Décès du créateur juif des bonbons Pez | JSSNews

Décès du créateur juif des bonbons Pez

Publié le : 10 janvier 2010

Qui ne connaît pas – ou n’a pas connu – les fameux bonbons « PEZ », soit en paquets, soit dans leur chargeur surmonté de la tête de l’un des divers personnages de Walt Disney et autres bandes dessinées » ? Le nom « PEZ » est une contraction du terme allemand « Pfefferminz » (Menthe poivrée), qui fut le premier parfum introduit dans ces plaquettes, réservées à l’origine aux adultes, et qui sont aujourd’hui distribuées dans le monde entier.

PEZ

L’inventeur de ce concept fut un juif autrichien, Edward Haas, qui en 1927, mit sur le marché cette nouvelle forme de bonbon. Après la Deuxième Guerre Mondiale, Edward Hass entreprit de vouloir entrer dans le marché américain, et il confia à un autre juif, Curtis Allina, la tête de ce qui allait devenir une véritable réussite commerciale dans le domaine de la confiserie, faisant de ces bonbons au goût si particulier, un produit affectionné par enfants autant que par les adultes, et même aujourd’hui par les collectionneurs.

Curtis Allina était né en 1922 à Prague. Déporté dans des camps de concentration, il avait été le seul survivant de toute sa famille, et après 1945, il avait émigré aux Etats-Unis. Parti de rien, il commençait sa vie professionnelle dans l’emballage de viande mais fut très vite propulsé à un poste à un poste élevé dans la succursale américaine de la Compagnie « Pez-Haas ». Un jour, Curtis Allina téléphona en Autriche, au siège de l’entreprise, et proposa à Edward Haas de créer un nouveau concept qui selon lui, « allait permettre aux bonbons ‘PEZ’ de submerger le marché américain, mais à la condition toute fois d’y effectuer des modifications majeures ». Il réussit à convaincre le créateur des plaquettes à la menthe, et fut chargé de la conceptualisation et la commercialisation du nouveau produit. Il transforma alors le traditionnel bonbon à la menthe en confiserie populaire, en y introduisant trois développements géniaux : la diversification des saveurs, en alliant la mente poivrée avec des goûts fruités, la diversification des couleurs, et surtout l’introduction du concept du chargeur-distributeur doté d’une figurine de bande dessinées.

Voyant également l’intérêt commercial de leur côtés, les producteurs de bandes-dessinées ne se firent pas prier pour signer des accords avec Allina afin que figurent leur héros dans les mains des nos gourmands bambins (et adultes !). Ce fut Walt Disney qui signa en premier, avec les personnages de Mickey, Donald, Gouffy, Dingo, Plutôt et Cie, puis vinrent d’autres personnages de compagnies concurrentes, telles que Snoopy, Bugs Bunny, Popeye et Olive, Charlie Brown, et dans les « temps modernes », sont venus s’ajouter une innombrable série de personnages de séries ou films mythiques…jusqu’à la Guerre des Etoiles, Elvis Presley et même Mr. Bean !!! Aujourd’hui, les « chargeurs-PEZ » sont devenus de véritables objets recherchés avec acharnement et obsession par des collectionneurs.

La « PEZ-mania est telle que ses adeptes à travers le monde communiquent entre eux dans des sites internet réservés à « PEZ », il existe des magazines spécialisés au nom de la fabrique, et des Congrès sont organisés par les amateurs cette douce confrérie.

Curtis Allina est décédé récemment à l’âge de 87 ans, et son nom restera associé à l’un des plus grands concepts de confiserie, et sans doute un immense succès commercial, car la marque « PEZ » a sûrement permis d’en gagner pas mal !

par Shraga Blum (actu.co.il)

2 Réponses à Décès du créateur juif des bonbons Pez

  1. jacqueline Répondre

    10 janvier 2010 a 12:24

    Parti de rien ,peut-être ? mais pour en arriver à un gros succès mondiale !!
    car c ‘ était quelque chose lorsqu ‘un enfant avait un distributeur de bonbon avec la figurine tant convoité !!! mantenant se sont les collectionneurs qui se les arrachent les distributeurs !!
    un grand bravo à cet inventeur juif …
    qu ‘il repose paix au pays des bonbons et des sucreries

  2. LEBEGUE Jean-Jacques Répondre

    23 novembre 2010 a 10:43

    Je ne savais pas que cet inventeur du PEZ était décédé.
    En tout cas je lui dit un grand merci en tant que collectionneurs acharné de ces petits distributeurs .
    J’ai 62 ans , et quand je suis devant ma collection de pez , j’ai l’impression d’avoir 10 ans seulement. J’attends toujours l’arrivée des beaux jours pour visiter les vides greniers à la recherche des plus anciens PEZ , que je retrouvent quelques fois sous les stands dans les boîtes à  » houilles  » que les exposants n’étalent pas forcément sur la table .
    n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *