Israël: 70 députés sur 120 tentent de retarder la fermeture de l’aéroport Sdé Dov de Tel-Aviv | JSSNews

Israël: 70 députés sur 120 tentent de retarder la fermeture de l’aéroport Sdé Dov de Tel-Aviv

Publié le : 4 mars 2017
Le comité ministériel sur la législation discutera demain (dimanche) projet de loi visant à empêcher la fermeture de l’aéroport de Sde Dov à Tel Aviv le mois prochain. Le projet de loi a été initiée par Yitzhak Molly et Bezalel Smotrich et signé par plus de 70 députés de la coalition et de l’opposition.sde dov
« Tant que cet aéroport, mi-civil mi-militaire, continuera d’opérer ses vols militaires, pourquoi fermer le civil ? » demande les députés, ajoutant que « aucun immeuble d’habitation ne peux être construit sur les pistes tant que l’aéroport fonctionne. »
L’aéroport doit fermer pour faire place à des dizaines d’immeubles.
« La fermeture de l’aéroport va créer un recul considérable dans le tourisme, vers Eilat notamment » expliquent les députés. « Puisque les opérations militaires cesseront en 2019, continuons les vols civils jusqu’à cette date-la ! »
Par Dan Birenbaum – JSSNews

3 Réponses à Israël: 70 députés sur 120 tentent de retarder la fermeture de l’aéroport Sdé Dov de Tel-Aviv

  1. Elie de Paris Répondre

    5 mars 2017 a 11:42

    2019 !?
    Des plans sur la comète…
    On a dit 2018…soit 70 ans après 1948.
    Plus besoin alors, de militaire…
    Chacun sous sa vigne, sous son figuier, en Paix…
    .
    Petit rappel, chers amis, ce jeudi, dès l’aube, du Jeûne déplacé dit d’Esther, Pourim etant ce dimanche suivant…
    Les lectures du rouleau de l’Histoire des Sorts, Pourim, {encore des taches qui ont voulu nous exterminer,)} auront lieu un peu partout sur la planète samedi soir, quelques minutes apres shabbath, et dimanche matin suivant, dans les synas, centres communautaires, restaus, lieux publics et aussi à la demande, pour ceux qui ne peuvent se deplacer, et ce gracieusement..
    Même pour 1 seule personne ! (voir hassidout.org)
    Il est recommandé de relire une bonne traduction avant. Histoire de repérer les discrètes interventions du Patron, qui sont masquées et déguisées.
    D’où nos accoutrements rigolos…
    Puis dimanche après midi, le festin et la joie pour tous.
    Comme ce cher Gosciny aimait à finir ses histoires de peuple irreductible…
    Pourim Samea’h !

  2. Yéhoudi Répondre

    5 mars 2017 a 13:01

    Liahou

    tu vas ou et quand
    réponds moi sur MP

  3. Yéhoudi Répondre

    5 mars 2017 a 13:04

    ma fidélité jeunesque se manifeste (hors yom hakipourim) deux fois l’ année

    Esther et Guédalia (pour qui j’ ai toujours eu une affectueuse faiblesse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *