Tant qu’il y aura des abrutis ! | JSSNews

Tant qu’il y aura des abrutis !

Publié le : 22 mars 2017

Les petites histoires peuvent parfois remonter le yang comme on dit.

Elles prêtent à sourire ou à rire et donnent du même coup, un autre aspect de l’ennemi.

Aucun de mes aminches n’ignore combien de tunnels fabriqués grâce à la manne financière de l’Europe et de l’Amérique, le Hamas construit inlassablement.

Les tunnels pas les maisons des gazaouis. Cela ne semble pas du tout gêner nos chères démocraties chancelantes sous le poids de l’islam.

Or, voici 2 petites histoires amusantes que notre rationalité à toute épreuve voudra bien mettre sur le compte de la connerie légendaire de la pensée arabo-musulmane.

1ère petite histoire :

Le Rabbin Nathanael ChiKri, connu en Israël et disposant de disciples fervents fait l’honneur de quelques journaux du pays, juifs et musulmans.

Il paraîtrait que le Rav Chikri se serait plusieurs fois rendu près de la clôture enserrant Gaza pour y faire de ferventes prières invoquant les sages d’Israël afin que la sécurité du peuple soit assurée.

Or, un drôle de calendrier s’est mis en place depuis que le Rabbin Chikri va prier près de Gaza : :shock: les tunnels du Hamas s’effondrent !

Simples coïncidences les aminches ! Il se trouve que c’est arrivé plusieurs fois et que les disciples en font grand bruit.

Ce qui est bien plus drôle dans cette petite histoire, c’est la peur qu’inspire le Rabbin Chikri aux arabes de Gaza. On en parle fiévreusement dans la bande. On en cause tellement que les journaux de l’Autorité Palestinienne en ont fait quelques articles.

Le buzz du Rabbin a encore de beaux jours devant lui puisque une autre histoire du même genre commence à effrayer nos braves soldats d’Allah.

2ème histoire :

« Les juifs plantent des Gharqads (arbres aux juifs) pour se protéger des couteaux islamiques ! ».

519479219_small

Selon le hadith très connu :

« L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : « Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! », à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. » [Bukhari et Muslim]

Et ouaiche les aminches !

Auprès de notre arbre nous vivons heureux et nous ne devrions pas comme dit Brassens nous séparer de notre arbre.

Tant que nous aurons à faire à des abrutis de cette envergure, dans le fond, nous risquons uniquement de nous faire tancer, critiquer, éreinter…par les démocraties occidentales.

1407582830-image002cq2

 

De nouveau, les journaux palestiniens, afin de ne pas perdre la face et remonter le moral des troupes, parlent de cette « mode » israélienne qui est de planter des arbres à juifs ou Gharqads. Selon eux, les juifs ont peur…brrrrr

Alors allez-y mes frères ! PLANTEZ PLANTEZ PLANTEZ !!!

Depuis la renaissance d’Israel, des centaines de millions d’arbres ont été plantés dans cette région doublement hostile mais qui a toujours été la patrie des juifs.

Qu’il y ait parmi la diversité des arbres que le KKL continue de planter partout se trouvent des arbres repoussant l’ennemi, TANT MIEUX !

Nous aimons tout. Tout ce que la nature peut offrir de bon et de salutaire pour l’homme.

L’arbre aux juifs ! Fallait-il être obsédés comme les rédacteurs du Coran pour nous refiler un type d’arbre capable d’arrêter des criminels !

Si seulement les nazis avaient eu la bonne idée de se convertir à l’islam, on aurait peut-être pu sauver quelques millions des miens.

Nina

33 Réponses à Tant qu’il y aura des abrutis !

  1. Cet arbre s’appelle le Jujubier.

    C’est un arabo-musulman sur Terre Promise qui nous l’avait appris ;

    Il se reconnaîtra :D

    Il est un des très rares à avoir lu les Prolégomènes, directement en robeu dans le texte, du philosophe Alain, (Mimoun, je crois)

    Faut dire que c’est un super arabo-musulman, il n’ y en pas beaucoup des comme çà

    Et pour protéger les goyim, que planter ?
    L’arbre de la connaissance du bien et du mal, enfin dévoilé ?
    Un grand et haut arbre sous lequel nous viendrions nous réfugier de l’orage muzz ?

    En attendant mieux vaut se lancer dans le commerce des graines de jujubier..
    Lucratif, secteur porteur

    Presque un arbre à came

  2. Elie de Paris Répondre

    22 mars 2017 a 14:18

    Ils frottent encore 2 silex…
    Tandis que nous en sommes là…
    https://youtu.be/aYPUs1HB_IY
    Tant qu’y aura des tunels à laver, on jouera de la mandoline 🎶🎵🎶😵…
    C’est que dorénavant, un petit dispositif amusant ensevelit directement les taupes téméraires…
    Remarque, l’Etat Juif prend les frais à sa charge…
    Qu’est-ce qu’on ferait pas, j’vous jure… :ptdr:

  3. Chantal Répondre

    22 mars 2017 a 14:35

    Il faudrait encercler la bande de Gaza d’une foret de Gharqads, bien dense et pleine de chauves souris et de sarsarayoux.

  4. Ruthy Répondre

    22 mars 2017 a 14:45

    Il faut bien connaitre son ennemi pour savoir le combattre, et nous le connaissons. Si nous n’avions pas les mains liees par l’autre moitie d’imbeciles de la planete, les bedoins qui squattent notre terre seraient vite retournes d’ou ils viennent. En attendant, le grand Patron leurs ramollit de plus en plus le cerveau, deja si pauvre en neurones, tandit qu’il plonge l’occident dans une obscurite de plus en plus certaine. Le Rav Chikri continuera de prier aux portes de Gaza, et les arbres continueront de pousser, sous le soleil d’Israel, la seule lumiere de l’humanite

  5. Marock Répondre

    22 mars 2017 a 15:33

    Quand on commence à introduire religion et vieux dictons agronomiques, on arrive rapidement en sorcellerie : « Quand les couscoussiers nains commencent en pleur, rasez vos cactus barbelés avant la fin de la Lune blindée. »

  6. Chantal Répondre

    22 mars 2017 a 17:39

    Wally
    C’était notre Yéhoudi qui nous avait écrit un post il y a quelques années

    YéhoudiRépondre
    18 octobre 2010 a 16:19
    ouais….bon ………
    mariage pour tirer un coup serait plus approprié…..
    la seule différence avec une péripatéticienne, c’est qu’on peut l’ épouser aprés avoir essayé la bete…
    rien de différent avec ces dépravés occidentaux qui vivent « dans le péché » (sic) en couchant sans etre mariés
    a retenir la fantastique hypocrisie
    relevé aussi
    « le cheikh Karkaba »…………………………………….
    le mystérieux et terrifiant Karkabou de notre enfance c’ était autre chose que ce comique
    Ah!! Karkabou …il en a terrifié des générations de momes :lol:
    les Tunisiens l’ appelaient Bou Saadiya
    ou parfois Sarsarayou

  7. Désiré Répondre

    22 mars 2017 a 17:48

    Quelle mémoire Chantal !

  8. Yéhoudi Répondre

    22 mars 2017 a 17:54

    Merci Captain pour ce tableau si bien brossé!!

    le Gharqad, est de la même famille que le jujubier

    on pense qu il s’ agit du Ziziphus spina christi qui fit la couronne d’ épines de Jésus

    en arabe son nom c’est  » N’bègue  » il donne des petits fruits marrons de 5 mm de diamètre, et peut atteindre 3 mètres de haut…ce « fruit » faisait nos délices de galopins des collines, pas plus de chair que dans une baie d’ aubépine, pas de gout, et son noyaux, servait a etre craché en soufflant pour le projeter sur la figure du copain…

    xxxxx

    Wally, Sarsarayou est une autre appellation du bonhomme noir qui était vetu de queues de renard, de chacals e le tout brodé avec des petits miroirs et ces coquillages (cauris) qui servirent longtemps de monnaie en terres africaine
    avec un masque effrayant ou on ne voyait que les yeux

    il se baladait dans les villages avec des crotales en métal qui faisaint de la musique (hum) tchik tchik tchik connus également sous le nom de Bou Sadiya
    en algérie , me souviens plus, un Baba quelconque

    nos mères nous donnaient quelques piécettes qu il faisait semblant d’ avaler tout en faisant mine de vouloir nous dévorer… :lol:

    en algérie c’est le Baba Salem ..

  9. Yéhoudi Répondre

    22 mars 2017 a 18:10

    Bravo Chantal

    je viens de lire ton post

    et tu m’ as rappelé qu en Algérie septentrionale c’était bien le « karkabou » :lol:

    en Algérie méridionale, le gribu était plus connu sous le nom de Baba Salem

    encore des remugles d’ un trés trés lointain judaisme

    puisquel e Baba Salem, chaque année il abat sa vache (qui doit etre rousse) et partage ses membres dont il fait des magico sorcelleries et la brule …

    ça ressemble comme deux cuillères a café de cendres a Para Adouma…

    dans cette berbérie orientale, les pratiques magico-sorcelleries , héritées du passé paien des Berbères n’ ont jamais disparu

    nous, les mômes on en profitait en vendant les scorpions que nous capturions dans nos collines, a ces vieilles sorcières spécialistes en( « Sohr » )

    notre « argent de poche…comme les sangsues qui servaient au barbero a faire des saignées a ses patiens, ou les chardonnerets vendus aux gens de la ville qui venaient passer le ouiquende dans notre village

    pou les amateurs d’ antiquité historique ,, notre village figure dans le « Bello Vandalico » sous le nom de Décimum

    Bélisaire y vainquit définitivement le roi Vandale Gélimer dans cette immense plaine qui s’ arrête a Carthage

    les trouvailles de pièces de bronze verdi étaient monnaie courante dans ces champs au mom
    ment des labours…

  10. Yéhoudi Répondre

    22 mars 2017 a 18:18

    l’ auteur du « de bello vandalico » est le célèbre avocat et rhéteur Procope de Césarée ….Byzantin qui naquit a Césarée en 500 aprés JC

  11. Amram Répondre

    22 mars 2017 a 18:21

    Et pour les goys y a t-il un arbre? si non, faut qu’ils se convertissent au judaïsme s’ils veulent se protéger des couteaux et des kalachnikovs, l’arbre s’appelle TZAHAL.

  12. allex Répondre

    22 mars 2017 a 19:11

    Perso j’ignore s’il existe un arbre à goys, mais un fruit c’est certain: la goyave !

    J’ignore son pouvoir sur nous.
    Allo Christiane et Ixiane, des infos là dessus ?

  13. Désiré Répondre

    22 mars 2017 a 19:22

    Pour Kristiane c’est l’arbre à tomates , certainement , et pour Ixiane ce serait l’arbre de Noël qui a été inventé par des protestants .

  14. allex Répondre

    22 mars 2017 a 19:26

    En fait l’arbre c’est le goyavier, rien à voir avec un non-juif exhibitionniste !

  15. Chantal Répondre

    22 mars 2017 a 21:31

    Merci Yéhoudi de nous faire partager la magie de ton enfance.

  16. trublion Répondre

    22 mars 2017 a 21:42

    au maroc, l’être imaginaire qui fait peur, on le disait surtout au temps de ticha beav, s’appelait : téméréré.

  17. trublion Répondre

    22 mars 2017 a 21:47

    il y a aussi l’arbre de Judée, qui est en fleur en ce moment, des fleurs d’un rose magnifique. peut-être que c’est aussi un arbre qui protège les juifs.

  18. Yéhoudi Répondre

    23 mars 2017 a 10:17

    Publié le 22 Mar 2017
    VIDEO | Les méthodes terroristes palestiniennes frappent Londres : une femme morte, plusieurs blessés

    en anglais, Canari, ça se dit Canary……. je dis ça je dis rien … :lol:

    ah! les « terroristes » juifs du temps de l’ irgoun, du groupe Stern, c’était autre chose

    avant d’ exploser le King David, ils avaient prévenu

    les Rosbifs avaient rigolé….connement! on connait la suite il y a 75 ans :lol:

  19. Ixiane la parpaillote Répondre

    23 mars 2017 a 10:44

    NON DESIRE , l’arbre de Noël n’a pas été inventé par les protestants, mais par les païens !!! Vous pouvez nous attribuer la crèche mais pas le sapin , ni le Père NOEL !

    • Gally Répondre

      23 mars 2017 a 12:01

      Vous pouvez nous attribuer la crèche

      Et encore, les statuettes des Lares et des Pénates, placées dans une niche ou un placard, part typique de la religiosité romaine, ont probablement fortement influencés les crèches. Le christianisme est de toute façon emplit de ces apports païens (idolatrie, culte rendu à des lieux dits consacrés, quasi divination de simples humains, …)

  20. Ixiane la parpaillote Répondre

    23 mars 2017 a 10:50

    Quant à cet arbre magique dont parle NINA , le Peuple Juif devrait en planter dans toute la JUDEE SAMARIE vu que les constructions sont gelées !!!

  21. Yéhoudi Répondre

    23 mars 2017 a 12:33

    Salut Wally

    perso, j’ aime beaucoup les Nichons

    tu sais, ces petites niches en façade des immeubles parfis dotées d’ une Vierge Marie, d’ autres fois d’ un saint Machin ou Bidule

    d’ou la déformation de ces « saint, en Sein et l’ appellation de Nichon qui désignait ces petits abris

    cultes paiens, idôlatres qu on continue a rendre a ce que l’ on veut croire

    le plus rigolo pour moi est le culte rendu au cimetière du Père Lachaise a la grosse bite de Victor Noir °°, dont les femmes viennent encore de nos jours caresser la kékétte du gisant en bronze, endroit tous brillant a force de s y frotter
    le nec, pour obtenir fertilité, étant pour la dame visiteuse d’ y frotter son sexe :lol:

    °° Victor Noir est un journaliste mort en 1870 en duel a 22 ans et dont le vrai nom était Yvan Salmon !!

    encore un !! ils sont partout et dotés d’ une impressionante kékette

    et un motif de jalousie de plus…un !! :lol:

    • Gally Répondre

      23 mars 2017 a 14:20

      Pas en duel, assassiné (de 6 balles tirées à bout portant – une seule atteignant sa cible) par un membre de la famille Napoléon. Peut être avait-il remarqué la virilité et en avait été complexé ^^

  22. Yéhoudi Répondre

    23 mars 2017 a 12:34

    « en façade des immeubles parfis

    lire en façade des immeubles parisiens

  23. Yéhoudi Répondre

    23 mars 2017 a 12:39

  24. Yéhoudi Répondre

    23 mars 2017 a 12:40

    notre Nina chérie appelle « ça » le Yang

    achkoune hada ??

    « Les petites histoires peuvent parfois remonter le yang comme on dit. »

  25. Ruthy Répondre

    23 mars 2017 a 14:32

    J’ajouterai qu’il faut d’abord ouvrir le lien de Yehoudi, puis lire son commentaire, afin de le comprendre.
    Ce Victor Noir a bien plus de chance en amour mort que de son vivant lol, c’est effarant!

  26. Yéhoudi Répondre

    23 mars 2017 a 14:56

    GalllyRépondre
    23 mars 2017 a 14:20

    exact!! mémoire défaillante….le meskine avait a peine 21 ans…

    150 ans plus tard, des jeunes femmes viennent toujours chevaucher le prodige…..authentique!! l …en se disant « encore fallusse t il que le susse plus tot…. » :lol:

    vous aurez bien sur remarqué que la bouche du gisant est aussi polie que son zizi…

    y en a des trucs a voir a Paris

    tiens, il y a quelques semaines j’ aiemmené déjeuner des amis New-Yorkais, déjeuner chez Procope, sans doute le plus vieux restau de Paris

    ils ont été émus et enchantés de voir que la constitution américaine avait été rédigée en ce lieu
    l’ original est sous vitrine!!

    tout comme le bicorne de Bonaparte qui, au moment de payer la note, n’ ayant pas de sous sur lui a laissé son couvre-chef en gage

    il est toujours là…le chapeau, bien sur!!

    compter 80 euros a deux…excellent museau de veau vinaigrette :lol:

  27. Yéhoudi Répondre

    23 mars 2017 a 14:59

    trublionRépondre
    22 mars 2017 a 21:47

    et si tu as une âme ne Nipponisant, en ce moment, au Parc de sceaux, les cerisiers sont en fleurs

    trés joli

    mais, perso, je ne suis pas assez romantique pour ne pas préferer plutot les cerisiers en fruits

  28. Kristiane Répondre

    23 mars 2017 a 15:11

    Gally «  culte rendu à des lieux dits consacrés, quasi divination de simples humains, …) »

    Tu sais combien j’ai la canine aiguë envers la chrétienté et la vaticanerie alors je me permets de sourire quand je lis les rassemblements à Ouman ou sur les tombes des rabbins juifs du Maghreb, n’Est-ce pas un peu identique ? L’humain, quel que soit sa religion ou croyance, aurait-il besoin d’un relai terrestre pour être plus proche de son Dieu ?

  29. Yéhoudi Répondre

    23 mars 2017 a 16:42

    a lire

    « le culte des Saints et pèlerinages judéo-musulmans au Maroc »

    de Issachar Ben Ami

    le Maroc fut une terre de prédilection pour l’ adoration de tous ces santons et parfois Santonnes (une trentaine tout de meme les nanas) et plusieur dizaines chez les mecs!!

    honnoré(e)s autant par les juifs que les musulmans

    le très vieux substrat berbère

    en Tunisie il y en avait une poignée, pas plus…

    mon préféré est celui qui est né dans le Draa; Tafilalet

    le Petit Baba Salé aux lentilles

    il y a une huitaine d’ années, son fils qui habite en Israel, était venu se refaire la bourse a Paris

    j’ avais alors reçu un mail de ce bougre qui me proposait sa bénédiction pour 200 euros

    une variété juive de  » Professeur Ali Mamadou » qui te guérit ta chaude-pisse par téléphone et te soigne d’ un tas de misères pour 70 euros, lieu de RV: hall de la gare du nord!!

    il s’ appelle Abou Hssira……la Petite Natte …..( a chats)

    parlez moi plutôt du Rabbin Mardoché, devant qui j’ ôte mon chapeau et dis respect immense

    grace a lui le Foucauld, pas encore Père, a pu écrire la fameuse « reconnaissance du Maroc » sans la moindre reconnaissance en vers Rabbi Mardoché Abi serrour..

    enkulé de « Foucauld »

  30. ELIOT Répondre

    23 mars 2017 a 18:58

    « Si seulement les nazis avaient eu la bonne idée de se convertir à l’islam »…C’était presque fait, le démoniaque Himmler pensait que l’islam était, de par sa brutalité et son expensionisme plus en rapport avec le nazisme que le christianisme. Il pronait une conversion des allemands à l’islam. L’islam finira comme le nazisme, une question de temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *