John Kerry et les anti-sionistes de JStreet sont les plus grands opposants aux sanctions contre l’Iran nucléaire | JSSNews

John Kerry et les anti-sionistes de JStreet sont les plus grands opposants aux sanctions contre l’Iran nucléaire

Publié le : 19 mai 2017

Alors que les législateurs américains se préparent à un débat sur un nouveau projet de loi visant à imposer d’autres sanctions à l’Iran pour son développement secret et illégal de missiles balistiques, des violations des droits de l’homme et d’autres abus divers, les hauts responsables de l’administration Obama sont mobilisés pour s’opposer aux sanctions et aider les iraniens.

Un projet de loi présenté par un groupe bipartite de sénateurs, ordonne au gouvernement américain d’imposer des sanctions à l’égard de l’Iran en ce qui concerne le programme de missiles balistiques de l’Iran et son soutien au terrorisme.

irankerry

La législation obligerait davantage les ministères du Trésor, de la Défense et de l’Etat, ainsi que les agences de renseignement, à faire des rapports au Congrès sur leur stratégie visant à contrer les activités et les menaces déstabilisatrices iraniennes.

Alors que la législation ne changerait pas le statut de l’accord nucléaire de 2015 – auquel les États-Unis restent formellement engagés – les anciens responsables de l’administration Obama insistent pour que cette loi soit rejetée.

Parmi les groupes liés à l’administration Obama qui ont entrepris une campagne de relations publiques pour contrer la législation, se trouve le Fonds Plowshares, qui a distribué une lettre aux employés du Congrès. Comme l’a noté le New York Times.

J Street (une sorte de Agence Juive Française pour la Paix) – une organisation qui se décrit comme juive mais qui est anti-sioniste) se bat également en faveur de l’Iran.

Sans doute, l’organisation la plus importante impliquée dans la campagne est Diplomacy Works. Le conseil d’administration est présidé par John Kerry, ancien secrétaire d’État qui a été l’un des principaux architectes de l’accord infâme avec les iraniens.

Certains experts du Moyen-Orient sont perplexes par l’intensité des opposants de la loi, affirmant que l’administration Trump a suivi la politique iranienne d’Obama de manière plus constante qu’ils ne le voudraient.

Par Amos Lerah – JSSNews

7 Réponses à John Kerry et les anti-sionistes de JStreet sont les plus grands opposants aux sanctions contre l’Iran nucléaire

  1. Yéhoudi Répondre

    19 mai 2017 a 14:14

    toujours pas emmené chez le véto ce grand dadais ?

    histoire de lui faire la piqûre salvatrice ??

  2. pour Répondre

    19 mai 2017 a 15:33

    Mr Lerah, pourquoi nous incommoder avec la photo de cet epouvantail, on ne peut plus le voir, ni en photo, ni en video, et ni en peinture.

  3. Caterin Victor Répondre

    19 mai 2017 a 20:42

    Etonnant?? Kerry, sa famillie est en Iran.

  4. GUIBOR Répondre

    20 mai 2017 a 00:43

    Yéhoudi@

    19 mai 2017 a 14:14

    Nous sommes souvent sur la même longueur d’onde.
    Je regrette l’époque des Vénitiens et de leur bague avec réserve de poison.
    Je trouve que les petites flèches au curare soufflées à l’aide de sarbacane c’est pas mal non plus et pas bruyant.

  5. Elie de Paris Répondre

    21 mai 2017 a 08:53

    La Sagesse des Peres nous souvient que « l’oeil regarde et le coeur convoite » .
    La sagesse populaire, O Wilde(?)_,nous cite  » la beauté est dans l’oeil de celui qui regarde » .
    Ainsi « la H@ine s’installe dans le coeur de l’envieux. ( E de Paris).
    De nombreux internautes, fideles de ce qu’est devenu l’Im-Monde, lui ont fait part de leur consternation, en voyant la Robe de Miri…
    Ils n’y ont vu que du Feu.
    C’était pourtant un geste œucuménique, d’y laisser figurer la « moquée de l’esplanade » (sans S), mais l’Ignoble ca.nard n’a pu se resoudre, et de n’ecouter que sa hai’ne.
    Une histoire de mode ? Avec « n » au milieu du mot, on peut lire monde.
    Il faudra bien traiter. La maladie serait incurable, surtout que on sait Qui endurcit le Coeur.
    L’Histoire nous apprend que c’est pour châtier.
    Le propriétaire du coeur, bien sur…
    Peut-on squatter son propre domicile ?
    Seuls les Juifs.

    http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2017/05/19/la-robe-colonialiste-de-la-ministre-de-la-culture-israelienne-a-cannes_5130700_4832693.html

  6. Elie de Paris Répondre

    21 mai 2017 a 13:47

    Robby, est-ce colonialiste qui te dérange ? Miri ?
    Et sache que oecuménique n’est pas un gros mot.
    Aussi je t’attends le lendemain de Shavouot, derriere le père Lachaise, 26 rue de la poupée qui tousse, combat terminal à la lame, avec mes temoins… Certe Yehoudi me disputera la primauté d’en finir avec toi pour de bon, once for all, mais j’ai eu l’initiative en preum’s.
    À 6h pétantes.
    Après, j’ai tefilah et un cours.
    Recommande tes circuits de merde à ton créateur.
    Brejniev ? Gromiko ? Haggen daz ?
    Finalement, on aura ta peau.

  7. Elie de Paris Répondre

    21 mai 2017 a 13:48

    :pfff:
    Y s’defile..!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *