jeunes Juifs n’ont pris l’initiative de provoquer des arabes en jouant au conflit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *