Loading...
You are here:  Home  >  Occident  >  France  >  Current Article

Disparition de Thierry Lévy, légende du Barreau !

By   /  6 février 2017  /  16 Comments

    Print       Email

Le Tout-Paris judiciaire – et au-delà même – a accompagné vendredi Thierry Lévy dans son ultime voyage. Inhumé au cimetière de Passy, il était sans doute moins connu du grand public que Paul Lombard, aussi récemment décédé. Il n’en était pas moins une légende du Barreau, au même titre que les « monstres » qui lui survivent (H. Leclerc, G. Kiejman, R. Badinter, F. Gibault). Né juste après la guerre dans une famille juive, il avait prêté serment en 1969. Ancien secrétaire de la Conférence, il avait été commis d’office pour assister Claude Buffet qui en 1971, avec un comparse, avait retenu et égorgé deux otages – dont une infirmière – lors d’une tentative d’évasion à Clairveaux. Les deux hommes furent condamnés à mort. Thierry Lévy dut assister à l’exécution de son client et en conçut sa vie durant une grande rage, estimant avoir été, malgré lui, le complice passif d’un assassinat. L’autre mutin était défendu par R. Badinter.

levy

Neuf ans après, ce dernier devint Garde des Sceaux et obtint l’abolition de la peine de mort. La pratique du droit pénal perdit alors de son prestige. La plupart des ténors de l’époque s’en détourna au profit de matières plus rémunératrices (droit des affaires ou des successions). D’ailleurs, la défense aux assises était souvent gratuite. Mais Thierry Lévy continua avec passion son office. Son idéal, après la suppression de la guillotine, était la disparition de la prison. Il connut alors une carrière très prestigieuse, quoique sans la moindre compromission. Il était la quintessence de l’avocat indépendant – dans tous les sens du terme – travaillant tel un Romain ses dossiers, aux antipodes de la vacuité, de la fatuité et de la futilité actuelles. Il connut des fortunes diverses, méprisant aristocratiquement l’argent. Né juif et mort chrétien, homme de paradoxes, il était la plus belle plume du Barreau. Un des derniers à écrire et plaider en français. On le disait dur ; il voulait simplement que ses interlocuteurs fussent aussi exigeants qu’il l’était avec lui-même.

Et puis il y eut, au milieu des années 1990, l’avènement du droit pénal financier. Madame Joly enchrista patrons voyous et politiques corrompus. Les recherches sur la génétique donnèrent un second souffle à la police scientifique. Il devint de nouveau du dernier chic d’être pénaliste. Au milieu des années 2000, on ne voulait plus faire du fric – de toute façon il n’y en avait plus – mais du pénal. L’éloquence fut de nouveau chérie. Les concours se multiplièrent. Mais la nouvelle génération d’orateurs n’a pas toujours la profondeur, la verticalité et le goût du combat des plus anciens. Autrefois on se levait pour la justice ou pour régler ses comptes avec l’existence. Maintenant l’on plaide comme on ferait n’importe quel métier, où juste pour régler ses factures. De là à dire que l’abolition a tué le métier et que la guillotine, c’était le Bontems …

Frédéric Forgues – blog La Croix – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

16 Comments

  1. Kristiane dit :

    né juif, mort chrétien

    Désolée si je choque : pourquoi se mutiler ainsi ! Bien triste.

  2. will dit :

    Niveau hommage bof…

    On a quand meme affaire a un homme qui se faisait une fierté de n’avoir jamais été du coté des victimes. Et qui en plus a défendu la pédophilie d’une manière plus que dérangeante quelque sois sont talent par ailleurs. Troublant..

  3. Thaurac dit :

    “.. Son idéal, après la suppression de la guillotine, était la disparition de la prison. ”
    Bref, comme hamon et taubira,

  4. ELIOT dit :

    Faut verser une larmichette pour cet ami des racailles et des criminels qui n’avait jamais la descence de respecter les victimes des barbares qu’il défendait avec une fascination morbide? Ben comptez pas sur moi!

  5. B’D’haemet.
    Cet adepte de la bien-pensance est dorenavant en train de poursuivre au Tribunal d’En-haut le Grand Patron Himself, puisque’IL a condamné à Mort tout le monde…
    Il faudrait même supposer que le Seigneur avait bu un coup de trop quand Il ordonna à l’Humanité toute entière d’instaurer des tribunaux, et d’y ordonner la peine de mort pour les açacins intentionnels notoires, et ce, non pas comme châtiment, mais pour préserver la Société Humaine.
    Le châtiment est, bien entendu, de l’autre côté du miroir.
    Sinon, un tueur d’1 aurait la même peine que celui de 10 ? Ou 10000?

    • Yéhoudi dit :

      “’y ordonner la peine de mort pour les açacins intentionnels notoires, et ce, non pas comme châtiment, mais pour préserver la Société Humaine.
      Le châtiment est, bien entendu, de l’autre côté du miroir.

      xxx

      trés puissant….et profond!

      bravo Liahou, ça me plait !

  6. Désiré dit :

    Oui , les abolitionistes ont beaucoup de sang innocent sur la conscience , celui des victimes des récidivistes et il est totalement injuste d’établir une symétrie entre les assassins et la Justice qui les condamne à la peine capitale pour protéger la société .
    Et avec les progrès de la forensique les erreurs judiciaires deviennent rares à condition d’y mettre les moyens .

  7. Ruthy dit :

    Connais pas ce type, mais d’après l’article, il faisait plus pitié qu’envie. Si il était pour la suspression des prisons, que pensait il faire des voyous en tous genres???
    Peut être que son admirateur F. Forgues à la reponse?

  8. AYIN BEOTHY dit :

    Une possible réponse à Ruthy : la suppression des prisons est une utopie à laquelle on peut réfléchir en œuvrant pour que l’instruction évite le crime, et que plus d’instruction évite la récidive Dans la mesure du possible et de ses moyens. Personne n’a prétendu que c’était facile.
    Il me semble – comme c’est étrange – que c’est justement le boulot du judaïsme.
    “Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu’on te fasse, c’est là toute la Tora, le reste n’en est que le commentaire.”
    En devenant chrétien, Thierry Lévy a choisi la facilité…

  9. Danou dit :

    Pointure au Pénal, il forma quelques uns des actuels ténors de la spécialité. Arnaud Montebourg fut l’un d’eux qui avant d’être politicien, fut surtout un pitbull de talent et accessoirement, la bête noire de Chirac

  10. Yéhoudi dit :

    ” De là à dire que l’abolition a tué le métier et que la guillotine, c’était le Bontems …

    xxx

    c’est vrai! il en avait pris plein le Buffet .. :mrgreen:

  11. MK dit :

    Marrant qu’un Ténor du Barreau ait choisi de changer de religion et d’embrasser celle où l’on fait PÉNITENCE !
    Avait-il, inconsciemment, le besoin de se faire pardonner pour les victimes qu’il n’a pas soutenues ?

  12. Yéhoudi dit :

    “Publié le 09.02.2017 à 17:23
    Mis à jour le 09.02.2017 à 17:23
    Trois fonctionnaires de police de la Division Nord de Marseille ont été déférés ce jeudi au parquet. Ils sont accusés de « tentative de vol aggravé et association de malfaiteurs » selon La Provence.

    xxxxxxx

    ça aurait fait la joie de ce Me Laivy , lui qui a toujours défebdu la rakaille et défoncé les flics

    un plat de roi pour lui! défendre des flics racailles et des flics défonceur de rakaille telle le “Théo”

    Théo Vend Drogue ?? au fion déchiré a défaut d’ oreille coupée

    ainsi le Laivy (j’ arrive pas a écrire Lévi) est converti chrétien ?? comme la soeur de BHL qui a fait mieux: en prime elle s’ est mariée au Christ en se faisant religieuse

    a la rigueur…au moins elle est l’ épouse d’ un rabbin …

  13. En fait, ce malheureux est fils de couple converti, désespérés par la guerre. Deux parents juifs, donc…
    Ce sont les suites collatérales de la Shoah, qui a continué et continue encore à effacer les Juifs du Monde. Kohen, Levy ou Ysraël, K’LY, tous sont vulnérables…
    Mais nous demeurons immortels, Dieu merci…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Une première exposition sur le judaïsme médiéval en France présentée en Normandie

Read More →