La Grande Bretagne à genoux – Part 2 | JSSNews

La Grande Bretagne à genoux – Part 2

Publié le : 23 mars 2017

Durant plus de 15 jours, les télés anglaises ont insisté sur la vidéo d’un chat qu’un homme enfermait dans une poubelle afin qu’il soit tué.

Certes, la cruauté envers les animaux doit être sévèrement punie.

Toutefois, je ne m’explique pas (ou alors bien trop sans doute) à cause de la « nature » des criminels pourquoi ce qui se passa à ROTHERHAM, dans le sud du Yorkshire n’a pas provoqué le tollé à tout le moins européen, qu’il méritait.

Ce scandale abjecte est découvert en 2014 et concerne les réseaux pédophiles de toute une ville. Au moment où cela fut révélé, nous ne comptions QUE 1400 mineurs installés dans ce réseau dont les chefs étaient d’abord décrits comme d’origine pakistanaise puis, l’enquête avançant, on s’aperçut que des Afghans, des Algériens et Marocains faisaient aussi partie de cette organisation qui durant 10 ANNÉES, ont kidnappé uniquement des enfants britanniques (c’est à dire non-musulmans) pour leurs réseaux pédophiles.

Après des viols collectifs par les « chefs », les enfants étaient « opérationnels ».

Dans cette affaire plus qu’écœurante car certains enfants n’avaient pas plus de 5 ans parfois, les policiers pourtant alertés plusieurs fois, n’ont pas osé enquêté.

C’est là qu’intervient la théorie d’Eric Zemmour : « Au nom de l’antiracisme ! »

Encore plus sidérant encore concernant cette affaire, on découvre que la plus grande association britannique de charité pour les enfants, BARNARDO, connu dans tout le pays est dirigé par un anglais d’origine pakistanaise Javed Khan.

Durant sa présidence (qui n’est pas remise en question) on trouve étrange l’enrichissement personnel de Javed Khan.

Cette association datant de 1866 charrie un flot d’argent annuel de l’ordre de 250 MILLIONS d’euros.

Aussi, lorsque la police interpella Javed Khan qui n’avait pas jugé bon de se bouger malgré le nombre de plaintes de parents, de citoyens de Rotherham et de journalistes qui étaient au courant des activités de ces groupes criminels pédophiles uniquement musulmans, il ne trouva que des excuses minables et éluda toutes les questions embarrassantes.

Selon un rapport détaillé de cette histoire signé par Peter McLoughlin, « pour ces gangs musulmans pédophiles, les petits et petites blanches britanniques sont selon leurs termes « de la viande facile ».

Ainsi, dans un rapport en 2011, peut-on lire sous la plume d’un cadre de Barnardo, Martin Narey, au sujet de l’enfance maltraitée :

« D’après notre expérience, nous savons que dans certaines régions, l’origine ethnique peut avoir un rôle et donc devenir un problème dans les viols sur enfants. Mais dans d’autres domaines, cette ethnicité n’est pas un problème. ( ?) Si vous vous concentrez sur un modèle d’exploitation sexuelle, les enfants qui sont exploités dans des circonstances différentes ne verront pas que c’est un problème pour eux. Les jeunes qui ont besoin de soutien ne viendront pas parce qu’ils ne correspondent pas au modèle qui leur est présenté. «

On touche à l’abject. Si l’enfant n’a pas vraiment de modèle puisqu’il est né dans un milieu très défavorisé, il ne verra pas, ne comprendra pas qu’il est violé et exploité sexuellement.

C’est non seulement révoltant mais absurde. Un jeune enfant subissant des tournantes par des adultes (et le rapport en fait beaucoup mention), ne comprendra pas qu’il souffre dans sa chair parce qu’il est issu d’une famille très défavorisée ou blanche ? La théorie du pauvre qui ne ressent rien, ni douleur physique ou psychologique est une théorie proche du nazisme il me semble.

Mais là on touche le fond et cela donne à Eric Zemmour toute raison de continuer à répéter inlassablement que sous prétexte de religion de « l’anti-racisme », on laisse le crime s’installer et pas des moindres.
Jugez vous-mêmes comment l’affaire des réseaux pédophiles de Rotherham a évolué :
En 2004, un documentaire sur Channel 4 présentait une enquête sur l’affaire de pédophilie des gangs de Rhoterham. Brusquement, sur demande du Chef de Police de la ville, le documentaire arrêta d’être diffusé.

La plus grande fondation britannique sur l’enfance était tout de suite intervenue sur le côté médiatique de cette terrible enquête mais pas sur l’affaire elle-même qui dure jusqu’à nos jours puisque l’enquête n’est toujours pas close. Serait-ce pour ne pas « mouiller » quelques notables qui auraient profité de faveurs de ces réseaux ?

– En 2003, une députée du nom d’Ann Cryer a évoqué l’affaire de Rotherham et a été traitée de raciste.

– En 2005, l’enquête fut close par la police de Rhoterham et la Fondation Barnardo n’a rien demandé. Elle a laissé faire.

Pire encore, on peut douter de sa détermination à connaître les détails de cette longue et scabreuse affaire.

Javed Khan, l’actuel Président de cette fondation a été renommé à son poste jusqu’à ce jour. Très largement rétribué par la fondation, il peut se permettre d’être fuyant et d’éviter de répondre aux questions embarrassantes des journalistes.

La Fondation savait. La Fondation BARNARDO a été complice des gangs de « toilettages » qui ont abusé de plus 1 400 enfants depuis dix ans.

La police, sous le fallacieux prétexte d’anti-racisme, n’a pas voulu aller plus loin lorsque les plaintes s’accumulaient dans ses bureaux. Pourtant, il serait bon de connaître l’autre raison. Celle des liens qui unissaient le Chef de police de Rotherham, à la Fondation BARNARDO et aux gangs de violeurs « ethniques ».

Cela pourrait altérer les relations entre la Fondation BARNARDO pour l’aide à l’enfance et le gouvernement britannique au point de voir sucrer les 38 millions d’euros alloués par an.

Cette affaire risque aussi de ternir l’image du musulman britannique le plus influent du Royaume : Javed Khan.

Après avoir anobli Lord Ahmed, un pakistanais qui avait tué un cycliste sur l’autoroute alors qu’il pianotait sur son smartphone, il semble que rien ne puisse arrêter l’ascension des musulmans. La Mairie de Londres tenue désormais par un anglais d’origine pakistanaise en atteste.
L’Angleterre a depuis longtemps montré ses limites. Elle a bradé la vie de ses enfants, de son identité sur l’autel de LA CITY.
Elle n’est pas la seule. Nos médias, sur ordre de l’exécutif, ne peuvent révéler les patronymes des apprentis djihadistes ou ceux qui sont passés à l’acte qu’après un « certain délai ».
Préserver la paix civile souvent au prix de crimes et de territoires sur lesquels il est usité est le seul moyen que nous proposent les politiciens de tous bords.
Ne doutez pas un instant que l’histoire de Rotherham est unique et qu’elle n’est pas répandue dans toute l’Europe. Réseaux ou viols avec violence sur des « locaux » sont monnaie courante.
Est ce que Teresa May aura la volonté et/ou les coudées franches pour enfin débarrasser les territoires perdus de son pays ?
Birmingham c’est au centre de l’Angleterre et cela ressemble à ça…
Cela vous rappelle quelque chose ?

birmingham-muslim-convention-g5fx2h(Birmingham-Angleterre)

Roubaix(Roubaix – France)

Et pour avoir une idée de la façon dont s’y prennent les immigrants illégaux en Angleterre, je vous suggère ce lien.

https://warband.wordpress.com/category/rioting/

Nina

 

PS : L’image de la « Une » de cet article est la photo du gang de pédophiles de Rotherham.

9 Réponses à La Grande Bretagne à genoux – Part 2

  1. Ruthy Répondre

    23 mars 2017 a 14:55

    Ce n’est pas que l’Angleterre, toute l’Europe a les chocottes. Le peuple le plus ahbell de la planete est devenu roi chez les civilisees, ils se font meme surnommes ‘les sous chiens’ et ils en sont fiers.
    Quand voici qq annees, un afro muzz avait decapite un passant dans une rue de Londres, et au grand jour, c’est la qu’il aurait fallu prendre de serieuses resolutions pour depolluer le pays, mais non, c’est passe comme un simple fait divers, tout comme ce dernier attentat. Lo kara kloum

  2. Yéhoudi Répondre

    23 mars 2017 a 15:14

    Eh!! chacun sa mairde

    eux ils ont leurs Paks et Beng
    nous on a nos Bigots et nos ingénieurs style Troposphère

    en réalité il nous manque, comme aux Brttons, un grand ZORRO
    accompagné de Barnardo

    «  » »Gene Sheldon, né Eugene Hume le 1er février 1908 et mort le 1er mai 1982, était un acteur comique américain connu surtout pour son rôle de Bernardo, le serviteur muet dans la série télévisée Zorro «  » »

    bien vu….il n’ y a plus que des Muets dans ce Royaume ou régne une odeur de pourri, qu on Hume partout..

    because, on ne fait pas d’ Hamlet sans casser des oeufs, qu il disait le Cheikh Sbire

  3. Libre Répondre

    23 mars 2017 a 16:45

    Appliquons la loi Britannique dans toute sa rigueur et le problème sera résolu…Pas besoin de recourir à des méthodes digne d’une certaine époque…

  4. Désiré Répondre

    23 mars 2017 a 16:58

    Mais de quelle rigueur de la loi britannique parlez-vous donc cher Libre ?
    Mouarf comme dirait Nina .

  5. Désiré Répondre

    23 mars 2017 a 17:16

    En GB , même les détenus musulmans en rigolent de la « rigueur » de la Justice de Sa Majesté qui s’est couchée depuis longtemps .
    http://www.dreuz.info/2017/03/23/grande-bretagne-des-detenus-musulmans-celebrent-lattentat/

  6. Yéhoudi Répondre

    23 mars 2017 a 18:38

    Abou Azzdine, Khalid Massoud, About de souffle, Abou de vie…

    «  » »Ce qu’on sait du terroriste de Londres Khalid Masood (cette fois c’est le bon)
    PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 23 MARS 2017

    Khalid Masood, 52 ans, est un homme connu des services de police et déjà condamné. Il possède plusieurs alias.

    La police a acquis la conviction qu’il est l’auteur de l’attentat terroriste de Westminster et Scotland Yard l’a formellement identifié comme étant Khalid Masood, un homme né le 25 décembre 1964 en Grande-Bretagne dans le Kent, qui vivait récemment dans les Midlands de l’ouest.

    xxxxxxxxxxxxx

    super!! flics brittons encore plus kons que les flics suédois…

    on s’ enfout de tout le reste

    la seule bonne nouvelle, c’est qu il a été explosé a bout portant…

    jamais faire de prisonniers avec ces nuisibles

    par ailleurs on apprend chez Grumberg que les détenus muz ont fait la fête en apprenant la nouvelle en Angleterre

    moralité: plus de radio ni de télé pour tous! coupés tatlement de la moindre niouze de l’ extérieur!!

    ces pauvres minus d’ occidentaux n’ ont toujours pas compris qu avec ces fauves abrutis, c’est de la taule a la Midnight Express qu il faut

    et pas ces prisons bidons 5 étoiles…comme en Israel !!

  7. Chantal Répondre

    23 mars 2017 a 19:09

    Entre leurs zizis et leurs neurones solitaires, la violence toujours et encore.
    Le sabre, le couteau, le fusil, la voiture, tout est phallique chez ces zobsédés congénitaux.
    Soumettre, soumettre, femmes, enfants, chèvres, politiciens, tous glaouis au vent, ils défèrlent avec leurs plaintes de coyottes miteux, leurs cohortes de belphégors et leurs poches à remplir.
    Aléa jacta est, l’éponge aussi.

  8. Caterin Victor Répondre

    23 mars 2017 a 22:04

    Je m`excuze, j` ai pitie pour le pauvre chat, pour l`hypocrite Albion, Rien.

  9. manitou Répondre

    24 mars 2017 a 07:15

    belle brochette de racailles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *