Loading...
You are here:  Home  >  Divers  >  Current Article

Vie juive: les Loubavitch ouvrent un nouveau Beth Habad à Noumea, en Nouvelle-Calédonie

By   /  30 janvier 2017  /  15 Comments

    Print       Email

On estime que 250 juifs vivent dans cet archipel du Pacifique Sud-Ouest pour une population totale d’environ 268 000 habitants. C’est le 91ème pays à avoir un Beth Habad.

Rav Menahem Sabbah et son épouse sont sur le point de s’installer à Nouméa qui est la capitale et la plus grande ville de Nouvelle Calédonie, pour aider les résidents juifs et les touristes à se connecter à leur patrimoine. Ils y sont tout d’abord allés en vacances avec leurs deux jeunes enfants et ont organisé des cours et des offices.

noumea

Pour les résidents juifs, « le judaïsme, c’est aussi se rencontrer et partager du temps à la synagogue, ce qui n’est pas évident dans une petite communauté comme la leur », expliquent-ils.

Le Rav Sabbah, originaire de Melbourne en Australie, parle couramment le français, il a grandi en France. Son épouse est originaire de Manchester en Angleterre.

La langue officielle en Nouvelle Calédonie est le français, avec une population composée principalement de kanaks, de polynésiens et d’asiatiques.

« Notre objectif principal est de travailler avec le peuple juif qui vit ici maintenant et les touristes », dit le Rav Sabah. « Des milliers et des milliers de personnes viennent ici de novembre à janvier, la saison estivale. Chaque semaine, nous recevons des courriels demandant des aliments cacher. Il existe un énorme potentiel pour atteindre de nombreux juifs. C’est vraiment un endroit qui peut prospérer ».

A Roch Hachana, plus de 70 résidents locaux à pu écouter le Chofar et prier ensemble. Les festivités de Hanouccah ont attiré plus de 150 personnes.

Selon Rav Sabbah, chaque juif dans ce lieu verdoyant a une histoire. Il y a le chef de la communauté active de longue date qui a une grande photo encadrée du Rabbi dans sa maison.
Il espère que ce n’est qu’un début et est persuadé que la Nouvelle-Calédonie a un brillant avenir juif. Des programmes, en plus de ceux actuellement en place pour les adultes et les enfants, sont à l’horizon. La construction d’un Mikvé est également prévue.

« Quand nous aurons un centre approprié avec une école, nous allons prospérer encore plus », dit le Rav Sabbah. « Les gens voudront venir s’établir ici, en particulier ceux qui vivent en France. C’est très beau ici, et la vie est très calme ».

Par Crownheights.info, traduit par Hassidout.org – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

15 Comments

  1. 1 pour 1000.cest le ratio planétaire. Prospérer à un angle de la terre ? Pourquoi pas.
    Une française colonie…

  2. trublion dit :

    nom prédestiné, Sabbah, matin, Est, extrême Est de la terre …

  3. C Dugato dit :

    Aie aie aie!
    Coloniser les colonies…
    Ça va encore jaser sur la manie implantatoire des jouifs..

  4. Chantal dit :

    Euh…Les Juifs c’est pas plutot en Israel qu’ils doivent aller? Je dis ça comme ça.

    • trublion dit :

      oui, on va tous b”h habiter à la maison, mais quand on ira en vacances à Nouméa, on fera comment pour le chabbat et le cacher ?

  5. Victor dit :

    D’accord avec ma chère Chantal , c’est bien un nouveau beth habad à Nouméa
    mais moi j’aurais préféré à Ramallah , Naplouse ou Djénine …. 😎
    Je dis ça comme ça !

  6. Nanina dit :

    Si il y a des juifs en nouvelle caledonie qui y vivent ou y gravitent pour affaires et que leurs ames a quand meme et grace a D.ieu besoin d un Shoffar de manger cacher d un havre chaleureux de Torah et d une maison juive il faut y aller et ne pas penser qu a soi et a sa maison Israel.
    Faut penser aux autres et les ramener a la maison. Ca passe par l ame et par certains deplacements. Ouvrez vos horizons messieurs dames…

    • Chantal dit :

      « Quand nous aurons un centre approprié avec une école, nous allons prospérer encore plus », dit le Rav Sabbah. « Les gens voudront venir s’établir ici, en particulier ceux qui vivent en France. C’est très beau ici, et la vie est très calme ».

      La terre promise, en quelque sorte…

  7. Nanina dit :

    Je leur dit kol hakavod a tous ces chlouhim qui quittent avec bravoure leur maison leurs familles avec pour unique mission d aller aupres des juifs les plus eloignes et ce, sans jamais penser a leur propres interets ni conforts. Ils font bien souvent fonction de rabins rabanite…Chohet..Mohel..Hevra Kadicha…tout en meme temps et cuisinent des tonnes de poulets et hallot chaque Chabbat et elevent leur ribambelle d enfants parfaitement…je leur tire mon chapeau en admirant le leur

    • trublion dit :

      nous aussi

    • Yéhoudi dit :

      je leur voue la même estime depuis que j’ ai rencontré il y a plus de 12 ans l’ Ami Mendy a Cannes

      Menahem, si tu nous lis, reçois les affectueuses et amicales pensées de “Menahem” (le plus âgé des 3) en souvenir de nos discussions avec Menahem le coiffeur Warner

  8. Avital dit :

    Je me permets de répondre à ceux qui pensent à une colonie -(sation?) de ce territoire… car je fais partie des gens qui vivent sur cette île.
    Nous sommes une grosse centaine et c’est parce que nous sommes là depuis de nombreuses années et sans rabbin qu’un projet est en vue… et non l’inverse!!on est loin d’avoir une ambition de se répandre ou de prospérer ici, on souhaiterait déjà survivre en tant que juif avec la garantie de pouvoir faire au moins les fêtes avec un RAV au mieux ouvrir le sefer chaque shabbat!…
    si ca peut faire venir une poignée de plus Baroukh Aba, croyez-moi il y a de la place et parmi les locaux , beaucoup aiment notre peuple, voyagent plus que nous et plus régulièrement que nous en erets et viennent nous aider à préparer les fêtes…
    Venez-nous visiter pour vous faire une vraie idée!!

  9. Chère Avital, on sent bien, tout de même, une pointe de culpabilité dans votre post. La premiere conditionpour accepter de Plein Grès de s’exiler, c’est d’y edifier une maison d’etude et un mikvé. Ce dernier peut deja être dépanné par la mer, le fleuve ou le lac…
    Mais la vie juive, Ydishkaït ? La prime scolarité ?
    Au bord de la nounou indigène ?
    Et qui conseillait pour l’alimention cachere ? Et donc, vous etiez privés de tout cela ?
    Mais bon, fasse que le travaille de l’envoyé ne rencontre pas d’opposition auprès de ceux qui faisaient deja si peu, comme je l’ai vue dans de nombreuses localités isolées où quelques Juifs ont échoué (dans les 2sens).
    .
    Consolons nous de ce petit envoi de notre ami Gillou.

    https://youtu.be/ev2FBUcpUMc

  10. allex dit :

    Il y avait déjà des descendants de Juifs à Tahiti, issus d’union mixtes: les familles Cowan, Ceran, Levi et la probablement la plus ancienne, Salmon…………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Une première exposition sur le judaïsme médiéval en France présentée en Normandie

Read More →