Loading...
You are here:  Home  >  Divers  >  Current Article

Obama deux heures avant de partir

By   /  24 janvier 2017  /  27 Comments

    Print       Email

La fourberie et l’âpreté avec lesquelles l’ex-Président Obama s’est comporté vis à vis de l’état d’Israel vont rester dans les an(N)ales. (lapsus révélateur ?)

Non que les Présidents précédents n’aient pas eu eux aussi quelques mauvais coups à l’égard de “l’allié indéfectible”, loin s’en faut. Qu’ils furent démocrates ou républicains, les USA ont d’abord pensé à eux et à leurs intérêts.

Toutefois, j’avoue que dès le discours du Caire qui préfaçait la présidence toute nouvelle d’Obama, il fut évident pour moi, que le “grand homme noir venu de l’Ouest” comme l’indiquait un hadith chiite (Iranien donc) qui allait délivrer le peuple musulman, prenait tout son sens. (authentique et relevé sur FARS, agence iranienne des médias).

Les Iraniens, sachant que Barak Hussein Obama était cornaqué par une afro-américaine née à Shiraz en Iran, ont très vite trouvé un “hadith” pour plaire au nouvel homme fort. Malins comme des singes les perses ! En donnant une qualité presque équivalente à celui du Mâdhi (genre de messie pour le chiisme duodécimain), Obama s’est senti décoller…

Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd puisque dès son premier mandat, Valerie Jarett (l’éminence grise d’Obama née en Iran) appelait en farsi les mollah tout contents.

Il serait vain de lister le nombre d’imbécillités et de décisions graves des mandats d’Obama. L’histoire est en train de s’écrire et je suis prête à parier qu’on pourra qualifier ses deux mandats comme les pires que l’Amérique aura connus.

L’obstination du couple Obama-Kerry sur le conflit israélo-arabe (permettez que je ne retienne pas le terme de “palestinien”, ce serait pour le coup une erreur historique et un révisionnisme), fut surprenant non seulement pour les israéliens mais pour le reste du monde.

Ravis de pouvoir s’engouffrer dans cette faille, les pays musulmans et les pays nourrissant une passion pour les arabes de Gaza et de Judée Samarie et, tout récemment, pour les bédouins du Néguev, Obama devenait une sorte de “vengeur” de toutes les guerres perdues contre les sionistes.

Néanmoins, comme pour démontrer qu’il était encore le big boss, Obama, à quelques heures seulement de l’investiture de Trump, ce fameux VENDREDI 20 JANVIER 2017, donne ordre de virer à l’Autorité Palestinienne un petit chèque de 221 MILLIONS DE DOLLARS !

Il lui fallait, à deux heures de son départ, marquer encore le coup et donner à Mahmoud Abbas, quelques marques de tendresse. C’est beau l’amour !

Gageons que Mahmoud, le Président à vie de l’Autorité arabe de Judée Samarie, saura en faire profiter les tueurs de juifs qui peuplent les geôles israéliennes ainsi que les familles des martyrs qui ont du sang sioniste sur les mains.

Qui cela dérange que l’AP, que l’on dit toujours dans le rouge au niveau financier, dépense en 2016, la somme de 175 millions de dollars pour l’entretiens des familles des martyrs et un supplément de 140 millions de dollars destinés à rémunérer les prisonniers et anciens prisonniers. 

Les trois quart de cette Autorité arabe étant des fonctionnaires grassement rémunérés par les amoureux de la cause qu’ils soient européens, américains, africains et très peu mais tout de même “arabes”, ne semble pas franchement ennuyer Mogherini (la ministre des affaires étrangères de l’UE) et sa bande d’attardés. Peut-être qu’elle trouve cela tout à fait normal vu que l’UE coûte une blinde aux pays membres et surtout à ses citoyens.

Euro-sceptiques ! qu’on nous appelle. Lorsqu’on voit la gabegie et le peu de travail de cette énorme “machin” sinon sur le seul dossier israélo-arabe, on peut en rire avant d’avoir à en pleurer.

Deux heures ! Juste deux heures avant de quitter définitivement le bureau ovale, Obama aura passé outre le Congrès et ses réticences maintes fois évoquées et signées contre l’envoi d’argent à l’Autorité arabe de Judée Samarie car elle ne respecte pas les fondamentaux : élections démocratiques et appels à la haine contre les juifs sur tous ses médias.

“Après moi le déluge !” a du se dire Barak Hussein.

C’est le congrès majoritairement républicain qui va apprécier. Passer au-dessus de la représentation citoyenne, cela fait vraiment mauvais genre.

Pour nous, cela devient une preuve supplémentaire de la trahison d’Obama-Kerry ; une parmi tant d’autres. Kerry s’est même fendu de plusieurs coups de fil à Mahmoud Abbas et à quelques amis des pays du Golfe pour leur dire qu’il continuerait à défendre…la cause…Sacré John ! Toujours sur la brèche dès qu’il s’agit d’empoisonner l’état juif.

Le New York Times qui rapporte presque joyeusement cette petite transaction de dernière minute, est légèrement courroucé sur un point : Obama a offert 221 MD aux arabes de Judée Samarie mais n’a pourtant pas jugé nécessaire de donner plus que d’1,5 Million de dollars pour le changement climatique. Un peu scrongneugneux les journalistes de gauche à ce sujet.

Cela nous prouve que le changement climatique est mineur comparé aux martyrs arabes. Il fallait le savoir…

Nina

Partager cet article
    Print       Email
  • Published: 1 année ago on 24 janvier 2017
  • By:
  • Last Modified: janvier 24, 2017 @ 2:13
  • Filed Under: Divers

27 Comments

  1. Yéhoudi dit :

    “La fourberie et l’âpreté avec lesquelles l’ex-Président Obama s’est comporté vis à vis de l’état d’Israel vont rester dans les anales.”

    normal! c’est encore un coup merdeux 😆

  2. Stone dit :

    Donc résumons: l’Amérique finance les deux camps.
    Nous n’avons pas d’ami, c’est une illusion

  3. trublion dit :

    vous n’avez pas encore compris les amis que cette autorité sale et ptiniene, est au service du monde entier pour le détournement d’argent public. sur les 221, 1 pour les intermédiaires, 100 pour hussein et 100 pour babasse, c’est un bon deal. il s’est payé sa commission pour services rendus à la nation des amériques, juste avant de partir..

  4. tehila dit :

    il a libere un criminel qui a tue 5 personnes et voulait en plus renverser le gouvt et a laisse croupir en prison ( ainsi que Clinton) Jonnathan Pollard pdt 30 ans alors que celui ci n’a fait que des informations a un pays ami .Le pire des espions est reste 15 ans en prison

    • trublion dit :

      c’est pas plutôt le contraire ? c’est sous Obama que Pollard est sorti de prison.

      • nina dit :

        Non Trublion. Obama n’est jamais intervenu dans le dossier Pollard tout comme Clinton ou Bush auparavant.

        Pollard a fait ses 30 ans incompressibles comme le veut la loi.

        Des espions russes ont été maintes fois libérés contre des espions américains. Parfois, ils ne passaient même pas par la case prison, c’est dire…

        Nous devons tant à J. Pollard, que le jour où tout ce qu’il aura fourni comme renseignements de très haute importance pour sauver Israel, on en sera abasourdi.

        J’ai suivi son affaire de très près. Les infos qu’il a données étaient carrément VITALES alors que notre putain “d’allié” voulaient nous les cacher et que la sécurité de l’état juif était en jeu.

        Voilà pourquoi le Pentagone et la cour martiale a été intraitable ! Ils savaient tous que Pollard avait fourni à l’état d’Israel des renseignements qui ont sauvé de périls incroyables. Tout ça pour ne pas heurter les relations avec les pays du golfe pourvoyeurs de pétrole. (il faut re-contextualiser : les USA étaient hyper dépendants de l’OPEP à l’époque).

        La hargne de certains juges militaires a été si dégueulasse qu’on lui a même refusé de voir son père mourant et d’assister aux obsèques de celui-ci. Même un criminel de droit commun ayant perpétré plusieurs meurtres peut obtenir un permis spécial pour assister aux funérailles d’un proche. PAS POLLARD !

        • Hazak Nina et pas que pour ce texte et les précieuses informations suivies

          Cet acharnement qui a fait tout subir à Jonathan Pollard et effectivement l’avoir empêché de même réciter un kaddish à l’enterrement de son père… m’avait fait écrire le poème suivant :

          ____Moi Jonathan Pollard

          Je suis en vos prisons, moi Jonathan Pollard,
          Dans l’habit indécent d’un infâme tôlard ;
          On m’en fait plus payer qu’en des meurtres ignobles,
          Pourtant mes intentions se voulaient des plus nobles.

          Mon père était mourant mais aucune pitié !
          Monsieur Le Président vous étiez donc inquiet
          Que l’on puisse me voir en état pitoyable ?
          Et vous pouvez dormir, sourire en votre table ?

          Réciter le Kaddish pour un enterrement
          Était-ce dangereux pour le gouvernement ?
          Je serais revenu, nulle fuite possible,
          Des cerbères tout près j’aurais été la cible !

          Vingt six ans que j’y suis Monsieur Le Président !
          N’est-ce pas trop payé pour un banal agent
          Qui voulait qu’Israël protège sa survie,
          Ce pays déclaré une entité amie ?

          Que voulez-vous de moi, que je meurs en prison,
          Ou que j’en pleure tant à perdre la raison ?
          Ça vous arrangerait en votre âme et conscience !
          Je reste mort-vivant pour votre décadence.

          Mardi 13 Juillet 2011
          © Charly Chalom Lellouche

          En : http://chalellouche.free.fr/dtitre.php?title_id=1184

          • nina dit :

            Très joli Charly et amplement mérité.
            Mais notre frère B’HM reviendra bientôt à la maison et on fera une fête monumentale !

          • Amen 😉

            Et continuez Nina à nous délecter de la pertinence de vos textes

            (je remets ici, une faute de grammaire en moins, ce que j’ai adressé à Troublion)

  5. trublion dit :

    Savez vous la différence entre le changement climatique et le problème des arabes de Palestine.
    Aucune différence.
    Les deux ont été inventé par l’Onu.

  6. trump dit :

    D’ un autre cote,Trump peut decider que plus 1 dollar ne rentre dans les caisses du babasse pendant 4 and en esperant qu’ il trepasse dans l’ intervalle….

  7. Ah Nina…
    J’aime même tes fautes(?) d’orthographe, guidées sans doute par la celeste main du Grand Farceur…
    Qu’a l’anus à perorer ? S’il se ferme, c’en est fait de nous ! Et s’il reste ouvert, comment rester digne ?
    Anal, annal, ce sont de toute façon des analphabètes…
    Mais quoi ? Obamairde aura amnistié un.e veritable traitre.sse à son pays, mais n’aura point libéré de l’emprise un Jonathan qui n’eut jamais l’objectif de la trahison…
    Combien de ces dollars pour les rentes aux familles terroristes ?

  8. makha dit :

    UN grand pays avec un ex-président tout petit,fourbe,et stupide…
    Comme quoi on peut être noir et Con…

  9. Victor dit :

    Mais non , vous n’y ètes pas !
    En tant que bon musulman , obamerde a réalisé un des cinq piliers de l’islam , à savoir donner l’aumone à ses frères !
    y pas de doutes , le Paradis d’ Allah lui est promis …

  10. szmolski dit :

    Cet argent aurait encore été plus utile en le transformant en quelques caisses de rouleaux de papiers de toilette.

  11. Amicus dit :

    A fourbe, fourbe et demi.

    Obama a toujours annoncé la couleur. Il n’aime pas Israël et si un “accident” pouvait arriver, il en serait le premier désolé (mais avec un sourire qu’il ne saurait cacher).

    Kerry même combat! S’il pouvait ce débarrasser de l’état confetti (mais qu’il souhaite âprement rogner encore – oups vous êtes dans la mer), il ne dirait pas non.

    Ne parlons pas de Biden, Lépide moderne sans les qualités.

    Voilà le triumvirat enfin viré sans tambour mais avec trumpettes 😉

    Les 221 millions seront vite dépensés en faux frais absolument vitaux mais contingents.

  12. alice dit :

    mais le Président Trump ne peut-il pas annuler cette fourberie ?

    • nina dit :

      Non. Même s’il aurait du passer par l’approbation du congrès.
      En qualité de Président sur le départ, il s’est arrogé certains petits cadeaux de
      dernière minute comme celle-ci ou comme la grâce d’un ex-soldat Bradley (devenue Chelsea) Manning qui avait tout bonnement éventer des milliers de renseignements militaires secrets.

      Jonathan Pollard a fait ses 30 ans et n’est toujours pas libre de partir hors de New York ou à l’étranger.

  13. Françoise dit :

    Erange que l’Iran ait applaudi à l’élection d’Obama, alors qu’aujourd’hui il soutient Trump avec ardeur. Aurait-il été déçu pcq Obama a soutenu plutôt les sunnites ? la guerre de Syrie, où l’Iran s’est retrouvé du côté Russie, y serait-elle pour qqch ?
    En tout cas, je suis stupéfaite de voir la clique Soral et Cie, financée par l’Iran, encenser Trump non stop, occultant allègrement les déclarations et actes pro-Israël de Trump.

    • nina dit :

      J’avoue ne pas comprendre vos propos.
      Compte tenu que l’Iran était économiquement à l’agonie, Obama s’est efforcé de le remettre en jeu grâce aux accords qu’il a imposés à toutes les grandes nations qui voyaient aussi le marché juteux que la Perse pouvait devenir avec plus de 80 millions d’âmes.

      Par la suite, vous pensez vraiment qu’il est venu au secours des sunnites en prenant part à certaines frappes calculées ?

      Faux. Il a effectué le minimum syndical eu égard aux accords que les USA ont depuis des lustres avec les saoudiens et les autres pays du Golfe.

      Or, il s’est produit un évènement très rare. En 2013, Obama déclare que si Bachar et ses troupes du Hezbollah et gardiens de la révolutions iraniens GAZAIENT la population syrienne, cela créerait une ligne rouge !

      Cela s’est produit. Il est resté fidèle à Bachar et à l’Iran en ne bougeant pas du tout.

      Il a donc démontré pour qui, vraiment, il jouait : l’Iran. Ce même Iran qui dispose de levées de sanctions économiques qui, même si elles sont partielles, lui permet de disposer de plusieurs milliards de dollars et surtout de toute une clique de lèche-culs occidentaux qui viennent s’installer chez eux.

      Lorsqu’on peut commander en une seule commande 100 AVIONS AIRBUS sans compter le reste, c’est qu’Obama a bien bossé. L’Allemagne en profite grandement et bientôt la France va ré-ouvrir toutes ses anciennes usines.

      Pour un pays au bord du gouffre à partir duquel on aurait pu espérer en moins D’UNE SEULE ANNEE à se débarrasser du régime théocratique des mollahs, Obama l’a tout bonnement remis en selle.

      Il paiera cette forfaiture, ses mensonges et ses coups de poignards dans le dos.

  14. Thaurac dit :

    Anale, colon c’est un peu scato!

  15. ELIOT dit :

    Les USA ont eu un président muzz 7 ans après l’horreur du 11 Septembre, voilà ce que retiendra l’histoire. Honte aux juifs américains, les bobos d’hOllywood, les merdeux comme Zuckerberg d’avori soutenu cet Hussein…Trump est la conséquence, le retour de baton logique après 8 années de cauchemar Obama…

  16. Ixiane dit :

    TRUMP ne peut pas suspendre ces millions …. mais ISRAEL peut demander le partage à Babasse , en lui faisant payer ses dettes d’électricité et autres !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Conseils d’achat : quel est le piano de cuisson idéal ?

Read More →