Succès du premier test de la « Fronde de David » | JSSNews

Succès du premier test de la « Fronde de David »

Publié le : 28 novembre 2012

Le ministère de la Défense israélien a publié Mardi la vidéo de la première interception réussie du nouveau système de défense anti-missile moyenne portée « la Fronde de David »

Ce nouveau système, d’une portée de 70 à 200 km, viendra lorsqu’il sera opérationnel compléter le Dôme d’Acier d’interception à courte portée et le Arrow, système d’interception longue portée.

La Fronde de David, conçue par les sociétés Raytheon et Rafael Advanced Defense Systems, fabriquant du spectaculaire « Iron Dome » qui a intercepté des centaines de roquettes tirées par les terroristes du Hamas, souvent tirées par vagues (certaines salves tirées sur Ashdod ou Be’er Sheva, par exemple, étaient composée de 10 missiles), durant les 8 jours de l’opération Pilier de Défense, sera capable d’intercepter des missiles porteurs d’ogives d’une demi tonne.

Cliquez sur l’image pour la voir en pleine résolution : impressionnant

L’essai, réalisé Dimanche, le jour même où le chef du Hezbollah Nasrallah menaçait depuis sa cache souterraine de faire pleuvoir des missiles sur l’ensemble d’Israël, « de Kiryat Shmona à Eilat », se faisait justement sur des missiles similaires à l’arsenal de ce mouvement terroriste émanation de l’Iran. La batterie a, lors de ce premier test, enregistré un taux d’interceptions réussies supérieur à 90%.

L’une des grandes différences entre ce nouveau système et l’Iron Dome est que les intercepteurs de la Fronde de David peuvent être redirigés en plein vol, corrigeant ainsi des éventuelles variations de trajectoires de leurs cibles. Ils sont de plus capables de chasser des cibles nettement plus rapides que les roquettes ou missiles tirés depuis Gaza. Ces 2 points lui permettent donc de contrer les missiles détenus par le Hezbollah, y compris ceux possédant un système de guidage.

Le Ministère de la Défense a annoncé, selon Arouts 10, son intention d’acheter 12 batteries de « Fronde de David » dés que celles ci seront opérationnelle, en 2013 ou 2014.

11 Réponses à Succès du premier test de la « Fronde de David »

  1. gwynplaine Répondre

    28 novembre 2012 a 04:37

    Tous les Iznogoud de la région vont encore pester: » caramba encore raté! »
    Alors les muzzs, cela fait quelques jours qu’on ne vous entend plus fanfaronner sur le site?
    Un ptit coup de déprime?
    Hmh?
    A quand vos premiers essais d’armes secrètes? Des taupes avec des réveils matins et un bâton de dynamite sur le dos?
    Depuis le temps que vous creusez la terre, vous avez dû intégrer leur technique non?
    Même pas? Ah bon…
    Courage…
    Allah akhbar!

  2. דוד - King of Israel is back Répondre

    28 novembre 2012 a 08:21

    En 3,000 ans, y a pas à dire, mais ma Fronde est devenue un bijoux de technologies ! :)

  3. subliminalsong Répondre

    28 novembre 2012 a 11:53

    Je souhaite à ce système d’interception moyenne la même réussite que le système iron dome.

  4. Adam Répondre

    28 novembre 2012 a 13:08

    Impressionant. Un tres grand bravo a vous. Je vous aime Israel.

  5. SOLEIL Répondre

    28 novembre 2012 a 13:50

    Que cela me rechauffe le coeur de voir notre force technologique se surpasser a chaque fois !

    Nous en avons bien besoin face a ce monde de mensonges, d’hypocrisie et de mechancete !

    lONGUE VIE AU PEUPLE D’iSRAEL !!!

  6. ALAHUNE Répondre

    28 novembre 2012 a 16:14

    Un tel système, une fois affiné et avec un taux de réussite avoisinant 90% environ, sera un élément déterminant dans la lutte qui s’engage.

    Car avoir la bombe avec visée hégémonique, implique de s’en servir le premier et d’etre sur de ses destructions pour ne pas risquer d’etre détruit à son tour !

    Or, actuellement, l’Iran qui voudrait attaquer ne serait pas sur d’atteindre son objectif – surtout avec un maximum de deux ou trois ogives – mais serait certain d’etre totalement anéanti en retour…

    Ca fait réfléchir…meme ceux qui n’y sont pas habitués !

    • דוד - King of Israel is back Répondre

      28 novembre 2012 a 16:31

      Je suis certain que nous ne riposterions que si nous étions touchés !
      Dans le cas où l’attaque nucléaire contre nous échouerait, Israël ne riposterait pas à l’arme nucléaire – riposterait très très très méchamment, mais pas ainsi !
      ON EST DES GENS TROP RESPONSABLES ! ….
      Raser l’Iran pour punir l’Iran…. et puis …? Il y a des innocents qui n’ont rien demandé ! Ça servirait à quoi si nous avons stoppé leurs missiles ? Faire sauter la planète ….?

      Mais il est certain que si nous devions disparaître, alors on prendra bien soin de TOUT FAIRE SAUTER AVANT ! Si nous on disparaît, alors tout le monde tombera avec nous !

    • Josh Samuel Répondre

      29 novembre 2012 a 17:11

      N’oublies jamais que c’est Hashem qui donne l’intelligence, c’est lui le Grand Ingénieur de ce projet!!!

  7. Serge Belley Répondre

    28 novembre 2012 a 20:57

    דוד – King of Israel is back

    Je suis entièrement d’accord avec cette solution. Tu veux me faire disparaitre alors on va disparaitre mais on va te regarder au moins disparaitre avant nous. C’est le langage unique que le nabot et sa clique d’enturbannés comprennent. C’est simple, rapide et efficace.

  8. Julien Répondre

    28 novembre 2012 a 22:07

    Si ce n’est que ce sont déjà ces batteries qui ont été installées à Tel Aviv et qui ont explosé les Fajr5….

  9. Idebenone Répondre

    29 novembre 2012 a 00:34

    «Flottille de protestation » en faveur des minorités kurdes et arméniennes vivant en TurquieParallèlement à cette action, l’Union nationale des Etudiants israéliens a décidé de lancer une «Flottille de protestation » en faveur des minorités kurdes et arméniennes vivant en Turquie. Son objectif: montrer au monde que la Turquie, si critique envers Israël, détient une minorité qui vit sur son territoire dans des conditions difficiles. Pour l’instant, l’expédition est en pleins préparatifs et ses organisateurs cherchent encore du matériel et des volontaires. Le président de l’Union des Etudiants, Boaz Toporowsky, a expliqué qu’il souhaitait, dans le cadre de son action, rencontrer en mer les bateaux en route pour Gaza pour discuter avec leurs passagers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *