Le Secrétaire Général de l’ONU l’affirme à son tour: « l’anti-sionisme c’est de l’antisémitisme ! » | JSSNews

Le Secrétaire Général de l’ONU l’affirme à son tour: « l’anti-sionisme c’est de l’antisémitisme ! »

Publié le : 26 avril 2017

A l’occasion de Yom Hashoah, le secrétaire-général de l’ONU Antonio Guterres s’est exprimé devant l’assemblée générale du Congrès juif mondial à New York. Le contenu de son intervention confirme le changement de ton au sommet de l’ONU concernant Israël.

L’une des phrases les plus applaudies d’Antonio Guterres fut celle où il reconnut que « la négation du droit de l’Etat d’Israël à exister est l’une des formes de l’antisémitisme moderne ».

Gutteres ©Flickr

Gutteres ©Flickr

Le nouveau secrétaire-général de l’ONU a également fait une déclaration d’intention qui constituerait une véritable révolution au sein de cette organisation si tant est qu’elle puisse être mise en œuvre: « En tant que secrétaire-général de l’ONU, je souhaite que l’Etat d’Israël soit traité comme tout autre Etat membre de l’ONU ». Il a toutefois reconnu qu’il n’a pas les moyens de contrôler toutes les tentatives de condamnations d’Israël qui émergent de l’ONU.

Il y aura effectivement beaucoup de travail. Ne retenons que ce chapitre: en septembre 2016, un rapport préparé par deux éminents spécialistes de droit international, Eugène Kontorovitch et Penny Grunseid présentait une étude comparative entre la manière dont l’ONU traitait la question de la Judée-Samarie et celle qui concernait sept autres situations de territoires disputés parmi les dizaines qui existent à travers la planète: l’Indonésie au Timor oriental, la Turquie en Chypre du Nord, la Russie en Géorgie et en Ukraine, l’Arménie en Azerbaïdjan, le Vietnam au Cambodge et le Maroc au Sahara occidental.
Le rapport est sans appel: l’ONU a utilisé à 530 reprises l’expression « d’occupant » concernant Israël contre zéro pour ces six autres pays.

Concernant la Shoah, le secrétaire-général de l’ONU l’a qualifiée de « crime les plus abominable dans l’Histoire de l’Humanité ». Il a promis d’utiliser tous les outils à disposition à l’ONU pour lutter contre l’antisémitisme et le négationnisme. Il a noté avec regret que l’antisémitisme relève la tête dans de nombreux endroits, par des agressions verbales, physiques, y compris des assassinats, ainsi que des actes de vandalisme contre des biens juifs ou des cimetières.

Par LPH – JSSNews

9 Réponses à Le Secrétaire Général de l’ONU l’affirme à son tour: « l’anti-sionisme c’est de l’antisémitisme ! »

  1. Amram Répondre

    27 avril 2017 a 15:19

    Le vent tourne dans le bon sens, celui de la vérité.

    Cette injustice ne pouvez pas durée, comme le nazisme, la nature se révolte contre les génocidaires de tous poils, elle évolue contre le mal absolu sans que quiconque ne puisse s’y apposer.

  2. Marie Esther Répondre

    27 avril 2017 a 16:08

    j’avoue que j’étais très sceptique quand Gutteres a remplacé Ban Ki Moon. Mais pour le moment il est meilleur.
    Maintenant j’attends tout de même que l’ONU commence à défendre les droits d’Israël.
    PAr exemple on apprend qu’il y avait 13 candidatures seulement pour la commission des droits de la femme dont l’Arabie Saoudite. Ce pays a été accepté. Mais pourquoi est il impossible à Israël de se présenter au titre de l’Asie ou au titre de l’Europe ? car les autres états ne veulent pas. (dixit Ygal Palmor)
    En premier lieu : obliger les pays qui sont adhérents à l’ONU à reconnaître l’état d’Israël. Cela devient lassant de voir la Syrie évoquer des explosions émanant de tirs à partir des territoires occupés (c’est à dire Israël).
    On ne se foutrait pas du monde ou plutôt des juifs ?

  3. Chantal Répondre

    27 avril 2017 a 18:48

    Ce qu’on peut dire, en attendant mieux
    c’est que l’onu est un tribunal qui ne juge qu’Israel.

  4. trublion Répondre

    27 avril 2017 a 19:31

    il est bien connu que les hommes publics choisissent leur discours en fonction des auditeurs. que pouvait-il dire d’autre devant des juifs et le jour de yom hachoa ? c’aurait été une autre histoire s’il avait fait ce discours au sein du conseil de l’ONU.

  5. scemama-lesselbaum viviane Répondre

    27 avril 2017 a 21:38

    Mon dernier ouvrage qui a le succès mérité, édité en Israël porte bien son titre: L’AVANT-DERNIER MARRANE.
    Il revient parmi nous:
    C’est le nouveau secrétaire général de l’ONU: ANTONIO GUTERRES
    Viviane Scemama Lesselbaum,Natanya (ISRAEL)

  6. allex Répondre

    28 avril 2017 a 17:41

    Le problème est: qui pèse sur l’O N U ?

    Réponse 57 états musulmans dont les monarchies pétrolières et leur puissance en milliards de pétrodollars !

    Même si cette organisation était foncièrement sioniste elle n’arriverait à rien car corrompue jusqu’au bout des babouches par le lobby arabo-musulman et son immense poids médiatique !

  7. nt quà leur fin de mois et leur carrière. Répondre

    28 avril 2017 a 22:50

    Trump les a tancé et menacé de couper les vivres, alors ils ont changé de comportement.
    Bref, des dirigeants à voilure variable,ne pens

  8. Yéhoudi Répondre

    29 avril 2017 a 17:15

    « L’UNESCO s’apprête à voter une résolution qui conteste la souveraineté israélienne sur tout Jérusalem
    27 avril 2017 |
    L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) devrait voter mardi prochain, le Jour de l’indépendance d’Israël, une résolution qui s’oppose purement et simplement à la souveraineté israélienne sur toute la ville de Jérusalem….

    L’Algérie, l’Égypte, le Liban, le Maroc, l’Oman, le Qatar et le Soudan ont présenté à l’UNESCO il y a quelques mois la résolution au nom des Palestiniens et un nouveau projet a été co-écrit en mars avec des pays européens.

    unesco.

    Lors de la prochaine réunion du Conseil exécutif de l’UNESCO qui se tiendra à Paris le premier mai prochain (ironie du calendrier puisque ce sera aussi la date de l’indépendance d’Israel), cette nouvelle résolution doit être soumis au vote. Son texte stipule que « toute mesure prise par Israël, la Puissance occupante, pour imposer ses lois, sa juridiction et son administration à la Ville de Jérusalem, est illégale et donc nulle et sans valeur». Cette résolution s’oppose donc purement et simplement à la souveraineté israélienne sur toute la ville de Jérusalem y compris pour la partie ouest de la ville. Le ministère israélien des Affaires étrangères travaille d’arrache-pied à convaincre autant de pays que possible de voter contre cette résolution, tout comme l’administration américaine qui travaille également à faire pression sur l’UNESCO et les pays membres pour reporter le vote ou même s’y opposer mais le texte devrait passer facilement compte tenu de la majorité automatique des pays arabes.

    Le texte réaffirme par ailleurs que les lieux saints juifs tels que le tombeau des Patriarches à Hébron et le tombeau de Rachel à Bethléem font « partie intégrante de la Palestine » mais la question du Mont du Temple est cependant absente du texte, le projet n’inclut pas l’article concernant les liens juifs avec le Mont du Temple.

    Rappelons ici que le 16 avril 2016, la France s’était déshonorée en votant de façon honteuse et immorale pour une résolution qui niait le lien historique entre le peuple juif et ses deux sites les plus sacrés à Jérusalem : le Mur des Lamentations rebaptisé « Al-Buraq » en référence à Mahomet et le Mont du Temple, renommée aussi mosquée Al-Haram Al-Sharifl, lieu le plus sacré du judaïsme depuis 4 000 ans.

    En mai 2016, le Premier ministre français de l’époque Manuel Valls en voyage officiel en Israël, invité à la résidence de France, s’était adressé à la communauté franco-israélienne et avait entamé son discours par ces mots : «Je regrette le vote de la France à l’UNESCO, c’était une erreur ».

    La France fera-t-elle deux fois la même erreur?

    Tel-Avivre – la rédaction –

    xxxxxxxxx

    sans le moindre doute, elle la refera cette « erreur » Franssa Qa7ba comme on le clame dans les « quartchié » et écrit sur les murs des « cités » de rakailles

    quand aux pays dits « arabes » mais surtout musulmans, ils continuent a se vautrer dans cette pénible négation de la réalité

    seul ce « Qatar » peut se dire arabe

    pays de désolation et de soif dont l’ aridité proverbiale lui a donné ce nom
    provenant de l’ arabe QTR…radical signifiant goutte a goutte, du verbe « yoktor »

    pays que le Patron a doté de gisements de pétrole trompeurs, comme sa grande soeur la Saoudie, pour leur malheur..
    Plus dure sera la chute!

  9. GUIBOR Répondre

    2 mai 2017 a 00:51

    @Yéhoudi –

    Bonsoir,

    Israël est un peu trop bonne poire.
    Et je te vends mes brevets à l’Arabie par ci, et j’aide l’ Egypte par là, et je signe des conventions avec la Turquie, je vends des armes au Qatar, je leur donne toutes mes découvertes, etc…
    Je les laisserai tous crever la bouche ouverte, je saurai ainsi pourquoi ils me jouent des tours de con.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *