Mon cher Hitler | JSSNews

Mon cher Hitler

Publié le : 20 mars 2017

« Mon cher Hitler, je vous félicite du fond du cœur. Même s’il vous semble que vous avez été battu, en réalité vous êtes le vainqueur. 
Vous avez réussi en créant des dissensions entre le vieux Churchill et ses alliés, les fils de Satan.
L’Allemagne vaincra car son existence est nécessaire à l’équilibre mondial.
Elle renaîtra en dépit des puissances de l’Ouest et de l’Est. Il n’y aura pas de paix sans que l’Allemagne redevienne ce qu’elle a été…
Pour le passé, je pense que vous avez commis quelques fautes comme d’ouvrir trop de fronts et (de ne pas avoir su parer à) l’imprévoyance de Ribbentrop face à l’experte diplomatie britannique.
Mais ayez confiance en votre pays, et votre peuple réparera ces faux pas.
Vous pouvez être fier d’être devenu immortel en Allemagne. Nous ne serions pas surpris si vous y apparaissiez de nouveau ou si un nouvel Hitler se levait dans votre sillage. »

Lettre d’Anouar Al Sadate reproduite dans le journal El Moussaouar, le 18 septembre 1953

Lettre d’amour posthume à son ami Hitler nous renseigne sur la férocité de celui que le public tant israélien que mondial a cru être un chantre de la paix.

Les géo-politologues adorent trouver des expressions pour donner une vue d’ensemble à une situation pourtant bien plus terrible qu’il n’y paraît.

Lorsqu’ils évoquent par exemple « une paix froide », cela minore terriblement le terme de « paix ».

Si, effectivement Sadate est venu faire son discours à la Knessseth et signer une paix avec l’entité sioniste, peu se souviennent pourtant de l’incroyable férocité et de la cruauté qu’il requit auprès de ses unités à l’égard des soldats de Tsahal lors de la guerre de Kippour.

Le film de Claude Lanzmann « Tsahal » donne des détails qui font pâlir d’horreur tous ceux qui ont pu le visionner et entendre ces cris de soldats israéliens brûlés vifs dans leurs bunkers par les lance-flammes égyptiens.

Sadate avait bien insisté auprès de ses commandants : « je ne veux pas de prisonniers mais des cadavres de juifs ! ».

Cela fut fait et accompli. Un commandant, un de ces rescapés pourtant bien traité par Tsahal durant la guerre des 6 jours, trouvait bien plus cruel d’avoir survécu et d’être retourné chez lui sans dommage mais trop humilié par la défaite.

Voilà pourquoi, lorsqu’il arriva avec ses unités chargées à bloc, il goûta le sable imbibé du sang des sionistes avec délectation.

Les « paix froides » n’ont aucune espèce d’importance tant que les dictateurs des pays arabes continuent à donner en pitance des juifs. Cela leur coûte peu et il peuvent bien plus se remplir les poches.

L’Egypte, la Jordanie sont exactement dans la même eau boueuse. Ils signent des traités de paix mais continuent de jouer sur la haine des juifs afin d’asseoir bien mieux leurs pouvoirs.

Voilà comment fonctionnent paix ou non-paix, tous les pays musulmans environnants.

On pactise avec des adorateurs d’Hitler, on fait même la guerre contre des nazis réfugiés après la seconde guerre mondiale dans des pays arabes.

Ce sont ces mêmes nazis que l’on retrouve parfois à la tête des « Jeunesses du FLN » en Algérie et dont parle abondamment Boualem Sansal dans le « Village de l’allemand ». Comment nous étonner encore de la haine anti-juive des algériens sinon parce qu’ils auront baigné toute leur existence dans cette eau saumâtre.

Pourtant, c’est encore aux juifs, à Israël qu’on demande des efforts de paix.

Là, les médias qui adorent fureter dans les moindres coins de la démocratie israélienne, quitte à en faire les poubelles, ne font jamais d’efforts pour savoir qui se cachent derrière ces populations arabo-musulmanes et iraniennes.

Certains pensent encore que l’Iran n’avait jamais eu de tradition antisémite. FAUX !

Assertion démentie par Georges Bensoussan. S’il y eut un temps relativement restreint où les juifs furent plus tranquilles, ce fut de très courte durée et prit place durant le règne du Shah.

Encore une intox que seul Alexandre Adler est capable d’inventer par amour sans doute des Perses comme il fut aussi aveuglé par son goût immodéré de la gastronomie turque en osant affirmer moult fois qu’Erdogan était un « islamiste modéré ».

Seulement, les historiens planchent…Ils sont moins visibles qu’Alexandre Adler, moins lisses aussi mais leurs travaux n’en sont pas moins honnêtes intellectuellement et parfaitement recevables devant leurs pairs.

images (6)

(le pacifiste Sadate ! L’homme a la pipe qui ne voulut aucun prisonnier juif mais compter les cadavres par milliers…)

Le seul problème de taille est celui de l’Occident qui, pour justifier sa politique pro-arabe a besoin de trouver dans ces déserts de la pensée, des idoles : On veut des mythes de gentils pacifistes arabes comme Sadate afin de faire d’Israel ou de Begin les seuls faiseurs de guerres.

« Mon cher Hitler… » Sadate rêvait tout haut que l’Allemagne se refasse. Il est exaucé au-delà de tout. La voilà maintenant si forte qu’elle ouvre toutes grandes ses portes à des nazislamistes prêts à foncer sur les juifs d’Europe.

Mieux encore, les nazillons locaux allemands reprennent du service et leurs rangs grossissent rapidement.

Drôle d’époque ! Mais Youssouf Al Qaradawi qui s’accroche à sa honteuse et luxueuse existence au Qatar l’a répété si souvent : « Les allemands ont presque réussi, ce sera donc de la main des musulmans que les juifs seront anéantis. »

Qaradawi_Wife_Beating1

J’ai comme l’impression que le vieux cheikh va bientôt rejoindre ses houris aux yeux noirs…une intuition sans doute.

Nina – JSSNews

 

 

 

 

30 Réponses à Mon cher Hitler

  1. Chantal Répondre

    20 mars 2017 a 19:31

    « Un berger vient de tomber sous les armes, le coeur de l’humanité est en larmes… »
    Et oui! On a aussi donné le prix nobel au grand schtroumpff sidaïque assassin de bébés et d’enfants juifs – tout comme son successeur babassique chenu et malotru envermeillé d’une médaille parisienne qu’on aime voir pleurnicher sur toutes les estrades.
    Baaaaahhh!
    La malédiction leur colle au fion. Comme l’a dit Elie de Paris, nous avons cessé de prier pour nos bourreaux.

  2. Elie de Paris Répondre

    20 mars 2017 a 20:36

    En fait chère Nina, goguenard suis-je, j’ai presque envie que les « cousins » nous donnent une bonne raison, (un pretexte ?) pour kasheriser la planète de leur presence. Rien que pour voir..
    C’est que le Juif n’est plus errant, et s’est refait une santé. Surtout il est moins c0n…
    Beaucoup moins c0n. Surtout il est dorenavant le coeur du monde.
    Peut-on vivre sans coeur ?

  3. Yéhoudi Répondre

    20 mars 2017 a 20:37

    en voilà, enfin, une cruelle démystification….

    LO EMOUNA BA ARABOUSHIM …….

    je véhicule toujours ce vieux fantasme…le « séd el 3ali » (barrage d’ assouans) un seisme, naturel ou …quelques bombes thermonucléaires peuvent aider la narure….

    et une vague de 50 mètres de haut qui nettoie l’ Egypte jusqu a la Méditérrannée
    ma nichtana ha milhama ha zé, mine kol ha milhamot ??

    la dernière…

    par prudence!

    la Syrie, cette autre vieille ennemie est en train de régler un partie de sa facture!……le Patron a écouté les voeux du Sadate: pas de prisonniers…un petit million de morts…

    que nos garçons soient tombés ce jour de Yom Kippour dans de telles conditions est atroce

    alors pourquoi, moi, homme juif, disposant d’ un gros contentieux avec un pays musulman, je ne rêverais pas en souhaitant que celà se produise , cette disparition de l’ Egypte ?? et que la réalité dépasse la pire des afflictions pour ce pays…

    bientot 100 millions de bouches inutiles a nourrir

    l’ Amérique s’ y emploie…l’ Europe aussi…

    mais il viendra bien ce jour ou y aura plus grand chose a crouter…et l’ egypte bénira de pouvoir envoyer au casse pipe, des millions de ses fils

    UN SEUL de nos fils vaut cent mille des leurs!!

    le fils de mon neveu de Raanana est parti ce matin rejoindre son unité,du coté du sud-ouest…. il a 18 ans le Technion l’ attend…au retour

    que le Patron veille sur lui…

    souvenez vous…la mauvaise volonté des US qui trainèrent les pieds pour mettre en place le pont aérien d’ armement dont Tsahal avait cruellement besoin

    Golda avait alors mis le marché en mains aux amères loques d’ alors

    ou un immédiat pont aérien ou je sors ma bombe et on volatilise le Caire et Damas, immédiatement!

    ces enkulés avaient alors obtempéré

    la leçon fut retenue

    depuis 43 ans….y a du stock!

    et cette « jordanie » qui palpite de trpouille devant l’ Iran…mais qui absoud quasiment l’ assassin de fillettes israéliennes et le laisse exprimer une infecte haine devant tous leurs médias

    cette Jordastine qui sait que sans Israel elle est bouffée en quelques semaines

  4. Ruthy Répondre

    20 mars 2017 a 20:43

    Je ne savais pas cela sur Sadate, et à priori, Enrico qui s’était empressé de le pleurer en chantant, non plus. Merci Nina de nous instruire avec cet article, j’ai l’air un peu moins konne du coup.

  5. Jocelyne LEVY Répondre

    20 mars 2017 a 21:36

    Sadate de 1953 n’est pas le même Sadate de 1978 qui serre la main de Begin

    Begin connaissait parfaitement la biographie du président egyptien : » En 1942, Sadate est emprisonné par les troupes britanniques pour les activités qu’il mène contre l’occupation britannique en animant un réseau d’espionnage en faveur de l’Afrika Korps, les Allemands ayant promis en cas de victoire allemande de libérer l’Égypte »
    Depuis 39 ans Israel et l’Egypte vivent en paix grâce a Begin ET Sadate
    Et il n’y a que cela qui compte

  6. szmolski Répondre

    20 mars 2017 a 21:46

    Ca ne m’étonne pas, à partir d’un certain degré de bêtise seules les armes garantissent la paix, si j’avais été chef d’état israélien je n’aurais dans un premier temps pas rendu 1 cm carré du Sinaï, j’en aurais fait une monnaie d’échange dure à négocier en impliquant des territoires jordaniens à renégocier, les égyptiens auraient récupérés la moitié du Sinaï en échange d’une frange de territoires jordaniens annexés à Israël, Israël à besoin d’un hinterland sécuritaire, raison d’ailleurs pour laquelle cette fumisterie de préconiser un état chmalestinien au coeur d’Israël c’est de la merde.

  7. Kristiane Répondre

    20 mars 2017 a 22:22

    Sans le mettre sur un piédestal, j’avais gobé tout cru l’info du « grand bonhomme courageux ». Comme Ruthie, je me sens moins conne :lol:

  8. Amram Répondre

    20 mars 2017 a 22:22

    Je ne saver pas non plus toutes ces choses horribles sur Sadat, finalement, il a eu son compte le misérable, il a été rejoindre son ami le monstre nazi en enfer.

  9. popi soudure Répondre

    20 mars 2017 a 23:01

    l’ Égypte a toujours etait pro nazi ! ce n ‘est pas pour rien que beaucoup de SS et autres cadres nazis trouvèrent refuge après la seconde guerre en apportant leurs expériences de guerre et de haine anti juive a ce futur grand pays arabe en devenir ! Sadate lui mème d’ apres certaines mauvaises langues a combattu pour l’ Allemagne nazi !

  10. christopher.dee Répondre

    20 mars 2017 a 23:54

    Mais, quand est-ce qu’Ysraël fera le ménage et proclamera sa souveraineté sur la Judée/Samarie et arrêtera de revendiquer ce qui lui appartient depuis toujours, comme le Golan aussi, par exemple.
    Husseini ce cadavre putréfié, à l’image de son maître momo, n’en finit pas de nous empoisonner la vie.
    Ysraël mérite mieux que de se prostituer à l’international…
    Le sionisme mérite mieux que de laisser ces (ses) terres en friches.
    Ham Ysraël Hai

  11. szmolski Répondre

    21 mars 2017 a 02:45

    Pour le comble en 2013 en allant à Prague je me suis retrouvé pris avec ma bagnole dans les inondations de Dresdre https://www.youtube.com/watch?v=N5eLovUk_7o c’était légèrement plus frais
    que ce qui est survenu le 13 février 1945 68 ans plus tôt https://www.youtube.com/watch?v=HzgNWbGc0C4 captivant documentaire !

  12. szmolski Répondre

    21 mars 2017 a 02:48

    Non je me trompe, les inondations c’était en 2003 et pas en 2013, soit 58 ans plus tôt, quand on y passe de nos jours c’est à peine croyable ce qui s’est passé là bas.

  13. Elie de Paris Répondre

    21 mars 2017 a 08:34

    Serait-ce cet esprit mercantil, vraiment, celui qu’ils nous attribuent depuis cette bourse dont se saisit Juda, celui de la cène, qu’il faille qu’on negociat, toujours, la paix contre autre chose que la paix ?
    Des territoires, par exemple ?
    Pourquoi s’étonner alors que cette paix, encore, soit rompue ?
    Dans tous les traités de paix de l’ Histoire du monde, les echanges territoriaux ont toujours été des modalités de forme, et non de fond…
    Voilà que ce peuple, ivre de son exil interminable, qui ponctue ses prières par la paix depuis 2000 ans, la sacralise tant et tant, qu’il n’ose l’échanger contre elle-même…
    Misère. L’exil perdure.

  14. davidoff Répondre

    21 mars 2017 a 09:31

    Le diable Poutine risque de déclencher une nouvelle guerre entre Israël,et peut être, la Russie et ses alliés
    ce qui se passe en ce moment est potentiellement dangereux!

    http://www.menapress.org

  15. Victor Répondre

    21 mars 2017 a 10:15

    Nous n’avons aucun intérêt à faire la guerre à Poutine , mais il faudrait qu’il maîtrise un peu plus les terroristes du hezbokhra Qui jouent avec le feu en emmagasinant des armes très dangeureuses …
    S’il n’est pas capable de les maîtriser, israel devra le faire !
    Le popov , va pas commencer à nous faire chier , nous ne sommes pas en Crimee la !

  16. Yéhoudi Répondre

    21 mars 2017 a 10:39

    L’Obs
    Voir l’actu en direct
    Grand débat pour gros candidats, petits contrats pour les enfants Le Roux

    xxxxxxx

    le minissinistre de l’ Intérieur vient de se faire chopper comme Fillion, pour avoir employé ses enfants, alors Lycéens, mineurs, comme attachés parlementaires…

    y en a tout de même pour 50.000 euros!! quel dommage que ces gosses n’ aient (en principe) pas rendu les sous a Papa pour l’ achat des couches quand ils étaient bébés

    la fange des politiciens français, celle dans laquelle ils se roulent a qui mieux mieux, ne va plus tarder a suivre un éventuel Dictateur
    exit, la 5 eme république, elle a coulé dans la plus ignoble désabolition des privilèges

    la nuit du 4 aout, va céder la place a la Révolution

    la nouvelle, Bastille s’ appelle Institutions Républicaines

    championne de la Corruption, du favoritisme, du népotisme, de la gratte a tous les étages
    dotée d’ un quai d’ orsay auquel il ne manque plus que le Comte de Maurepas….

    reine de « l’ alternance » un coup c’est la droite qui croque, un coup c’est la gauche qui fait semblant de ne pas croquer…goulument d’ ailleurs

    il avait raison l’ autre de parler de ceux qui n’ en croquent pas en disant « les sans dents »

    mais que tous ces profiteurs s’ en souviennent, ils risquent eux surtout leurs « 100 Jours »

  17. Ixiane la parpaillote Répondre

    21 mars 2017 a 11:07

    @ Christopher.dee
     » laisser ses Terres en friche » ..;; surtout qu’à SAN REMO le PEUPLE d’ISRAEL a eu l’ordre de développer le pays , créer des infrastructures et construire !!!!
    Si ISRAEL avait bien mis en oeuvre les recommandations , il n’aurait jamais accepté de démanteler la TERRE qu’elle venait d’obtenir !!!
    Mais l’ONU connaît la faiblesse d’ISRAEL, et en abuse , en le harcelant jusqu’à ce qu’il cède quelques km2 avant de s’emparer du reste !!
    ISRAEL doit se tenir à SAN REMO , ISRAEL est légitime sur la TERRE entre méditerranée et JOURDAIN !! POINT §

  18. Ixiane la parpaillote Répondre

    21 mars 2017 a 11:20

    Voilà un pan de l’Histoire que je ne connaissais pas!!!!
    Je prenais SADATE pour un demi-Saint !!!!!
    Eh bien , une fois de plus, je vois la main d’ Hashem , qui a fait éliminer cet horrible personnage par les siens qui voyaient en lui le traître mais pas celui qu’ils croyaient !

    Et NINA , d’où sort t-elle ces trésors cachés ??

  19. nina Répondre

    21 mars 2017 a 12:31

    « La trahison des clercs » Lurçat.

    Mais il a lui-même puisé ce morceau d’anthologie dans un ouvrage anglais « Lettre d’Anouar Al Sadate reproduite dans le journal El Moussaouar, le 18 septembre 1953 ».

    Entre le médaillé et l’homme à la pipe, on a oublié l’essentiel : les arabes et pas seulement le mufti de Jérusalem étaient tous pro-nazis.

    En 1941 eut lieu un pogrom à Bagdad d’une rare cruauté. Les irakiens voulant démontrer à quel point ils avaient compris la doctrine nazie.

    Même date mais ailleurs qu’il ne faut jamais oublier : IASI (Roumanie) 1941. Un pogrom horrible qu’on marchait sur les cadavres pour tourner dans les rues. Cadavres juifs bien sûr !

    Alors, lorsqu’on me demande si je n’ai pas de peine pour les Roumain, Ukrainiens et tous les pays arabes alentours, j’ai beau tenter, je n’y arrive toujours pas.

    Ni oubli, ni pardon. D’autant que demain…ça recommencera !

  20. gilles Répondre

    21 mars 2017 a 12:59

    Ni oubli, ni pardon. D’autant que demain…ça recommencera

    Hasvé Shalom !

  21. Gérard Pierre Répondre

    21 mars 2017 a 13:13

    Je n’ai jamais oublié que le sieur Anouar el Sadate fut un agent de l’Abwehr ! …… et non de l’OSS ou de l’Intelligence Service !

    Ceux qui lui ont octroyé ce prix, de plus en plus frelaté, qu’est le prix Nobel de la paix, ont affecté de ne pas s’en souvenir, dans un but politiquement assez obscur !

  22. Yéhoudi Répondre

    21 mars 2017 a 13:48

    pour ce pogrom de Bagdad, on ne retient que le mot de Farhoud

    j’ ai cherché longtemps

    rien trouvé, je pensais a un truc avez « youde « …rien a foir

    le mot Farhoud (arabe : الفرهود ) je présume qu ils l’ ont inventé a ce moment là…(enfin une invention, ches ces Râts)

    ça n’ existe pas en Arabe Maghrébin

    ::::::::::::

    « Alors, lorsqu’on me demande si je n’ai pas de peine pour les Roumain, Ukrainiens et tous les pays arabes alentours, j’ai beau tenter, je n’y arrive toujours pas.
    Ni oubli, ni pardon. D’autant que demain…ça recommencera !

    :::::::

    tiens! comme c’est curieux! moi non plus

    sans oublier, croates,bulgares,hongrois,russes blancs et rouges, Vlassov ou Joukov: même rakaille!, bohême et Habsbourg….

    bref! tous ceux qui posent leurs lèvres sur une icône, et qui respectent ( en ce moment) un dur carême en souvenir de la crucifixion d’ un JUIF

    mais qui ne feront jamais une pénitence méritée pour les millions de coreligionaires dudit Juif Jésus, alias Yéchoua, assassinés au nom de cet instrument de torture romain, dit « la Croix »

    avec la brutalité de moeurs de l’ époque heureusement qu il n’ a pas été empalé ou pendu!!

    tu imagine un pieu autour du cou? ou une corde ??

  23. nina Répondre

    21 mars 2017 a 13:49

    Oups ! Mais c’est vrai Gérard, je l’avais oublié celle-là !

    Note bien que nous avions un ancien SS qui fut Secrétaire général de l’ONU…

    Faut croire qu’ils ne sont pas très regardants dans les bios des postulants dans ce « machin » comme disait De Gaulle…

  24. Elie de Paris Répondre

    21 mars 2017 a 13:56

    Quelques rescapés du siège des Romains arrivèrent affamés et assoiffés, proche des tentes ar’abes…
    Ils sortirent avec des youyous accueillants, nos chers « frères », et leur offrirent du poisson séché au sel… Quand les Juifs demandèrent de l’eau,… Ils n’en avaient pas.
    Les malheureux moururent devant leurs yeux festifs.
    Cruautés gardées dans les écrins du Seigneur, comme preuves…
    L’Izlam n’existait pas encore… Mais le terreau, fertile…

  25. gilles Répondre

    21 mars 2017 a 16:58

    exact mon cher Elie! sauf que ce fut non pas par les romains lors de la destruction du second temple, mais le premier emmenés en captivité par nabuchodonosor à Babylone qu’ils rencontrèrent des ismaélites leurs demandant à boire invoquant leur parenté, nous sommes cousins!
    ils leurs offrirent des outres gonflées d’air et lorsque qu’ils voulurent boire leurs poumons s’emplissaient d’air et mourraient.
    même 40 ans après sa mort……….

  26. Amram Répondre

    21 mars 2017 a 17:36

    Je ressens exactement la même chose avec tous ces pays, surtout qu’ils sont restés antisémites même s’il ni a plus un juif chez eux, mais heureusement qu’en 2017 ils font profil bas de peur de règlements de comptes historiques, car dans le cas contraire, c’est des fosses de plusieurs km qu’ils leurs faudra.

  27. Yéhoudi Répondre

    21 mars 2017 a 18:10

    Nobel ou Lebon ??

    vaste programme :lol:

  28. ELIOT Répondre

    22 mars 2017 a 07:22

    Pour Enrico Macias, Sadate est un « berger » et Marine Le Pen une nazie. Y’a pas comme un problème là?

  29. allex Répondre

    22 mars 2017 a 19:37

    Certes ça date, mais l’Enrico il s’était planté en beauté…

    Il aurait été mieux inspiré en reprenant la chanson de Johnny: Anouar c’est noir, il n’y a plus d’espoir » !

  30. Désiré Répondre

    22 mars 2017 a 19:39

    Génial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *