Loading...
You are here:  Home  >  Divers  >  Current Article

Il est temps d’accepter les Marranes (Bnei anoussim) comme des juifs !

By   /  19 janvier 2017  /  135 Comments

    Print       Email

Les marranes , posent un problème au Grand Rabbinat d’Israël et au Consistoire. Les rabbins ne veulent pas assumer leur responsabilités pour trouver une solution sur un retour au judaïsme .

Les marranes ont toujours appartenu au peuple juif et selon la halakha de Mordekhai Elihaou ancien grand Rabbin Séfarade , les Bnei anoussim ne devaient pas faire de conversion . Il s’agissait d’une cérémonie de retour dont le certificat de retour existe en hébreu et en anglais.
marrane

Nous ne cèderons pas, c’est une mitsvah d’aider les zerah Israel de la branche/semence d’Israël à réintégrer le peuple juif.

Entre l’Espagne, le Portugal, l’Italie et l’Amérique Latine environ 100 millions de personnes descendantes de marranes (et leurs descendants) ont été assimilés à la population locale créant un mélange de pratiques juives et catholiques .

Vous n’imaginez même pas de l’impacte démographique et politique pour notre peuple.

Nous pourrions être plus nombreux démographiquement et mieux lutter en Europe, Amérique Latine contre l’antisémitisme et la haine Israël.

En Espagne il y a 20% de la population d’origine juive, 30 % au Portugal, sans parler de l’Italie du Sud (entre Naples et la Sicile).

Salomon Buzaglo, à Netanya, tient a un institut spécialisé sur les marranes. Voilà ce qu’il écrit:

L’institut répond au phénomène du réveil des Marranes que l’on identifie partout dans le monde occidental depuis quelques décennies à la recherche de leurs racines ancestrales. Nous répondons à ce phénomène par la recherche historique,  généalogique et contemporaine. C’est en octobre dernier que l’institut a porté ce phénomène à l’ordre du jour public en créant une commission parlementaire à la Knesset sur le retour des descendants des Marranes au sein du peuple juif.

Cinq siècles après que les souverains catholiques de la péninsule Ibérique  aient décidé d’effacer tout vestige de vie juive, un nombre grandissant de descendants de ses victimes commencent à sortir de l’ombre et à revendiquer l’héritage dont ils avaient été dépossédés.

Un nombre croissant d’ “Anoussim”, venant d’Espagne et Portugal, du Brésil et d’Amérique du Sud, commence à sortir de l’ombre. Il est temps que nous les encouragions à revenir chez eux.

Nous pensons que c’est une chance pour Israël de retrouver ces frères égarés chez qui la mémoire juive est restée fidèle.

Notre fonds documentaire se compose de biographies, enquêtes sociologiques, recherches historiques, études de cas, archives de l’inquisition, recueils de coutumes et pratiques, recherches contemporaines de communautés Marranes. Il ouvre les yeux sur un monde nouveau, un monde qui renait des cendres ainsi que le montre le Logo de notre institution. Notre rêve a été depuis la création de l’institut de construire le Centre-Musée international du Marranisme dans le périmètre du collège universitaire.  Ce rêve devient réalité depuis que la municipalité de Netanya est partenaire dans ce projet.

Il est temps que le Grand Rabbinat reconnaisse les Bnei anoussim , et l’état d’Israël fasse de même pour nous .

Par Melanie Fernandez -Salomon Buzaglo – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

135 Comments

  1. Fdez mel dit :

    Bravo pour cet article il est temps que le Grand rabbinat fasse son travail . 500 de pratique et transmission des pratiques juives .

  2. Propos hallucinants…
    Où placerait-on le curseur ?
    L’expulsion des Juifs d’Espagne ?
    La Marranoute proprement dite ?
    Mais avant ? Tous ceux qui ont marranisé en terre d’izlam, ou sous 5Louis, Charlemagne,les capetiens et avant jusqu’aux premiers Chrétiens…
    Et en Babylonie ? Ou même en Égypte ?
    Faut pas pousser. Le Patron a dit “jusqu’à La 3ème, voire la 4ème génération…).
    Y’a pas de 5ème.
    Hashem n’a jamais prôné la quantité. Au contraire, “vous êtes le moindre de tous les peuples”.
    Et notre travail n’est pas de judaiser le monde.
    Réparer, réparer, et réparer.
    Qu’on se le dise.

  3. Joseph Cohen dit :

    Avant que le rabbina reconnaisse les maranne il faudroit qu’ils se reconnaissent eux même.

    S’il font la brith mila et qu’ils suivent les 613 mitsvot il sont juifs c’est tout

    • Ingrid Israël-Anderhuber dit :

      Vous dites : “S’il font la brith mila et qu’ils suivent les 613 mitsvot il sont juifs c’est tout”. Or…
      Or, qui peut suivre les 613 mitsvot sans le temple ? En effet, n’oublions pas que la Loi divine transmise à Moïse et contenue dans la Torah reposait sur le sacerdoce lévitique lié au Temple de Jérusalem. Or, le Temple a été détruit. Donc, sans le Temple, qui peut suivre les 613 mitsvot selon la loi mosaïque ? Personne ! En conséquence, d’après les conditions de la judéité que vous définissez personnellement, finalement personne n’est Juif, c’est tout ! Trouvez l’erreur…

      • Joseph dit :

        Merci pour ce divré thoracique mais quand on parle de 613 mitsvot il est évident que c est en terme mais e générique.
        Ça veux simplement dire s ils se comportent comme des juifs. On ne peut pas manger taref et demander à être intégré à la communauté.

        • Gally dit :

          “On ne peut pas manger taref et demander à être intégré à la communauté”
          Bah il doit pas y avoir grand monde dans la communauté, enfin du moins dans celle que tu envisages…

          • Joseph dit :

            Tu en connais beaucoup toi des personnes qui demande à être juifs et qui ne mange pas l’adhérence. Ha oui excusé moi chez les libero. Bien on va nous faire un article pour intégrer les liberos

          • Gally dit :

            Désolé d’être cinglant, mais des juifs participant à la vie communautaire, allant à la synagogue de façon relativement régulière (et je ne parle pas de la syna libérale) et mangeant non casher (depuis manger les aliments autorisés mais acheté dans le circuit “normal” jusque mangeant des crevettes ou de la cochonaille), j’en connais BEAUCOUP plus que des juifs respectant strictement la casherout, et ce aussi bien en France (dans la communauté à laquelle j’étais attaché, ma famille était l’une des rares à faire la navette jusqu’à Paris pour acheter sa viande, aucun commerce casher n’existait plus (hormis un rayon de Monoprix) dans la ville, et pourtant la communauté était relativement nombreuse sans être l’une des plus grandes de France, et la Syna (orthodoxe) était pleine à chaque grande fête) qu’en Israël.

            Mais en même temps, tu le sais très bien, alors arrête de prendre les gens pour des cons s’il te plait.

          • Joseph Cohen dit :

            Tu sais ici c’est un forum ou tout le exprime ses idée.

            C’est pas un ring ou on se défoule. Que tu ne sois pas d’accord avec moi j’en convient. Mais de la à te mettre dans cet état la!!!

            T’as le droit de de pas être religieux et manger tout ce qu’il te plais et ce n’est pas pas moi qui te jugera puisque ce n’est pas moi qui ai mis ces lois en place.

            Mais tu ne m’empêchera pas de penser que si on veut rentrer dans une communauté il faut respecter les règle. Un fois qu’on y est comme toi on peut tricher c’est sur.

          • Gally dit :

            Mon pauvre ami, si tu t’imagines que je me met “dans tous mes états”, tu t’accordes un peu beaucoup d’importance…
            Et évite de te la jouer grand modéré à la “ce n’est pas moi qui te jugera”, puisque c’est justement ce que je te reproche, tes sous entendus grossiers sur qui serait juif et qui ne le serait pas, ce genre de comportement qui à l’heur de m’agacer plus que prodigieusement chez certains religieux (grace à D. minoritaires)

            Ah, au juste : “Un fois qu’on y est comme toi on peut tricher c’est sur.” : si tu savais combien de génération de rabbins il y a dans ma généalogie, mon pauvre ami, tu aurais le rouge qui monterait au front, si du moins tu as encore suffisamment les pieds sur terre pour ressentir de la honte. Mais quelque chose me dit que tu es tellement imbu de ta petite personne et de ta présumée supériorité envers la grande majorité des juifs qui n’en sont pas à ton gout que c’est probablement beaucoup trop te demander.
            Au juste aussi : je mange casher, comme indiqué dans mon commentaire précédent, mais vu que cela n’allait pas dans le sens de la vacherie que tu avais l’intention de sortir, tu as évidemment fait semblant de ne pas le lire, n’est ce pas ? Pitoyable… Tu ferais bien de te replonger un peu dans tes livres, monsieur le saint auto-proclamé, histoire de réaliser à quel point ton comportement est une honte et enfreint un certain nombres de commandements.

            Et tiens, cadeau pour la route : https://www.youtube.com/watch?v=RYJuz8fjXbY. Médite un peu la philosophie. Si tu as du mal avec l’hébreu, les paroles sont là :http://jewslyrics.blogspot.co.il/2016/02/ari-goldwag-am-echad-one-nation-music.html
            Essaye aussi de te rappeler que si Yerushalaim est tombée, c’est en grande partie parce que tes glorieux prédécesseurs avaient mis le feu aux réserves qui auraient du lui permettre de tenir des années face aux Romains et passaient leur temps à se faire la guerre pour savoir qui était le plus pur…

        • Yéhoudi dit :

          “Merci pour ce divré thoracique

          c’est une ordonnance de l’ ami Trump le Doc ??
          il n’ a pas précisé face et profil ?? à dire vrai, ça me surprend de sa part…

          • Marcoroz dit :

            Si la question est de manger kasher ou taref, c’est plutôt abdominal que thoracique, il me semble.

  4. Yéhoudi dit :

    “Entre l’Espagne, le Portugal, l’Italie et l’Amérique Latine environ 100 millions de personnes descendantes de marranes (et leurs descendants) ont été assimilés à la population locale créant un mélange de pratiques juives et catholiques .

    Hum….Hum…..

    quand aux Marranes ou se reconnaissant conne tels, je n’ en connais pas beaucoup

    je connais a Cannes un plagiste sur la Croisette portant un nom portuguais typique des marranes
    je me doutais de leur origines juives
    et en prim un de ses enfants m’ avait dit, en toute innocence “tu sais , hier au cours d’ une discussion familiale j’ ai appris qu il y a trés longtemps on était Juifs”

    hé bienmalgré mes “avances” je n’ ai jamais eu le moindre “accusé de réception”
    curieusement, lui et elle de son nom de jeune fille (les propriétaires) portent un patronyme bien marrane

    un de ces patronymes dont la liste est éditée chez l’ excellent site juif marocain “Darna”
    je vais vous filer cette liste

    alors…franchement des bné anoussim comme ça, ils peuvent rester la ou ils sont

    celà dit ils ont pris une distance totale avec le christianisme, juste une sympathie un peu plus accentuée envers moi qu avec les autres clients..ne m’ étant jamais caché de ma judéité

    a ma connaissance le grand spreécialiste de cette poignante affaire des Marranes c’est Nathan Wachtel qui a beaucoup publié a leur propos et, en Français !!

  5. Yéhoudi dit :

    ce konnard de robby était a l’ affût…

    voila la liste des noms de marranes portuguais dont je vous parlaie sur le post en att de modé

    xxxxxxxxxxx

    Les noms des Juifs du Portugal au temps de l’Inquisition – Archives
    Posté par: darlett (IP enregistré)
    Date: 16 septembre 2007 a 04:18

    LES NOMS DE FAMILLE DES ARCHIVES DE RECHERCHE DU PORTUGAL « TORRE FONT TOMBE »
    Du livre édité par Flavio Mendes Carvalho.

    Réimprimé ici par la courtoisie de Clara Castelar

    Si votre nom de famille est énuméré ici je peux fournir des données quant a ce qui leur est arrive. Ils furent :

    Brûlés vifs, garrotés et brulés, esclavage d’office, emprisonnement perpétuel, tortures. Beaucoup de membres de la même famille subirent ce sort.

    (Exemple : Le nom de Cardoza comporte environ 200 membres de cette famille, jugés et condamnés)

    Source :
    [web.archive.org]

    A

    Abreu Abrunhosa Affonseca Affonso Aguiar Ayres Alam Alberto Albuquerque Alfaro Almeida Alonso Alvade Alvarado Alvarenga Alvares /Alvarez Alvelos Alveres Alves Alvim Alvorada Alvres Amado Amaral Andrada Andrade Anta Antonio Antunes Araujo Arrabaca Arroyo Arroja Aspalhao Assumcao Athayde Avila Avis Azeda Azeitado Azeredo Azevedo

    B

    Bacelar Balao Balboa Balieyro Baltiero Bandes Baptista Barata Barbalha Barboza /Barbosa Bareda Barrajas Barreira Baretta Baretto Barros Bastos Bautista Beirao Belinque Belmonte Bello Bentes Bernal Bernardes Bezzera Bicudo Bispo Bivar Boccoro Boned Bonsucesso Borges Borralho Botelho Braganca Brandao Bravo Brites Brito Brum Bueno Bulhao

    C

    Cabaco Cabral Cabreira Caceres Caetano Calassa Caldas Caldeira Caldeyrao Callado Camacho Camara Camejo Caminha Campo Campos Candeas Capote Carceres Cardozo/Cardoso Carlos Carneiro Carranca Carnide Carreira Carrilho Carrollo Carvalho Casado Casqueiro Casseres Castenheda Castanho Castelo Castelo branco Castelhano Castilho Castro Cazado Cazales Ceya Cespedes Chacla Chacon Chaves Chito Cid Cobilhos Coche Coelho Collaco Contreiras Cordeiro Corgenaga Coronel Correa Cortez Corujo Costa Coutinho Couto Covilha Crasto Cruz Cunha

    D

    Damas Daniel Datto Delgado Devet Diamante Dias Diniz Dionisio Dique Doria Dorta Dourado Drago Duarte Duraes

    E

    Eliate Escobar Espadilha Espinhosa Espinoza Esteves Evora

    F

    Faisca Falcao Faria Farinha Faro Farto Fatexa Febos Feijao Feijo Fernandes Ferrao Ferraz Ferreira Ferro Fialho Fidalgo Figueira Figueiredo Figueiro Figueiroa Flores Fogaca Fonseca Fontes Forro Fraga Fragozo Franca Frances Francisco Franco Freire Freitas Froes/Frois Furtado

    G

    Gabriel Gago Galante Galego Galeno Gallo Galvao Gama Gamboa Gancoso Ganso Garcia Gasto Gavilao Gil Godinho Godins Goes Gomes Goncalves Gouvea Gracia Gradis Gramacho Guadalupe Guedes Gueybara Gueiros Guerra Guerreiro Gusmao Guterres

    H

    Henrigues Homem

    I

    Idanha Iscol Isidro

    J

    Jordao Jorge Jubim Juliao

    L

    Lafaia Lago Laguna Lamy Lara Lassa Leal Leao Ledesma Leitao Leite Lemos Lima Liz Lobo Ledesma Lopes Loucao Loureiro Lourenco Louzada Lucena Luiz Luna Luzarte

    M

    Macedo Machado Machuca Madeira Madureira Magalhaes Maia Maioral Maj Maldonado Malheiro Manem Manganes Manhanas Manoel Manzona Marcal Marques Martins Mascarenhas Mattos Matoso Medalha Medeiros Medina Melao Mello Mendanha Mendes Mendonca Menezes Mesquita Mezas Milao Miles Miranda Moeda Mogadouro Mogo Molina Monforte Monguinho Moniz Monsanto Montearroyo
    Monteiro Montes Montezinhos Moraes Morales Morao Morato Moreas Moreira Moreno Motta Moura Mouzinho Munhoz

    N

    Nabo Nagera Navarro Negrao Neves Nicolao Nobre Nogueira Noronha Novaes Nunes

    O

    Oliva Olivares Oliveira Orobio

    P

    Pacham-Pachao-Paixao Pacheco Paes Paiva Palancho Palhano Pantoja Pardo Paredes Parra Pascoa Passos Paz Pedrozo Pegado Peinado Penalvo Penha Penso Penteado Peralta Perdigao Pereira Peres Pessoa Pestana Picanco Pilar Pimentel Pina Pineda Pinhao Pinheiro Pinto Pires Pisco Pissarro Piteyra Pizarro Pombeiro Ponte Porto Pouzado Prado Preto Proenca

    Q

    Quadros Quaresma Queiroz Quental

    R

    Rabelo Rabocha Raphael Ramalho Ramires Ramos Rangel Raposo Rasquete Rebello Rego Reis Rezende Ribeiro Rios Robles Rocha Rodriguez Roldao Romao Romeiro Rosario Rosa Rosas Rozado Ruivo Ruiz

    S

    Sa Salvador Samora Sampaio Samuda Sanches Sandoval Santarem Santiago Santos Saraiva Sarilho Saro Sarzedas Seixas Sena Semedo Sequeira Seralvo Serpa Serqueira Serra Serrano Serrao Serveira Silva Silveira Simao Simoes Soares Siqueira Sodenha Sodre Soeyro Sueyro Soeiro Sola Solis Sondo Soutto Souza

    T

    Tagarro Tareu Tavares Taveira Teixeira Telles Thomas Toloza Torres Torrones Tota Tourinho Tovar Trigillos Trigueiros Tridade

    V

    Uchoa Valladolid Vale Valle Valenca Valente Vareda Vargas Vasconcellos Vasques Vaz Veiga Veyga

    Velasco Velez Vellez Velho Veloso Vergueiro Viana Vicente Viegas Vieyra Viera Vigo Vilhalva Vilhegas Vilhena Villa Villalao Villa-Lobos Villanova Villar Villa Real Villella Vilela Vizeu

    X

    Xavier Ximinez Zuriaga

    xxxxxxx

    je suis sur que vous en connaissez plus d’ un dans votre entourage 😆

  6. Yéhoudi dit :

    Magalhaes

    en français c’est Magellan, le navigateur…

  7. Yéhoudi dit :

    et pour faire le compte, voilà la liste des patronymes juifs d’ origine espagnole

    que je vous propose de mettre dans vos favoris avec celle des marranes portuguais

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Descendant de Juifs expulsés en 1492 ? Découvrez si vous pouvez devenir espagnol
    L’Espagne vient de publier une liste de 5200 noms de famille éligibles à la nationalité espagnole, en compensation de l’expulsion de 300.000 juifs en 1492.

    Open barPublié le 22 Mars 2014
    RSS

    Je m’abonne
    à partir de 4,90€
    Ajouter au classeurLecture zen

    Les juifs du monde entier qui peuvent prouver leur origine séfarade et “un lien spécial avec l’Espagne” pourront prochainement soumettre au royaume une demande de naturalisation. Le gouvernement a en effet décidé d’accorder la citoyenneté espagnole à ceux qui réunissent les critères exigés, sans qu’il leur soit demandé de renoncer à leur nationalité actuelle et sans qu’il leur soit nécessaire de résider en Espagne.

    Cette mesure symbolique a pour but d’expier le décret de l’Alhambra, signé en 1492 par le roi Ferdinand II d’Aragon et la reine Isabelle de Castille.

    Il ordonnait aux juifs de se convertir à la religion catholique ou de quitter le pays. Les candidats au départ devaient laisser sur place pratiquement tous leurs biens, au profit de l’Inquisition et du pouvoir royal.

    La procédure devrait être lancée à partir de mai. 3,5 millions de personnes seraient concernées à travers le monde. Le gouvernement espagnol a publié hier la liste des noms de famille éligibles :

    A.Abad, Abadía, Abarca, Abastos, Abaunza, Abbot, Abdallá, Abdalah, Abdallah, Abdelnour,Abdo, Abea, Abel, Abela, Abelado, Abella,Abellán, Abendaño, Abou, Abraham, Abrahams, Abrahán, Abrego, Abreu, Abrigo, Abril, Abufelo, Abugadba, Aburto, Acabal, Acebal, Acedo, Acevedo, Acosta, Acuña, Adames, Adamis, Adanaque, Adanis, Adis, Aedo, Agababa, Agámez, Agayón, Agrazal, Agreda, Aguayo, Agudelo, Agüero, Aguiar, Aguilar, Aguilera, Aguiluz, Aguilve, Aguinaga, Aguirre, Agurto,Agustín, Ahuja, Ahumada, Aiello, Aiza, Aizprúa, Aizpurúa, Alache, Alama, Alan, Alani, Alanis, Alanís, Alaniz, Alarcón, Alas, Alavez, Alayón, Alba, Albarello, Albarracín, Albelo, Albenda, Alburola, Alcaíno, Alcanzar, Alcázar, Alcazar, Alcibar, Alcócer, Alcóser, Alcóver, Alcózer, Aldana, Aldaña, Aldapa, Aldecoba, Alderrama, Alegría, Alejos, Alemán, Alexander, Alexandre, Alfaro, Alfonso, Algaba, Alguera, Aliaga, Alicama, Alier, Alizaga, Allan, Allon, Alluín, Almanza, Almanzar, Almanzo, Almaraz, Almazan, Almeida, Almendares, Almendárez, Almendáriz, Almengor, Almonte, Aloisio, Aloma, Alomar, Alonso, Alonzo, Alpírez, Alpízar, Altamirano, Altenor, Alterno, Altino, Altonor, Alva, Alvarado, Alvarenga, Alvares, Álvarez, Alvaro, Alvear, Alverde, Alvergue, Alvir, Alzate, Amado, Amador, Amalla, Amaris, Amaya, Amor, Amora, Amores, Amoros, Ampie, Ampié, Ampiée, Ampiee, Anaya, Anchetta, Anchez, Anchía, Anchieta, Andia, Andino, Andrade, André, Andrés, Andujar, Andújar, Andujo, Angele, Angelini, Anglada, Angulo, Anice, Anjos, Ansorena, Antelo, Antero, Antezana, Antich, Antillón, Antón, Antúnez, Anzora, Aparicio, Apolinar, Apollonio, Aponte, Aquiles, Aquino, Aragón,Aragones, Aragonés, Araica, Arana, Arancibia, Aranda, Arando, Arango, Aranjo, Araque, Arata, Araujo, Araus, Arauz, Araya, Arbaiza, Arballo, Arbelo, Arbizu, Arbizú, Arboleda, Arburola, Arca, Arcarate, Arce, Arceyudh, Arceyut, Arceyuth, Arcia, Arcía, Arciniegas, Ardila, Ardín, Ardón, Ardonnix, Areas, Arellano, Arena, Arenas, Arévalo, Argudo, Arguedas, Argüelles, Argüello, Argueta, Arguijo, Arias, Ariasdes, Arica, Arie, Ariño, Arispe, Arista, Ariza, Arjona, Armada, Armas, Armenta, Armento, Armeras, Armesto, Armijo, Arnáez, Arnau, Arnesto, Anuelo, Arnuero, Arone, Arosemena, Arquín, Arrazola, Arrea, Arredondo, Arreola, Arriaga, Arriagada, Arrieta, Arriola, Arrocha, Arroliga, Arrollo, Arrone, Arrones, Arronés, Arronez, Arronis, Arroniz, Arroyave, Arroyo, Arrubla, Artavia, Arteaga, Artecona, Artiaga, Artiga, Artiles, Artiñano, Artola, Artolozaga, Aruj, Aruizu, Arze, Arzola, Ascante, Ascencio, Asch, Asencio, Asero, Así, Asís, Aspirita, Astacio, Astete, Astorga, Astorquiza, Astúa, Asturias, Asunción, Asusema, Atehortúa, Atein, Atencio, Atensio, Atiensa, Atienza, Augusto, Ávalos, Avelar, Avellán, Avendaño, Ávila, Avilés, Avilez, Ayala, Ayales, Ayara, Ayarza, Aybar, Aycinena, Ayerdis, Aymerich, Azar, Azaria, Asofeifa, Azqueta, Azua, Azúa, Azuar, Azucena, Azul, Azuola, Azurdia.

    B. Babb, Babar, Baca, Bacca, Bacigalupo, Badilla, Bado, Báez, Baeza, Baidal, Bairnales, Baizan, Bajarano, Balarezo, Baldares, Balday,Baldelomar, Balderas, Balderrama, Balderramos,Baldí, Baldi, Baldioceda, Baldivia, Baldizón,Balladares, Ballar, Ballard, Ballester, Ballestero,Ballesteros, Ballón, Balma, Balmaceda, Balmacera,Balon, Balser, Baltodano, Banegas, Banet, Banilla, Baños, Bañuelos,
    Baquedano, Baquero, Baradín, Baraen, Barahoma, Barahona, Barajas,Baraquiso, Barat, Barba, Barbagallo, Barbagebra, Bárbara, Barbena, Barben,Barberena, Barbosa, Barboza, Barcelas, Barcelata, Barcenas, Barcia, Bardayan,Barguil, Barillas, Barletta, Baro, Barón, Barquedano, Barquero, Barquette, Barra, Barracosa, Barrante, Barrantes, Barraza, Barreda, Barrenechea, Barrera,Barrero, Barreto, Barrias, Barrientos, Barriga, Barrio, Barrionuevo, Barrios,Barroso, Barrot, Barrott, Barrundia, Barsallo, Bart, Bartal, Barteles, Bartels,Barth, Barvas, Baruch, Basadre, Basán, Basilio, Basti, Bastida, Bastos, Bastti,Batalla, Batán, Batista, Batres, Bautista, Bauzid, Baviera, Bayo, Bazán, Bazo,Beatriz, Becancur, Becerra, Becerril, Bedolla, Bedoya, Beeche, Beeché,Beingolea, Beita, Bejarano, Bejos, Bel, Belette, Belgrave, Bellanero, Bellido,Bello, Belloso, Belmonte, Beltrán, Beltre, Benach, Benambourg, Benambugr,Benambur, Benavente, Benavides, Benavídez, Benda, Bendaña, Bendig,Bendij, Benedictis, Beneditt, Benevides, Bengoechea, Benites, Benítez, Benito,Benzón, Berasaluce, Berciano, Berdasco, Berdugo, Berenzón, Bermejo,Bermeo, Bermudes, Bermúdez, Bernadas, Bernal, Bernardo, Bernat, Berrios,Berríos, Berrocal, Berrón, Bertel, Bertrán, Betancort, Bentancourt,Betancourth, Betancur, Betancurt, Beter, Beteta, Bethancourt, Betrano, Better,Biamonte, Binda, Blanco, Blandino, Blando, Blandón, Blau, Blum, Bobadilla,Bodán, Bogán, Bogantes, Bogarín, Bohorguez, Bohorquez, Bojorge, Bolaños,Bolívar, Bonice, Boniche, Bonichi, Bonilla, Borbas, Borbón, Borda, Bordallo,Borge, Borges, Borja, Borjas, Borjes, Borloz, Borras, Borrasé, Borredo,Borrero, Bosque, Botero, Boza, Bran, Bravia, Bravo, Brenes, Breve, Briceño,Brilla, Briones, Brito, Brizeño,Brizuela, Buencamino, Buendía, Bueno, Bueso,Buezo, Buga, Bugarín, Bugat, Bugria, Burgos, Burguera, Burgues, Burillo,Busano, Bustamante, Bustillo, Bustillos, Busto, Bustos, Buzano, Buzeta, Buzo.

    C. Caamano, Caamaño, Cabada, Cabadianes, Cabal, Cabalceta, Caballero, Cabana, Cabaña, Cabeza, Cabezas, Cabistán, Cabral, Cabrera, Cabrerizo, Cáceres, Cadenas, Cadet, Cageao,Caicedo, Cairol, Cajas, Cajiao, Cajina, Cala, Calatayud, Calazán, Calcáneo, Caldas, Caldera, Calderón, Calero, Caliva, Calix, Calle, Calleja, Callejas, Callejo, Calles, Calvo, Calzada, Camacho, Camaño, Camarena, Camareno, Camarillo,Cambronero, Camona, Campabadal, Campabadall, Campodónico, Campos, Canales, Canalias, Canas, Candamo, Candelaria, Candelario, Canejo, Canessa, Canet, Canetta, Canizales, Canizález, Canizares, Canno, Cano, Canossa, Cantarero, Cantero, Cantillano, Canto, Cantón, Cañas, Cañizales, Cañizález, Capón, Carabaguias, Carabaguiaz, Caranza, Caravaca, Carazo, Carbalda, Carballo,Carbonell, Carbonero, Carcache, Carcachi, Cárcamo, Carcedo, Carcía, Cárdenas, Cárdenes, Cardona, Cardos, Cardoso, Cardoza, Cardoze, Cares, Carias, Caridad, Carit, Carlos, Carmiol, Carmona, Carnero, Caro, Carpio, Carranza, Carrasco, Carrasquilla, Carreño, Carrera, Carreras, Carrillo, Carrión, Carrizo, Carro, Cartagena, Cartago, Cartín, Carvajal, Carvalho, Carvallo, Casa, Casaca, Casafont, Casal, Casanova, Casañas, Cásares, Casas, Casasnovas, Casasola, Cascante, Casco, Casorla, Cassasola, Cásseres, Castaneda, Castañeda, Castañedas, Castaño, Castañón, Castaños, Castelán, Castellano, Castellanos, Castellón, Casteñeda, Castiblanco, Castilla, Castillo, Castro, Catania, Cateres, Catón, Cavalceta, Cavaller, Cavallo, Cavanillas, Cavazos, Cavero, Cazanga, Ceba, Ceballos, Ceciliano, Cedeño, Cejudo, Celada, Celedón, Celís, Centella, Centeno, Cepeda, Cerceño, Cerda, Cerdas, Cerna, Cernas, Cerón, Cerpas, Cerros, Cervantes, Cervilla, Céspedes, Cevallos, Cevedo, Cevilla, Chabrol, Chacón, Chamarro, Chamorro, Chanquín, Chanta, C 84 Chanto, Chavarría, Chavera, Chaverri, Chaves, Chávez, Chavira, Cheves, Chévez, Chica, Chicaiza, Chicas, Chilquillo, Chinchilla, Chinchillo, Chirino, Chirinos, Chocano, Choza, Cid, Cifuentes, Cintrón, Cisar, Cisne, Cisnero, Cisneros, Cisternas, Claro, Cleves, Cobaleda, Coe, Coello, Coen, Cohen, Coles, Colina, Colindres, Collado, Collina, Colom, Coloma, Colombo, Colomer, Concepción, Concha, Conde, Condega, Condes, Conedo, Conejo, Congosto, Conte, Contreras, Corales, Corao, Cordeiro, Cordero, Cordido, Córdoba, Cordón, Cordonero, Córdova, Cordoze, Corea, Corella, Cornavaca, Cornejo, Corona, Coronado, Coronas, Coronel, Corrales, Correa, Corredera, Corro, Corta, Cortaberría, Cortés, Cortez, Cortinez, Cortissoz, Corvera, Cosio, Cosiol, Cosme, Cossio, Costa, Cotera, Coto, Crespo, Crispín, Crispino, Cruces, Cruz, Cuadra, Cuadrado, Cuan, Cuaresma, Cuarezma, Cuarta, Cubas, Cubenas, Cubero, Cubías, Cubias, Cubilla, Cubillo, Cubillos, Cubria, Cuebas, Cuellar, Cuéllar, Cuello, Cuenca, Cuendis, Cuernavaca, Cuervo, Cuesta, Cueva, Cuevas, Cuevillas, Cunill, Cunillera, Curbelo, Curco, Curdelo.

    D. Da Costa, Da Silva, Dacosta, D’Acosta,Dalorso, Dalorzo, Dalsaso, Damaceno, Damito,Daniel, Daniels, Dapuerto, Dapueto,Darce, Darche,Darcia, Darío, Dasadre, Dasilva, Dávalos, David,Dávila, Davis, D’Avola, De Abate, De Aguilar, De Alba, De Alvarado, De Benedictis, De Briones, De Camino, De Castro, De Céspedes, De Espeleta, De Ezpeleta, De Falco, De Faria, De Franco, De Jesús, De Jorge, De Juana, De La Cruz, De La Cuesta,De La Espriella, De La Fuente, De La Garza, De La Guardia, De La Herran, De La Hormaza, De La Jara, De La Mata, De La Nuez, De La O, De La Osa, De La Ossa, De La Paz, De La Peña, De La Rocha, De La Rosa, De La Selva, De La Teja, De La Torre, De La Trava, De La Vega, De Largaespada, De Las Casas, De Las Cuevas, De Las Heras, De Lemos, De León, De Lev, De Lima, De López, De Luz, De Miguel, De Miranda, De Moya, De Odio, De Óleo, De Ona, De Oña, De Paco, De Paredes, De Pass, De Paz, De Pazos, De Pedro, De Pinedo, De Prado, De Rayo, De Sárraga, De Sá, De Trinidad, De Ureña, De Vega, De Yglesias, Del Barco, Del Barrio, Del Bello, Del Busto, Del Carmen, Del Castillo, Del Cid, Del Pilar, Del Pimo, Del Río, Del Risco, Del Socorro,Del Solar, Del Valle, Delatolla, Delgadillo, Delgado, Deliyore, Dellale, Dellanoce, Delso, Delvo, Dengo, Denis, Dennis, Detrinidad, Devanda, Devandas, Devoto, Dias, Díaz, Díez, Díjeres, Díjerez, Dimas, Dinares, Dinarte, Discua, Doblado, Dobles, Dodero, Dalmus, Dalmuz, Domingo, Domínguez, Donado, Donaire, Donato, Doña, Doñas, Donzón, Dorado, Dormos, Dormuz,Doryan, Duar, Duares, Duarte, Duartes, Duenas, Dueñas, Duque, Duque Estrada, Durall, Durán, Durante, Duval, Duvall, Duverrán.

    E.Echandi, Echavarría, Echeverri, Echeverría, Eduarte, Egea, Elías, Eligia, Elizalde, Elizonda, Elizondo, Elmaleh, Emanuel, Enrique, Enriques, Enríquez, Eras, Erazo, Escabar, Escalante, Escamilla, Escarré, Escobar, Escobedo, Escocia, Escorriola, Escosia, Escoto, Escovar, Escribano, Escude, Escudero, España, Esparragó, Espelerta, Espeleta, Espinach, Espinal, Espinales, Espinar, Espino, Espinosa, Espinoza, Espitia, Esquivel, Esteban, Esteves, Estévez, Estrada, Estrella.

    F.Faba, Fabara, Fabián, Fábrega, Fabregat,Fabres, Facio, Faerrón, Faeth, Faiges, Fait, Faith,Fajardo, Falco, Falcón, Falla, Fallas, Farach, Farah,Fargas, Farias, Farías, Faries, Fariña, Fariñas,Farrach, Farrer, Farrera, Farrier, Fatjo, Fatjó, Faundez, Faune, Fava, Fazio, Fermández, Fermán,Fernandes, Fernández, Fernando, Ferrada, Ferrán, Ferrando, Ferraro,Ferreira,Ferreiro, Ferrer, Ferrero, Ferris, Ferro, Ferros,Fiallos, Fictoria, Fidalgo,Fierro, Figueiredo, Figuer,Figueras, Figueres, Figueroa, Filomena, Fletes,Fletis, Flores, Fonseca, Font, Forero, Formoso, Fornaguera, Fraga,Fraguela,Francés, Frances, Francesa, Francia, Francis,Franco, Fray, Frayle, Freer,Freira, Fresno, Freyre, Frías,Frutos, Fuentes, Fumero, Funes, Funez, Fúnez,Fuscaldo, Fusco.

    G. Gabriel, Gadea, Gaete, Gago, Gainza, Gaitán,Galacia, Galagarza, Galán, Galarza, Galaviz, Galba,Galcerán, Galeano, Galeas, Galeno, Galera,Galiana, Galiano, Galindo, Galino, Galiñanes, Gallardo, Gallegas, Gallegos, Gallo, Galo, Galtés,Galván, Gálvez, Galvis, Gamarra, Gamazo, Gambo,Gamboa, Gámez, Garay, Garayar, Garbanzo, Garcés, García, Gardela,Gargollo, Garino, Garita, Garmendia, Garner, Garnier, Garreta, Garrido, Garro,Garrón, Garza, Garzel, Garzón, Garzona, Gaspar, Gateno,Gateño, Gavarrete,Gavilán, Gaviria, Gavosto, Gayoso,Gaytán, Gazel, Gazo, Geoyenaga, Gil,Gillén, Gilles, Giral, Giraldo, Giraldt, Giralt, Giro, Girón, Gladis, Goches,Góchez, Godines, Godínez, Godoy, Goic, Goicoechea, Goicuria, Goldenberg,Golfín, Gomar, Gómez, Gomis, Gondres,Góndrez, Góngora, Gonzaga,Gonzales, González, Gonzalo, Goñi, Gordon, Górgona, Goyenaga, Gracía,Gracias,Gradis, Grajal, Grajales, Grajeda, Grana,Granada, Granados, Granda,Grandoso, Granera, Granizo, Granja, Graña, Gras, Grau, Greco, Greñas,Gridalva, Grigoyen, Grijalba, Grijalda, Grijalva, Grillo, Guadamuz, Guadrón,Guajardo, Guardado, Guardano, Guardia, Guardián, Guardiola, Guarín,Guasch, Gudino, Gudiño, Güel, Güell, Güendel, Güendell, Guerra, Guerrero,Guevara, Guido, Guie, Guier, Guifarro, Guilá, Guillarte, Guillén, Guillermet,Guillermo, Guilles, Güillies, Guillies, Guillis,Guilloch, Guiménez, Guindos,Guitiérrez, Guitta, Guix,Gulubay, Gunera, Guntanis, Gurdián, Gurrero,Gurrola, Gustavino, Gutiérrez, Guzmán.

    H.Haba, Habibe, Haenz, Harrah, Hénchoz,Henríquez, Henrriquez, Herdocia, Heredia,Herencia, Heríquez, Hermann, Hermosilla, Hernández, Hernando, Hernánez, Herra, Herradora,Herrán, Herrera, Herrero, Hevia, Hidalgo, Hierro,Hincapié, Hinostroza, Horna, Hornedo, Huerta,Huertas, Huete, Huezo, Hurtado, Hurtecho.

    I. Ibáñez, Ibarra, Ibarras, Icaza, Iglesias, Ilama,Incapié, Incer, Incera, Inceras, Inces, Infante,Iracheta, Iraheta, Irastorza, Irias, Iribar, Irigaray,Irola, Isaac, Isaacs, Israel, Ivañez, Izaba, Izaguirre,Izandra, Iznardo, Izquierdo, Izrael, Izurieta

    J.Jácamo, Jacobo, Jácome, Jácomo, Jaen,Jáenz, Jara, Jaramillo, Jarquín, Jarrín, Jerano, Jerez,Jiménez, Jimera, Jinesta, Jirón, Joseph, Jovel,Juárez, Junco, Juncos, Jurado.

    K. Kaminsky, Klein, Kuadra.

    L.La Barca, Labra, Lacarez, Lacayo, Lafuente,Lago, Lagos, Laguardia, Laguna, Lain, Laine,Lainez, Laitano, Lamas, Lamela, Lamicq,Lamugue, Lamuza, Lancho, Lanco, Landazuri,Lández, Lanuza, Lanza, Lanzas, Lapeira, Laporte,Laprade, Lara, Lares, Largaespada, Largo, Larios,Larrabure, Larrad, Larragan,Larragán, Larraguivel, Lasa, Lasantas, Láscares,Láscarez, Láscaris, Lasso, Lastra, Lastreto, Latiff,Latino, Latorraca, Laurito,Laverde, Lázaro, Lázarus, Lázcares, Lazo, Lazzo, L’Calleja, Leal, Leandra,Leandro, Ledezma, Ledo, Leitón, Leiva, Lejarza, Lemmes,Lemos, Lemus,Lemuz, Leñero, León, Lépiz, Levi, Leytón, Leyva,Lezama, Lezana, Lezcano,Lhamas, Lieberman, Lima, Linares, Linarte,Lindo, Lines, Líos, Lira, Lizama,Lizana, Lizano, Lizarme, Llabona, Llach, Llado, Llamazares, Llamosas, Llano,Lanos, Llanten, Llaurado, Llerena, Llibre, Llinas, Llobet, Llobeth,Llorca, Llorella, Llorens, Llorente, Llosent, Lloser, Llovera, Llubere,Loáciga,Loáiciga, Loáisiga, Loaissa, Loaiza, Lobo,Loeb, Loew, Loinaz, Lombardo,Londoño, Lope,Lopes, Lopera, López, Lopezlage, Loprete, Lora, Loredo, Lorente,Lorenz, Lorenzana, Lorenzen, Lorenzo, Loría, Lorío, Lorio, Lorz, Losada,Losilla,Louk, Louzao, Loynaz, Loza, Lozano, Luarca, Lucas, Lucena,Lucero,Lucke, Lugo, Luis, Luján, Luna, Lunaza, Luque, Luquez.

    M.Macaya, Macedo, Maceo, Machado, Machín, Machuca, Macia, Macias, Macías, Macís, Macre, Macrea, Madariaga, Maderos, Madinagoitia, Madrano, Madrid, Madriga, Madrigal, Madril, Madriz, Maduro, Magalhaes, Magallón, Magaña, Magdalena, Maguiña, Mahomar, Maikut, Maingot, Mairena, Maisonave, Maita, Majano, Majarres, Malaga, Maldonado, Malé, Malespín, Malestín, Maltés, Maltez, Malvarez, Manavella, Mancheno, Mancia, Mancía, Mandas, Mangaña, Mangas, Mangel, Manjarres, Mans, Mansalvo, Mansilla, Manso, Mantanero, Mantica, Mantilla, Manuel, Manzanal, Manzanares, Manzano, Manzur, Marabiaga, Maradiaga, Marbes, Marbis, Marcenaro, March, Marchena, Marcia, Marcías, Marcillo, Marcos, Mardones, Marenco, Margules, María, Marichal, Marín, Marinero, Marino, Mariñas, Mariño, Marot, Maroto, Marqués, Marquez, Marreco, Marrero, Marroquín, Marsell, Marte, Martell, Martén, Martens, Martí, Martin, Martínez, Martins, Marvez, Mas, Masía, Masís, Maso, Mason, Massuh, Mastache, Mata, Matamoros, Matarrita, Mate, Mateo, Matera, Mateus, Matías, Matos, Mattus, Mattuz, Matul, Matus, Matute, Maurel, Maurer, Mauricio, Mauro, Maynard, Maynaro, Maynart, Mayo, Mayor, Mayorga, Mayorquín, Mayre, Mayrena, Maza, Mazariegos, Mazas, Mazín, Mazón, Mazuque, Mazure, Medal, Mederano, Mederas, Medeiros, Medina, Medinilla, Medoza, Medrano, Meira, Mejía, Mejías, Melara, Meléndez, Melgar, Melgarrejo, Mellado, Melo, Membreño, Mena, Menayo, Menchaca, Mendea, Méndez, Mendiantuba, Mendieta, Mendiola, Mendives, Mendivil, Mendoza, Mendreño, Menéndez, Meneses, Menjibar, Menjivar, Menocal, Meono, Meoño, Merayo, Meraz, Merazo, Merazzo, Mercado, Mercelina, Mercer, Mergarejo, Mérida, Merino, Merizalde, Merlo, Mesa, Mesales, Mesalles, Meseguer, Mesén, Messeguer, M 95 Mestayer, Meszaros, Meza, Michelena, Michelino, Micillo, Miguez, Mijangos, Mijares, Milanés, Milano, Millet, Mina, Minas, Minero,Miño, Miqueo, Miraba, Miralles, Mirambell, Miramontes, Miranda, Miro, Mirquez, Mitja, Mitjavila, Mizrachi, Mojarro, Mojica, Molestina, Molian, Molín, Molina, Molinero, Molleda, Mollinedo, Mollo, Moncada, Mondol, Mondragón, Moneda, Moneiro, Monestel, Monga, Mongalo, Móngalo, Monge, Mongillo, Monguillo, Monjarres, Monjarrez, Monjica, Monserrat, Montagné, Montalbán, Montalbert, Montalto, Montalván, Montalvo, Montana, Montanaro, Montandón, Montano, Montealegre, Montealto, Montecino, Montecinos, Monteil, Montejo, Montenaro, Montenegro, Montero, Monterosa, Monteroza, Monterrey, Monterrosa, Monterroso, Montes, Monterinos, Monteverde, Montiel, Montier, Montoya, Monturiol, Mora, Moraes, Moraga, Morales, Morán, Morazán, Moreira, Morejón, Morena, Moreno, Morera, Moriano, Morice, Morillo, Morín, Moris, Morise, Moro, Morote, Moroto, Morraz, Morúa, Morún, Morux, Morvillo, Moscarella, Moscoa, Moscoso, Mosquera, Motta, Moxi, Moya, Mozquera, Mugica, Muiña, Muir, Mulato, Munera, Mungía, Munguía, Munive, Munizaga, Muñante, Muñiz, Muñoz, Murcia, Murgado, Murgas, Murias, Murillo, Murilo, Muro, Mussap, Mussapp, Mussio, Mustelier, Muxo.

    N.Naim, Naira, Nájar,Nájares, Najarro, Nájera, Nájeres, Naranjo, Narvaes, Narváez, Nasralah, Nasso, Navaro, Navarrete, Navarrette, Navarro, Navas, Nayap, Nazario, Nema, Nemar, Neyra, Nieto, Nino, Niño, Noble, Noboa, Noel, Nogebro, Noguera, Nomberto, Nora, Noriega, Norza, Nova, Novales, Novo, Novoa, Nuevo, Nuez, Nunga, Núñez.

    O.Obaldía, Obanbo, Obando, Obares, Obellón, Obon, Obrego, Obregón, Ocampo, Ocampos, Ocaña, Ocaño, Ocario, Ochoa, Ocón, Oconitrillo, Ode, Odio, Odir, Odóñez, Odor, Oduber, Oguilve, Ojeda, Okarlo, Okendo, Olarte, Olaso, Olaverri, Olazaba, Olguín, Oliva, Olivar, Olivares, Olivárez, Olivas, Oliver, Olivera, Oliverio, Olivier, Oliviera, Olivo, Oller, Olmeda, Olmedo, Olmo, Olmos, Omacell, Omodeo, Ondoy, Onetto, Oñate, Oñoro, Oporta, Oporto, Oquendo, Ora, Orama, Oramas, Orantes, Ordeñana, Ordoñes, Ordóñez, Orduz, Oreamuno, Oreas, Oreiro, Orella, Orellana, Orfila, Orias, Orios, Orjas, Orjuela, Orlich, Ormasis, Ormeño, Orna, Ornes, Orochena, Orocu, Orosco, Orozco, Ortega, Ortegón, Ortiz, Ortuño, Orve, Osante, Oseda, Osegueda, Osejo, Osequeda, Oses, Osorio, Osorno, Ospina, Ospino, Ossa, Otalvaro, Otárola, Otero, Oto, Otoya, Ovares, Ovarez, Oviedo, Ozerio, Ozores, Ozuno.

    P.Pabón, Pacheco, Paco, Padilla, Páez, Paguaga, País, Países, Paiz, Pajuelo, Palacino, Palacio, Palacios, Palaco, Paladino, Palazuelos, Palencia, Palma, Palomar, Palomino, Palomo, Pamares, Pampillo, Pana, Pandolfo, Paniagua, Pantigoso, Pantoja, Paña, Papez, Parada, Parado, Parajeles, Parajón, Páramo, Pardo, Paredes, Pareja, Pares, París, Parra, Parrales, Parreaguirre, Parriles, Parrilla, Pasamontes, Pasapera, Pasos, Passapera, Pastor, Pastora, Pastrán, Pastrana, Pastrano, Patiño, Patricio, Paut, Pauth, Pavez, Pavón, Paz, Pazmiño, Pazos, Pedraza, Pedreira, Pedreiro, Pedroza, Peinador, Peinano, Peláez, Pellas, Pellecer, Pena, Penabad, Penado, Pendones, Penón, Penso, Peña, Peñaloza, Peñaranda, Peñas, Peñate, Penzo, Peñón, Peraldo, Perales, Peralta, Peraza, Perdomo, Perea, Perearnau, Pereira, Pereiras, Perera, Pereyra, Pérez, Perezache, Pergo, Pericón, Perla, Perlaza, Pessoa, Peynado, Peytrequín, Pezo, Picado, Picasso, Picavea, Pichardo, Pico, Picón, Piedra, Piedrafita, Pila, Pilarte, Pimente, Pina, Pinada, Pinagel, Pinagen, Pinar, Pincai, Pincay, Pinchinat, Pineda, Pinel, Pinell, Piney, Pinillos, Pinkay, Pino, Pintado, Pinto, Pinzas, Piña, Piñar, Piñate, Piñeiro, Piñeres, Pinzón, Pío, Pion, Piovano, Piovet, Pitalva, Piza, Pizarro, Pla, Plá, Placeres, Pláceres, Plácido, Placidón, Plaja, Platero, Poblador, Poblete, Pocasangre, Pochet, Podoy, Pokoy, Pol, Polamo, Polo, Polonio, Poma, Pomar, Pomareda, Pomares, Ponares, Ponce, Pontigo, Pool, Porat, Porquet, Porras, Porta, Portela, Porter,Portero, Portilla, Portillo, Portobanco, Portocarrera, Portugués, Portuguez, Posada, Posla, Poveda, Povedano, Pozo, Pozos, Pozuelo, Prada, Pradella, Pradilla, Prado, Prat, Pratt, Pravia, Prendas, Prendis, Pretiz, Prettel, Prieto, Prietto, Primante, Prior, Prioto, Privatt, Procupez, Puente, Puentes, Puertas, Puga, Puig, Pujo, Pujol, Pulido, Pulis, Pull, Pulles, Pupo, Purcallas.

    Q.Quedo, Queralt, Queredo, Querra, Quesada, Quevedo, Quezada, Quiel, Quijada, Quijano, Quinaz, Quinde, Quino, Quintana, Quintanilla, Quinter, Quintero, Quinto, Quiñones, Quiñónez, Quirce, Quiroga, Quirós, Quiroz.

    R.Raa, Raabe, Raba, Rabetta, Raga, Raigada, Raigosa, Ramírez, Ramón, Ramos, Randel, Randuro, Rangel, Raphael, Rauda, Raudes, Raudez, Raventos, Raventós, Raygada, Rayo, Rayos, Real, Reales, Reazco, Recinos, Recio, Redondo, Regaño, Regidor, Regueira, Regueyra, Reich, Reina, Renderos, Rendón, Reñazco, Repeto, Repetto, Requene, Requeno, Requeño, Rescia, Resenterra, Restrepo, Retana, Reuben, Revelo, Revilla, Revollar, Revollo, Rey, Reyes, Reyna, Riba, Ribas, Ribera, Ribero, Ricardo, Ricaurte, Riera, Rileva, Rincón, Río, Ríos, Riotte, Rivalta, Rivardo, Rivas, Rivel, Rivera, Rivero, Riverón, Riveros, Rizo, Roa, Roba, Robelo, Roble, Robles, Robleto, Roboz, Roca, Rocabado, Rocca, Roch, Rocha, Roda, Rodas, Rodesma, Rodesno, Rodezno, Rodó, Rodo, Rodrigo, Rodríguez, Roe, Roig, Rois, Rojas, Rojo, Roldán, Romagosa, Román, Romano, Romero, Roque, Rosa, Rosabal, Rosales, Rosas, Rouillón, Rovillón, Rovira, Roviralta, Roy, Royo, Roys, Rozados, Rozo, Ruano, Rubí, Rubia, Rubín, Rubino, Rubio, Rucavado, Rudín, Rueda, Rugama, Rugeles, Ruh, Ruilova, Ruin, Ruiz, Romoroso, Russo.

    S.Saavedra, Saba, Sabah, Saballo, Saballos, Sabat, Sabate, Sabba, Sabín, Sabogal, Saborío, Saboz, Sacasa, Sacida, Sada, Sadaña, Sáenz, Saer, Saerron, Sáez, Safiano, Sage, Sagel, Sagot, Sagreda, Saguero, Sala, Salablanca, Salamanca, Salas, Salazar, Salbavarro, Salcedo, Salcino, Saldaña, Saldivar, Salgada, Salgado, Salguera, Salguero, Saliba, Salinas, Salmerón, Salmón, Salom, Salomón, Salumé, Salume, Salustro, Salvado, Salvatierra, Salvo, Samaniego, Sambrana, Samper, Samudio, Samuel, San Gil, San José, San Juan, San Martín, San Román, San Silvestre, Sanabria, Sanahuja, Saname, Sanamucia, Sanarrusia, Sánchez, Sancho, Sandí, Sandigo, Sandino, Sandoval, Sandria, Sandy, Sanga, Sangil, Sanjines, Sanjuan, Sansebastián, Sansilvestre, Sanson, Sansores, Santa Ana, Santa Cruz, Santa María, Santacruz, Santamaría, Santana, Santander, Santiago, Santibanes, Santiesteban, Santillán, Santín, Santisteban, Santoanastacio, Santos, Sanvicente, Sanz, Saraiva, Saravanja, Saravia, Sardinas, Sardiñas, Sariego, Sarmiento, Sárraga, Sarratea, Sarraulte, Sarria, Sas, Sasso, Satjo, Sauceda, Saucedo, Sauza, Savala, Savallos, Savedra, Savinón, Saxón, Sayaguez, Scriba, Seas, Seballos, Secades, Secaida, Seco, Sedano, Sedo, Segares, Segovia, Segreda, Segura, Sehezar, Selaya, Selles, Selva, Selvas, Semerawno, Semeraro, Sepúlveda, Sequeira, Sermeño, Serra, Serracín, Serrano, Serrato, Serraulte, Serru, Serrut, Servellón, Sevilla, Sevillano, Sibaja, Sierra, Sieza, Sigüenza, Siguenza, Siles, Siliezar, Silva, Silvera, Silvia, Simana, Simón, Sinchico, Sio, Sion, Siri, Sirias, Siverio, , Siz, Sobalvarro, Sobrado, Sojo, Sol, Solana, Solano, Solar, Solares, Solarte, Soldevilla, Solé, Solemne, Soler, Solera, Soley, Solís, Soliz, Solno, Solo, Solórzano, Soltero, Somarriba, Somarribas, Somoza, Soria, Sorio, Soro, Sorto, Sosa, Sossa, Sosto, Sotela,Sotelo, Sotillo, Soto, Sotomayor, Sotres, Souto, Soutullo, Sovalbarro, Soza, Suárez, Suazao, Suazo, Subia, Subiros, Subirós, Subisos, Succar, Sueiras, Suñer, Suñol, Surroca, Suyapa, Suzarte.

    T.Tabah, Tabares, Tablada, Tabor, Tabora, Taborda, Taco, Tagarita, Tagarró, Tal, Talavera, Taleno, Tamara, Tamargo, Tamayo, Tames, Tanchez, Tanco, Tapia, Tapias, Taracena, Tardencilla, Tarjan, Tarrillo, Tasara, Tate, Tato, Tavares, Tedesco, Teherán, Teijeiro, Teixido, Tejada, Tejeda, Tejos, Tellería, Telles, Téllez, Tello, Tellos, Tencio, Tenorio, Terán, Tercero, Terrade, Terrientes, Terrin, Terrín, Thames, Theran, Thiel, Thiele, Thuel, Tíjeres, Tijerino, Tinoco, Toala, Tobal, Tobar, Tobe, Tobella, Tobín, Tobón, Toledo, Toletino, Tomas, Tomás, Tomeu, Toribio, Torijano, Tormo, Toro, Torralba, Torre, Torrealba, Torregresa, Torregroza, Torrente, Torrentes, Torres, Tórrez, Tortós, Tortosa, Toruño, Tosso, Touma, Toval, Tovar, Trala, Traña, Traures, Travierzo, Travieso, Trediño, Treguear, Trejos, Treminio, Treviño, Triana, Trigo, Triguel, Triguero, Trigueros, Trilite, Trimarco, Trimiño, Triquell, Tristán, Triunfo, Troche, Trocanis, Troncoso, Troya, Troyo, Troz, Trueba, Truffat, Trujillo, Trullas, Trullás, Truque, Tula, Turcio, Turcios.

    U.Ubach, Ubao, Ubeda, Ubico, Ubilla, Ubisco, Ubizco, Ucanan, Ucañan, Ugalde, Ugarte, Ujueta, Ulacia, Ulate, Ulcigrai, Ulcigral, Ulecia, Uley, Ulibarri, Ulloa, Umaña, Umanzor, Ungar, Urain, Uralde, Urbano, Urbina, Urcuyo, Urdangarin, Urea, Urela, Ureña, Urgellés, Uriarte, Uribe, Uriel, Urieta, Uriza, Uroz, Urquiaga, Urra, Urraca, Urrea, Urroz, Urruela, Urrutia, Urtecho, Urunuela, Urzola, Usaga, Useda, Uva, Uveda, Uzaga, Uzcategui.

    V.Vadivia, Vado, Valdelomar, Valderama, Valderrama, Valderramo, Valderramos, Valdés, Valdescastillo, Valdez, Valdiva, Valdivia, Valdivieso, Valencia, Valenciano, Valentín, Valenzuela, Valera, Valerín, Valerio, Vales, Valiente, Valladares, Vallarino, Vallcaneras, Valldeperas, Valle, Vallecillo, Vallecillos, Vallejo, Vallejos, Valles, Vallez, Valls, Vals, Valverde, Vanegas, Vaquerano, Vardesia, Varela, Varga, Vargas, Vargo, Varsi, Varsot, Vartanian, Varth, Vasco, Vasconcelos, Vasílica, Vásquez, Vassell, Vaz, Veas, Vedoba, Vedova, Vedoya, Vega, Vegas, Vela, Velarde, Velasco, Velásquez, Velazco, Velázquez, Vélez, Veliz, Venegas, Ventura, Vera, Verardo, Verastagui, Verdesia, Verdesoto, Vergara, Verguizas, Vertiz, Verzola, Vesco, Viales, Viana, Viatela, Vicario, Vicente, Vico, Víctor, Victores, Victoria, Vidaechea, Vidal, Vidales, Vidalón, Vidaorreta, Vidaurre, Videche, Vieira, Vieto, Vigil, Vigot, Vila, Vilaboa, Vilallobos, Vilanova, Vilaplana, Villar, Villareal, Villarebia, Villareiva, Villarreal, Villarroel, Villas, Villaseñor, Villasuso,Villatoro, Villaverde, Villavicencio, Villeda, Villegas, Villejas, Villena, Viloria, Vindas, Vindel, Vinueza, Viñas, Víquez, Viscaino, Viso, Vivallo, Vivas, Vivero, Vives, Vívez, Vivies, Vivó, Vizcaíno, Vizcayno.

    W.Wainberg, Wolf.

    Y.Yaacobi, Yanarella, Yanayaco, Yanes, Yepez, Yglesias, Yllanes, Yurica, Yzaguirre.

    Z.Zabala, Zabaleta, Zabate, Zablah, Zacarías, Zacasa, Zalazar, Zaldivar, Zallas, Zambrana, Zambrano, Zamora, Zamorano, Zamudio, Zamuria, Zapata, Zaragoza, Zárate, Zarco, Zaror, Zarzosa, Zavala, Zavaleta, Zayas, Zayat, Zecca, Zedan, Zegarra, Zelada, Zelaya, Zeledón, Zepeda, Zetina, Zonta, Zoratte, Zuleta, Zumba, Zumbado, Zúñiga, Zunzunegui.

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    surprenant , non ??

    les arabisants n’ auront pas de mal a reconnaitre les patronymes d’ origine arabe

    • sebastien dit :

      c’est vrai, j’en connais bien plus d’un dans mon enTourage, je vais prendre un grand plaisir à les informer sur leur origine, et de voir leur réaction. Et pour le reste de la populace de ce pays, ce serait des nom s d’origines arabes? MDR

      • Sirius dit :

        Ce ne sont pas des “patronymes juifs” mais des noms de famille ibériques qui ont pu être adoptés par des juifs convertis sous l’inquisition, c’est pas la même chose. Rares sont les patronymes ibériques qui sont portés uniquement par des juifs comme par exemple Elmosnino (et ses variantes), Toledano, Lombrozo (et ses variantes), Bentolila, etc.

        Attention à ne pas voir des descendants de juifs partout. Les Lopez, Fernandez et autre Guttierez de votre entourage ne sont pas forcément d’ascendance juive. N’oubliez pas que les noms de cette liste ont surtout été adoptés par des catholiques lorsque Espagnols et Portugais ont dû se choisir un nom de famille fixe, souvent composé du nom du chef de famille (Fernando, Guttiere, Lope, Rodrigo..) + -ez ou -es.

        • Yéhoudi dit :

          dis donc, toi le critiqueur permanent de tout ce qu je ponds (une copie dze Disraéli?? ) tu ne ppurrais pas plutot ^proposer autre chose ??

          écrire un commentaire ou tu cesserais de dire c’est bien ou c’est pas bien ??

          je t’ai déjà repéré et tu as botté en touche comme “Disraéli”

          on n’ a pas vraiment besoin

          de mouches du coche comme toi…

          fais comme tout le monde içi

          trouve des idées, trouve un sujet qui pourraient intéresser au lieu de venir me casser les roubignolles pour la énième fois

          • Sirius dit :

            Euh, mon commentaire (qui n’est pas une critique, juste un rappel) s’adressait à Sebastien. Maintenant j’ai pas le souvenir d’avoir critiqué un de tes commentaires ; il y a erreur sur la personne.

            PS: soit moins agressif et suspicieux. ?

  8. ixiane dit :

    Eh bien en avant ! construisez en JUDEE SAMARIE et accueillez ces gens comme il se doit !!! AM ISRAEL !!

  9. Kristiane dit :

    Yehoudi : tous les Portugais que je connais (ils travaillent presque tous dans le bâtiment : première génération) sont dans la liste des patronymes !
    Ils pourraient remplacer les 6 000 Chinois recrutés pour la construction en Israël !

  10. Victor dit :

    Donc , Pablo Escobar est un juif qui a mal tourné ??? 😆

  11. Il faut arreter de faire des fixations sur les noms ou les génomes, jets d’hommes et autre ADN…
    Les noms sont la plupart des noms de metier, de lieu de naissance, et référencés pour distinguer les gens. Des non-juifs les portaient aussi.
    En revanche, les prenoms sont tres precieux, et ce sont eux qui tracent vraiment…
    Sans compter qu’il s’agit de patronymes, et pas “matronymes”, et deja on sait où la tradition situe la filiation. Les Cohen Ashkenazim ne s’appellent jamais Cohen… La “tradition” est probablement l’edifice qui est la plus grande Sauvegarde de l’héritage juif.
    Et cet héritage, s’il a été liquidé, ne peut PAS se retrouver. Il est comme ces clefs rouillées, fausses, qu’exibent les falestos pour leur soit-disant haciendas du siecle passé en terre ottomane… Poussières.

  12. allex dit :

    Le chiffre de 100 millions est probablement très en dessous de la réalité. Rien qu’au Nordeste du Brésil (Sertao etc…), territoire une fois et demi plus grand que la France, ce serait la majorité de la population blanche mais aussi chez des métis d’origine Africaine et Indienne. Sur de nombreuses vidéos faites au coeur de cette région on voit de nombreux Noirs parlant en Portugais et portant des kippas. En Amazonie c’est 16%. Au Mexique et au Nouveau-Mexique, personne n’a de chiffres exacts, mais le nombre devrait être aussi très élevé. Trois présidents Mexicains avaient des origines juives avérées, comme Castro (descendant de Juifs Galiciens), comme Dilma Roussef (grand-mère juive), Maduro (métis d’Indiens et de Juifs), Capriles (issu de Chrétiens hispaniques et de Juifs Polonais) et probablement beaucoup d’autres……..

  13. Fernandez Melanie dit :

    Mesdames et Messieurs la question est D aider les marranes qui souhaitent revenir au judaïsme via une formalité de retour avec un rapprentissage du judaïsme.

    Le marrane doit compté au minyan, alyah torah et pratique tous les mitzvot de la torah comme tout juifs car selon le Rav shlomo Duran disait que les marranes étaient sous la loi de Sinai.

    Les rabbins n ont pas le droit de dissoider un marrane de retourner au judaïsme selon le Yalkhou yosef du Rab Yosef Caro mais se sentir retourner à la maison.

    D après le Rab Mordehai Elyiahou shlita comme les 500 ans ont passé et qu il est difficile de faire une investigations sur la mère du marrane et qu il a un doute ou mi safek il est quand même connecter au peuple juif donc une cérémonie de retour.

    Le marranes à toujours été juifs et des rabbins pendant des siècles comme Aboav da Fonseca à toujours rechercher les marranes pour les aider à retourner au judaïsme.

    Je ne comprends pas comment certaines personnes ignorantes se permettent de nous insulté.

    Les coutumes des premiers séfarades en France Angleterre Jamaïque Curaçao New York Gilbraltar Livourne Palerme Florence Amsterdam Bordeaux étaient fondés par des marranes portugais et espagnol allez à Londres voir et Buffault à Paris.

    On se rapproche des juifs du Maroc espagnol Algérie Oran et des Turc.

    • trublion dit :

      Pour les Marranes dont vous parlez Mélanie, il suffit de se faire délivrer un certificat de judéité par son rabbin et il peut faire sa aliya. la question se pose pour l’immense majorité des marranes qui sont indifférents, qui ne pratiquent aucune mitsva, et qu’il ne veulent rien savoir d’Israël.

      • Yéhoudi dit :

        c’est bien vrai….

        on sait tous içi l’ exemple des “chuetas” mallorquins qui ont fini par se confirmer dans leur christianité et que l’ environnement a fini par accepter comme tels

        aprés 5 siècles de doute et de rejet 😆

        z’ ont eu de la constance les bougres !

        moins d’ une poignée d’ entre eux sur plusieurs milliers sont retournés a la foi juive de leurs ancêtres

  14. Yéhoudi dit :

    “Je ne comprends pas comment certaines personnes ignorantes se permettent de nous insulté.

    ??????

    Qui t a insultée ??

    perso j’ ai une profonde sympathie pour les portguais se reconnaissant comme ex Christao novo , donc Joudéo….

    mais un léger mépris pour ceux qui
    veulent absolument s’en démarquer

    le traumatisme dure encore on dirait, comme la trouille

    tous ne sont pas comme Bastos Barros…..ou les habitants de Belmonte tra os Montes ou ceux de Covilha dans la Beira beja

    j’ éprouve la même sorte de sympathie pour les Tziganes, gitans et autres “fils du Vent” ils eurent eux aussi leur Shoa, sous le nom des Samudaripen

    500.000 assassinés par les Nazis

    les Marranes les plus attachés a leur origine et qui y retournent en masse, sont ceux du Serto, évoqués par Allex…

  15. Yéhoudi dit :

    il est temps de reconnaitre les Tziganes de jérusalem est comme citoyens israéliens !!

    xxxxxxxx

    Les Tsiganes de Jérusalem : « Nous sommes plus proches des Juifs que des Arabes »
    agence immobilière Transalion

    « S’il vous plaît, nous plaidons pour que vous nous aidiez, nous voulons être reconnus en tant que citoyens d’Israël » en ces mots sincères, Mukhtar Abed el-Hakim Salim, chef de la communauté gitane à Jérusalem, a fait appel au maire de Jérusalem, Nir Barkat.

    GYPSY AMOUN SLEEM SITS NEAR DOME OF THE ROOK IN JERUSALEM.

    Pendant de longues années, personne ne s’intéressait à la communauté gitane à Jérusalem, mais Barkat a maintenant «adopté» la communauté, en la prenant sous son patronage, et a promis de faire de son mieux pour les aider à devenir des citoyens israéliens à part entière . « Nous sommes plus proches des Juifs que des Arabes » a dit Salim au quotidien israélien Maariv. « Nous aimons l’Etat d’Israël et à l’avenir, les membres de notre communauté peuvent même être considérés pour le service militaire ».

    Rejoignez-nous sur Facebook

    La communauté gitane dans Jérusalem et ses environs compte environ quelques 2.000 personnes. La plupart des familles tsiganes vivent dans les quartiers de la Vieille Ville de Jérusalem, près de la Porte du Lion. Selon Salim, la communauté gitane a perdu certains de ses traits culturels caractéristiques sous l’influence des habitants palestiniens vivant à proximité. « Il n’y a pratiquement plus de membres de la communauté qui parle encore le dialecte tsigane», explique Salim. «Presque tous, entre eux, parlent l’arabe, et c’est dommage ».

    L’histoire des Gitans est enveloppée de mystère. Il y aurait entre cinq à onze millions de Tsiganes dans le monde aujourd’hui. Selon des sources académiques, leur origine est principalement dans la région de l’Inde, et ils sont considérés comme le plus grand groupe de nomades dans le monde. Toutefois, dans les dernières décennies, la majorité d’entre eux se sont installés dans des sites résidentiels permanents, pour la plupart en Europe de l’Est et dans d’autres pays européens.

    Pour ce qui est connu, les Tsiganes vivant en Israël ont leurs racines en Irak. En 1967, après la réunification de Jérusalem par Israël, la communauté gitane est devenue une enclave apatride dans la capitale israélienne. Alors que les Tsiganes détiennent un passeport jordanien et sont considérés comme résidents permanents en Israël, ils ne bénéficient d’aucun des privilèges des deux côtés, ce qui rend leur vie insupportable. «Nos enfants vont à l’école avec les enfants arabes, et sont exposés en permanence à des commentaires racistes. Ils sont snobés par leurs camarades de classe, ils les regardent mal et évitent leur compagnie», raconte Salim.

    En fait, pendant de longues années, la communauté gitane à Jérusalem a été considérée comme la plus pauvre de la région et les Palestiniens les qualifient de «race inférieure». En raison de leur statut de citoyen non résolu, les Tsiganes ont à gagner leur vie en exerçant divers petits boulots, principalement les travaux de nettoyage, et beaucoup d’entre eux n’ont pas d’autre choix que d’aller mendier pour vivre.

    Rejoignez-nous sur Facebook

    A Jérusalem-Est, la société palestinienne, qui a la charge des Tsiganes, les traitent avec dédain, et avec racisme. « Une fois, ma fille a rencontré un garçon palestinien » raconte Salim, elle voulait se marier avec lui et j’ai accepté, mais ensuite, elle est venue me voir un jour et m’a dit qu’elle avait changé d’avis et avait décidé de rompre avec lui parce qu’il la tournait en dérision en l’appelant sans arrêt « la gitane »et autrement se moquant méchamment de ses origines ».

    C’est dans ce contexte que les services sociaux de la municipalité de Jérusalem sont entrés en scène, après avoir identifié les problèmes qui affligent les Tsiganes dans la ville. Assisté du guide touristique, Ofra Regev, qui a pris la communauté sous son aile et travaille pour le compte de ses membres par les services de la municipalité, divers projets éducatifs ont été initiés. Désormais, un certain nombre d’enfants de la communauté ont été inscrits dans les écoles de Jérusalem-Est et sont entrain de faire leurs premiers pas vers une intégration totale sous la supervision étroite de Regev.

    Plusieurs réunions communautaires ont eu lieu et par la suite, plusieurs des enfants de la communauté ont rejoint entre autre, les programmes d’éducation musicale parrainés par la municipalité.

    «Ma fille est le seul membre de la communauté qui a été admise au barreau d’avocat» dit fièrement Salim. « J’espère que la coopération avec le maire, que je tiens en haute estime, sera exploitée et que, finalement, nous allons devenir des citoyens à part entière dans l’Etat d’Israël, nous n’avons pas d’autre endroit pour vivre ».

    La municipalité de Jérusalem a d’autres plans pour l’intégration des Tsiganes dans la société israélienne. Ainsi, ont déjà commencé, des cours de langue hébraïque pour les enfants de la communauté.

    «La municipalité respecte et apprécie la communauté gitane et ses dirigeants et agit main dans la main avec eux pour le bénéfice de tous les membres de la communauté», a déclaré le maire Barkat. « Il s’agit d’une communauté ethnique unique qui contribue à la richesse de la vie culturelle et sociale de la ville, et je me réjouis de l’amélioration remarquable de la qualité de la vie de la communauté depuis les deux dernières années, réalisée grâce aux efforts intenses déployés par la municipalité de Jérusalem ».

    Auteur : Yossi Eli pour Maariv – traduction lemondejuif.info

  16. Fernandez Melanie dit :

    Bravo moi je suis pour aider tous les Zerah Israël des marranes, tribus perdue et autres appartenant aux peuple juif les branches D Israël même chez les Tziganes il y a des juifs.

    • Yéhoudi dit :

      c’est vrai 😆

      vu le nombre de Wildenstein, de Bauman, de Gerstein, de Baruk, et autres “stein” ou “itch”

      les shtetls étaient vite surpeuplés, alors au bout de 3 générations les hommes célibataires juifs les quittaient et avaient vite fait de s’ agréger a des groupements Tziganes / Gitans, c’est kif kif

      y prenaient femme et fondaient familles et s’ intégraient a leur nouveau peuple errant…Trés souvent musiciens de talent…violonistes ou guitaristes…

  17. Johan dit :

    Voir aussi les études sur les tribus perdues et aussi sur l’origine juive des X-ish !!!

    Brit Ish = Homme de l’Alliance
    Scott Ish = Homme de Scot, descendants de la Princesse SCotta héritière légitime du trône de Juda après la mort de tous ses frères.
    Ir Ish
    Well Ish (Welsh)

    Sans oublier que le Gaëllic ancien et l’hébreu sont extrêmement proche (un peu comme l’italien et le français).

    Les royautés d’Europe peuvent aussi être liées à des ascendances juives et comme les rois et les nobles avaient de nombreuses maîtresses ….

    • allex dit :

      Le roi Casimir de Pologne a bien eu une descendance avec sa maitresse juive.
      Et combien d’officiers Juifs très nombreux dans l’Empire Austro-Hongrois ont pris des Chrétiennes pour épouses ?

  18. Johan dit :

    Il y aura bien réunion des fils d’ISrael mais par c’est le Messie qui les réunira :

    Cette prophétie suivante ne s’adresse pas qu’aux juifs et à leur descendants, mais a tous les fils d’Israel dans la dispersion.

    Lire dans Ézéchiel 37 v15

    Et la parole de l’Eternel vint à moi, disant:
    16Et toi, fils d’homme, prends un bois, et ecris dessus: Pour Juda, et pour les fils d’Israel, ses compagnons. Et prends un autre bois, et ecris dessus: Pour Joseph, le bois d’Ephraim et de toute la maison d’Israel, ses compagnons. 17Et rapproche-les l’un de l’autre, pour qu’ils soient un seul bois, et ils ne seront qu’un dans ta main. 18Et quand les fils de ton peuple te parleront, disant: Ne nous declareras-tu pas ce que signifient pour toi ces choses? 19dis-leur: Ainsi dit le Seigneur, l’Eternel: Voici, je prendrai le bois de Joseph, qui est dans la main d’Ephraim, et les tribus d’Israel, ses compagnons; et je les mettrai sur celui-ci, savoir sur le bois de Juda, et je les ferai etre un seul bois, et ils seront un dans ma main. 20Et les bois sur lesquels tu auras ecrit seront dans ta main, sous leurs yeux. 21Et dis-leur: Ainsi dit le Seigneur, l’Eternel: Voici, je prendrai les fils d’Israel d’entre les nations ou ils sont alles, et je les rassemblerai de toutes parts, et je les ferai entrer dans leur terre; 22et je les ferai etre une seule nation dans le pays, sur les montagnes d’Israel: un seul roi sera leur roi à tous; et ils ne seront plus deux nations, et ils ne seront plus divises en deux royaumes. 23Et ils ne se rendront plus impurs par leurs idoles, et par leurs choses execrables, et par toutes leurs transgressions; et je les delivrerai de toutes leurs habitations ou ils ont peche, et je les purifierai; et ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu.

  19. Yéhoudi dit :

    trop long….j’ annule la commande!

    tiens cet aprés midi je me suis fait plaisir a suivre l’ investiture de Trump, ç’ était messianique son discours 😆

    en attendant je suis les faits et gestes de Abbas et ses complices

    l’ Ambassade des USA a jérusalem…il parait que ce sera l’ embrasement au proche orient…ou il n’ y a plus grand chose a bruler depuis 6 ans 😆

    j’ imagine l’ agacement des pays arabo musulmans du coin qui en ont plus que plein les klaouis des Palos, de leurs pleurnicheries, leurs mendigoteries,leur rouerie,leurs salauperies…

  20. Yéhoudi dit :

    Allez Chabat chalom lekoulam

    ce soir je me suis préparé une Mdéch’cha, un peu piquante et bien chaude
    ça réchauffe plus qu un Sekkssou avec ce froid… 😆

  21. Aude dit :

    Commentaires passionnants et tres instructifs de Yehoudi/ En France, j’ai connu 3 femmes se disant descendantes de Marranes mariees a des Juifs. Elles etaient tres pratiquantes et etaient transfigurees lorsqu’elles parlaient de leurs ancetres Juifs. Tres emouvant. J’ai egalement connu des personnes de pere Juif – et non de mere – tres ameres d’etre rejetees de la Communaute Effectivement, si les Rabbins, qui veulent garder leurs prerogatives etaient moins sectaires et ostracistes, nous serions tellement plus nombreux aujourd’hui. Je salue les rabbins reformes qui accueillent de nouveaux Juifs et d’anciens desirant se liberer de ce carcan rabbinique quasi prehistorique. Desolee d’offenser certains, mais il suffit de voir comme il est facile de devenir musulman et combien ils sont nombreux

    • Yéhoudi dit :

      “Tres emouvant. J’ai egalement connu des personnes de pere Juif – et non de mere – tres ameres d’etre rejetees de la Communaute

      bonjour ma bonne Amie!

      dans ma famille élargie, au deuxième cercle il y a trois couples qui sont dans cette affliction

      face a un “clergé” juif qui a refusé la bar-mitzva de mon neveu,(pourtant accepté par la syna pour le Talmud thora) au prétexte que son père (mon beauf) s’ est marié a une goya )…résultat
      mon neveu a été barmitzvé chez les libéraux, il s’ est marié avec une goya, a circoncis son petit garçon, et a divorcé 4 ans plustard…le petit dont la garde fut confiée a la mère , a grandi en milieu catho…

      trés proche du coté juif de sa famille, mais qui a 23 ans vient de prendre la décision de se faire baptiser a l’ église…un grand merci au bet-dine……….Sa soeur ainée est mariée a un goy, le judaisme se réduisant comme pour beaucoup de juifs 100% aux repas familiaux de fêtes

      rigoureusement assurés par la grand mère goya, qui n’ a jamais voulu se “convertir”, mais qui assure toutes nos solennités bien mieux que tant de “juives” pur jus…

      Les inextricables imbroglios et problèmes sont dus a ces fossiles du Judaisme chargés de séparer “le bon grain de l’ ivraie” ivraie dont ils sont les plus grands cultivateurs

    • trublion dit :

      il existe en Israël des formalités de conversion assez faciles pour les enfants de père juif qui veulent être juifs.

  22. Aude dit :

    S’il vous plait, ne me bloquez pas, il faut que des choses soient dites, et ou les dire, sinon sur JSS !

  23. allex dit :

    Autre cas unique dans un pays comme l’Espagne où près d’un habitant sur cinq a des origines juives: l’île de Majorque que je connais bien. Les Chuetas (Xuetes en catalan) ces descendants de marranes mais de confession chrétienne (avec leurs propres églises, c’est dire…) y seraient dans les 20.000 selon des chiffres plus ou moins bidons puisque seulement une quinzaine de patronymes furent livrés en pâture à la population histoire d’étouffer certains secrets bien gardés. Parmi ces noms: Miro, Forteza, Valls, Cortes, Pino etc…Or, la réalité est toute autre puisqu’un sociologue ou un historien dont je n’ai pas ici les références, a réussi à fouiner dans des archives anciennes pour y découvrir que les convertis adoptaient souvent le nom de leurs parrains. De fait, personne n’est capable aujourdhui de dire qui à Majorque possède réellement des ancêtres juifs ? Cette révélation a fait cesser cet espèce de crypto antijudaisme larvé qui autorisait les Majorquins à se laver d’une éventuelle origine juive (la “limpieza de sangre”). Selon les sources, mais elles restent diverses et aléatoires, ce serait entre 30 et 90% de la population qui serait concernée. Les 10% restants non concernés sont les étrangers venus en masse s’installer sur place. Seule île des Baléares a connaitre une telle particularité, il y eut tout de même des ecclésiastiques, des magistrats, un maire (ou peut-être plusieurs) a exercer malgré un rejet social évident sur plusieurs siècles. La plupart des Chuetas de Majorque ont contracté des mariages mixtes, quelques uns retournent petit à petit au judaisme…

  24. meller danielle dit :

    Ces gents ne savent plus rien du judaisme Il ne somt point juifs Dany

  25. michael dit :

    Les chiffres sont complètement ridicules. 20% des Espagnols d’origine juive c’est un excellent titre pour les journaux mais sans rapport avec la réalité de l’enquête génétique d’où c’est sorti. 20% des Espagnols ont des gènes qui viennent du Proche Orient mais cela ne signifie en rien qu’ils descendent de Juifs. Ca peut venir des Carthaginois ou de migrations antérieures. Pareil pour le reste.

  26. Shavouahtov, chers amis…
    Nous avons commencé le Livre de l’Exode, que nous Juifs, appelons “les Noms”.
    Pourquoi cette répétition, alors qu’il y a deux chapitre en arrière, la Genèse l’a déjà dit ?
    Le texte, en bilingue:
    “א וְאֵלֶּה, שְׁמוֹת בְּנֵי יִשְׂרָאֵל, הַבָּאִים, מִצְרָיְמָה: אֵת יַעֲקֹב, אִישׁ וּבֵיתוֹ בָּאוּ. 1 Voici les noms des Enfants d’Israël, venus en Égypte; ils y vinrent Jacob, chacun avec sa famille:
    ב רְאוּבֵן שִׁמְעוֹן, לֵוִי וִיהוּדָה. 2 Ruben, Siméon, Lévi et Juda;
    ג יִשָּׂשכָר זְבוּלֻן, וּבִנְיָמִן. 3 Issachar, Zabulon et Benjamin;
    ד דָּן וְנַפְתָּלִי, גָּד וְאָשֵׁר. 4 Dan et Nephtali, Gad et Aser.
    ה וַיְהִי, כָּל-נֶפֶשׁ יֹצְאֵי יֶרֶךְ-יַעֲקֹב–שִׁבְעִים נָפֶשׁ; וְיוֹסֵף, הָיָה בְמִצְרָיִם. 5 Toutes les personnes issues de la lignée de Jacob étaient au nombre de soixante-dix. Pour Joseph, il était déjà en Égypte.”
    Xxxxxxxxxxx
    C’est qu’ils ont gardé leur nom, malgré l’exil, aussi bien social qu’ intellectuel. Ainsi que leur mode vestimentaire.
    Jusqu’aujourd’hui, les Juifs donnent les prénoms de leurs aieux, du moins pour ceux qui approchent une synagogue pour l’annoncer… Tous les enfants juifs sont nommés par leurs parents après la naissance de cette façon… Ils commencent leur vie avec cette bénédiction.
    Et même ceux qui, par des destins malheureux, n’ont pas reçu de prénom juif, se rapprochent des rabbins ou des communautés pour “récupérer” un prenom auquel ils sont sensibles. Parfois, et c’est émouvant, au cours d’une circoncision, même âgés…
    Une bar ou bat mitsvah…
    Ou juste avant leur mariage…

    • Yéhoudi dit :

      salut Liahou

      pour ma part c’est Menahem

      bizarrement a l’ époque ou je suis né, pratiquement inconnu chez nous, prénom du Grand-père décédé

      lui même trés probablement portant ce prénom de son propre grand-père

      a l’ époque l’ invasion de Menahem, comme de Hava ou Haya n’ existait pas encore

      faudra attendre le règne du dernier Rabbin de Loubavitch 😆

      • Mena’hem, consolateur, est un nom d’un roi d’Ysraël.
        D’où Noah’, Noë.
        .
        En fait, ce sont curieusement les changements de prénom qui sont tres compliqués à l’Etat civil…
        Xxxxxxxxxxx
        un type arrive avant-guerre à la mairie.. :
        – c’est pour un chongement, messié l’officere, dons mon nom…
        – et c’est quoi, vot’ nom, monsieur ?
        -adol’fe Levy…
        -ah ah, on veut se cacher, monsieur ? On a une directive pour ne rien changer aux noms juifs, exulte t’il…
        – hé non, mossié l’officere, c’est adol’fe qué jé vians chongé !..

      • trublion dit :

        généralement, on prénomme Menahem ceux qui naissent le jour du 9av.

  27. szmolski dit :

    100 millions de séfarades? Vous voulez ma mort :ptdr: une armée de bouffeurs de pois chiches et de merguez, pour moi un juif normal c’est ça —> https://www.youtube.com/watch?v=Vy48jfWoN28

    • Yéhoudi dit :

      ta vidéo, film dont je ne sais pas le nom, de ce monde disparu du Shtettl, m’ a fait penser au livre du Josef Erlich “la flamme du shabat”

      • szmolski dit :

        Cet univers n’était temporellement pas si éloignée, j’ai d’ailleurs une photo de famille très ancienne qui date des début de la photographie 1890/1910 avec une vingtaine de personnes tous de ma famille et mon père bébé (né en 1911) en avant plan, et en arrière-plan mes arrière grand-pères et arrières grand-mères et apparentés, le vestimentaire était ahurissant, pratiquement le même que dans ce clip.

    • Schmoulik, ne t’inquiète pas… ( :ptdr:)
      Les sefarades ne sont, deja, que 10% du judaïsme mondial.
      Et ils sont, pour les pratiquants, lentement absorbés par le judaïsme lituanien ou ‘hassidique. Tres livresque. La Yeshivah est un concept ashké.
      Si bien que, si le Mashiah’ n’est pas arrivé d’ici une ou deux générations, les “orientaux” et autre Sefaradim ne seront plus que quelques fossiles vivants du judaïsme levantin.
      Sauf en Ysrael ! Où ils ont refait leur retard, b’h !
      Et c’est normal, les guerres finales, là-bas, ont besoin d’une population rompue à la mentalité arabe.
      Au dehors d’Israël, l’assimilation a pris sa vitesse de croisière, et cette fin d’exil verra comme d’habitude sa perte de 80 pour cent de ses membres en dissolution dans la population ambiante, comme en Egypte, en Babylonie , après Rome et l’expulsion de Falestine, des foyers juifs du moyen-âge en Europe, d’Espagne, du Portugal et la toute presente aliah’, qui laissera la meme quotité se fondre…
      Et on cherchera des droits du retour dans des listes de noms, etablies dans 2 ou 3 siecles…
      Et pourquoi ne sommes nous qu’une petite douzaine de millions sur la planète, au grand maximum ?
      L’assimilation nous aura plus dévorés que les paugroms et autre Shoah…
      Oïe…

      • szmolski dit :

        Mais enfin je rigole, mais je t’assure que j’ai pris connaissance de l’existence de la culture séfarade et israélienne assez tardivement, disons que je savais qu’il y avait des juifs dans le sud mais dans mon esprit d’ado je pensais qu’ils étaient une extension de ceux d’Europe centrale et orientale, je croyais que les israéliens ressemblaient aux derniers juifs un peu rustres des shteittel qui ont bercé mon enfance, or Tel Aviv ressemble à la CAAAAAALIFOOOOOOOOOORNIE avec une armée d’Enrico Macias et de types en lunettes de soleil anormalement sportifs :ptdr: qui font du skateboard et où les pompiers sont juifs.

    • Aude dit :

      Vous croyez peut etre que 100 millions d’ashkenazes, c’est mieux ? Ne mangeant que harends et carpe farcie {sucree !} avec leurs pilpouls sans fin et leurs papillotes ridicu;es dansant au fil du vent… Vous etes piege, mon ami, j’ai lu Bashvis Singer en entier, vous ne pouvez plus la ramener !

        • Johan dit :

          Les torsades , papillotes proviennent du passage des israelites en Babylonie.
          Ce n’est pas une pratique autorisée par le Tanakh.

          Vayiqra-Lévitique 19:27 (version Septante)
          Vous ne ferez pas de rouleaux à partir des cheveux de votre tête, vous ne détruirez pas l’aspect de votre barbe.

          voir aspect des babyloniens avec leur papillotes !

          • Johan, je ne sais pas quelle traduction tordue vous consultez, mais jetez la au feu. Et pourquoi pas des bigoudis ?
            “Vous ne vous ferez pas de TONSURES”, comme ce qu’on voit depuis quelques temps, façon huron ou frère Tuck, ce qui etait un usage des prêtres idolâtres, soupconne Maimonide…
            Quant à la barbe, ne pas en tailler les (5) coins, pour avoir cette barbe en tube que portent les Izlamistes, telles que l’on voit aussi sur les fresques de Babylonie, pour la même raison idolâtre…
            Les tempes etant 2 des 5 coins, l’usage d’en laisser pousser est une tradition chez certains d’en bien montrer l’observance de n’y point tailler ou raser.
            D’où les “papillottes”, peotes, coins en hebreu.
            (aucune scarification ni tatouage aussi…)

          • Johan dit :

            @Elie

            j’utilise la version des Septantes comme indiqué dans mon commentaire.
            Elle correspond aux textes retrouvés à Qumran, alors que la version massotérique a été modifiée jusqu’au 8eme siècle, sa version la plus ancienne connue n’étant, je crois, que le Codex de Leningrad.

          • Ne savez-vous point, Johan, ce qu’est la version des Septantes ?
            C’est une version.
            Pour que les decrets des Ptolemaïs ne s’abattent point sur les Juifs, Dieu aura inspiré 70 scribes pour qu’ils traduisent avec les mêmes mots, et les memes corrections !
            Et vous pensez donc que la traduction de la traduction puisse etre fidèle à la version hebraique, qui elle-même contient de nombreuses corrections (toutes signalées)? et où il y a meme des mots qu’on ne trouve qu’une fois dans toute la bible, et donc difficile à traduire ?
            Et votre version, francaise ? Traduite du latin, qui aura traduit le grec ? L’arameen ? Mishnaitique ?
            Faite vous un Rav et achetez-vous un ‘haver…
            Etudiez donc.
            L’ enseignement, que je ne pretend même pas détenir, laissez le aux maitres…

          • Johan dit :

            Merci Elie, mais je sais très bien ce que sont les versions Septantes et Masotériques. Aujourd’hui il est aisé d’obtenir les versions originales de chaque textes et même des interlinéaires grec-français ou grec-anglais.
            On peut donc revérifier les traductions.

            De plus pourquoi les versions massotériques ne correspondent-elles aux rouleaux retrouvés à la Mer morte qui sont bien plus anciens que la plus vielle version massotérique , alors que les textes de la Septantes, OUI ?

            Je ne prétends en rien au titre de Rav et je n’accepte ni cash ni cartiss ashraye. De plus nombre d’entre eux se trompent souvent. Mais l’un d’eux a très justement dit que devant D.ieu nous ne pourrons en aucun cas nous cacher derrière l’enseignement d’un Rav, et moi j’ajoute, ni derrière les limousines ultra luxe blindées de certains d’entre eux.

  28. jacques 1 dit :

    je pense qu’une réforme qui s’imposerait devrait , en dépit de la halachha admettre comme juif les descendants qui le sont par voie patrilinéaire , car c’est ce mode de transmission qui est celui des levi et des cohanim
    En ce qui concerne les Anoussim de la péninsule ibérique , certaines familles ont conservé secrètement certaines pratiques et traditions qui marquent incontestablement cette origine , dans ce cas ils doivent ètre acceptés fraternellement ,mais il ne faudrait pas ,privilégier le nombre plutôt que la qualité et faire comme les musulmans dont une grande partie sont tarés et incultes .
    Un exemple curieux est celui des subotniks de Russie qui s’étaient autojudaisés sans connaître de Juifs et qui se sont aujourd’hui fondus dans le peuple d’Israèl comme Trumpeldor et un ancien chef d’état-major de Tsahal .

  29. D1ns ces listes de noms’…je n’ai point trouvé de Saporta, ou Sasportas.
    Qui est translaté Chicheportiche.
    Ou encore de Bartoldi (fils de Tolede)
    Pour les patronymes qui ont de vraies bases, il vaut mieux se référer au travail monumental de Leon Poliakov, z’l, son antologie de l’antisémitisme chez Calman-Levy, bien entendu…
    Ces exilés dans l’Exil ont porté dans leur patronyme la souffrance de La Souffrance. Ces listes n’ont pour leur plus grande partie aucune judéité. Des Juifs s’y trouvent, voilà tout.
    Les dissolutions successives(dont les conversions forcées) des Juifs dans le meltingpot mondial font que l’on retrouve des traces, toute homéopathique, de “caractères” juifs, auprès des populations mondiales.
    … Les dix tribus( le royaume d’Ysraël !Rien que ça !) restées en Babylonie ont certe participé à cette salaison.
    Et alors ?
    Des gènes typiquement (hallotypes) juifs sont retrouvés dans tous les groupes ethniques…
    Et alors ?
    Le judaïsme n’est pas un groupe sanguin, on l’a déjà dit maintes fois. Que faire, alors, de tous ces geants du Talmud, venus des Gentils, convaincus intellectuellement ?
    Ce fil est une bidonnerie.
    La conversion est ouverte à tous, mais cette histoire de “droit du retour” est un projet de peuplement, laïc.
    ._

    • Yéhoudi dit :

      ………..mais! c’est qu ilme mordrait le Chomer !!

      cette liste n’ est qu un extrait de 5000 noms recensés par le gouvernement espagnol !!!

      et , perso, je n’ ai pas la prétention de déceler le 100% du 5% ou du 50% de vérités !!

      mes connaissances onomastiques sont globales, d’ une et concernent les Juifs séphardim, dont aussi les juifs “arabo-berbères” comme des Elkoubi ou des Bouzaglo ou des Melloul

      je les dois au premier fouineur que fut le rabbin ( et pas Rav , comme les party d’ aujourd’ hui) le rabin Eisenbeth de Constantine, ou a Paul Sebag, tout comme a Jacque Taieb, mon ami et voisin en tunisie

      • allex dit :

        Yehoudi, je viens de trouver dans ta liste le nom suivant “Escudero”, comme Leny Esudero ce chanteur réfugié en France après la guerre civile d’Espagne.

        Je me souviens très bien que pendant longtemps il était souvent présenté comme gitan. Or sur qq sites internet, dont wiki, Leny Escudero est décrit comme d’origine paternelle marrane !

  30. allex dit :

    Bien vu Jacques le cas des Subbotniks, des Molokans etc…ces paysans Russes pour la plupart passés au judaisme.
    A part Trumpeldor, il y eut aussi Raphael Eytan et probablement d’autres ! Ailleurs ce fut le cas de ce village Italien des Pouilles, où de bon catholiques, convertis d’eux-mêmes au Judaisme se sont au final installés en Israel.
    En France il y eut des Normands qui aussi se convertirent. Michel Onfray a récemment avoué en avoir parmi ses ancêtres.

    Concernant les patronymes, en Espagne beaucoup de convertis adoptaient celui de leurs parrains Chrétiens. C’est évident que vu le nombre de Garcia, entre autres, tous ne sont pas des descendants de marranes.
    En attendant, pour rebondir sur ce qu’a dit Elie, et le rétrécissement de la population juive dans le monde, il me semble impératif de faire revenir au sein de votre peuple un maximum de ces gens !

    Enfin, ce qui m’interpelle ce sont tous ces musulmans d’origine juive: Pachtouns, Turcs de Sanliurfa en Turquie, Touaregs, Palestiniens à l’Ouest du Joudain etc……..

    • allex dit :

      Intéressante aussi cette histoire d’une famille judéo-espagnole (Gelida) installée à Bordeaux. Devenue Gelinas, une branche émigra au Québec avec les premiers colons français. Aujourdhui leurs descendants sont plusieurs milliers. Leur nom a pu évoluer en Gelinard, Gelineau, Gellineau….et ceux qui ont conservé celui d’origine, Gelinas, sont aussi très très nombreux.

      Et pour ceux que ça intéresse, lire l’histoire des convertis de San Nicandro en Italie !

    • Yéhoudi dit :

      les femmes dans les Pouilles tricotent en permanence…

      a san nicandro, le patriarche Donato Manduzzio qui avait inspiré sa famille, lui ,est resté en Italie

      sa nombreuse descendance, devenue juive est aujourd’ hui sabra a la troisième génération…

      j’ ai toujours pensé qu’ il n’ y avait pas de hasard dans cette affaire

      Manduzzion se prénommait Donato, en traduction c’ est Nathan…

      étonnant, non ??

  31. Kristiane dit :

    Là, on commence une discu sérieuse. Les plumes vont voler dans tous les sens : les patronymes, les vrais jouifs, les faux jouifs…..

    Gally, tu ne pourrais pas nous ouvrir un autre fil reposoir : comment un chacal palestinien est sauvé par un toubib-rabb de Samarie ? Les blessés iraient y reprendre des forces.

  32. Amram dit :

    jacques 1
    Répondre
    22 janvier 2017 a 10:49

    Trumpeldor et un ancien chef d’état-major de Tsahal .

    Trumpeldor est mort le 1 mars 1920, 28 ans avant la naissance de Tsahal, il est dans combat contre une bande d’arabe qui s’est attaqée au Kibboutz ou il vivait Tel haï, la légende dit qu’avant sa mort il a prononcé la fameuse phrase il est bon de mourir pour nôtre terre, il était aussi officier dans l’armée Russe.

    • allex dit :

      Amram

      Trumpeldor descendant de Russes orthodoxes convertis au Judaisme (les Subbotniks), officier Russe puis héros Israélien !
      Comme quoi il vaut mieux un converti sincère, comme lui, à un juif honteux, genre Rony Brauman et autres, non ?

  33. Kristiane dit :

    Il faudrait un film “grandiose” (dans le meilleur sens du mot”) pour la vie de Trumpeldor. Quelle vie et quel héros !

    J’aurais bien vu le Kirk Douglas des années 50-60 !

    • allex dit :

      Kirk Douglas a incarné le colonel Marcus, soldat juif Américain devenu, je crois, le premier officier de haut rang israélien ! Sans doute a t’il détrôné Joseph Trumpeldor mort héroiquement au combat !

  34. Amram dit :

    S’ils sont 100 000 000 de Marranes dans le monde ça va être très difficile de les faire tous venir en Israël, a moins d’acheter le Sinaï aux Egyptiens, s’ils veulent vraiment redevenir Juifs, rien ne les empêche, ils peuvent toujours créer leurs propres synagogues, communautés, Rabbins, il peuvent même créer d’autres états Juifs, plus il y’a de Juifs dans le monde mieux c’est pour Israël.

    • szmolski dit :

      Oui il faut acheter des terres, c’est ce que je dis aussi, ce ne serait pas une première, les américains ont bien acheté l’Alaska aux russes. Le Sinaï en effet, et vu que c’est une presqu’île et en partie montagneux ça reste stratégiquement défendable, par-contre je déconseille d’y ouvrir une station de ski mais plutôt une chaîne de casinos.

  35. Amram dit :

    Suite; Jérusalem deviendra la Rome du Judaïsme dans le monde avec une sorte de Vatican qui sera installé sur toute la Jérusalem antique(Yeroushalaïm ha Atiqua).

  36. Elie de Saint Cloud dit :

    Elie de Paris est un Marrano, comme Elie de Saint Cloud !
    Alors Elie, faut-il laisser les Arabes envahir la Judée-Samarie
    qu’ils ont déjà renommé Falastine après avoir usurpé le nom Falastini ?

    Attention les Arabes de France sont tous des Palestiniens, les Juifs,
    en France depuis plus de 2000 ans ne font plus le poids, alors n’excluons
    par les Juifs d’Isabelle la catholique et de l’Inquisition.

    Merci pour Israel !

  37. Amram dit :

    Une bonne coincidence, dans Trumpeldor il y’a Trump, mais celui-ci ne va pas se laisser assassiné par une bande de cinglés, sa main sera celle de la nouvelle Amérique qui se construira sur l’ancienne Amérique obamesque, clintonesque, kerynesque, complétement politiquement correcte et aplaventriste, souvenez-vous d’Obama entrain d’embrassé la main du roi Saoudien comme pour faire allégeance au chef de l’islam le plus féroce.

  38. Yéhoudi dit :

    “’Obama entrain d’embrassé la main du roi Saoudien “”

    oh! ça oui! je m’ en souviens trés bien

    et a coté le Nain, sarko qui sourit , véritable complice

    le Kényan avait du se pencher pour saisir la main du Roi des cons et y déposer son baiser dévot…

  39. Ruty dit :

    Les arabes de france sont les cousins des palestiniens au début du 18 em siècle il y a eu des tensions a la façon syrienne en Afrique du nord et il y a eu des milliers de réfugies magrebins qui se sont installes a Jérusalem Hebron et environs avant ils n y étaient pas ….st cloid a raison quand il dit les palestiniens et les maghrébins de Fràce sont les memes ….il y a moins de 2 siècles Qu ils se sont réfugiés sur nos terres ….et aujourd’hui grâce à la Fràce qui leur a inventé une origine un nom de pays et une nation ils revendiquent notre terre ….dans toit accords il serait bon que ces populations rejoignent Ramalh et Gaza leurs frères ainsi Qu en Jordanie où ils représentent 70% de la population jordanienne et ca c est de L histoire réelle

  40. szmolski dit :

    En faite si je réfléchis bien je viens sur JSS pour être bien dégoûté du judaïsme, que je puisse une fois pour toutes être goy comme tout le monde, c’est plus tranquille comme mode existence, tu vas à l’église rincer tes doigts puis tu vas t’agenouiller devant l’acrobate cloué et tout va bien madame la marquise, pas besoin de cette saloperie de terre promise, quand je vois quelle bande de sauvages en draps de lit habite cette contrée c’est encore mieux de s’installer dans le nid d’un castor :ptdr:

    Au faite j’ai une bonne nouvelle, je ne fume plus depuis le 25 octobre 2016, j’ai 29 ans de tabagie dans les poumons, 2 à 3 paquets par jour.

    Bon, voilà, alors pour conclure soyez tous juifs et que grand bien vous fasse, moi dés que je le peux je rends les clés et claque la porte, j’ai 54 ans et toute ma vie ça n’a été que des misères et des ennuis, ces saloperies de divinités juives et chrétiennes ne m’ont jamais rien accordé, en 35 ans de loto le plus que j’ai gagné c’est 200 euros…vous vous rendez-compte, 200 euros seulement après tout ce que j’ai enduré, ça crée des déluges, ça ouvre les eaux, mais quand quelqu’un a un problème sérieux personne au bout du fil.

  41. Pour resumer, demander une carte de membre pour faire parti d’un club peut se comprendre.
    Mais,au moins, porter la tenue exigée pour y entrer est la moindre des choses.
    À l’epoque du Hillel, on demandait au postulant à la conversion une immersion rituelle dans une eau vive, une circoncision (pour les hommes), de très succintes connaissances sur les us et coutumes juives, et surtout, surtout l’engagement de s’associer aux destinées du peuple juif.
    Vivre parmi les Juifs suffisait à acquerir LE judaisme.
    Une sorte de permis de (se) conduire en juif, qui à la pratique, ferait du candidat un bon conducteur.
    Mais aujourd’hui, au milieu de l’Exil, on a vu la tres grande majorité des conversions partir en nouilles, après mariage, puisque celui-là était le premier motif.
    Les vrais convertis que je connais ont passé toutes les épreuves et sont partis vivre en Ysraël.
    Certains célibataires.
    Certains sacrifiant une tres bonne situation ici, pour l’inconnu, là-bas…
    Les Diamants du Seigneur.
    Assurément, se targuer d’avoir un 32eme ou 64 ème de “sang” juif, bouturé de ci de là, est loin de soutenir la comparaison auprès des Précieux de Dieu.

  42. Haim dit :

    Cet article est totalement dans le faux. Ce n’est pas parce qu’on est nombreux qu’on est fort. C’est parce qu’on est nombreux ET UNIS. Et le point de l’unité prime sur celui du nombre.

    Regardez les européens, il sont partis d’une idée pertinente, puis ils ont voulus être nombreux à tout prix, ils ont ouvert vers des pays qui n’avaient pas le même niveau économique, pas la même culture. Résultat : l’écroulement généralisé alors que si ils étaient resté à une dizaine de pays ayant réellement une cohérence ils seraient toujours là.

    Si le peuple d’Israel est toujours bien présent, ce n’est pas parce qu’il est nombreux, c’est parce qu’il est soudé et cohérent.

    Délivrer des certificats de judéïté a des millions de gens totalement assimilés depuis des générations tuerait le peuple juif.

    • allex dit :

      Pas du tout d’accord avec ça.
      Vous êtes entre 11 et 12 millions au total, je dis “vous” parce bien qu’élevé en partie par une grand mère judéo-lituanienne, ma famille est catholique. Or depuis le temps que je viens sur JssNews par soutien quasi inconditionnel, je constate un très grand nombre de divisions au sein du Judaisme, ce n’est pas moi qui le dit, je le constate quotidiennement dans beaucoup de posts. Or, regardez un peu ce qu’il se passe chez les (très) nombreux descendants de marranes au Brésil, principalement dans le Nordeste, des Brésiliens fortement métissés, de Noirs ou d’Indiens, reviennent avec ferveur au Judaisme. Et il n’y a pas que là. Autre argument: presque tous les jours des juifs sont assassinés aux 4 coins du monde, dont beaucoup de très jeunes soldats mais aussi des enfants en Israel ! Une véritable hécatombe si l’on fait le décompte depuis 1947, voire bien avant, uniquement sur votre Terre ! Ma question est donc la suivante: face à une telle hémorragie qui, si j’écoute vos arguments, pour remplacer ces disparus et faire entrer du sang neuf ? Réponse, personne ou presque…ce qui est fort dommage !

  43. Yéhoudi dit :

    “Elie de ParisRépondre
    22 janvier 2017 a 11:29
    D1ns ces listes de noms’…je n’ai point trouvé de Saporta, ou Sasportas.
    Qui est translaté Chicheportiche.
    Ou encore de Bartoldi (fils de Tolede)

    xxxxxxxxxx

    ce n’ est qu un extrait

    Sasportas, sportés,chicheportiche, ce sont des juifs catalans

    en espagnol ils signifiait qu ils étaient originaires du ghetto de Lisbonne qui avait 6 portes : Sas Puertas

    • allex dit :

      Sasportas nom judéo-catalan est aussi un petit port de Majorque. Mais comme cette île est en partie juive, tout s’explique.

  44. Yéhoudi dit :

    sur le comment du Joseph cohen

    “”qui ne mange pas l’adhérence…………………

    sékoi ça encore ..

    il ne faut pas manger l’ adhérence , je veux bien, mais pourquoi ?? c’est rance ??

    je voudrais bien adhérer a cette recommandation , mais si quelqu un peut m’ expliquer…parce qu a part les adhérences de la diphtérie dans la gorge, trés peu ragoutantes, j’ vois pas … ??????????????????????

    • Yéhoudi dit :

      sympathique petite étude

      rien de nouveau sous le soleil…idem alors dans tout le monde musulman

      Essaü n’ a rien a envier a Ishmael

      ils ont certainement, de façon intuitive, extra sensorielle combien le juifs, si différent d’ eux leur était finalement supérieur

      et cette jalousie viscérale, sortant des tripes les a conduits aux pires avanies et persécutions envers notre Peuple

      ils ont compris, qu a armes égales, le dernier des Juifs allait leur etre supérieur

      trés dur a accepter, restait l’ émissariat…juifs coupables de toutes les catastrophes…curieusement ils reprenaient sans même la connaitre la formule biblique du “bouc émissaire”

      ………….” – la PARS ALPINAE ( ALPES du SUD ).

      les juifs tenaient le commerce de la fameuse route du Sel !

      ils transportaient le precieux sel des Salins d’ Hyères (toujours en exploitation !! ) depuis Hyère jusqu en Ligurie et Piémont a travers le col de Tende

      sur cette route se trouvait le relais de La Brigue, dont l’ antique et vénérable synagogue vient d’ etre vendue il y a 5 ans a un particulier qui en a fait une ravissante propriété
      la batisse , fermée de pis des lustres menaçait ruine et la Mairie l’ avait mise en vente pour une trentaine de milliers d’ euros…

      cette “route du sel” pratiquement Kosher a 90% employait jusqu a un millier de mulets pour transporter la précieuse denrée qui allait irriguer les marchés de toute la Provence orientale..

      Cette région limitrophe de l’ Italie, en des temps tristes, abritera aussi des résistants a l’ occupation de la zone sud
      parmi lesquels (encore!!) beaucoup de juifs du coté de Saint Martin Vésubie, dont un célèbre écrivain, spécialiste de la deuxième guerre mondiale et résistant relatera les exploits dans son dernier bouquin

      “le 8 septembre 1943”

      ce héros est le père d’ un de nos fidèles commentateurs surJSS

      • Johan dit :

        Merci Yéhoudi, pour ces commentaires très intéressants

        • Yéhoudi dit :

          ceçi peut t’ intéresser

          http://amontcev.free.fr/La%20route%20du%20sel1.htm

          j’ ai oublié de préciser que cette route du sel ne démarrait par voie terrestre qu a partir de Nive vers le Piémont

          de Hyères a Nice, c’était le petit cabotage classique de la Méditérrannée

          a la moitié du chemin terrestre, la communauté Juive de La Brigue , participante au profit du sel, assurait ce transport avec ses muletiers

          le sel débarqué a Nice, était ensuite stocké sur le cours Saleya ( ainsi nommé a cause du sel et que tous les visiteurs de Nice connaissent pour son marché provençal et son marché aux fleurs)

    • szmolski dit :

      Et pourquoi il y a des juifs en Provence? A part le pastis cette région ne me dit rien.

      • Johan dit :

        certainement déportés par Rome après la destruction de Jérusalem et pour peupler la Gaule avec de nouvelles populations. Diviser pour mieux régner !

        Mais c’est une supposition …

      • trublion dit :

        là où il y a de l’argent, il y a des juifs.
        ils savent le créer.

  45. Yéhoudi dit :

    ni Nive, mais Nice 😆

  46. allex dit :

    Nostradamus (Michel de Notre-Dame) était descendant de ces Juifs de Provence. Aujourdhui, les descendants de cette population ont pour nom: Astruc, Lunel, Amiel, Bedaridès, Bedes, Vidal, Agel, Monteux, Naquet, Carcassonne, Laroque, Crémieux etc………..

  47. Yéhoudi dit :

    dans ma jeunesse j’ ai connu une jeune fille Juive(trés jolie !)a Marseille qui s’ appelait Betty Montel…sans doute des originaires du Comtat venaissin…

    et faut pas oublier les Milhaud et les Thau

    • allex dit :

      ….et Meyrargues. Presque tous sont des noms de lieux.

      Pour Laroque, et je ne l’ai appris que récemment, l’oncle de la comédienne Michelle Laroque, qui a été à l’origine de la Sécurité Sociale, fut destitué par Vichy à cause de ses origines judéo-comtadines !

      Un de mes meilleurs amis, catholique de longue date, s’appelle Astruc. Un jour je lui demandais s’il était au courant de ses origines car j’avais vu dans le dictionnaire des noms français d’un certain Dauzat que ce nom y figurait en bonne place comme typiquement comtadin, lui prétendit que non!

      Invité à son mariage, il me présenta ses parents, et quand je vis son père, une intuition bizarre me fit comprendre de manière inexplicable que j’étais dans le vrai.

  48. Yéhoudi dit :

    Astruc: le mot en provencal signifie né sous une bonne étoile et fut utilisé comme prénom dans les juiveries de Provence avant 1500

    souche peu courante, si l’ on exclut les Sitruk,Strouc, dont l’ origine est différente

    existe aussi chez les non Juifs

    Jacques Taieb- juifs du Maghreb; noms de famille et sociétés

    • allex dit :

      Exact pour Sitruk, dérivé d’Astruc en Afrique du Nord.
      Le musée du quartier juif de Gérone en Espagne porte le nom de Bonastruc.

      • allex dit :

        Je viens de taper Astruc sur Internet: tous originaires du Sud-Est: 2 rabbins, un médecin juif, des artistes descendants de convertis….

    • allex dit :

      Yehoudi, je connaissais ce lien, il existe même plusieurs videos où l’on peut voir des Brésiliens d’origine indienne ou africaine portant kippas et priant. Mais majoritairement dans le Nordeste, c’est la population blanche qui aurait des origines marranes. 16% des habitants de l’Amazonie sont juifs, pas marranes: les caboclos, descendants de juifs et d’Indiens…

      Ceci dit ne nous y trompons pas, les marranes ne sont qu’une petite minorité parmi les dizaines de millions de Chrétiens ayant des origines juives à travers le monde. Belmonte au Portugal, Palma de Majorque et Alcudia, dans le Sertao, au Nouveau-Mexique….

      Reste un cas très étonnant de marranes musulmans à Sanliurfa en Turquie. Ils vont tous à la mosquée, mais comme ceux devenus Chrétiens, pratiqueraient en secret, mais avec beaucoup plus de crainte qu’ailleurs. Normal sur un territoire aussi intolérant que celui de l’Islam !

  49. Didier Long dit :

    Mon nom est Didier Long. Je suis un marrane de Corse. J’ai été moine pendant dix ans avant de découvrir mes origines juives de Corse. J’ai écrit deux livre là dessus. Personne ne vous croit. J’ai donc fait une conversion halakhique avec le Consistoire avec toute ma famille. Mon nom est désormais Meïr. La plupart des juifs passés par l’Italie ont été re-judaisés… aprés cinq générations en galout (et oui entre 1492 et l’edit de Come de Médicis un siècle plus tard ils n’avaient ni écrits ni rabbins); On ne peut pas revenir comme celà brutalement. C’est tout un chemin psychique émotionnel de l’âme. Comme de guérir un grand brûlé. Il faudrait trouver un processus de réintégration spécifique car la plupart des rabbins ne comprennent pas. Moi j’ai eu la chance de rencontrer le Rav Haïm Harboun historien et spécialiste de l’Inquisition et une petite communauté de frères. Que l’Eternel vous aide si vous êtes dans mon cas. Vous allez souffrir, mais ne lâchez pas, la Neshama ressort toujours car la mémoire transgénérationnelle est éternelle. car Am Israël Haï.

    • Yéhoudi dit :

      oui
      t’ as eu la chance de tomber sur Harboun, une vieille connaissance

      mais je trouve qu il vieillit mal…il est devenu tête enflée, trés égo…

      dommage! rien a voir avec le Haïm généréux et a l’ écoute qui nous honorait de sa présence, a Versailles avant son départ pour Lyon

      c’était il y a 36 ans …

  50. anousim dit :

    A tous ceux qui pensent que nous, marrane, crypto-juif, ne sommes PAS, ou nous ne sommes PLUS juif (commentaires du genre après autant de temps il y a prescription etc..),

    je voudrais leur faire part que, pour certains, comme dans le cas de ma famille, nous avons justement jamais lâche l’affaire.
    c’est vrai .. en andalousie, on est un peu opiniâtre tétu, tenace, coriace etc..

    Et si cela peut paraître fou, oui on nous a transmis toujours ce “secret” à un certain âge, c’est la tradition.

    Quand à ceux qui s’inquiètent que l’on se soit mélangé avec la population locale.. petit 1 les autres ne voulaient pas trop se marier avec nous,
    et petit 2 les notres n’avaient pas trop envie en majorité, d’autant plus surtout avec tout ce qui se passait.

    Et l’inquisition, de fait, a duré jusqu”à la fin de Franco et Salazar, c’est pas comme si plusieurs générations en mode tranquille étaient passées et que l’on se réveillait: ha mais je suis juif au fait.

    NON nous le sommes toujours restés pour certains comme dans notre cas.

    Il est vrai que beaucoup sont d’origine juive en Espagne ou Portugal, mais ne le savent pas car le secret s’est perdu par des membres de leur famille qui ont laché l’affaire avec le temps.

    Tout cela pour dire que cela fait plaisir de voir enfin un article dans ce sens, nous sommes juifs, et nous ne voyons pas du tout dans quelle mesure nous devrions nous convertir !!

    Je trouve que nous méritons d’être reconnu comme de retour, et non comme nouvel entrant converti.

    Ce serait se renier que de se convertir, ce serait renier tout ce que notre famille a fait pendant toutes ces générations.

    Et plus le temps passe, plus nous perdons quelques frères, surtout quand on fait le chemin de retour et que l”on vous réponde partout froidement sans prendre de considération : “il faut passer par une conversion.. ”

    Alors non non et non.

    Voila ce que j’avais à dire, merci pour votre attention

  51. Elisabeth dit :

    Au journaliste qui a rédigé cet article que je lis aujourdhui
    A Anoussim

    Merci !

    Je suis si heureuse de lire ces propos.

    Anoussim, je confirme ce que tu dis : effectivement pas de mariage mixte chez les marranes, toujours désignés aujourd’hui comme des nouveaux chretiens, 500 ans après le début de l’inquisition !
    Pour le savoir, bien sur il faut être marrane. Être originaire de ces petits villages du nord du portugal ou ces milliers de juifs ont pu se cacher. Ils ont tout perdu, vécu dans la misère la plus complète pour sauver leur vie …
    Marrane, je le suis. Aujourd’hui, comme depuis toujours j’entretiens une relation toute particulière et personnelle avec le judaisme. Même si j’aurais souhaité me rendre à Shabbat, aux fêtes à la synagogue, quand je lis les propos sectaires de ces personnes, c’est regrettable … un peu d’ouverture d’esprit, de cours dhistoire voire de religion … ca ne leur ferait peut être que du bien !

    Passer par une conversion, ce n’est pas pour moi non plus. Je sais qui je suis. Je n’ai rien à prouver à ces gens là. D’autant que je serai curieuse de connaitre le nombre de pratiquants réels …
    Pour avoir beaucoup d’amis juifs [orthodoxes, non libéraux], beaucoup ne pratiquent pas.

  52. anousim dit :

    Elisabeth

    Je suis également bien content de lire ton point de vue sur ce sujet, que cela fait du bien, de voir quelqu’un dans le même cas.
    Car notre problème actuel, qui est la conséquence de ce qui a fait que nous sommes restés juifs, le “secret la non officialisation”, c est d’être maintenant doublement “isolé” en france, isolé des personnes dans notre cas (comment se regrouper etc), et surtout isolé de la communauté qui nous ferme les portes.

    Moi aussi j’aimerai bien me rendre au synagogue mais je sais que je vais être mal reçu. Et j’aimerai également pouvoir fêter les fêtes de façon plus proche de la tradition (car nous avons souvent que des éléments principaux, mais pas tous les rites).
    Et bien non, on continue à pratiquer dans le privé comme dans le passé (alors que nous n’avons plus de contraintes “politiques”)

    Comme tu le dis on nous demande une conversion alors que … pourquoi devrions nous convertir, nos familles ont assez bien souffert ainsi, pour passer par une conversion, c’est une véritable blague. pardon je retire, c’est une véritable honte et scandale !

    et comme tu dis encore plus justement, pourquoi nous imposer ce que beaucoup de personnes ne font même pas, la pratique complete.

    et ta conclusion tu le résumes si bien, un peu d’histoire, d’ouverture d’esprit, et de lecture la religion (car il est dit que nous devrions pouvoir retourner au judaisme sans conversion) ne ferait pas de mal à certains.

  53. Yéhoudi dit :

    Elisabeth, Anoussim, vous êtes tous mes “juifs précieux”

    vous avez su vous constituer un écrin a l’ intérieur duquel je vous regarde comme un bjou hors du temps

    surtout ceux qui “savent”

    j’ ai hélas rencontré des “christaos novos” portugais du nom de Pereira

    portuguais sachant trés bien qui ils sont…dont la famille est originaire de Covilha …..une véritable “signature” 😆

    et qui, malgrés mes “avances” sont restés sourds a mes invites a partager avec des “Joudéos” comme moi

    leur fille, une jeune brunette, trés “séph” , de 25 ans est venue me dire en toute innocence”tu sais, hier c’était l’ anniversaire de ma grand-mère, notre famille a fait le voyage depuis Porto pour y assister, et j’ ai appris qu il y a longtemps, on était Juifs ” !!!!

    j’ ai entretenu un correspondance avec cette personne, espérant la “ramener ” au bercail…
    correspondance captée et interrompue par son père, Mario

    faut croire que la peur s’ est instillée dans les fibres de leur chair, dans leur gênes…

    et pourtant dans toute la Beira Beja , de Covilha a Belmonte tra os montes, ILS SAVENT TOUS QU ILS SONT JUIFS !!

    a mon sens vous n’ avez guère plus besoin de conversion que moi…si vous récitez le Chéma Israel, pas besoin de venir vous chercher des poux…comme si nous étions trop nombreux pour faire les fines bouches

    et ne jamais oublier que dans les débuts des exclusions du judaismes, nos frères juifs du Portugal, inventèrent cette “stratégie” des patronymes en noms d’ arbres pour se reconnaitre entre eux

    les Pereira (poirier, qui deviendra Birnbaum en quittant l’ ibérie pour la vallée du Rhin, et Pereire en France, a Bayonne)), les Figueira, les Oliveira et les Carvalho, comme les “Portouguèch ” qui étaient , ces deux derniers exclusivement juifs en Tunisie

    un nommé Jacques Portouguèch , juif parent du coté de ma mère, commerçants en articles maritimes était même dans les années 50 , Consul du Portugal a Tunis !!

    c’était le genre de Consul qu on rencontrait surtout aux Echelles du Levant

    j’ ai connu le bonhomme qui parlait Français, Arabe,Portuguais et Anglais dans cette Tunisie ou le pauvre Bey Lamine n’ était qu un pantin entre les mains du colonisateur

  54. Yéhoudi dit :

    je pense que vos noms respectifs figurent dans cette liste…

  55. allex dit :

    Les juifs sont si peu nombreux sur Terre et pourtant qui leur ferme les portes à ces descendants de marranes qui seraient plusieurs dizaines de millions ? C’est incompréhensible voire suicidaire quand on constate que chaque jour ce nombre diminue, et qu’on vienne pas nous dire que c’est la faute des mariages mixtes sachant que les pertes en vies humaines et les assassinats quasi quotidiens de juifs, en Israel et même ailleurs, sont une véritable plaie pour ne pas dire hémorragie.

  56. Kristiane dit :

    Anoussim, Elisabeth, Didier Long : vos histoires personnelles sont touchantes et poignantes.

    Je crois que le Rabbinat préfèrera toujours un Soros, un Sand (même se déclarant athées) qu’un marrane sincère se sentant juif.

    Punir les descendants des “mauvais” Juifs ayant eu peur de se faire gri$ller alors que les courageux l’ont accepté ?

    Je vous admire dans votre foi. A votre place je n’aurais jamais eu ce courage, et j’aurais dit “basta, je vais m’arranger directement avec le Patron” mais n’étant rien religieusement, je vois l’affaire peut-être un peu trop superficiellement.

    Je vous souhaite la sérénité et qu’un jour vous puissiez trouver la place souhaitée chère à votre cœur.

  57. Kristiane dit :

    A Didier Long : J’aimerais vous poser une question (je suis curieuse) et si elle est trop personnelle et dérangeante, n’hésitez pas à me le dire. J’aimerais préciser que ma question n’est pas du tout dans le but de vous mettre en situation “instable”. Bien au contraire, je suis très heureuse que vous ayez rejoint vos racines. C’est une question d’une ignorante.

    Vous avez été moine pendant 10 ans. La chrétienté repose entièrement sur Jésus (j’ai l’impression moins sur Dieu *)

    Comment dans votre conversion, avez-vous fait le travail de remettre Jésus en simple terrien ? Tout devait s’écrouler pour vous. Est-ce que le problème a été conflictuel entre votre foi et votre “l’an prochain à Jérusalem” ?.

    * Quand j’ai été à des mariages, enterrements à l’église, j’ai toujours entendu parler que des évangiles et de Jésus. Jamais de Dieu de la Bible et de ses prophètes.

  58. anousim dit :

    Yéhoudi,

    Oui ils sont tous, des parents aux arriere arriere arriere gd parents,
    sauf un Varon (parfois Baron) qui a été contracté pour faire plus “discret”.. et qui signifie Var Aaron, le frère d’Aaron.

    Mais cette liste de noms est complémentaire, et ne suffirait à elle seule à prouver quoi que ce soit, elle peut à la limite permettre à certains d’être informé et d’entamer une recherche si ils ne le savaient pas.

    Je suis d’accord avec toi, bcp savent mais ne cherchent pas à revenir, l’inquisition a marché pour bcp.

    Mais on revient à l’objet de l’article, justement si de nombreux on laché l’affaire il y a longtemps, le probleme est pour ceux qui n’ont pas laché l’affaire, on en a assez ch.. pour se faire fermer la porte de la syna au nez.

  59. yaya dit :

    Un juif ne l’est que par sa mère, sinon – ses enfants ne sont pas juifs. c’est tout.

  60. Anoussim dit :

    Yaya tu ne savais peut être pas que les espagnols et les portugais naissent aussi d’une mère et d’un père, et pas que d’un père 🙂

  61. Gromb Roselyne dit :

    Merci à Didier Long d’avoir remis cette histoire en relief, ne serait-ce que par sa conversion propre, par contre vos délires et vos diatribes incessantes ne me ravissent aucunement, vous vous éloignez du propos, il me semble que c’est extraordinaire qu’autant de marranes aient gardé durant leur exil et leur captivité des postures juives……..peu importe la manière de leur judaïsme, le tout c’est de leur ouvrir notre affection, et aux rabbins d’être moins intolérants, et d’arrêter de diviser pour mieux régner………

  62. Anoussim dit :

    Ceux qui souhaitent comme nous se battre pour que soient reconnus leur judéité peuvent nous rejoindre, commençons par entrer en contact, je propose d’abord que l’on se contact via une adresse:
    [email protected]

  63. Netziarh dit :

    les Marranes?… Esaïe 49:”20 Un jour, ces enfants que tu croyais perdus, tu les entendras dire: “Je suis à l’étroit en ces lieux, fais-moi place pour que je m’établisse.” 21 Et tu diras en ton cœur: “Qui me les a enfantés, tous ceux-là, à moi qui étais privée d’enfants et solitaire? J’étais proscrite et délaissée, ceux-là, qui les a élevés? J’étais demeurée seule, ceux-là, où étaient-ils?” 22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Conseils d’achat : quel est le piano de cuisson idéal ?

Read More →