Loading...
You are here:  Home  >  Israel-Territoires Disputés  >  Anti-Propagande  >  Current Article

Palestiniens : mauvaise nouvelle pour ceux qui ont la haine d’Israël

By   /  18 septembre 2016  /  42 Comments

    Print       Email
Partager cet article
  • Le cheikh Abdallah Tamimi et ses collègues ne croient pas aux boycotts et désinvestissement. Ils sont convaincus qu’on peut parvenir à une véritable paix grâce à un dialogue entre les Palestiniens et tous les Israéliens, pas simplement ceux qui sont associés à la gauche. La gauche israélienne, affirment-ils, n’a pas de monopole pour établir la paix.
  • Pour Abdallah Tamimi, une véritable paix commence entre les peuples, grâce à une coopération économique ainsi qu’une amélioration des conditions de vie des Palestiniens. Ce qui, explique-t-il, est plus important que de parler de l’établissement d’un État palestinien ; une option pas très réaliste dans les circonstances actuelles, estime-t-il. Une notion qui va à l’encontre de ceux qui prônent une « anti-normalisation » et d’autres, en Occident, qui, de toute évidence, agissent contre les véritables intérêts des Palestiniens en promouvant boycott et désinvestissement contre Israël.
  • Un leadership vénal a toujours été la tragédie majeure des Palestiniens. Mais cela a créé un vide qui donne l’occasion à des Palestiniens comme Abdallah Tamimi de chercher d’autres alternatives. Ce qui est bien sûr, une mauvaise nouvelle pour ceux qui ont la haine d’Israël et continuent à espérer pouvoir détruire cet État. La question étant maintenant de savoir qui va l’emporter : les Palestiniens et leurs voisins juifs de Cisjordanie qui veulent vivre en paix ou les militants anti-palestiniens, anti-israéliens, « anti-normalisation », qui cherchent à tout prix à faire dérailler une paix véritable ?

 

1860

De toute évidence, le cheikh Abdallah Tamimi, qui appartient à un clan influent de Hébron, est un Palestinien extraordinairement courageux et exceptionnel. Sa bravoure ne vient pas du fait qu’il a sauvé un enfant d’une maison en feu et sa singularité ne vient pas du fait qu’il fait don de son salaire à un orphelinat.

Le courage et le caractère exceptionnel d’Ahmed Tamimi se sont manifestés dans un autre domaine : il a récemment pris la parole lors d’un séminaire organisé par des habitants juifs de l’implantation d’Efrat, dans le Gush Etzion ( au sud de Jérusalem). Le séminaire avait cet intitulé : « Relations entre Juifs et Arabes dans le Gush Etzion ». À cet événement assistait un autre Palestinien courageux, Khaled Abu Awwad, Directeur général du Forum Israélo-Palestinien des Familles Endeuillées, une organisation de base, qui encourage la réconciliation comme alternative à la haine et la vengeance.

En raison de cette position courageuse, Abdallah Tamimi a été « renié » par son clan. Ce qui est la forme de punition la plus humiliante dans un système tribal : l’individu perd le soutien et la protection du clan et est boycotté socialement : les mariages et les enterrements deviennent alors bien solitaires. De plus, Abdallah Tamimi est catalogué comme « traître » et « collabo » pour Israël.

Abdallah Tamimi a bien participé au séminaire. Mais ce n’est pas tout. Il y a amené avec lui des Palestiniens de la ville de Yatta dans la région de Hébron et du camp de réfugiés de Jelazoun près de Ramallah.

Des rencontres entre des habitants juifs des implantations et des Palestiniens ne sont pas sans précédent. Des milliers de Palestiniens travaillent dans la plupart des implantations et beaucoup d’autres ont des relations suivies avec les habitants d’implantations et font du commerce avec eux au quotidien. Ces Palestiniens se moquent complètement du mouvement de boycott anti-israélien ou des groupes « anti-normalisation » qui opèrent en Cisjordanie.

En ce qui les concerne, la nécessité de gagner leur pain pour leur famille l’emporte de loin sur les voix qui appellent à des boycotts et désinvestissements. Ces Palestiniens ordinaires s’efforcent de mener leur vie sans redouter les menaces des militants en faveur du boycott.

Abdallah Tamimi et ses collègues ne croient pas aux boycotts et désinvestissements. Ils sont convaincus qu’on peut parvenir à une véritable paix grâce à un dialogue entre les Palestiniens et tous les Israéliens, pas simplement ceux qui sont associés à la gauche. La gauche israélienne, affirment-ils, n’a pas de monopole pour établir la paix.

En ce qui concerne Abdallah Tamimi, une véritable paix commence entre les peuples, grâce à une coopération économique ainsi qu’une amélioration des conditions de vie des Palestiniens. Ce qui, explique-t-il, est plus important que de parler de l’établissement d’un État palestinien, une option pas très réaliste dans les circonstances actuelles, estime-t-il.

Dans son discours lors du séminaire, Abdallah Tamimi a souligné que la paix et le calme ne viennent pas toujours des « pacifistes » et des gauchistes.

« Dans le cadre de notre travail nous recherchons la droite en Israël, les durs de la société israélienne et les habitants d’implantations pour nous asseoir avec eux et parler, » dit-il. « Il y a beaucoup de choses qu’ils doivent savoir sur l’islam et le Coran. Ce dialogue devrait être la base pour toute future solution. »

Insistant sur le fait que le conflit israélo-palestinien est politique et non pas religieux, Abdallah Tamimi a dit à son public juif que de nombreux groupes palestiniens qui prétendent représenter l’islam n’en sont pas des représentants authentiques. « Ils utilisent l’islam comme passerelle pour arriver à leurs fins mais en réalité ils ne représentent pas l’islam, » souligna t-il. Abdallah Tamimi faisait clairement référence au Hamas et à d’autres groupes islamistes radicaux palestiniens, bien qu’il n’en donna pas le nom.

Abdallah Tamimi a révélé qu’il est actuellement en contact avec treize dirigeants religieux islamiques importants en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, pour répondre aux besoins humanitaires quotidiens de la population palestinienne et attirer l’attention du public. « Les besoins humanitaires des gens figurent tout en haut de notre liste de priorités, » dit-il. « Nous ne voulons pas de bain de sang. Nous avons des besoins et nous exigeons qu’il y soit répondu par tous les moyens disponibles. » Il croit que les Israéliens, comme les Palestiniens, devraient s’investir dans le dialogue, notamment entre les dirigeants religieux des deux côtés, pour parler des intérêts qu’ils partagent. « Nous devons nous asseoir ensemble et nous comprendre », a-t-il ajouté. « Cela aidera les dirigeants à prendre des décisions. Nous voulons que les deux peuples mènent une vie digne. »

Abdallah Tamimi n’est pas une voix solitaire qui crie dans le désert. Il représente un nombre croissant de Palestiniens qui ont perdu toute confiance dans la capacité qu’ont leurs dirigeants à améliorer leurs conditions de vie et à parvenir à la paix et la stabilité dans la région. Ces Palestiniens soutiennent l’idée d’une « paix économique » entre les deux peuple, une notion qui va à l’encontre de ceux qui prônent une « anti-normalisation » et d’autres, en Occident, qui, de toute évidence, agissent contre les véritables intérêts des Palestiniens en promouvant boycott et désinvestissement contre Israël.

De manière ironique, alors que ceux qui espèrent détruire Israël font campagne pour des boycotts et autres façons de lui nuire, un nombre croissant de Palestiniens progressent dans la direction opposée.

Abdallah Tamimi n’est pas qu’un simple Palestinien ordinaire. En plus d’être un dignitaire islamique, il appartient à l’un des clans les plus importants d’Hébron. Alors que l’on assiste à une incitation à la haine et un endoctrinement acharnés de la part du Hamas et de l’Autorité palestinienne, il est encourageant de voir et d’entendre un religieux islamique se dresser pour exprimer un discours de véritable paix. Les seuls religieux islamiques que nous avons vu ces dernières années sont ceux qui prêchent la haine contre Israël, les Juifs et les « infidèles ».

Mais, bien sûr, il y a un prix à payer pour la position audacieuse que prend Abdallah Tamimi. Peu après que la tenue du séminaire et la teneur de ses remarques ont été rapportés par la chaîne Channel 10 de la télévision israélienne, un homme se présentant comme le chef (mukhtar) du clan Tamimi a publié une déclaration condamnant vigoureusement le religieux « corrompu » pour avoir rencontré des habitants juifs d’implantations.

Cet homme, Hijazi Tamimi, a écrit sur Facebook qu’en tant que chef du clan d’Hébron il n’autorisait aucun membre de sa famille à rencontrer des habitants des implantations :

«Tant que je vivrai, je ne permettrai à aucun membre de mon clan de rencontrer des colons, quelles que soient les circonstances, En mon propre nom et celui du clan Tamimi, nous annonçons notre décision de renier la personne mentionnée ci-dessus [Abdallah Tamimi], de condamner ce qui a été dit dans le rapport télévisé et de remettre en question sa crédibilité. Quiconque veut discuter de questions politiques doit s’adresser au président élu du peuple palestinien, Mahmoud Abbas. »

Ce que le chef du clan a négligé de noter est que le président ‘élu’ est aujourd’hui dans la onzième année de son mandat de quatre ans. Il oublie aussi de mentionner que tous les Palestiniens ne sont pas d’accord avec la politique de Mahmoud Abbas et de son Autorité palestinienne et considèrent que les boycotts et le désinvestissement portent tort aux intérêts de leur peuple. Le rejet répété par Abbas de retourner à la table des négociations ou d’accepter, sans préconditions, la tenue d’un sommet avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, n’étaient pas notés non plus.

D’autres membres du clan se sont joints à l’attaque contre Abdallah Tamimi et ont demandé qu’il soit puni pour avoir rencontré des habitants d’implantations. « Qui est ce type qui prétend être un cheikh ? » a demandé Qassem Tamimi. « C’est le rabbin Abdallah. Il n’est pas des nôtres et n’a aucun lien avec notre clan. »

Abdallah Tamimi est une rare voix de bon sens parmi les responsables religieux palestiniens qui, pour la plupart, s’emploient à cracher leur haine contre Israël et les Juifs dans les mosquées et les organes de presse.

Mais le message d’Abdallah Tamimi reflète un mécontentement croissant concernant la manière dont les dirigeants palestiniens gèrent les affaires de leur peuple. La semaine dernière les Palestiniens ont reçu un nouveau rappel des méfaits des gouvernements de l’Autorité palestinienne et du Hamas lorsque la décision de suspendre les élections locales prévues pour le 8 octobre a été annoncée. La décision, prise par la Cour Suprême palestinienne, n’a pas surpris beaucoup de Palestiniens. Elle est intervenue après des semaines d’accusations mutuelles et de tensions entre les deux partis rivaux, chaque parti s’en prenant aux candidats de l’autre bord en les arrêtant, les harcelant ou en disqualifiant leur liste.

Un article publié ici en juillet dernier mettait en doute la capacité des Palestiniens de tenir des élections justes et libres, surtout à la lumière des tensions permanentes entre la faction du Fatah d’Abbas et le Hamas, et les querelles internes au sein du Fatah. Cet article notait aussi que Mahmoud Abbas s’embarquait dans un énorme pari en autorisant des élections locales.

Une fois de plus, l’Autorité palestinienne et le Hamas ont déçu leur peuple ; ils ne sont même pas capables d’assurer que se tiennent des élections justes et libres. Un leadership vénal a toujours été la tragédie majeure des Palestiniens. Mais cela a créé un vide qui donne l’occasion à des Palestiniens comme Abdallah Tamimi de chercher d’autres alternatives. Ce qui est bien sûr, une mauvaise nouvelle pour ceux qui ont la haine d’Israël et continuent à espérer pouvoir détruire cet État à coups de boycotts, d’attaques au couteau, d’attaques avec des voitures bélier, entre autres. La question étant maintenant de savoir qui va l’emporter : les Palestiniens et leurs voisins juifs de Cisjordanie qui veulent vivre en paix ou les militants anti-palestiniens, anti-israéliens, « anti-normalisation », qui cherchent à tout prix à faire dérailler une paix véritable?

 

Source : Gatestoneinstitute

Partager cet article
    Print       Email
 

42 Comments

  1. Bon, on a compris…
    Gal.ly,faut nettoyer les doublons…
    Rien d’étonnant en fait. Y’a les méchants, et les gentils, toujours. Et toujours rares…

  2. Yéhoudi dit :

    allez, patience

    le départ d’ un autre Abd Allah , celui de Jordanie réglera le problème

    le tout a ce moment assorti d’ un vigoureux coup de pied au Q asséné aux “voisins arabes de cisjordanie”

    de la même envergure que celui donné aux Juifs de la quasi totalité des pays arabo musulmans !!

    et enfin, on sera quittes , ce qui permettra de parler alors de paix sur des bases sans rancune

  3. Nina dit :

    Ah bon ? C’est une bonne nouvelle ça ?

    Désolée de paraître la méchante mais j’y suis habituée.

    Je ne suis pas pour deux états pour deux peuples. L’un est réel et l’autre inventé.

    78 % de la Palestine est entre les mains d’un Roitelet alors mes 22 % restants, je ne les partagerai jamais.

    Qu’est ce que ce leitmotiv de mairde qu’on veut nous enfoncer dans la tête ? J’en ai assez.

    Cet homme qui se veut être la bonne conscience des arabes de Judée Samarie ne fait rien d’autre que ce que veut shalom archav et toute la clique des gauchistes israéliens.

    Il faut être Russe pour récupérer ce qui nous revient de droit ? Eux, on ne leur dit rien lorsqu’ils reprennent la Crimée et moi il faudrait que je laisse des ignorants me donner de la “Cis-Jordanie” ? Dehors !

  4. Ixiane dit :

    Nina, d’accord avec vous ! ce genre de palestinien me laisse toujours sceptique ! A quoi pense t-il , récupérer tout ISRAEL de façon douce… un Etat binational qui se terminerait par un Etat arabo-musulman ? c’est un rusé, un serpent !!!

  5. Victor dit :

    D’accord avec mes copines Nina et ixiane , on n’à rien à partager ,surtout pas notre terre en deux états, un arabo falestinien et un autre arabo israélien, mais qui deviendra arabo par la suite.
    Ce mec qui se croit gentil de vouloir vivre avec nous ???
    Mais nous , on n’à rien à leur donne , ils ont déjà la moitié du monde !
    Quesse qu,ils veulent de plus .
    Faut faire comme mon ami poutine , ce qui est à nous est à nous !

    • Yeoudit Sellam dit :

      Shalom
      vous avez raison je ne y crois pas à sa demande de paix c est un train qui cache un autre en horreur
      nos n avons pas besoin d eux
      Israël évolue tout seul grâce à Hachem
      c est des feneants et des destructeurs
      qu il reste ou il est
      Israël ne va se laisser berner avec ces propos
      haï haï Israël

  6. Voyons Nina, certains sont pragmatiques et ne voient dans cette posture qu’un moyen d’assainir un tant soit peu un climat de détestation invivable.
    On ne peut pas perdurer ainsi, enfermé dans des murs, en se guaitoïsant de plus en plus, ad vitam eternam ad noséum, se bloucliant l’espace-temps avec nos missiles et contremissiles, se préparant des guerres défensives et offensives pré nucleaires, au quatre points cardinaux, en haut et en bas,…
    et bouder les si exceptionnels cas de dialogues non belliqueux !
    La guerre-en hebreu Mil’hamah-, a comme étymologie le’hem, le Pain. Nos Sages, H’zl, commentent que Toutes les guerres ont en premier lieu une origine “economique”…(même si c’est une tyrannie qui la declare). Aujourd’hui, ce terme est associé au “profit”.
    Pour une fois qu’on en a UN qui parle d’economie, et pas d’extermination ? Qui sait, peut-être d’autres le suivront, s’il ne sera pas açacinné d’ici là…
    Xxxxxxxxxxx
    Je rappelle que dans quelques jours, nos prières, seules, et seulement si elles sont écoutées par le Seigneur, détermineront la guerre et la paix, la subsistance, les pluies bienfaitrices et l’absence de fléaux sur le monde entier, puisque le Temple, qui apportait alors l’expiation du Monde n’existe plus.
    Une ferveur particulière cette année.
    On sent bien qu’il va se passer quelque chose.
    Channah Tovah à toutes et tous…

  7. gilles dit :

    la houdna on connait! nos ancêtres l’ont expérimenté avec Mahomet à médine
    massacrés après avoir conclu une paix.
    le même scénario se dessine avec les gauchistes et les muzzs intelligents.
    c’est se que préconisait bourguiba en son temps “faites la paix avec Israël et cet état disparaîtra à moyen terme (notre ami Yeoudi spécialiste de la Tunisie nous le confirmera)
    nous perdurerons que lorsque tous les muzzs seront hors d’Israël,pas d’autres alternatives, celui qui ne l’a pas compris verra le même destin qui se profile pour la France en Israël!

  8. Pour ceux qui ne seraient pas renseignés, un simple copié collé que voici explique pourquoi Ysraël ne fait qu’un sixième de la Falestine Mandataite, alors que ce territoire devait être partagé en deux.
    Et pourquoi la Jordanie n’a pas eu besoin d’un vote onullesque pour acceder à son indépendance.
    Voici le lien sur l’historique sur ouiquimachin :

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jordanie
    Bien entendu, aucun merdia n’évoque cette gabegie.
    Ça rapporte bien plus de taper sur du Juif.
    Des colons ? Les Juifs ? ! Ils n’ont même pas honte, alors que ce sont eux les experts en colonie, pilleurs du Monde.
    On sait ça, et où ça nous a menés, c’est tatoué encore sur les bras de nos vieux.

  9. Le copié collé, bien sur…
    En 1920, lors de la Conférence de San Remo et dans le mandat donné aux Britanniques sur la Palestine en 1922, les alliés redéfinissent les frontières de la région en la scindant en quatre mandats dont celui de Palestine mandataire qui comprend les territoires situés entre la mer Méditerranée et le désert de Syrie, territoires correspondant aujourd’hui à Israël, à la Cisjordanie, à la Bande de Gaza et à la Jordanie. En 1923, lors de l’officialisation du Mandat sur la Palestine, et avec la volonté de respecter les promesses formulées envers Hussein ibn Ali et le mouvement sioniste[réf. nécessaire], les Britanniques scindent la région en deux parties : la Palestine à l’ouest du Jourdain, où parmi les diverses promesses (parfois contradictoires) faites par les Britanniques avant 1918, on compte celle d’un « foyer national juif », et l’« Émirat hachémite de Transjordanie » à l’Est (ou Transjordanie, la future Jordanie) attribué Abdallah bin al-Hussein à la suite de l’alliance victorieuse contre les ottomans conclue entre sa famille et les Britanniques lors de la première guerre mondiale.

  10. Nina dit :

    Cher Elie,

    Oui, d’accord avec toi pour cette année très particulière. Je le sens si profondément.
    Toutefois, si cet imam prônant la bonne entente et suggérant comme tu le fais que le problème est “économique”, je répondrais que “basiquement, les conflits ont souvent une source économique”.

    Pas en ce qui concerne le dogme mahaumaitan. Je regrette. Il s’agit d’une guerre civilisationnelle et religieuse.

    En ce qui concerne celui qui nous occupe tant, comment expliquer ceci ?

    http://zakhor-online.com/forum/viewtopic.php?f=3&t=1772&sid=0fa454bd79772eaa6b89a766f6963998

    Bien que nous sachions tout cela depuis des décennies, RIEN n’a jamais filtré dans les média du monde.

    Au moment ou François Zimmeray député socialiste européen arrive enfin à réunir un quorum dans l’assemblée UE pour que les comptes de l’AP et ceux d’Arafat (qui sont les mêmes) fassent l’objet d’un audit, le PS s’arrange pour que Zimmeray ne soit plus en lice aux élections européennes LE MOIS D’APRÈS !

    Je ne crois pas une seconde à la “bonne volonté” des zar qui se savent puissants en termes d’unités de combat. 1 milliard et demi, ça fait du monde surtout lorsqu’ils ont compris depuis des lustres qu’il fallait tout gangrener en s’incrustant jusqu’au plus haut niveau des pouvoirs et de l’administration.

    Une anecdote comme celle qui vient de sortir aujourd’hui sur une gendarmette qui avait déjà fait l’objet d’une rétention administrative pour avoir consulté des dossiers secrets ET RÉINTÉGRÉE, vient de se faire enfin arrêter pour tentative de djihadisme.

    On ne marche pas sur la tête en France. On devient flous donc fous.

    Permets moi de te donner le lien sur la quintessence des erreurs produites par Israel via l’interview qui tue. Benny Morris, un historien travailliste : après ça, on comprend mieux hier, aujourd’hui, demain.

    http://www.zakhor-online.com/forum/viewtopic.php?f=3&t=1222

    Bonne lecture, elle donne chaud. :)

  11. Eh oui, Nina.
    Nul n’est prophète en son pays.
    Benny Morris pense exactement.
    On croirait H. Pagani dans son plaidoyer.
    L’honnêteté intellectuelle est LA valeur la plus vertigineusement élevée, ce dont font rarement preuve tous Nos détracteurs. Bien entendu (et je me tue à le répéter) que c’était lamentable de tendre la main aux hainemis qui en même temps aiguisaient leurs couteaux.
    Et que c’était une erreur d’attendre d’etre attaqué pour montrer aux nations notre “culpabilité” d’avoir, malgré elles (!)survécu !!
    EN 56,67,la guerre du Kippour, du Liban, les 2 de Gaza, celle avec le Ezb…
    Dieu sait que la paix prime tout, mais Il faut la guerre pour l’etablir, et traiter alors la vraie paix. En attendant, elle est impossible, comme realise Morris, avec celui qui ne veut “que” te tuer.
    En fait, c’est bien notre faute de ne pas nous être DÉTERMINÉS comme les ayant droit de cette Terre, et d’avoir proclamé, au bon vouloir de l’Onulle, notre bien mièvre indépendance, là où il fallait exhiber la Torah, et san remo ! Et expulser à tour de Bras.
    Bien peu de chose face au genaucyde qu’ils nous promettaient…
    .. Cette onulle était tellement sûre (aujourd’hui encore !) que l’aventure Sioniste se terminerait en quelques mois…!
    Mais comme ils étaient mécréants, ils n’avaient point lu les Prophètes d’Ysraël (aujourd’hui encore).
    Il ne peut alors y avoir qu’une fin messianique…
    Faudra s’y faire.

  12. « il est encourageant de voir et d’entendre un religieux islamique se dresser pour exprimer un discours de véritable paix. »

    Ah ! Ah ! Ah ! Excellent !

    Il est désormais notoire à l’international que ces gens là s’expriment quasiment en permanence avec une langue fourchue, aussi dire que certains, dignes de confiance, se dressent n’est pas la meilleure image à employer, sauf pour quelqu’un qui voudrait suggérer le contraire…

    Jamais entendu parler des cobras cracheurs ? tu devrais prendre du recul, surtout s’il se dresse, ton nouvel ami..

    Toi y’en a compris ta bévue ducon ?

    Bon passons au fond des choses :
    Bravo pour ceci : » « Insistant sur le fait que le conflit israélo-palestinien est politique et non pas religieux, Abdallah Tamimi a dit à son public juif…. »

    Il n’y a que les niais, les gauchistes, les peureux et les dhimmis pour avaler cette couleuvre là..

    Exactement l’inverse est la vérité, et l’évidence, que, tu verras, peu remettent d’ailleurs en question ici…

    « « Il y a beaucoup de choses qu’ils doivent savoir sur l’islam et le Coran. Ce dialogue devrait être la base pour toute future solution. »

    Çà commence bien, et fermement : mais… il parle aux siens j’espère, sur ce ton, pas aux israéliens ?

    « « Nous avons des besoins et nous exigeons qu’il y soit répondu par tous les moyens disponibles. » Il croit que les Israéliens, comme les Palestiniens, devraient s’investir dans le dialogue, notamment entre les dirigeants religieux des deux côtés, pour parler des intérêts qu’ils partagent. » »

    On croirait entendre les blackos d’ici aux guichets de la CAF…

    Eux aussi, d’emblée de jeu, partagent » les intérêts » .. du travail fourni par ceux du pays qu’ils squattent …

    Et enfin, tant attendu, tel NO SATISFACTION en fin de concert… !!!!:

    « « Ils utilisent l’islam comme passerelle pour arriver à leurs fins mais en réalité ils ne représentent pas l’islam, » !!!

    Et là, à chaque fois, ces pauvres vrais représentants, victimes des faux représentants…
    …ces authentiques VIP’s de l’islam des Lumières, sur lesquels les faux représentants, les VRP’s, font peser une ombre de doute, çà comme l’ombre, gigantic, presque une éclipse…

    … on se dit, tain, qu’on devrait tous les faire cracher au bassinet, précisément, préalablement…

    …. par principe de précaution…

  13. hadha yahoudiyun waraa2i dit :

    Sont en train d’nous rouler dans la farine, les Al Tamimi…

  14. Victor dit :

    La dernière attaque terroriste Palestiniene aujourd’hui à khiriat arba
    Une falestinienne qui a eu une relation séxuelle avec un homme avant mariage à voulu expier cette faute en allant écraser avec une voiture bélier 3 jeunes israéliens.les blessant légèrement, elle a été abattue ainsi que son amant passager de la voiture par tsahal
    Mon dieu ,qu’ils sont kons , comme dirait yehoudi !!!

  15. Ruthy dit :

    Le tamim Tamimi doit comprendre, que ça fait longtemps que nous ne sommes plus tmimim

  16. Yéhoudi dit :

    Gilles

    Salud hemanito

    “que préconisait bourguiba en son temps « faites la paix avec Israël et cet état disparaîtra à moyen terme (notre ami Yeoudi spécialiste de la Tunisie nous le confirmera)”

    xxxxxx

    exact, c’est consigné dans le bouquin que lui a consacré Samuel Merlin et paru sous le titre de

    “Guerre et Paix au Proche Orient”
    un pavé que j’ ai acheté dans les années 70 …trés indigeste..

  17. Calimero dit :

    Je suis très heureux de la position de Nina qui est la seule qui tient la route dans la guerre à mort qu’Israël livre à l’ennemi pour la possession de la terre ancestrale, toute la terre d’Israël.
    Le bon sens et la Tora nous enseigne qu’il est interdit de négocier avec l’ennemi qui veut piquer la terre d’Israël, uniquement pour priver le peuple d’Israël de sa terre. Dans la section hebdomadaire de la Tora de la semaine passée, Ki titsé, la Tora rappelle comme Commandement positif de combattre Amalek (c’est à dire AM LEK, celui qui frappe le peuple, c’est à dire qui frappe le peuple d’Israël). La Tora nous dit aussi qu’aucun arrangement ne sera possible avec ceux qui revendiquent la terre d’Israël pour eux. Là où certains font la confusion, probablement volontairement, car je suppose qu’ils savent lire la Tora, entre le comportement qu’Israël doit avoir face à un ennemi éloiné des frontières d’Israël et qui ne revendique pas le territoire d’Israël, avec l’ennemi qui revendique le territoire d’Israël. Dans le premier cas, Israël doit lui proposer la paix, mais s’il refuse il doit le considérer comme un ennemi et le combattre à mort. Dans le deuxième cas, Israël n’a pas le droit de conclure une paix avec lui et doit le combattre à mort.
    La Tora condamne très sévèrement 3 infractions graves d’Israël, le meurtre, l’inceste et la débauche; mais surtout l’idolâtrie, qui a elle seule les 10 Paroles consacrent les 3 premiers à l’idolâtrie. Et l’idolatrie ne concerne pas seulement la fabrication ou l’obédience à une idole quelconque, mais égalemnt quand on sort un élément de la Tora et on le met sur un piédestal, dans notre cas, la soi disant paix des dupes avec Amalek (avec les terroristes, tueurs du peuple d’Israël pour lui prendre la terre)l.
    Concrètement Israël a le droit d’après la Tora et le bon sens de conclure des traités de paix avec tout ennemi qui se trouve hors des frontières éternelles d’Israël, mais n’a pas le droit de conclure aucune paix avec l’ennnemi qui se trouve à l’intérieur du territoire d’Israël et qui revendique le territoire d’Israël pour lui. C’est ce que Nina dit avec ses paroles à elle.

  18. Calimero dit :

    Je félicite aussi Abdallah Tamimi pour sa position courageuse, mais d’après l’article il ne représente pas son clan et encore moins le chef des ennemis d’Israël, Mahmoud Abbas. Je respecte Abdallah Tamimi, parce qu’il risque la mort par les siens.

  19. gerco dit :

    la taqiah est inscrite dans le coran

  20. tehila dit :

    il se trouve que des historiens pensent qu’une des plus importantes hamouloth (clan) de Yata ( a cote de Hevron) est d’origine juive .on les appelle les Maaslama. les devenus musulmans
    Eux memes se disent originaires d;une tribu juive
    ceci explique cela !

  21. Yéhoudi dit :

    Tehila

    si tu as des liens je suis intéressé, car je pense que c’est probablement vrai

    une autre variété de Marranes

  22. tehila dit :

    shalom yehoudi
    j’ai lu un article ds Kountrass septembre 2016 :”les juifs de kfar yata”.ds le Negev et ds le Sinai il y aurait aussi des tribus qui integrent ds leur vie quotidienne des elements de notre religion.
    comme pour les maranes

  23. shafandi dit :

    sales juifs petits fils des singes et des porcs vous rêvez un rêve plus grand que vous un jour vous prenez vos valises et vous partirez d’ou vous êtes venus cette terre restera arabe malgré vous, vous n’êtes que la honte de l’humanité, viendra le jour ou l’Amérique sera détruite et à ce moment rien ne peut vous protéger contre la punition que vous méritez
    اليهود الانجاس حفدة القردة والخنازير عار الانسانية فلسطين ليست لكم وكما حئتم سوف ترحلون امريكا التي تمكن لكم وتحميكم سوف ياتي عليها يوم وتصبح في خبر كان وحينها سوف تدفعون الاثمن غاليا ولن يتبقى احد منكم على قيد الحياة لان هذا مصيركم المختوم وقدركم شئتم ام ابيتم

  24. Victor dit :

    ah , celui la , c’est un bon ( a rien ) faut nous le garder mon cher Wally
    et dire que moi , en tant qu’ancien de JSS , j’aurais été modéré , voir banni du site si j’avais dit sales narabes , fils de putes a ce schat fandy de mes deux glaouis !!! :lol:

    • Gally dit :

      Le racisme n’est pas tolérable ni toléré mais de temps à autre, il faut bien rappeler à quels rebuts de l’humanité nous avons en face ;)

  25. Victor dit :

    Qu’est ce que je disais !!! :lol: :lol: :lol:

  26. Et gally, pour soukot j’arrive….tu peux mettre le casque,le protège burne et le dentier en silicone
    numerote les abatis car sinon pour refaire le puzzle après ça va chier des bulles
    easy jet / paris-lodd
    une poignée de main bien viril de mon 1,85 m, 83 kgs tu vas sentir passer la chaleur humaine
    penchak silat bienfaisant pour les nerfs
    https://youtu.be/urTzrunrO_A

    • Gally dit :

      Mais oui, c’est bien, ça ne sera jamais que la troisième ou quatrième fois que tu me le promets et que je me languis de réviser mon double sinawali sur un sac à merde…

      Crocodile édenté va (grande gueule petites pattes)

  27. Yéhoudi dit :

    الانجاس

    hahahaha!

    un authentique Manejouss est seul capable de pondre ça :lol:

    encore un puant qui n’ est même pas foutu de connaitre sa grammaire

    un singe : Qard

    DES singes : Qouroud

    et pas “qrouda ” comme tu l’ écris!

    encore un ******* maghrébin qui a appris a écrire chez l’ imam du coin a Genevilliers : Lamentables Bigots , purulences de l’ humanité!!

    ya kelb mousslème, le Jass de Shaytane il a dégouliné entre les cuisses de ta mère quand il l’ a baisée

    et…..tu es né !!

    °°° Jass c’est le sperme de Satan

  28. Lolypop dit :

    En parlant de singe et de porc, il parlait de leur Mahomet le pedophile.Continuez à vous trucider entre Muzz ,vous nous rendez un immense service.

  29. Lolypop dit :

    Laissez cet étron muzz déblater ses menaces à deux balles.Tu as la haine mon petit porc ,Israel sera toujours vainqueur .

  30. Chantal dit :

    Les khanfoussott de temps en temps risquent une antenne en dehors de leurs égouts et se prennent une grosse godasse dans la tronche…

  31. Mes chers amis, à quelques heures de Kippour, les fils commencent à sentir mauvais.
    C’est recherché, bien entendu.
    Gal.ly, de grâce, on sait bien que derrière la porte, il y a l’Immonde, et qu’il ne cesse de triturer la serrure pour nous massacrer…
    Mais une mezouza veille. C’est pas la peine de lui ouvrir la porte de temps à autres, sinon nous distraire d’un rendez-vous capital.
    En fait c’est le rôle de qui d’eviter sur le site les propos odieux, et deguelasses ?
    Là où nous devrions briller, où la haine ne devrait être motivée Que par la jalousie de nos valeurs hautement Juives, voilà que nous descendons dans leur bagarres de rues, et nous roulons dans leur fange…
    Les bouches qui doivent chanter des louanges ce mardi soir,(triste anniversaire où de lâches et viles armées arabes ont tenté, en plein Kippour, d’ouvrir les portes de l’enfer sur Ysrael) ne peuvent pas se charger de leur fétide hal’haine.
    ‘hatimah tovah* à tous.
    *validation positive….

  32. Victor dit :

    Wally , juste par curiosité , est-ce que Shafandi et anamouchim punderan sont une mème personne ???

  33. Ruthy dit :

    La même graine, ça c’est sûre
    Chavouah tov Victor!

  34. Victor dit :

    chui pas sur , ma chère Ruthy !

    l ‘ un parle de terre arabe , de porcs et de singes , tandis que l’autre parle de SOUKHOT et de chaleur humaine ???
    Mais c’est sur qu’il s’agit de deux cafards trolliens … :lol:

  35. Victor dit :

    Deux modérations , ce matin ! Wally , il serait temps de mettre un peu d’ordre mon ami ! Shavoua tov ! :cool:

  36. madeleine dit :

    Que vient faire Mohamerde sur un site Juif ? Dis moi, tu as évolué un peu ou tu t’essuies toujours le Q avec un caillou ?

  37. Et bien ce n’est pas parce qu’un groupuscule rarissime nous parle de paix que nous oublions les 1 500 000 palestiniens qui nous assassinent et qui font la fête des l’age de 4 ans lorsqu’un Juif se fait ignoblement tuer, ni Abbas qui récompense ses tueurs……Nous voudrions qu’a chaque fois qu’un attentat est organisé (même rate ou intercepte avant exécution) par les palestiniens nous balancions 50 obus SURPRISES aux heures de pointe dans la ville palestinienne la plus proche de l’attentat…… si au passage nous tuons de rarissimes innocents palestiniens qui ne nous veulent aucun mal on s’en fiche : la seule chose qu’on veut c’est que les Juifs innocents cessent de crever assassinés !!!!

  38. Zelfa HANNOUF YOUSEFI dit :

    QUE LE MONDE MUSULMAN FACE LA PAIX EN SON SEIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Israël: grâce présidentielle pour un homme qui a assassiné son violeur

Read More →