Loading...
You are here:  Home  >  Israel-Territoires Disputés  >  Israël  >  Current Article

Manifestation à Tel-Aviv pour soutenir les Pussy Riot – une question de dignité !

By   /  14 août 2012  /  9 Comments

    Print       Email
Partager cet article

Elles n’étaient pas plus d’une vingtaine mais personne ne pouvait les manquer. Vêtements bariolés, avec des masques et des cagoules, portant une bannière ornée d’une obscénité, la toute petite manifestation de Tel-Aviv en solidarité avec les Pussy Riot de Russie m’a surpris.

Cela semble étrange pour les Israéliens, en proie à la menace de guerre avec l’Iran, aux défis énergétiques majeurs, aux soucis économiques qui n’en finissent pas, de prendre le temps de manifester en faveur des Pussy Riot, trois petites punkettes qui revendiquent des libertés dans un pays ou il n’y en a pas beaucoup : la Russie. Pleines de courages, elles ont joué une chanson politique dans une cathédrale à Moscou et font maintenant face à une peine de prison importante. Alors, faut-il vraiment aller dans les rues et porter des masques de ski rouge pour les soutenir ? Pourquoi leur sort devrait-il faire partie de nos considérations ?

Nous avons été si fortement endoctrinés à ne regarder que nos problèmes locaux que la lutte mondiale nous déroute, mais la nature même des luttes mondiales, c’est qu’elles s’unissent de nombreuses questions qui sont pertinentes à de nombreux endroits. La chanson qui a mis en difficulté les Pussy Riot était une prière pour que Vladimir Poutine démissionne. Et cette prière contre les super-pouvoirs de Poutine sont semblable à celles que nous, Israéliens mais aussi citoyens du monde, faisons tous les jours contre tous les politiciens corrompus. Et ce n’est certainement pas un hasard si l’un des manifestants de Tel-Aviv portait un masque aux couleurs du drapeau palestinien: il faut dire qu’en matière de corruption, ils sont plutôt balèzes à Ramallah et à Gaza.

Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !

En effet, sous Poutine, la Russie est devenue un modèle d’autoritarisme post-moderne, le genre qui se dissimule habilement derrière le drapeau de la démocratie. Les dissident russes sont confrontés à des structures de pouvoir, de mensonges, de désinformation et d’infractions de la liberté d’expression. d’une insolence extrême. Et le Poutinisme n’est guère limité à la Russie : il n’y a qu’à voir les résultats du “printemps arabe”…

L’affaire des Pussy Riot est peut être la confrontation la plus importante avec les autorités dans l’histoire du rock. Jim Morrison a peut être été arrêté pour exhibitionnisme et Keith Moon a dû payer pour une voiture qu’il conduisait dans une piscine, mais peu d’événements de plus grande ampleur ont été enregistrés. Que l’on trouve leur musique agréable ou pas, les paroles des Pussy Riot prouvent que la politique appartient aussi aux musiques populaires et aux artistes engagés.

Pour l’amour de la démocratie, nous devons soutenir les Pussy. Riot Pour l’amour de la musique, nous devons soutenir les Pussy Riot. Pour l’amour de l’égalité entre les sexes, nous devons soutenir les Pussy Riot. Pour l’amour de nos voisins du nord, les Syriens, qui sont abattus en permanence par leur régime à l’appui du Kremlin, nous devons faire preuve de solidarité avec ces jeunes musiciens. Merci aux manifestants anonymes de Tel-Aviv de m’en avoir fait prendre conscience.

Par Agnes Bar-Zvi – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email
 

9 Comments

  1. Serge Belley dit :

    Je suis toujours un anti SOVIETS (RUSSES) pur et dur, ils me font chier et se sont des baveux, mal élevés, ivrognes, voleurs de plans en tous genres pour ne pas avoir a créer i.e cela leur sauve du temps et de l’argent voyez-vous! et sans foi ni lois.
    La barbarie est leur titre de noblesse. tels ils ont été, tels ils sont et tels ils demeureront. En somme de grands humanistes mis a part le spots, les arts et les armes.

  2. grimm dit :

    “sous Poutine, la Russie est devenue un modèle d’autoritarisme”

    Avant Poutine c’était un modèle de totalitarisme

    Depuis de nombreuses années,les pussy riot sont des provocatrices et des scandaleuses

  3. דוד dit :

    Je ne comprends pas comment on peut défendre ces filles ! Vraiment je ne comprends pas ! Je suis toutefois d’accord que la sanction est disproportionnée par rapport aux faits.
    Il faut savoir que leur dernier coup médiatique n’est “que” la goutte d’eau qui a fait déborder le vase !
    Elles sont vulgaires au possible !
    Faire une vidéo d’une femme en train d’acheter un poulet dans un supermarché puis celle-ci en train de se masturber avec son poulet, désolé, mais on fait mieux !
    Et tout ce qu’elle font est dans le même genre ! C’est pas “trash”, c’est “under trash” and “trashable”.

    “Pussy Riot” – Je vous laisse traduire … ;)

  4. אבנר neoplasme dit :

    minoux flingueur ??

    • דוד dit :

      Faudrait leur demander… la traduction peut être très nuancée…
      La traduction de “RIOT” est: “émeutes”, La traduction littérale de “riot-gun” est arme anti-émeutes
      et les synonymes sont:

      insurrection, rebellion, révolte, incendiaire, débauche, violente bagarres, etc…

      J’hésite en “minou émeutier” et “minou débauché”, mais à mon avis ça doit être chez elles tous les synonymes à la fois ;) – Pas très “virgin” tout ça :P

  5. Aaron dit :

    Je suis du même avis que דוד. La sanction est disproportionnée mais quelle aurait été notre réaction si des femmes avaient fait de même dans une synagogue devant un Sefer Torah ? Ou est le respect du lieu de culte derrière leur message en insultant Dieu dans leur chanson ? On peut dénoncer un régime et ses dérives autrement que par bafouer la foi de certains.

  6. Marock dit :

    On dirait que l’ allumé s’ est fait descendre en flammes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Les airbags pour motard du géant français Helite sauvent de plus en plus de vies en Israël !

Read More →