Sammy Ghozlan: « la situation des juifs en France est devenue telle que des familles éprouvent le besoin de partir » | JSSNews

Sammy Ghozlan: « la situation des juifs en France est devenue telle que des familles éprouvent le besoin de partir »

Publié le : 8 juin 2017
Réponse à Daniel Benhaïm, Directeur de l’Agence Juive

J’ai lu attentivement l’article que vous avez publié en réponse à celui rédigé par  Shmuel Trigano et Max Benhamou, qui à mon sens ne vous visait pas, mais avait pour objectif d’alerter les dirigeants de l’Etat juif sur les risques réels de ratage de la Alyah des Juifs de France qui « connaît une baisse significative après avoir connu une croissance rapide »

Ces deux éminents personnages ont eu le courage et la franchise  d’exprimer ce que pensent les juifs de France en général et ce que subissent les olim français en particulier . Ils ne peuvent en aucun cas être  soupçonnés de nuire à la réputation d’Israël ,bien au contraire , ils sont tous deux connus pour défendre les intérêts de l’Etat juif, et c’est cela même qui leur confère le droit de pointer les dysfonctionnements qui empoisonnent et compliquent leur intégration, déçoivent et découragent les plus engagés d’entre eux.
gh
Vous avez raison quand vous dites que trois courants tendent à critiquer la Alya, ou la déconseiller, toutefois sachez que les juifs de France exercent leur libre arbitre, et n’obéissent à aucun mot d’ordre, même lorsque c’est un premier ministre israélien qui les invite à venir vivre sur la terre de nos ancêtres.
Ils ont compris que la Alyah ne peut plus être l’illusion souvent brossée , d’un voyage Paris Tel Aviv,ou Marseille Tel Aviv, agrémentée d’ un accueil enchanteur à l’aéroport Ben Gourion,avec des drapeaux bleus et blancs, des chansons et des danses haloutsiques,, des distributions de friandises,de cadeaux, voire d’un panier social Passé cela, ils sont livrés à eux mêmes..
Ce n’est pas cela que les juifs français attendent.La plupart d’entre eux , ont déjà vécu avec leurs parents, un exil,principalement duAgérie Tunisie Maroc. Lorsque les pieds noirs sont arrivés en métropole, ils se sentaient non désirés. Leur situation s’est nettement améliorée lorsque le Général de Gaulle a crée un ministère des rapatriés qui a regroupé tous les services de nature à mieux accompagner les rapatriés. C’est . peut-être est le modèle que le gouvernement d’Israël devrait suivre à propos des olim de France.
Comme Shmuel Trigano et Max Benhamou, je soutiens que la situation des juifs en France est devenue telle que plusieurs familles éprouvent le besoin de partir ailleurs pour se sentir mieux et offrir à leurs enfants un destin plus serein.
Plusieurs facteurs les y contraignent, la violence antisémite,la détestation d’Israél, ,les projets européens d’interdire l’abattage rituel,qui constitue entre autres, le principal apport financier des institutions chargées de la juive.
Les juifs n’occupent plus la même place dans le pays, et l’un des dangers qui les guette c’est la propension de jeunes juifs à se convertir à l’Islam, non pas par amour d’un homme ou d’une femme, mais par amour de cette religion,. Ce nouveau phénomène touche tous les milieux, y compris des familles pratiquantes, même des enfants qui fréquentent des écoles juives. Pour diverses raisons, plus que jamais les juifs de France devront partir. Pour votre information, j’a été contacté par une association américaine qui, consciente de la situation des juifs de France, disposerait  d’un nombre important de cartes vertes,destinées à ceux qui voudraient s’installer au USA.
Ne pensez vous pas qu’il appartient aux gouvernants d’Israël de se pencher sur ce phénomène.Il ne suffit pas d’appeler les juifs à venir en Israël comme l’ont fait plusieurs dirigeants israéliens. Il faut aujourd’hui et sans délai tout mettre en oeuvre pour faciliter cette immigration . Cela commence par un meilleur accueil des français .Contrairement à vous, je considère que l’intégration ne doit plus « être un processus long et parsemé de difficultés » il n’y a aucune raison à cela. Israël état moderne, à la pointe de l’innovation de la technologie,de l’invention,de la médecine,, un doit oeuvrer pour modifier certaines structures paralysantes de son système administratif., et introduire autant que faire se peut le français dans les administrations comme cela se fait pour le russe ou l’arabe.y compris dans les notices des médicaments Pour étayer votre analyse, vous vous appuyez sur des chiffres,Pour ma part, je me réfère plutôt au vécu de chacune des personnes elle mêmes, à leur quotidien, Une fois arrivé sur le sol israélien,le olé est livré à lui même et  l’Agence Juive se dégage de toute responsabilité .
Le OLE se trouve confronté à une administration complexe, archaïque.Certains la qualifient de kafkaienne, d’autres la trouvent  empreinte du système sovieto anglo saxon. L’être human ne devient plus qu’un numéro, celui de la « téoudat zéout ». Il est difficile pour un juif européen, et un français, de n’être plus qu’un numéro. Par ailleurs, en cas de contentieux, aucune possibilité de s’adresser à un supérieur hiérarchique, chef de service, directeur,voire à un député.
Il ressent sa situation comme discriminatoire, il s’interroge à juste titre sur le fait que cette administration ne s’adapte pas aussi à lui, comme elle le fait pour les Russes, ou les Arabes.
Pour recenser les problèmes auxquels sont confrontés les olim de France, j’ai décidé d’ouvrir un bureau  à Natanya chargé de recueillir les doléances de ces nouveaux israéliens venus de France.Je tiens à votre disposition les formulaires contenant les observations et les difficultés rencontrées par les requérants.Les prix de l’immobilier sont si élevés qu’un nouvel immigrant ne peut prétendre acquérir un appartement, même en vendant sa maison son bien France s’il en possède un. Ne pouvant exercer leur métier, ou obtenir un travail,plusieurs immigrants doivent poursuivre leur activité avec la France,ou se faire embaucher par ceux qui pratiquent le FOREX pour assurer la « parnassa » pour leur famille
Je pourrais vous en citer plusieurs autres obstacles.On prétend que la règle est la même pour tous, alors comment comprendre que les Vénézuéliens les Italiens reçoivent l’équivalence de leur permis de conduire sans passer d’examen Savez vous que plusieurs « olim » conduisent sans permis, après avoir tenté en vain, maintes fois de le passer. Pouvez expliquer pourquoi un conducteur apte pendant un an à conduire un véhicule de location se présente au volant de sa voiture devant l’examinateur qui le recale. Il s’en retourne en conduisant de nouveau sa voiture. Les Français ne comprennent pas les longs délais imposés pour des examens médicaux. A ce sujet Mr Ariel Picard, membre du Ministère de l’Intégration, reprochait aux olim de France d’être des « assistés ». Peut-être faudrait il ainsi assister tous les patients israéliens.
Quoi qu’on dise,il est clair que les Français contribuent aussi au développement socio-économique d’Israël. Ils apportent  avec eux une autre façon de vivre, le luxe, la fête, leur culture, l’ambition d’une vie de qualité, dans ce pays qu’ils ont toujours idéalisé. Leurs enfants grandissent et servent aussi dans Tsahal. Nombreux, parmi les retraités, ne coûtent rien à la société israélienne. Que peut-on leur reprocher de remplir les synagogues,et les restaurants cashers , d’être des électeurs qui votent pour les partis de droite. C’est ainsi et la démocratie israélienne doit l’accepter.
Le Ole français admire Israël, il reconnait les sacrifices faits par les pionniers pour construire et défendre le pays et l’amener à la place qu’il tient aujourd’hui dans le monde,Il sait d’autant mieux ce qu’il leur doit, que plusieurs  membres de sa famille , précurseurs,y ont participé.,
 Il est souvent reproché aux français de ne pas s’organiser politiquement comme l’ont fait les Russes.Cela s’explique aisément. Les Russes sont arrivés en masse avec tous leurs intellectuels et tous leurs cadres,
Ce n’est pas le cas des Français,dont les intellectuels, professeurs, ingénieurs, étudiants, médecins juristes, penseurs les plus éminents, etc qui pourraient émigrer et représenter cette communauté en  sont simplement empêchés du fait qu’Israël ne reconnaît ni leurs diplômes ni leurs qualifications .
Mr le Directeur de l’Agence Juive,tous les arguments que nous avançons ne sont nullement des rumeurs mais des faits précis. Cette vérité que les dirigeants d’Israël doivent regarder  en face et traiter  dans l’intérêt d’Israël et du peuple juif.
Il y a peu de choses à modifier ajuster;,réformer,et améliorer. Mais il faut s’y employer de suite pour ne pas « rater l’alyah des français » Ceux ci ne sont pas des numéros,et leur alyah ne se mesure pas en statistiques ..
Par Sammy Ghozlan, directeur du BNVCA – LPHinfos – JSSNews

91 Réponses à Sammy Ghozlan: « la situation des juifs en France est devenue telle que des familles éprouvent le besoin de partir »

  1. szmolski Répondre

    8 juin 2017 a 04:07

    Je me demande pourquoi j’ai tellement d’ennuis, de souffrances, de déceptions, de revers, toute ma vie ce ne sont que des emmerdes, pourquoi tout ce lot de misères puisque ma mère n’est pas juive? Puisque seul mon père l’est je pensais échapper au sort de juif, il faut absolument que je remonte la généalogie de ma mère pour être sûr d’échapper « au bonheur » d’être juif :ptdr:

  2. Victor Répondre

    8 juin 2017 a 06:16

    Très bon texte de Sammy Ghozlan , car effectivement il ne faut pas rater
    L’alya des juifs de France ,qui devront partir un jour ou l’autre car cette France n’est plus la France qu’on a connu ,jadis ….
    Il serait dommage et même préjudiciable que les juifs français émigrent en Amérique, au Canada ou en Australie parce qu’israel n’aura pas fait ce qu’il fallait pour les intégrer !
    Les juifs français ne sont pas forcément plus difficiles que les russes ou les éthiopiens, mais ils ont connus une autre façon de vivre ,et qu’il ne peuvent vivre misérablement….
    Il faut les aider , et je pense que Bibi comprendra et fera en sorte de les aider à faire une bonne Alya , Meyer Habib aussi fait son maximum !
    Merci ,Sammy ,pour cette intervention pour le bien d’Israël ! 😎

  3. CHALBEN Répondre

    8 juin 2017 a 08:06

    Bravo Samy !

    Toujours à la pointe des vrais combats et des justes causes !

    Shmuel TRIGANO depuis plus de 40 ans disciple d’une grande figure disparue juillet 1969 à Paris זצ״ל du Judaïsme et du Sionislme purs et authentiques dépourvus d’arrières pensées ethniques , non conformes à l’Histioire du Peuple Juif et à son identité profonde croyant avec conviction et détermination que l’Histoire d’Israel 68 ou 100 ans mais près de 50 siècles ne doit pas rater son retour sur sa Terre,, La technologie, Le High Tech est une  » Coque » qui doit contenir le  » Fruit » un corps qui doit contenir un âme .

    Tel est le message universel d’Israel aux Nations, l’oublier en separant l' »Eglise » de l’´Etat , en niant l’autre , la dualité et la différence de l’Homme et de la Femme et de tout l’Univers crée avec Le בית de Berechit Bara c’est nous faire , oui il faut le dire , revenir à la France des assassinats de Juifs en silence et a la vulgarisation de la barbarie sur les Parvis des Cathédrales dans les Hypercachers ou leswecoles jives

  4. Etoile Répondre

    8 juin 2017 a 08:10

    Samy ce que tu oublies de dire ces Sharanski,Ida Nudel,et tous les juifs qui demandaient de sortir de Russie après les goulags, nous Juifs de France, avons manifester à Paris Gare du Nord ,en nous enchaînons aux trains en partance pour Moscou ,avec le nom de tous les refusniks. Avec le slogan et les nombreux courriers adresser au dictateur russe « laisse sortir mon peuple »photos et documents à dispos.malheureusement en Israel on n’aime pas les francophones .avec tous mes compliments pour cet article qui reflète exactement la vérité que l’on entend tous les jours . Continue …..

  5. Ventura David Répondre

    8 juin 2017 a 08:10

    ISRAËL au contraire de la france n’est pas un pays d’assistés ici il faut tout apprendre par soi-même mais dans le mouvement de l’alya de france il y en a qui pense que tout leur est dû. Ici pas de 35 heures pas de RTT. Tu veux manger tu travailles. Pourquoi les Russes réussissent leur alya parce qu’ils en veulent les français ils veulent le beurre et l’argent du beurre.
    Dans les Oulpanim seul les français en général ne finissent pas leur cursus pourquoi parce qu’ils ont un poil dans la main et ça les fait suer de devoir apprendre. Les français c’est « laisse tomber moi je sais tout ». Ce qui manque aux français c’est la solidarité et ils doivent laisser sur la terre de france leur orgueil leur égoïsme et ils doivent devenir humbles. Avec beaucoup d’humilité ils réussiront sinon c’est voué à l’échec. ISRAËL est un beau pays pour ceux qui le souhaitent, qui l’aiment et le méritent mais ISRAËL vomit ceux qui ceux qui ne le respectent pas.
    Voilà Monsieur GOZLAN vous qui vivez et êtes en nanti en france vous n’acceptez pas qu’ISRAËL ne vous déroule pas un tapis rouge quand vous arrivez sur la Terre de nos ancêtres qu’HASHEM nous a donnée.
    Prenez exemple sur les Ethiopiens, « que D.ieu les bénisse » ils ont intégré tous les milieux économiques, juridiques, militaires. Etc..
    Alors, vous intellectuels de france vous n’avez pas encore le droit de critiquer ISRAËL car vous n’avez pas encore une Téhouda Zéout. Les paroles de Monsieur BENHAÏM dérangent vos cerveaux de mouche qui ne sont habitués qu’à attendre une langue de bois.
    Le mal qui attaque les juifs de france provient de la façon dont les dirigeants gèrent la communauté juive française (Grand rabbinat, Consistoires, FSJU, CRIF, etc).

  6. Erick abou Répondre

    8 juin 2017 a 08:40

    A rajouter deux choses il n y a pas de lien entre l agence juive et l état d Israel ce qui faciliterait
    Les démarches et obliger les écoles juives françaises à enseigner l hébreu des le primaire

  7. Samuel Répondre

    8 juin 2017 a 08:43

    Shalom,

    Les Israéliens aiment les Français et la France. Ils aiment moins le comportement de certains français qui vivent dans une bulle et ne se mélangent pas avec le reste de la population.
    Concernant les russes, oui ils sont organises et prêt a relever les défis.
    Les diplômes russes ne sont pas reconnus. Mais eux ne se plaignent pas. Ils relèvent le challenge et gagnent le respect des Israéliens. Par exemple l’Oulpan, une récente vague d’immigration Russe a débarqué. L’Alyah Gvina. Journalistes, médecins, avocats… Aucun ne s’est plaint de sa condition en Israel. Si ce n’est la chaleur. A contrario les Français, dont moi, les premiers a geindre, remettre en cause la méthode d’enseignement de la prof, critiquer, baisser les bras… Bref tout ce que déteste un Israélien.
    Et puis, perso je n’attends pas un BHL, Finkelraut ou autre intellectuel Juif pour améliorer les choses en Israel. Je prends mon destin en main et je reprends le chemin des études pour 3 ans car mon diplôme n’est pas reconnu. C’est ainsi, j’accepte les règles. Je suis le dernier arrive. Par contre vous pouvez compter sur moi pour les changer dans les prochaines années. D’ailleurs les choses se mettent doucement en place.
    Behatzlara lecoulam et un conseil aux Olims ou futurs Olims. Ne regardez pas le matériel, pensez a la vie,a votre famille. Que c’est bon d’avoir un Pays a nous.

  8. meïr Répondre

    8 juin 2017 a 09:01

    Oui, tout à fait . Mais pourquoi 2 poids,2 mesures : la différence avec des olim d’ailleurs. D’un autre côté, c’est une illusion de croire que ce serait plus facile aux USA ; il faut bosser.

  9. trump Répondre

    8 juin 2017 a 09:13

    Mon humble avis est que l’alya francaise est pratiquement finie
    Ceux qui restent le font en connaissance de cause:

    pour : allocations familiales,RMI, allocations de chomage 35 heures, bonne bouffe, bon climat, bonnes écoles

    contre:changement de population; les neo arrivants ne nous aiment pas et leur nombre croit exponentiellement…
    Les attentats contre tous ceux qui sont hostiles a la charia vont s’intensifier, y compris contre nos freres/soeurs/enfants trop « visibles dans l’espace public »
    Le gouvernement va devenir de plus en plus host.ile a Israel, CRIF et autres ka.pos vont suivre le mouvement tant que leurs privileges sont conservés

    Conclusion 50000 alyot residuelles dans les 20 ans au grand maximum ……………

  10. trump Répondre

    8 juin 2017 a 09:25

    @Gally: Je pensaissurtout aux bonnes écoles traditionnelles du style « Yavne » a Paris qui combinent du Hol de bon niveau avec du kodesh ….
    Tu avoueras que le systeme scolaire israelien souffre de graves lacunes qui font que le jeune Israelien en fin de terminale n’est pas pret pour l’université ……………..

    • Gally Répondre

      8 juin 2017 a 13:40

      Bah tu peux pas non plus comparer des écoles privées à des écoles publiques, quelque soit le pays.

  11. DAN3270 Répondre

    8 juin 2017 a 09:33

    Faire son Alya pose quelques problèmes ; d’abord pour se loger, à Tel-Aviv, il faut débourser entre 3 et 5 millions de Shekels, où voulez-vous que j’ailles chercher une telle somme ? ensuite, à 70 ans je ne parle ni l’Hébreu, ni l’Anglais alors comment vais-je faire pour me faire comprendre et m’expliquer sachant que je n’ai pas les moyens de payer un interprète à plein temps; pour la nourriture ça passe encore à condition toutefois de ne pas trop abuser des pois-chiches qui causent des dégâts dans l’intestin mais ce qui risque de me manquer le plus c’est le Camembert de Normandie, un produit irremplaçable !

    • Gally Répondre

      8 juin 2017 a 13:40

      d’abord pour se loger, à Tel-Aviv

      Ah bon, Israël c’est Monaco, cela se limite à une ville ?

      c’est le Camembert de Normandie, un produit irremplaçable !

      On en trouve assez facilement maintenant. Bon, par contre, bonjour le prix et je n’ai pas encore trouvé de lait cru. Ceci étant les Israéliens font de gros progrès dans leurs propres fromages (pas ceux du supermarché, entendons nous bien)

  12. Victor Répondre

    8 juin 2017 a 09:40

    Pour une fois ,je ne suis pas d’accord avec toi , mon cher Doc !
    Non L’alya FRANCAISE N’est Pas finie , il y a encore 500.000 juifs qui hésitent et ce ne sont pas tous des BHL , en chemise blanche !
    Arrêter vos conneries , israel à besoin de ces juifs français et bien sûr qu’ils sont difficiles , je suis difficile ,mais je finis par m’adapter petit à petit …
    Dans le sentier , on disait : Il faut toujours laisser une chance au produit ….
    Israel doit laisser une chance aux francophones , chacun doit faire des efforts et arrêter toujours de comparer les Français, les russes ,les éthiopiens, ce n’est pas bien m’a dit un RAV….
    Il sont tous juifs et fiers de l’être, et ils ont aussi la nuque raide
    Et combattirent avec Tsahal ….
    Soyons solidaires entre nous et nous gagnerons ….
    AM ISRAEL HAI

  13. Victor Répondre

    8 juin 2017 a 09:41

    Allons , allons Roby , fais pas ta mauvaise tête….😅😅😅😅😅

  14. Kristiane Répondre

    8 juin 2017 a 10:38

    Le commentaire de Trump est intéressant car il précise le positif et le négatif : pour les Juifs, partir ou rester.

    Doit-on privilégier l’un par rapport à l’autre. Le positif est très réconfortant alors pourquoi se mettre la rate au court bouillon quand le CRIF et divers autres « autorités » se veulent rassurants.

    Si l’on avait la sagesse de se pencher sur l’Histoire et même (et surtout) la Petite on se rappellerait que tout est un éternel recommencement et l’on saurait analyser tous les signes (et signaux) d’alerte au lieu de fermer les yeux.

    En résumé : l’oiseau en cage dan la mine qui tombe inanimé avant le coup de grisou. Ils deviennent nombreux en France les Juifs tombés parce que Juifs.

  15. Yéhoudi Répondre

    8 juin 2017 a 10:54

    Ventura DavidRépondre
    8 juin 2017 a 08:10

    « les français ils veulent le beurre et l’argent du beurre.

    allons! allons!! n’ éxagère pas!!

    le beurre, oui! normal! mais l’ argent du Beur !! ou tu as vu des Beurs assez argentés pour exciter la convoitise du Juif

    et pourquoi parler de

    « Téoudat Zénout » ?? au lieu de « carte d’ identité » ?

    tu penses donner une demi-once de plus value a ton texte en l’ émaillant de mots hébreux ?? tu me fais penser a ces nouveaux immigrants partiels, passant 6 mois a Nathanya et 6 mois en France et qui se découvrent plus israéliens qu’ un natif du lieu !! :lol:

    et tu sembles assez limité et ignorant pour dire

    «  »Monsieur GOZLAN vous qui vivez et êtes en nanti en france »

    là tu viens de franchir une ligne rouge, fruit de ton imbécile ignorance !!

    je connais personellement Sammy, tu ne lui arrive même pas a l’ ombre de sa cheville…tellement tu es petit face a un trés grand bonhomme..

    quand aux « nantis » tu es bien aigri, je trouve..envieux ? jaloux ?? plein de regrets dissimulés sous une apparente satisfaction mitée ?

  16. Yéhoudi Répondre

    8 juin 2017 a 11:02

    TRUMP

    « Mon humble avis est que l’alya francaise est pratiquement finie
    Ceux qui restent le font en connaissance de cause:
    pour : allocations familiales,RMI, allocations de chomage 35 heures, bonne bouffe, bon climat, bonnes écoles (NDR : juives, je viens d’ ajouter :lol: )

    xxx

    cher Doc, et l’ âge, la culture, les habitudes difficiles a bouleverser aux sexagénaires et au delà…parce que pour ma part:allocs,rmi,écoles…mais je t’ accorde un trés grand faible pour la gastronomie française…aprés une expérience grotesque et ratée chez Mizon a Paris avec une bande de potes de JSS

    oui! la « bonne bouffe » est Française et a nulle autre pareille :lol:

  17. Yéhoudi Répondre

    8 juin 2017 a 11:30

    Abbas ourdit encore une grosse caguade

    «  »

    « L’échec de la communauté internationale à reconnaître l’occupation israélienne de Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est et dans la Bande de Gaza, prouve que le problème palestinien demeure intact et que le peuple palestinien n’a pas été vaincu et qu’il est déterminé à établir son Etat palestinien indépendant avec Jérusalem-Est comme capitale. Un État dans lequel il n’y aura pas de résidents juifs », a insisté le responsable palestinien.

    xxxx

    super! et comme la Samarie et la Judée demeureront juives, a titre de réciprocité, il n’ y aura pas un seul Arabe qui y vivra!!

    allez Zou! tout le monde squaterisant de l’ autre coté du Jourdain

    le ventripotent terrorise ne veut pas de Juifs dans son royaume imaginaire dit « palastine » ?
    chouette! ça tombe bien!
    Israel ne veut pas d’ arabe dans ses deux provinces conquises haut la main en 1967.. et …what else?

    comme dit le vieux papa de jumeaux, marié a la Amal libanaise…a l’ âge ou on est grand-père
    ces « pipoles » n’ ont aucune morale, ils vivent,hommes et femelles par et pour leurs attributs sexuels..Gomorhe est leur patrie…

  18. Victor Répondre

    8 juin 2017 a 11:39

    Eh Poto , le David Ventura ,il se prend aussi pour Lino ,mais il en a pas la classe , loin de la ….😅😅😅😅😅

  19. Victor Répondre

    8 juin 2017 a 11:45

    Chère Kristiane , en ce qui concerne le comment de Trump ,je ne suis pas tout à fait d’accord , je l’ai écrit mais je suis en Tôle depuis 9h40
    Mais bon ,mon épouse m’a apporté quelques oranges …😅😅😅😅😅

  20. Kristiane Répondre

    8 juin 2017 a 11:59

    Yehoudi : « aprés une expérience grotesque et ratée chez Mizon a Paris avec une bande de potes de JSS »

    Pas d’accord avec toi. Il faut comparer ce qui est comparable. Mizon est une étape « sandwich » pas une étape « restaurant » et leur pita bœuf bourguignon est réellement bon : une viande savoureuse qui fond dans la bouche. Vrai, Il y a un bruit d’en£fer mais ça me rappelle tant de souvenirs que j’adore :mdr:

    Pour avoir « sandwicher » pendant plusieurs années dans un rayon de 250 km autour de Paris donc jamais au même endroit, je peux te dire que le « sandwich jambon(pas beurre) a toujours été déwueu : pain rassis et jambon de cochon de batterie et j’aurais bien aimé trouver sur ma route un « Mizon ». Heureusement qu’il y avait les cornichons demandés à la place du beurre, c’était mis mais pas avec le sourire.
    En Israël, pour le même prix dans les petits troquets « étape » tu coupes ta faim agréablement.

    Dans un haut lieu réputé du « manger bien » et une ville magnifique, Sarlat, plusieurs restos essayés. La quantité elle était là : de l’étouffe-chrétien. De plus confit nerveux ayant couru le marathon, dessert surgelé venant du carrouf du coin….

    Si certains restaurateurs ont obtenu l’autorisation d’indiquer un truc du genre « plats préparés ici » ce n’est pas pour rien. La plupart des restos nous restaurent via les grandes cuisines des collectivités et hop au micro-ondes.

    D’accord il y a la très haute gastronomie (faut y mettre le prix) mais en Israël également. Il y a les petites auberges perdus des campagnes et montagnes où sur la toile cirée de la table, tu te régaleras avec les produits régionaux.

  21. Kristiane Répondre

    8 juin 2017 a 12:04

    Victor : tu as encore donné la migraine à Robby ! Au gnouf jusqu’à ce soir !
    Je penserai à revenir te lire.

  22. trump Répondre

    8 juin 2017 a 12:44

    @Frere Victor,
    Tout ce que je dis n’est pas or….

  23. trump Répondre

    8 juin 2017 a 12:46

    Je ai oublié la nécessité impérieuse d’atteindre un niveau correct d’Ivrit, ce qui peut se révéler un obstacle pour certains….

  24. AmiedeSion Répondre

    8 juin 2017 a 12:55

    Eh bien, vu les difficultés que rencontrent les juifs français en Israël, reflet de leur éducation française et de la mentalité de leur pays natal, je réalise combien, nous Français, sommes des charlots, qui se la pètent, en vivant sur une gloire révolue, et se croient meilleurs que les autres ! Je comprends mieux que notre réputation soit si détestable à l’étranger… Finalement ce n’est pas un hasard si le pays en est là où il en est, car il reflète la décadence de son propre peuple, que traduit si bien le niveau lamentable de ses élites !

  25. Chantal Répondre

    8 juin 2017 a 12:56

    En Israël on arrive souvent au coeur du « cactus » avec un sourire et de la douceur.
    Ce peuple se reconstruit au bord de la Méditerranée, essaye de recoller ses morceaux éparpillés et usés, en luttant contre les vents mauvais- a beaucoup de défauts, mais comme tout le monde le sait, la perfection ne fait pas partie de ce monde et Am Israël n’y fait pas exception.
    La magie ne se produit pas sur commande, il y a du boulot, des sacrifices, de la patience, à une époque où on est habitué à tout tout de suite, entre des générations qui ont vu le monde se transformer pour le meilleur et pour le pire…
    Les Juifs de France seront toujours les bienvenus en Israël, comme tous les Juifs olim d’autres pays, mais il leur faudra sans doute quelques années pour y trouver la place qui les attend avec impatience.

  26. Félix Perez Répondre

    8 juin 2017 a 13:09

    On pourrait souscrire sur le papier à vos propos SAUF que vous omettez de mentionner le cas des alyas russes qui sont arrivés avec pas moins de personnes en très peu de temps. Sans toutes les aides et autres assistances étatiques que vous revendiquez, ils sont néanmoins parvenus en moins de 25 ans à s’intégrer et leurs enfants ont bien réussi en moyenne.
    Ils ont utilisé ce qu’ils pouvaient, se sont déqualifiés au plus haut point etc etc mais n’ont jamais écrit le type de missive que ceux que vous défendez ici ont écrit.
    Bien évidemment, oui pour que le gouvernement israélien aide l’Alya des juifs de France et d’ailleurs mais également bien évidemment oui oui oui pour que ceux ci comptent sur leur propres forces pour redémarrer le cas échéant et sur celles de leurs jeunes pour réussir sans aucun handicap quant à eux !

  27. Victor Répondre

    8 juin 2017 a 13:10

    Voilà, ma très chère Chantal à tout dit !
    Les juifs de France ,comme les olims d’autres pays , doivent s’armer de patience et un peu d’humilité, et ils trouveront toute leur place !
    Et on ne peut plus dire aujourd’hui est-ce qu’ils partiront , ce n’est plus la question , la question c’est quand ???

  28. Félix Perez Répondre

    8 juin 2017 a 14:36

    Je vous donne un exemple très concret que je connais très bien :
    l’équivalence des diplômes d’expert-comptable.
    Les comptabilités sont absolument différentes en France et en Israël/USA/GB. Donc décréter une « équivalence » n’aurait aucun sens car ne permettrait nullement à un candidat français de travailler dans ce domaine sans refaire une formation de 80% environ !

    Autre exemple moindre celui de médecine que ma femme connait bien :
    il est nécessaire que le candidat se familiarise avec les systèmes hospitaliers, kupat holim, protocoles de consultations, d’examens et de soin, avec de nombreux termes techniques en hébreu, qu’il apprenne à taoer au km des notes sur les systèmes d’information en hébreu.
    Une équivalence magiquement décrétée ne répondrait pas à ces exigences. IL est nécessaire au moins d’une année de formation et de boulot acharné du candidat.

    De nombreux autres exemples existent.

  29. julie Répondre

    8 juin 2017 a 14:46

    Vous , les juifs, vous avez une chance de plus que nous, les chrétiens ( les vrais) ..; vous savez où aller quand la charia passera son rouleau compresseur !!!

    • Gally Répondre

      8 juin 2017 a 19:17

      Non, désolé, notre chance n’est pas d’avoir qq part où aller mais d’avoir défendu ce quelque part. Et bien plus défendu que vous en prime parce que je n’ai pas souvenir que vous ayez subit la moindre bataille lors de ces 60 dernières années, en fait j’ai plutôt souvenir que l’immense majorité de vos pays aient soutenu ceux qui nous la faisait, cette guerre… Au résultat, nous qui combattions dans cette guerre, nous sommes restés debout, et vous vous l’avez perdu, ladite guerre, une certaine ironie finalement.

  30. DAN3270 Répondre

    8 juin 2017 a 14:50

    Je constate que c’est la 1ère fois dans l’Histoire de l’humanité qu’un « Peuple » comme les « Palestiniens » continue à réclamer un droit de propriété sur une terre qu’ils ont volée Juifs (la Judée-Samarie) malgré qu’ils ont perdu les 5 guerres meurtrières qu’ils ont eux-mêmes provoquées avec leurs complices des pays Arabes voisins; quoique qu’Israël fasse comme concessions ils en voudront toujours davantage et ne seront satisfaits que lorsqu’ils parviendront à exclure les Juifs de leur propre pays en s’emparant de tous leurs biens, voire de réduire les hommes Juifs à l’esclavage et leurs femmes à la prostitution; les conquêtes Arabes ont toujours procédé ainsi et cela ne changera jamais parce que c’est la loi du Coran; il ne faut donc en aucun cas engager la moindre discussion avec eux ! depuis quand est-ce que ce sont les vaincus qui dictent leur lois aux vainqueurs ?

  31. tony67 Répondre

    8 juin 2017 a 14:54

    סבלנות SAVLANOUT,
    VOILA

  32. israel Répondre

    8 juin 2017 a 14:56

    ME VENTURA vous allez un peut loin dans vos propos pour les français faisant croire qu ‘ils on un poil dans la main et sont des assistés , c’est parfaitement faux , les éthiopiens ont été aidé venu avec rien certes mais parce qu ‘il y avait une volonté politique avant, qu ‘il n ‘y à plus maintenant , les français ne sont pas les américains qui viennent avec pleins de sous et doivent se débrouiller , il y a des familles modestes et ont le droit d’avoir de l’aide juste en dépannage pour pouvoir se lancer et de reconnaitre les diplômes de France qui sont parmi les meilleur du monde afin qu ‘ils puissent travailler dans les meilleurs conditions…

    • Gally Répondre

      8 juin 2017 a 19:14

      Rolala la caricature ambulante de réponse… Genre les américains sont tous des nabas… Quand au passage sur les Ethiopiens, il est cocasse quand on connait la réalité…

      PS : enchanté d’apprendre, en passant, que les Russes sont eux aussi des nababs, en particulier comparés aux Français.
      PPS : ce qui est amusant aussi, c’est de lire un commentaire qui dénierait une spécificité franco-française mais qui en reproduit exactement les traits reprochés…

  33. szmolski Répondre

    8 juin 2017 a 18:42

    Je lisais les commentaires, je trouve que pour des juifs-français le choc culturel de l’immigration en Israël n’est pas encore trop important, la France et Israël sont quand-même deux pays méditerranéens, il y a donc une série une certaine proximité culturelle, c’était une toute autre affaire pour un ashkénaze d’Europe de l’est de l’époque, je me souviens encore lorsque mon père me racontait sa découverte du midi de la France, c’était comme si il me parlait d’un lointain pays exotique avec des lézards grands comme des crocodiles, mon père alors en route pour rejoindre l’armée polonaise reconstituée en France découvrit par les fenêtres du train ces incroyables couleurs du midi de la France, il n’avait jamais vu cela, il en résulta qu’à la vue de ce paysage il abandonna sa mission patriotique « au fond pourquoi aller se faire tuer pour des antisémites » mais il finit quand-même après par rejoindre un maquis composé de polonais. Soit, c’est assez dingue, mais pour qui connaissait le mode de vie et la culture d’un véritable ashkénaze polonais ou russe elle était à 1 année lumière de la culture israélienne actuelle, ça n’a vraiment rien avoir, c’est un changement de registre radical, pour dire même moi lorsque je vis pour la première fois des séfarades j’arrivais pas à intégrer mentalement que ces gens pouvaient être juifs :ptdr: je les regardais vraiment comme une curiosité, j’étais stupéfait, je les voyais à Paris à l’entrée de leurs boutiques, certains étaient bronzés comme des hindous avec des énormes étoiles de David en or qui pendaient au décolleté, ça me paraissait tellement exubérant, et leur bouffe méditerranéenne m’était totalement inconnue, j’avais jamais vu ça chez mes grands-parents qui avaient juste des pierogis, du thé, du saindoux, de la carpe, des harengs, du raifort, du jus de betterave froid et une bouteille de schnaps à 92°, ni vin, ni café, ni croissants au déjeuner, ni falafel, ni semoule, rien de tout cela, et le lit était composé d’édredons en plumes d’oie fabriqués de leurs mains, on crève de chaud dans ces bidules, je les ai encore d’ailleurs.

  34. Yéhoudi Répondre

    8 juin 2017 a 18:56

    ………a défaut d’ aérer tes edredons, tu devrais aérer tes commentaires

    dommage, souvent intéressants et documentés!!

    mais taillés dans la masse…dommage

  35. Yéhoudi Répondre

    8 juin 2017 a 19:02

    et tes « pierrogis » ça existe dans toute la sphère proche orientale -Liban, Israel,Syrie, Jordastine…

    sous le nom de « Samboussek » au fromage, a la viande, aux épinards ….

    quand au « saindoux » (de porc , bien sur) la graisse d’ oie le remplace avantageusement

  36. Jacques Répondre

    8 juin 2017 a 19:19

    Ci-joint ma petite contribution à partir de ma perception de ce sujet « grave » car il remet en cause notre confiance en ce pays.

    Pas d’illusion : La France survivra mais ne sera pas telle qu’on l’a connue et c’est normal. Au mieux compte-tenu de sa démographie, elle deviendra dans 20 ans un état très diversifié (peut-être dirigé par des musulmans ?) ou la paix civile ne tiendra qu’à la mise en place d’un état policier et ou les prélèvements sociaux coninueront à étouffer ceux qui travaillent. Il faut espérer que les valeurs républicaines resteront le garde fou qui protégera ses citoyens.
    Les juifs seront de toute façon marginalisés et incités au départ car discriminés négativement…

    Dans ces conditions, pour ceux qui choisissent l’Alya vers Israel :

    La priorité est d’accéder au travail ce qui passe par la reconnaisance de tous les diplômes et pourquoi pas une aide temporaire de l’état aux entreprises qui recrutent des Olim.
    Les juifs de France ne sont pas des assistés et ne s’abaisseront pas.
    Ensuite pour se loger, la spéculation sans limites actuellement en Israel rend le marché inacessible pour bcp. Ceci même si l’on ne veut pas habiter forcément à Tel Aviv. En France qui habite aux Champs Elysées ? Il faut faire selon ses moyens et si besoin louer son appartement dans le Nord ou le Négev, et tôt ou tard le marché se retournera.

    Ensuite il faut gérer son alya comme un projet :
    – avoir réfléchi à son financement (faire des prêts si besoin)
    – réduire ses dépenses tant que vous n’avez pas de travail
    – planifier les différentes étapes (apprendre la langue, accepter de travailler même pour des revenus alimentaires, obtenir ses équivalences…)
    – partir en deux étapes (la famille puis le mari qui continue à travailler en France)…

    Il faut prendre son temps et ne pas se mettre dans des situations déséspérantes.

    De toute façon l’économie Israélienne se portera mieux que celle de la France et dans 15 ou 20 ans on verra qui a le meilleur PIB par tête… La réponse on la connait.

    • Gally Répondre

      8 juin 2017 a 20:39

      « pourquoi pas une aide temporaire de l’état aux entreprises qui recrutent des Olim »
      Ca existe déjà, mon patron m’a justement fait remplir les papiers pour toucher ladite aide.

  37. trublion Répondre

    8 juin 2017 a 19:22

     »
    Tout ce que je dis n’est pas or….
     »
    mais vous Trump, vous êtes plus qu’en or …

  38. trump Répondre

    8 juin 2017 a 19:51

    @Frere Victor,
    Que tes prédictions se réalisent et que les miennes s’écrasent.
    Tel est mon vœu !!!

  39. Lucien Répondre

    8 juin 2017 a 21:13

    Tout d’abord je souhaiterais connaitre le nombre de juifs français qui après avoir fait leur Alyah retourne en France ou partent vivre ailleurs dans un autre pays,la majorité des emplois proposés à ceux qui ne sont pas diplômés sont des emplois plus ou moins précaires,l’aide pour les retraites afin qu’il s’installe en Israel reste très faible,les prix des logements n’ont plus rien de raisonnable,je reconnais que pour les enfants c’est magnifique et que tout est fait pour qu’ils aient un bon avenir après des études suivies…

  40. hafssilla Répondre

    8 juin 2017 a 21:22

    bravo gozlan

  41. szmolski Répondre

    8 juin 2017 a 22:35

    Yéhoudi@
    8 juin 2017 a 19:02

    Noooon, pierogis ça n’a rien avoir avec samboussek, évidemment si le principe de base existe dans beaucoup de pays il y a des nuances importantes, les pierogis se cuisent à l’eau, c’est un gros ravioli dans lequel on met de la viande, soit des pommes de terres, soit du fromage ou du chou au champignons, après sortie de la cuisson A L’EAU c’est légèrement rissolé au beurre puis parsemé d’oignons rissolés et d’aneth, ça se mange avec un crème épaisse surette, les polonais chrétiens mettent même de fins croûtons de lard dessus, j’en ai fais des centaines de fois, c’est une véritable addiction. Alors que samboussek d’après ce que j’ai vu (j’ai été voir je ne connaissais pas) c’est cuit dans l’huile, c’est plutôt une pâte à gâteaux qui ressemble aux pirochkis russes cuits au four, à ne pas confondre avec les pierogis polonais cuits à l’eau (Pelmèni en Russie mais chez eux c’est beaucoup plus petit).

  42. szmolski Répondre

    8 juin 2017 a 22:40

    Yéhoudi@
    8 juin 2017 a 19:02

    Et le saindoux (schmalz en yiddish, ou szmalec en polonais) c’était du canard, les croûtons aussi, le gras de canard contrairement au porc est un saindoux qui n’est pas vraiment mauvais pour les artères, c’est un bon cholestérol.

  43. szmolski Répondre

    8 juin 2017 a 22:54

    Yéhoudi@
    8 juin 2017 a 19:02

    En faite toutes ces nourritures ne sont pas toujours intéressantes en soi, c’est lié une culture ou à un cadre, à notre enfance, c’est affectif, par-exemple j’adore manger des frites à un arrêt de bus quand il fait un temps épouvantable dehors, quand des cordes de pluie tombent sur des pavés luisants, à l’époque en Belgique les frites avaient un arôme unique et inimitable, on te flanquait dessus une grosse clotte de sauce gélatineuse de couleur rose, ou alors une sauce à base de lapin, c’était tellement bon que tu bouffais parfois le papier qui s’accrochait aux frites avec.

  44. trublion Répondre

    9 juin 2017 a 00:14

     »
    la majorité des emplois proposés à ceux qui ne sont pas diplômés sont des emplois plus ou moins précaires,l’aide pour les retraites afin qu’il s’installe en Israel reste très faible,les prix des logements n’ont plus rien de raisonnable
     »
    pour avoir un emploi digne de ce nom, faut parler hébreu, après, tout suit avec un peu de patience et la volonté de travailler.
    et on offre quoi comme emploi en France à ceux qui ne sont pas diplômés ?
    le prix des logements est partout ailleurs bien moins cher en Israël qu’en france, sauf à Tel Aviv ou Jérusalem, et où malgré tout, les prix sont inférieurs à Paris 5eme arrondissement.

  45. szmolski Répondre

    9 juin 2017 a 01:19

    trublion@
    9 juin 2017 a 00:14

    Je trouve que ce système de diplôme prend trop de place, on n’est plus dans la réalité, c’est malheureusement devenu de la bureaucratie qui à part pour quelques branches ne reflète pas les véritables capacités, parfois ça devient même ridicule, en Belgique même pour vendre des frites il faut un diplôme, je vous jure que c’est vrai, l’autre jour j’ai même vu une offre d’emploi où l’on demande le bac pour cuire et vendre des frites :ptdr:
    Ni mon père ni mon oncle n’avaient de diplômes, à l’époque un métier s’apprenait comme apprenti, il fallait juste apprendre à écrire et à compter, mais les descendants de la génération suivante ont presque tous fait des études universitaires, personnellement je trouve ce système discriminant, en Suisse deux élèves sur trois arrêtent leurs études à 16 ans pour être redirigés vers les entreprises, résultat le pays n’a pratiquement pas de chômage (3,5% de chômage de rotation), les suisses ont compris que trop de cols blancs crée du chômage, trop d’universitaires serait même mauvais pour l’économie. Je pense que beaucoup de branches de métiers ne devraient plus relever d’études universitaires pour retirer ou atténuer à l’Université son dictat social qui devient vraiment ridicule, je ne compte plus le nombre d’imbéciles qui décrochent un titre universitaire et qui restent des incapables, j’en connais deux, un ingénieur et un psychologue qui ne savent pas écrire 5 phrases sans fautes d’orthographe ou de syntaxe, tout simplement ils ne savent pas écrire ni l’un ni l’autre, je connais aussi un jeune qui a obtenu son diplôme de droit, il est depuis des années au chômage et vit chez sa mère, un désastre, le pauvre voulait faire autre chose mais les parents l’ont forcé.
    Pour libérer les forces vives de la créativité et de l’emploi il faut un peu fermer le caquet à toute cette confrérie universitaire, elle prend trop de place, comme disait Charles Gaves le monde actuel est dirigé uniquement par des crétins titrisés, raison pour laquelle tout va mal.

  46. CHALBEN Répondre

    9 juin 2017 a 04:58

    Ce que l’on ne dit pas c’est que les Juifs francais sont à double titre des émigrants des pays arabes qui émigrent une deuxième fois en 2 générations pour devenir des Olim.

    Nous sommes nous Juifs de France déjà des réfugiés et la contre-partie des soit disants palestiniens qu’on aurait fait fuir.

    Nous sommes la preuve d’une intégration réussie qui ne demande qu’à rentrer au bercail et poursuivre ce chemin et Le réussir pleinement.

    Que les revendications arabes déguisées en terme de « Palestine  » dépuis trois générations trouvent dans l’intégration et la réussite des Juifs orientaux d’Afrique du Nord et bien sur ,l’engagement d’Israel a en assumer la responsabilité à tous les niveaux est l’argument de poids que nous savons intégrer et réussir ce que les arabes artificiellement nous présentent comme une occupation, et saur le problème  » palestinien » c’est entre eux de Le régler , nous intégrons déjà 2 millions d’arabes israéliens de nationalité israélienne mais arabes palestinien d’identité et hostiles pour la plupart a leur propre pays .

    Nous sommes la preuve qu’Israel a eu raison et aura raison de tous ses detracteurs

  47. Marc Répondre

    9 juin 2017 a 09:18

    Le problème des Olim de France n’est pas spécialement la faute d’Israel, le problème est qu’ils viennent d’un pays d’état providence.
    Droits au chômage, au alloc, aux aides etc….
    Evidemment en France on est habitué aux congés payés et a des filets de protection sociale bien confortable.
    En Israel ce n’est pas du tout la même chose !
    Et bien sur un juif de France n’est pas de Russie ou d’Éthiopie
    Demandez aux profs d’Oulpan qui sont les élèves les plus sérieux, les plus motivés.
    Ils vous répondront tous que ce sont les Russes et les Éthiopiens et en derniers les Français.
    Alors c’est aux juifs de France a s’adapter a Israël et non pas le contraire !

  48. Kristiane Répondre

    9 juin 2017 a 11:01

    Marc : « Ils vous répondront tous que ce sont les Russes et les Éthiopiens et en derniers les Français »

    Peut-être parce que les retraités Olim de France sont très nombreux par rapport aux jeunes. Quand on n’a pas besoin de travailler, un hébreu approximatif est suffisant d’où l’école buissonnière aux Oulpan par les retraités. A Natanhya a-t-on besoin de l’hébreu :lol:

    Quelqu’un a suggéré que l’hébreu devrait être enseigné dans les écoles juives. A 100% d’accord. Cela aurait dû être une nécessité depuis la création de ces écoles. Les adultes vivant en France devraient également se mettre à l’hébreu… et sérieusement !.

    Il est certain que les Olim retraités pouvant s’acheter un appartement sont les privilégiés de l’Alyah. Rien de comparable avec les jeunes couples. J’ai toujours considéré que ces jeunes couples sont (un peu) les sacrifiés de la renaissance d’Israël à moins de posséder un bon bas de laine bien rempli. Ils l’acceptent par idéal et amour de leurs enfants. Bravo.

  49. AmiedeSion Répondre

    9 juin 2017 a 11:15

    Gally, je te trouve un brin caricatural : il n’y a que les lécheurs de babouches, les gauchistes, les Néo-Nazis et autres antisémites, en France, qui ont soutenu et continuent de soutenir les Arabes ! Les autres sont soit indifférents, soit pour Israël… Et que dire des trop nombreux juifs, à mon goût, qui soutiennent les ennemis de leur propre peuple ? Les gauchiasses qui voudraient que la Terre Sainte redevienne islamique avec la Sharia en prime, ou les Naturei Karta et autres antisionistes religieux, qu’une seconde Shoah ne dérangeraient pas si l’on en juge à leur souhait de voir l’état d’Israël être détruit !

    • Gally Répondre

      9 juin 2017 a 12:38

      Les Naturei Karta et les gauchiasses sont-ils les gouvernants d’Israël ? A l’inverse, les gouvernants des pays d’Europe (hormis la Tchécoslovaquie), tu les classes dans quelle catégorie ? Dans le cas de la France, en particulier, ce sont des individus isolés qui ont protégés le Mufti Husseini en 1945 ? Des individus isolés qui ont mis Israël sous embargo en 1967 alors que le pays luttait purement et simplement pour sa survie ? Des individus isolés qui depuis des années chient en continue dans les bottes des Israéliens en soutenant Arafat, puis Abbas ? Des individus isolés qui ont enterrés ledit Arafat avec tous les honneurs de la République (en mentant sur son lieu de naissance en prime) ? Des individus isolés qui font que les lois anti-boycott ne sont jamais appliquées ? Des individus isolés qui regrettaient, le lendemain, ne pas avoir pu participer à la manifestation pro-Hamas qui a failli dégénérer en pogrom dans une syngagogue, pogrom qui n’a pas eu lieu parce que des individus isolés (la LDJ) et non l’état l’a empêché ? Pour rappel, c’est le ministre de l’Intérieur dont je parle dans ce dernier point.

      Désolé de devoir rappeler des faits, juste des faits.

  50. hana Répondre

    9 juin 2017 a 11:19

    nous sommes arrives en Israel a un age avance;37 ans pour moi et 50 ans pour mon mari, avec 4 enfants de 4 ans a 7 mois et 4 autres sont nes ici.. mon mari etait ingenieur en batiment en france specialiste en renovation du batiment ancien et en construction de parking sous-terrain de 5 etages sous des batiments anciens.son diplome n est pas reconnu,alors il a travaille dans sa profession comme electricien et comme chef de chantier.il a construit Tel Romeida a Hebron.il a meme recu une grenade sur sa voiture de travail,et des balles au-dessus de sa tete.il est arrive en Israel avec 33 ans d experience dans ce metier.maintenant il exerce une autre profession.nous sommes heureux malgre les enormes difficultes traversees sur notre chemin d olim hadachim. nous avons de bons enfants ils servent leur pays ,leur peuple,ils sont courageux,ils ne se comportent pas comme des enfants gates.actuellement nous avons 2 fils soldats .1 fille au chirout leoumi,3 plus jeunes au lycee.seules nos 2 grandes filles travaillent.cette annee nous fetons nos 20 ans d alya.l essentiel est que nos enfants ne soient pas des olim hadachim.oui il y a une generation qui se sacrifie pour le bien-etre de la generation suivante.

  51. szmolski Répondre

    9 juin 2017 a 11:25

    Pour ceux qui ne supportent pas la chaleur et les pois chiches il reste le retour vers le Birobidjan ou la Pologne https://www.youtube.com/watch?v=qov9_Ydl_jk un pogrom de temps en temps mais dans l’ensemble ça reste viable. Moi personnellement je peux me passer du Proche Orient, de la France, de l’Amérique, bientôt tous ces pays seront islamisés puis ça va exploser, et la terre promise pour moi ils peuvent la promettre à quelqu’un d’autre :ptdr:

  52. Ruthy Répondre

    9 juin 2017 a 12:23

    Il est incontestable que pour une bonne intégration, il faut commencer par apprendre la langue locale, et ce, peu importe l’âge ou le lieu de résidence du nouveau immigrant. Comment peut on espérer s’adapter sans savoir communiquer? Se résigner à ne parler que francais, sous prétexte que l’on vit à Natanya, C’est rester enfermé dans son cocon francais alors, pourquoi faire son alya?

  53. Kristiane Répondre

    9 juin 2017 a 12:33

    Ruthy : il est évident que mon allusion à Natanya était de l’humour ! J’avais pourtant mis un :lol:

  54. AmiedeSion Répondre

    9 juin 2017 a 12:55

    Gally, il me semble que la Tchécoslovaquie n’existe plus depuis janvier 1993. :)

    Pour le reste, je te ferai remarquer que cela ne signifie rien ! La preuve, c’est que cela fait 40 ans que les gouvernements français de gauche comme de droite, favorisent une immigration massive, très majoritairement musulmane, à laquelle, tous les sondages le prouvent, une large majorité de Français est hostile !

    Que les mêmes Français subissent, sans broncher, une politique désastreuse qu’ils rejettent massivement, ça c’est autre chose, et illustre la décadence de mon peuple, dont je parlais plus haut dans ce fil…

    • Gally Répondre

      9 juin 2017 a 15:18

      « Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime, il est complice ». George Orwell

      PS : oui, la Tchécoslovaquie n’existe plus, je sais. Je n’ai cependant pas oublié que ce petit pays fut le seul à nous aider en 1948, pendant que les Anglais commandaient les légions arabes et que le reste de l’Europe (pour ne pas dire du monde, encore qu’en cette époque pré-décolonisation cela revenait grosso merdo au même) regardait ailleurs. Je n’oublie pas non plus qu’ils (leurs héritiers disons) restent constants : http://www.lphinfo.com/historique-parlement-tcheque-reconnait-jerusalem-capitale-disrael/

  55. Marie Esther Répondre

    9 juin 2017 a 13:38

    @Christiane et Ruthy : je ne suis pas sûre que ce ne soit que de l’humour. L’année dernière j’ai fait une croisière départ de Haïfa. Je me suis dit « je fais faire des progrès en hébreu (en anglais pas de problème). Et bien il y avait un groupe important de personnes âgées (comme moi…) mais de Natanya parlant uniquement français…c’est à dire pas un mot d’hébreu et encore moins d’anglais. J’ai fait l’interprète quand l’une d’elle s’est fait piquer son sac à une escale et en discutant elle m’a dit n’avoir jamais ressenti le besoin de parler hébreu car elle n’en avait pas besoin à Natanya. Moi je lui ai répondu que je pensais venir à ma retraite en Israël et que cela faisait 7 ans que je prenais des cours d’hébreu (que je me paye) car je ne comprends pas qu’on aille dans un pays sans connaître la langue à moins de ne pas sortir de la plage de Natanya. Surprenant parfois les Français.

  56. Marie Esther Répondre

    9 juin 2017 a 13:42

    Je précise par rapport à mon post que je ne me permets absolument pas de juger. C’est seulement un constat et j’ai du mal à comprendre car je ne fonctionne pas comme cela.

  57. Elie de Paris Répondre

    9 juin 2017 a 14:20

    hanaRépondre
    9 juin 2017 a 11:19
    nous sommes arrivés en Israel à un age avancé…
    Xxxxxxxxxxx
    Vous êtes le Maillon fort du Seigneur, vous et votre famille.
    Si le Monde se maintient, et que le Tout-puissant ne le desintegre pas, ce n’est ni à grâce aux grands Rabbins, aux Tsadikim, ni même aux nourrissons sur la balance du Seigneur, mais pour ceux-là, comme vous, qui ont suivi Moshé dans un desert, et qui ont laché l’exil pour et par leur foi.
    Bra’ha ve Atsla’hah…

  58. Victor Répondre

    9 juin 2017 a 15:12

    Hana ! A 11h 19
    Nous sommes arrivés en Israël a un âge avance ?????
    Hana , ma chère Hana ,
    Ma maman est arrivé en Israël l’année dernière, elle a fait son Alya à 94 ans ….
    Grâce à Dieu ,tout va bien pour elle a Asdhod ! 😍

  59. AmiedeSion Répondre

    9 juin 2017 a 15:50

    Elle parle hébreu ta maman, Victor ? Tu as bien de la chance de l’avoir encore ! La mienne est partie dans son sommeil (crise cardiaque), il y a déjà 7 ans, à seulement 79 ans, sans aucun signe avant-coureur… La plus belle des morts, mais un choc terrible pour moi qui l’avait encore embrassée la veille, sans savoir que c’était la dernière fois.

  60. Victor Répondre

    9 juin 2017 a 16:35

    Non, ma chère Amiedesion , ma maman ne parle pas hébreu, seulement le français et l’arabe tunisien ….😎😎😎
    Ils n’ont pas voulu d’elle à l’oulpan ,pour cause de caractère difficile
    Elle me crie ,tout le temps ! 😅😅😅😅😅😅😅😅
    Avec elle , je peux pas en placer une ….😂😂😂😂😂😂
    Et à 95 ans aujourd’hui , on peut plus la changer !!!😃😃😃😃😃

  61. Ingrid Israël Anderhuber Répondre

    9 juin 2017 a 16:35

    ça fait deux fois que je publie un commentaire sur ce site qui n’apparaît pas. Un problème d’ordre technique, ou censure de la part de jssnews ? J’aimerais savoir.

    • Gally Répondre

      9 juin 2017 a 22:56

      Aucun problème technique. Par contre, vous, vous avez un sacré souci de compréhension si vous n’appréhendez pas en quoi vos prêches prosélytes chrétiens n’ont rien à faire sur un site juif…

  62. szmolski Répondre

    9 juin 2017 a 17:34

    AmiedeSion@
    9 juin 2017 a 15:50

    Oooooh, comme ça m’attriste pour votre maman, la vie c’est vraiment une saloperie, vieillir est un sale coup de dieu, très mauvais deal, bien que gratuite j’ai pas demandé à ce qu’on me refile cette camelote de vie, quand je pense que les chrétiens ont peur d’aller en enfer, qu’est ce que ça doit être si cela existe. Mais selon les astronomes dans une dizaine de milliard d’années la terre finira par être engloutie par le soleil, ce sera à mon sens une bonne chose, j’en ai plus qu’assez de cette horrible existence perpétuée de père en fils et d’emmerdeuse en emmerdeuse.

  63. Kristiane Répondre

    9 juin 2017 a 19:41

    Hana : « 37 ans pour moi et 50 ans pour mon mari, avec 4 enfants de 4 ans a 7 mois et 4 autres sont nes ici »

    Mais Hana, vous étiez donc un jeune couple même à 37 et 50 ans ! Que vos enfants soient des sabras heureux et fiers de l’être.

    Marie Esther : je suis entièrement de votre avis. Connaître la langue du pays où l’on désire s’installer est indispensable. Nos sépharades ont peut-être une excuse : deux migrations dans la vie, cela fait beaucoup.

  64. Aline1 Répondre

    10 juin 2017 a 18:52

    Un grand merci à Sammy Ghozlan pour cette réaction nécessaire à propos des difficultés que rencontrent les français faisant leur Alyah ou pensant la faire face aux évènements antisémites, devenus trop banalisés et par les Responsables en France, et par nos propres représentants et élites, qui, elles, n’imaginent pas le désarroi que des moins privilégiés qu’eux, peuvent ressentir.

    Je me suis appliquée à lire tous les commentaires et je vois que pour certains, ils proclament que cela serait facile pour ceux qui le désirent.

    Alors je demande à ces personnes :

    – Certainement vous avez ce qu’il faut, financièrement… Peut-être même juste ce qu’il faut pour voir venir ?

    – Certainement vous êtes en parfaites santé, sur vos deux jambes, pas handicapés d’une quelconque façon ?

    – Certainement vous n’êtes pas assez vieux pour avoir perdu tous vos proches et vous trouver, seul, malade et abandonné, sans ressources ?

    etc. etc.

    Car d’après tous les commentaires, il ressort un poncif que tous les antisémites se plaisent à nous lancer au visage en grief.

    Celui que tous les juifs seraient riches !

    Or désolée, il en est beaucoup qui n’ont pas les moyens de tous ceux qui ne se sont pas exprimés ici, sur ce fil.

    Certainement par pudeur…Mais la moindre des choses, c’est d’y penser et de l’envisager…Oui ! Il y a des juifs totalement démunis !!!

    En lisant ce fil, je crois qu’ils doivent se résilier à mourir ici, en espérant que cela soit de vieillesse et pas dans des conditions affreuses de discriminations et pire…

  65. ELIOT Répondre

    10 juin 2017 a 19:06

    « Des jeunes juifs de tous les milieux se convertissent à l’islam »? C’est quoi ça, z’êtes sérieux là? Bon, ben là pour le coup, on est vraiment foutus. Comme quoi la religiosité n’ecarte pas l’absence de repères, je ne suis pas vraiment « religieux », mais au moins ça risque pas de m’arriver!

  66. Rony d'Alger Répondre

    10 juin 2017 a 19:38

    Sammy Gozlan est vraiment une personne digne d’intérêt. Mais il exagère quelque peu quand il dit que des jeunes Juifs se convertissent à l’islam parce qu’ils aiment cette religion. Que peut-on aimer dans l’islam ?Ces jeunes vivent le plus souvent dans des cités de banlieue complètement islamisées et ce sont aussi des gens très limités. Il faut plaindre leurs pauvres parents.

  67. meller danielle Répondre

    10 juin 2017 a 21:14

    il y a d autres villes aux pays que TLA et la bouffe au pays est excellente Si la vie est cher en France la vie aussi est chere Un appart a Paris d apres toi est gratos ?שבוע טוב

  68. meller danielle Répondre

    10 juin 2017 a 21:42

    le 31 juillet cela va faire 49 ans que je vie au pays et je ne le regrette point J ai l intention de le feter le seul ennui cela tombe sur le mois d av car j aimerai faire un kidouch a la synagogue
    Il faut dire qu a la maison nous parlons seulement l ivrit mon conjoint ne parle point le francais de meme pour mes fils
    J ai une amis francophonne qui a fait son allya il y a huit ans et elle a parfaitement reussi son allya Il faut dire qu elle parle quatre langues et elle travaille comme traductrice

  69. Ruthy Répondre

    10 juin 2017 a 22:21

    Kristiane, j’avais bien compris ta pointe d’humour, mais en même temps, c’est une realite.
    Il y a qq années, lors d’une réunion de parents d’élèves, une maman était venue accompagnée de sa fille aînée, afin qu’elle lui traduise les paroles des enseignants, car elle, qui avait fait son alya de France depuis 8 ans, ne comprennait toujours pas l’hébreu, et n’avait pas l’intention d’apprendre « Mes voisins sont francais, je ne travaille pas, et à la maison, nous ne parlons que le francais alors, pourquoi apprendre? » me dit elle!
    Même si elle m’était sympatique, je l’ai trouvé ridicule.

  70. szmolski Répondre

    10 juin 2017 a 22:28

    Le racket immobilier est un problème planétaire, les peuples doivent se révolter contre ces organismes financiers qui selon moi organisent un faux régime d’offre et de demande, ce sont en réalité des tarifs immobiliers téléguidés à la hausse par les requins de l’immobilier eux-mêmes qui décident de la valeur des biens, pour cause ils transforment cela en divers produits financiers qui doivent obligatoirement monter en valeur, pas besoin d’être un expert pour deviner leurs combines. Si ça ne tenait qu’à moi je jetterais au moins 80% des banquiers en prison, c’est une mafia, je leur interdirais d’investir dans l’immobilier, si une révolte éclate ce seront leurs têtes qu’on verra en premier sur des pics suivi des corrompus de l’état. Je me rappelle à l’époque dans les années 60 les gens n’étaient pas saignés comme des porcs pour se loger, en Allemagne c’était des prix démocratiques tout à fait abordables, et même en Belgique, je me rappelle dans les années 80 on trouvait à Anvers de magnifiques appartements de 50 à 80m2 pour 4500 fr belges/ mois, soit…112,50 à 150 euros, les prix correspondaient à la demande réelle et selon les revenus nationaux réels des belges, les logement étaient grands, à cette époque les propriétaires ne les divisaient pas en compartiments pour faire du chiffre, on pouvait louer des maisons entières pour 250 euros, j’en avais un jour loué une pour ce prix avec jardin, une immense maison. Mais un jour l’UE est arrivée, l’Union Européenne qui est une arnaque au service des banquiers et des américains (les plus grands voleurs de la planète) qui cherchaient à étendre leur prédation immobilière et financière sur l’Europe en supprimant les lois nationales, c’est à dire en détruisant les nations et installer leur dictature financière, pour se remplir encore plus les poches ils ont même réussi à faire délocaliser tout le tissus industriel européen de vers l’Asie (traités de Maastricht), désormais il y a en Europe des millions de chômeurs et des millions d’sdf obligés de dormir dans la rue à cause du prix du logement trop cher, il n’y a plus aucune corrélation entre le revenu moyen et le prix de l’immobilier, dans certains pays un smig intégral ne suffit plus pour payer son logement, alors si ça c’est pas une véritable honte alors c’est quoi, le racket c’est contraire à la morale juive, la Thora en parle, les échanges commerciaux furent codifiés il y a plus de 2000 ans, et moi je dis que la crise des subprimes est la punition de Dieu, et c’est pas fini…

  71. AmiedeSion Répondre

    10 juin 2017 a 23:43

    @ Meller Danielle : sans indiscrétion, où avez-vous appris le français du XVIIIème que vous écrivez ? Depuis la Révolution de 1789, « pas » a remplacé « point » comme négation…

  72. Marock Répondre

    11 juin 2017 a 02:56

    Tous les âgés de l’ époque de ma grand mère utilisaient « point » au lieu « pas ».
    De très anciens non guillotinés ?

  73. Victor Répondre

    11 juin 2017 a 09:04

    Dis donc , le BLEDARD ? Tu vas point comparer Tatie Danielle avec ta grand- mere , quand meme ????

  74. Victor Répondre

    11 juin 2017 a 09:12

    Ma chere RUTHY , quand tu dis qu’il est incontestable que pour une bonne integration , il faut commencer par apprendre la langue locale ?
    Mais , alors la , je suis tout a fait d,accord avec toi , sauf que la langue locale a Nathanya , c’ est le francais …. :lol: :lol: :lol:

  75. Victor Répondre

    11 juin 2017 a 09:53

    a AMSTERDAM , hier , une voiture non terroriste a renversé et blessé
    au moins 8 personnes dont 2 grievement …
    les merdias ont dit que c,est un simple accident ?
    La voiture etait pourvu d’ un moteur electrique ,et il semblerait qu’elle était alimentée par du Coran alternatif … :lol: :lol: :lol:
    Chut , ca doit rester entre nous ….

  76. Ruthy Répondre

    11 juin 2017 a 11:27

    Mon cher Victor, tu commences bien la semaine je vois.
    « Mais , alors la , je suis tout a fait d,accord avec toi , sauf que la langue locale a Nathanya , c’ est le francais ….  »
    LOOL!
    « La voiture etait pourvu d’ un moteur electrique ,et il semblerait qu’elle était alimentée par du Coran alternatif …
    Chut , ca doit rester entre nous …. »
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
    Très bon tout ça! lol

  77. gilles Répondre

    11 juin 2017 a 12:10

    RuthyRépondre
    11 juin 2017 a 11:27

    dans certaines boutiques à Nathanya il y à des des pancartes en vitrine ou il est mentionné : ici on parle Hebreu!

  78. Victor Répondre

    11 juin 2017 a 12:18

    gilles ! :lol: :lol: :lol:

  79. Andre Répondre

    12 juin 2017 a 15:06

    Monsieur Gozlan parle d’un bureau à Netanya .
    Il est déjà ouvert ?
    Merci de nous renseigner

  80. Nina Chocron Répondre

    13 juin 2017 a 07:06

    Entièrement d’accord avec vous David ventura👏👏👏👏👏👍👍👍👍👍👍pour les permis d’Italie et Venezuela
    Israel a signer un accord avec eux chose que la France ne veut pas faire
    Et nous les américains aussi avons les mêmes problèmes pour nos docteurs dentistes et autres avec nos diplômés et on ne fait pas autant de bruit
    On va à loulpan intensif
    Alya n’est pas facile on ne veut pas d’une deuxième France on apprécie oui mais pas pour en faire notre mode de vie
    Il faut travailler même ma sœur après une transplantation de poumons continue à travaillé à l’âge de 60 ans et ne se plaint pas au contraire elle remercie Hashem de pouvoir travailler dignement

  81. James Répondre

    14 juin 2017 a 10:36

    David,

    Vos propos sont très dures à l’gard des français. Oui nous avons eu le privilège de naître et de grandir ou d’émigrer pour certains dans un pays qui permet de vivre dans conditions sereins , et de confort comparé à d’autres endroits. Mais vous n’allez tout de même pas nous en tenir rigueur?
    Nous sommes comme vous , amoureux d’Israel du peuple juif dans son ensemble. Mais le milieu dans lequel nous avons évolué n’est pas comparable à celui des russes qui avant tout sont épris de liberté. Les conditions de vie des russes sont beaucoup plus précaires que celle des français. Quand les russes viennent en Israel ou les éthiopiens ils ont tout à y gagner. Les français aussi mais je comprend aisément qu’ils y réfléchissent à 2 fois surtout au regard des différence de traitement selon les communauté concernant les conditions offertes.
    Je rejoins « yéhoudi » quand il il dit que vous semblez jaloux….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *