Donald Trump en Israël: « vous seriez surpris de savoir quels pays soutiennent notre démarche » | JSSNews

Donald Trump en Israël: « vous seriez surpris de savoir quels pays soutiennent notre démarche »

Publié le : 22 mai 2017

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara, ce soir lundi 22 mai 2017, à la résidence du Premier ministre à Jérusalem, ont organisé un dîner de fête avec le président américain Donald Trump et son épouse Melania. Avant le repas, le Premier ministre Netanyahu et le Président américain Trump ont déclaré:

Premier ministre Netanyahu:

« Nous sommes ravis de vous accueillir M. le Président Donald Trump et Melania, à la résidence du Premier ministre à Jérusalem, la capitale éternelle du peuple juif, la capitale unie de l’État juif.

Nous nous connaissons depuis de nombreuses années, et il est toujours bon de vous voir. Mais il est également formidable de voir l’amitié florissante entre nos deux belles femmes, Sara et Melania. Vous êtes les bienvenus ici et nous sommes ravis de vous voir. Nous sommes honorés de vous accueillir chez nous.

Vous avez été aujourd’hui Monsieur le Président au Kotel, l’un des sites les plus sacrés du Judaïsme. Vous avez été à l’église du Saint-Sépulcre, l’un des sites les plus saints du christianisme. Nous protégeons les sites chrétiens car personne d’autre ne le fait dans cette région. Nous protégeons les sites chrétiens, les sites musulmans, évidemment les sites juifs. Nous sommes attachés à la liberté de toutes les confessions et aux droits de tous.

Monsieur le Président, j’apprécie le fait que vous soyez allé au mur de occidental, et vous êtes le premier président en exercice qui a fait cela. Le peuple d’Israël vous applaudit pour cela.

Nous avons eu une excellente discussion aujourd’hui, et quand je dis «formidable», cela englobe tout. Nous pourrions parler de la déréglementation, nous pourrions parler d’économie, et de toutes les choses formidables que nous souhaitons accomplir pour nos deux nations.

Mais je tiens à vous remercier, surtout aujourd’hui, de votre engagement profond envers la sécurité d’Israël, son bien-être et son avenir. Je ne doute pas que lorsque nous travaillerons ensemble, vous et moi, l’alliance entre nos pays deviendra de plus en plus forte.

Je veux que vous sachiez combien nous apprécions le changement de la politique américaine sur l’Iran – changement que vous avez énoncé si clairement il y a une heure. Je veux que vous sachiez combien nous apprécions votre décision audacieuse d’agir contre l’utilisation d’armes chimiques en Syrie. Et je tiens à vous dire aussi combien nous apprécions la réaffirmation du leadership américain au Moyen-Orient.

Je suis impatient de travailler en étroite collaboration avec vous pour faire face aux dangers auxquels nous sommes confrontés ensemble dans ce Moyen-Orient violent et volatil. Je crois que, ensemble, nous pourrions retarder la marche de l’Iran en matière d’agression et de terreur dans cette région et nous pouvons contrecarrer l’ambition débridée de l’Iran de devenir un État doté d’armes nucléaires.

Je suis également impatient de travailler en étroite collaboration avec vous pour faire progresser la paix dans notre région, car vous avez noté si succinctement que les dangers communs transforment les anciens ennemis en partenaires. Et c’est là que nous voyons quelque chose de nouveau et potentiellement quelque chose de très prometteur. Ce ne sera pas simple, mais pour la première fois depuis de nombreuses années, et Monsieur le Président, pour la première fois de ma vie, je vois un véritable espoir pour le changement. Les leaders arabes que vous avez rencontrés hier en Arabie Saoudite pourraient aider à changer l’atmosphère et aider à créer les conditions d’une paix réaliste. Ce sont tous de grands signes sur votre visite historique.

C’est une visite qui, selon moi, a fait écho aux âges parce que le feu Abraham Lincoln aurait déclaré qu’il n’y avait pas de ville sur Terre qu’il souhaitait davantage visiter que Jérusalem. Monsieur le Président, Donald, il n’y a pas de ville sur terre où vous ne serez le plus bienvenu qu’ici même, à Jérusalem.

Bienvenue à Jérusalem, bienvenue en Israël.  »

©Haim Zach (GPO)

©Haim Zach (GPO)

Le président américain Trump:

« Merci beaucoup et c’est un grand honneur d’être avec mon bon ami, le Premier ministre Netanyahu, et bien sûr, Sara. Merci, et aussi, merci pour cette belle visite. Melania en parle encore. Merci beaucoup.

Vous m’avez honoré et Melania aussi, en étant l’un des premiers leaders mondiaux à visiter la Maison Blanche, comme vous le savez. Et nous avons eu une discussion très bonne et solide. Et maintenant, vous nous honorez en nous accueillant dans votre maison lors de mon premier voyage à l’étranger en tant que président des États-Unis.

C’est une terre pleine de beauté, d’émerveillement et d’esprit de Dieu. J’ai été émerveillé par les glorieux et magnifiques monuments et les sites saints, et la générosité de votre peuple. J’ai été profondément ému par ma visite aujourd’hui au mur occidental. Les mots échouent à capturer l’expérience. Cela me laissera une impression ad vitam.

Aujourd’hui, nous réaffirmons le lien incontournable de l’amitié entre Israël et les États-Unis, une amitié fondée sur notre amour partagé de la liberté, notre croyance partagée dans la dignité humaine et notre espoir partagé pour Israël d’une paix durable. Nous voulons qu’Israël ait la paix. Mais nous sommes plus que des amis. Nous sommes d’excellents alliés. Nous avons tant d’opportunités devant nous, mais nous devons les saisir ensemble. Nous devons profiter de la situation et il y a beaucoup, beaucoup de choses qui peuvent arriver maintenant, qui n’auraient jamais pu se produire avant.

Cela inclut plus de prospérité, la lutte contre les maux du terrorisme et la menace d’un régime iranien menaçant la région et causant tant de violence et de souffrance.

Au cours de mes voyages, j’ai vu de nombreux signes d’espoir qui m’amenaient à croire que nous pourrions réellement atteindre un avenir plus pacifique pour cette région et pour les personnes de toutes les croyances. Dans ma visite en Arabie Saoudite, j’ai rencontré de nombreux dirigeants du monde arabe et musulman, y compris le Roi Salman, qui nous a traités si magnifiquement, et veut vraiment voir de grandes choses pour le monde.

Il le fait vraiment. Je l’ai bien connu, et il le dit vraiment. Ces dirigeants ont exprimé des préoccupations que nous partageons tous à propos d’ISIS, des ambitions croissantes de l’Iran et de l’extrémisme qui s’est répandu dans une trop grande partie du monde musulman.

L’Amérique se félicite de l’action et du soutien de toute nation désireuse de travailler à l’élimination des idéologies violentes qui ont provoqué tant de sang et tué ici et partout dans le monde. Nous sommes prêts à travailler ensemble. Je crois qu’un nouveau niveau de partenariat est possible.

Cela comprend un effort renouvelé dans la paix entre les Israéliens et les Palestiniens, et je remercie le Premier ministre de son engagement à poursuivre le processus de paix. Il travaille très dur à ce sujet. Ce n’est pas facile. J’ai entendu dire que c’est l’un des accords les plus difficiles de tous, mais j’ai l’impression que nous allons y arriver.

Je suis certain que nous aurons des discussions très productives, et nous aurons des discussions très fructueuses, à mon avis, avec les dirigeants d’autres pays aussi, et je le crois fortement parce qu’il y a beaucoup d’amour là-bas. Et les gens de toutes les nations, même des nations que dont seriez surpris d’entendre le soutien, veulent arrêter le carnage.

Notre amitié profonde et durable ne s’accroîtra que si nous travaillerons ensemble dans les jours à venir.

Je vous remercie encore une fois de nous avoir accueillis dans cette belle et ancienne terre. En vérité, c’est une terre de merveilles et c’est mon honneur d’être ici avec vous.

Sara, merci. Bibi, merci. J’apprécie beaucoup. Grand honneur. Je vous remercie. »

Par JSSNews

10 Réponses à Donald Trump en Israël: « vous seriez surpris de savoir quels pays soutiennent notre démarche »

  1. Ruthy Répondre

    22 mai 2017 a 22:17

    Melania est ravissante, y a pas a dire, et j’aime beaucoup son style vestimentaire. Bibi a salue la grande beaute « des 2 epouses », la sienne et celle de Trump lol Notre 1er ministre est un petit malin…

  2. Georges maccabi Répondre

    22 mai 2017 a 22:49

    Israel a un vrai ami qui souhaite nous aider quel soulagement. Moi Trump je soutiens et je défends ils sont magnifiques.

  3. i Répondre

    22 mai 2017 a 22:50

    Ce qui est important n’est pas de savoir quels pays mais quelle démarche , quelles concessions …. la JUDEE SAMARIE et Jérusalem …non merci !!!!

  4. Elie de Paris Répondre

    23 mai 2017 a 08:25

    Il n’y a qu’une seule étoile sur notre drapeau.
    Mais c’est la Bonne.

  5. Victor Répondre

    23 mai 2017 a 08:52

    Au pseudo bizarre du 22 mai à 22:50 ,

    Il n’y a pas de concessions à faire , on a rien à donner ,ni à vendre
    Alors circulez ,y a rien à voir ….
    Trump ou pas Trump …. 😂😂😂😂😂😂

  6. Jacques Répondre

    23 mai 2017 a 09:28

    Le problème de Trump c’est que l’on a l’impression que c’est le dernier qui a parlé qui a raison. Alors wait and see !

  7. Victor Répondre

    23 mai 2017 a 09:40

    Non , cher Jacques , le problème de Trump , c’est qu’il pense diriger la politique des États-Unis, comme il dirigeait ses entreprises ….
    Ce qu’il lui faut ,en fait ,c’est une bonne équipe d’experts en politique internationale pour le brieffer !
    C’est pas évident, si chacun de ses conseillers lui transmet des opinions différentes….
    Il faut qu’il soit bien entouré, et c’est pas facile!

  8. allex Répondre

    23 mai 2017 a 14:39

    Marre de voir les dirigeants U.S lécher les babouches des porcs Saoudiens et de maintenir la Turquie dans l’OTAN !

  9. Victor Répondre

    23 mai 2017 a 18:42

    Non , mon cher allex , ce Trump me plaît, malgré les ignobles critiques des merdias français !
    Il ne leche pas les babouches des porcs saoudiens , il a même aujourd’hui dit ses quatre vérités à Bassasse le terroriste modéré !
    Il n’a rien promis aux terroristes du fatah ,et il a traité tous les autres de loosers
    Même s’il ne déplace pas encore l’ambassade américaine a Jérusalem, il n’a rien demandé en contrepartie à Nathanyaou pour la paix !
    Il ne propose même pas deux états, et laisse les protagonistes se débrouiller pour faire la paix ,en sachant que c’est impossible si une partie donne des primes aux terroristes emprisonnés ou tués !
    Ce Président est plus malin qu’on le croit ,car il a tout compris !
    Même sur les objectifs nucléaires des ayatollas …

  10. Frumence Répondre

    31 mai 2017 a 22:56

    Trump est très intelligent, un grand stratège, il va surprendre, il va réussir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *