Marijuana et analgésiques inondent Gaza ! | JSSNews

Marijuana et analgésiques inondent Gaza !

Publié le : 8 mars 2017

Marijuana et analgésiques inondent actuellement la bande de Gaza, comme jamais auparavant ; ce qui incite les fonctionnaires du groupe islamiste Hamas à demander des peines plus sévères pour les contrebandiers.

La quantité de drogues saisies à Gaza en janvier a été identique à celle saisie lors de l’ensemble de l’année 2017. Huit grands traficants ont été arrêtés à ce jour.

drogue gaza

Des gangs palestiniens et égyptiens importent la marijuana et un analgésique opioïde appelé tramadol depuis l’Egypte vers Gaza.

«Ils pensent que le tramadol va changer la réalité et leur fera sentir en paix», a déclaré Fadel Abu Heen, un psychiatre. « Ils veulent perdre conscience et tout sentiment de réalité. »

Dans leur dernier raid, la police a saisi plus de 100 kilogrammes de marijuana, d’une valeur de 5 millions de shekels, dans les rues de Gaza, et 250.000 comprimés de tramadol, qui se vendent entre 130 et 170 shekels pour 10 pilules.

Jusqu’en 2013, la plupart de contrebande passait avec l’accord du Hamas dans les tunnels. Mais l’Egypte a détruit les tunnels en 2014 et 2015. Depuis lors, les trafiquants ont trouvé de nouvelles façons de déplacer les marchandises.

Les drogues sont déplacés à l’intérieur de cuisson des bonbonnes de gaz ou de machines à laver. Parfois, de petites quantités sont jetés ou catapulté de l’Egypte vers Gaza.

Par Nisso Amzar – JSSNews

15 Réponses à Marijuana et analgésiques inondent Gaza !

  1. Yéhoudi Répondre

    8 mars 2017 a 21:48

    Tarma dol ??

    analgésique ?

    je subodore encore une histoire sombre de trou du Théo…

  2. Marock Répondre

    8 mars 2017 a 23:07

    Avec sa blessure, il était obligé de gésir dans un lit.
    C’ est ça que tu voulais exprimer cette contraction verbale ?

  3. Victor Répondre

    8 mars 2017 a 23:40

    Et ces salauds de sionistes qui empêchent les bateaux REMPLIS De tarma dol de pénétrer dans gaza et de fournir à ce pauvre peuple ses doses d’anal gesiques ,
    Ils sont trop cruels ces sionistes ..
    Mais que fait l’onulle , pour voter une résolution condamnant ces méchants israéliens qui empêchent les gazaouis de se soigner correctement …
    Pauvres gazaouis , après les tunnels qui s’écroulent, voilà qu’on les empêche de Kiffer du tarma dol …??????

    • Ixiane la parpaillote Répondre

      9 mars 2017 a 10:56

      Attends un peu .. les israéliens vont les soigner quand ils seront à l’article de la mort ….ces gazaouis sont cons, mais pas assez pour ne pas trouver un bon Hôpital !!!

  4. Nitzotz Répondre

    9 mars 2017 a 01:17

    « Les drogues sont déplacés à l’intérieur de cuisson des bonbonnes de gaz » ?!? Quézaco ?
    Ah, d’accord Nisso, vous avez passé l’article de Reuters à la moulinette de Google Traduction sans rien arranger. C’est tellement plus cool comme ça, surtout si on saupoudre par-dessus quelques fautes d’orthographe ! (6 fautes relevées dans votre article mal traduit, Nisso…)

    (Gros soupir)
    A part ça…
    Je pensais que tous les tunnels entre l’Egypte et Gaza avaient été détruits, mais si on parle de bonbonnes de gaz, de machines à laver, viennent-elles :
    – de la frontière Egypte-Gaza
    – du Sinaï et des bédouins
    – d’Israël ?
    Quid de la contrebande en général, par où passe-t-elle ?

  5. Yéhoudi Répondre

    9 mars 2017 a 09:36

    dans une unité de femmes combatantes, a l’ interieur des territoires encore occupés par des arabes

    «  »
    Je me suis donc retrouvé aux côtés du Lt. Ma’or Lagali, commandant de l’unité de combat Masada, en poste à l’un des principaux carrefours sur la route qui mènent à Hizma. C’est un village de plus de 8 000 habitants, qui est le théâtre de violences récurrentes ; lancé de pierres et attentats à la bombe incendiaire contre des personnes et des véhicules qui circulent sur la route 60, sont monnaie courante ici. Lagali m’explique les défis auxquels ses soldats sont confrontés au jour le jour, et leur façon d’interagir avec la population locale au jour le jour, Je me suis donc retrouvé aux côtés du Lt. Ma’or Lagali, commandant de l’unité de combat Masada, en poste à l’un des principaux carrefours sur la route qui mènent à Hizma. C’est un village de plus de 8 000 habitants, qui est le théâtre de violences récurrentes ; lancé de pierres et attentats à la bombe incendiaire contre des personnes et des véhicules qui circulent sur la route 60, sont monnaie courante ici. Lagali m’explique les défis auxquels ses soldats sont confrontés au jour le jour, et leur façon d’interagir avec la population locale au jour le jour, pour désamorcer des situations explosives.
    xxxx

     » pour désamorcer des situations explosives. » !!

    pour ce faire, il existe les B52 américains que l’ armée US se ferait un plaisir de louer a Israel

    ces hangars volants de bombes de 2 tonnes, un seul avion déchargeant sa cargaison sur ce village insolent et c’est fini…Guernica serait ravalé au rang de petite balade

    comme quoi a situation explosive il faut toujours répondre par rasage intégral…

    la tolérance leur laisse toujours l’ espoir de gagner un jour

    la volatilisation intégrale les occupera a chercher dans les décombres une casserole ou une marmitte pour se faire a bouffer pendant leur migration vers leur vrai pays: la pseudo Jordanie :lol:

  6. Victor Répondre

    9 mars 2017 a 09:53

    J’aimerais , Poto , voir ces racailles qui nous gâchent la vie et la vue , les voir chercher dans les décombres
    les casseroles et les marmites avant leur migration chez leur roi Abdullah ( gueche) …???

    • Yéhoudi Répondre

      9 mars 2017 a 14:12

      tu sais, l’ occupation de l’ Espagne a duré 8 siècle, l’ occupation du pays Hébreu a duré 1300 ans…

      finalité : les occupants ont dégagé la queue entre les pattes…

      c’est con hein ?? :lol:

  7. Victor Répondre

    9 mars 2017 a 11:24

    Je sais , Ixiane , je sais , nous on les soigne et eux nous envoie des gâteaux sous forme de roquettes !
    Mais que veux tu , nous sommes comme ça, on-dit parfois trop bon , trop con ! C’est vrai , mais ,
    On nous changera pas ….?
    Bon , aujourd’hui , 33 degres o prévu à 13 h , je sens que je vais aller à la Plage ! ?

  8. tony67 Répondre

    9 mars 2017 a 16:22

  9. tony67 Répondre

    9 mars 2017 a 21:41

    ca y est il on a notre feuj bientot a Jerusalem ambassadeur
    https://www.youtube.com/watch?v=Je4KAJh906s

  10. trublion Répondre

    9 mars 2017 a 23:20

    forcément, à ne rien faire de sa vie, on finit dans les limbes des psychotropes.

  11. Chantal Répondre

    10 mars 2017 a 15:58

    Les trafiquants de gaza n’ont pas attendu les tunnels pour faire leurs petites affaires, ils les ont faites avant les tunnels et ils les feront apres les tunnels, s’il reste encore quelqu’un pour acheter leurs marchandises.
    Le tarmadol a pour effets secondaires des démangeaisons, sueur, nausées, vomissements et…constipation.
    Ce medoc est utilisé aussi contre l’éjaculation précoce.

  12. trublion Répondre

    10 mars 2017 a 19:09

    pas besoin ni de tramadol ni de drogues pour inverser les destins à Pourim, venahafokh hou. Ceux qui veulent notre mal y finiront. Amen.
    Bonne fêtes de Pourim à tous, les amis. dans la confiance en Dieu, la joie, et la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *