Loading...
You are here:  Home  >  Divers  >  Tribune Libre  >  Current Article

Le temps est venu de devenir Président

By   /  5 mars 2017  /  30 Comments

    Print       Email

Il n’a pas été épargné Donald Trump. Par la presse américaine et internationale.

On a souvent envie de lui dire : “bon sang ! Réveille-toi et commence à devenir cohérent en t’entourant de gens sensés qui t’apprendront que le bureau ovale n’a rien à voir avec ton show de télé-réalité !”.

Oui, bien que toute à ma joie de n’avoir vu une Clinton accéder au pouvoir suprême aux USA et ce, contre toute attente, j’avoue bien volontiers que j’attends désormais du staff rapproché de Trump de mieux le conseiller et d’arrêter de tweeter comme un malade.

Un Président de la plus grande puissance au monde, ne devrait même pas avoir le temps de tweeter dès qu’un journaleux lui envoie une vanne.

Je veux bien rigoler lorsqu’il refuse que CNN et le NYork Times ainsi que le Washington Post ne soient pas admis en salle de presse ou que leurs questions soient systématiquement ignorées, cela ne leur cause aucun préjudice.

Mieux encore ! Le New York Times voit ses abonnements grimper de plus de 10 000 chaque semaine. Ce n’est pas avec un président démocrate qu’il aurait pu sortir du rouge.

Alors ? Heureux comme des journaleux démocrates ?

Presque…Ils ont enfin THE cible sur laquelle ils vont pouvoir gloser toute la sainte journée ainsi que l’entourage de Trump et sa famille…Pour les médias, la présidence Trump est un bonheur inégalé que même Obama le fadasse n’aura jamais pu donner. Si, en plus, les retombées financières sont de la partie : ces médias sont quasiment au Nirvana.

Le joyeux bordel de l’installation de Trump à la maison blanche commence à devenir inquiétant.

Je ne vois pas de changement de cap important qu’il avait annoncé à grands renforts de conférences durant la période pré-électorale.

Certes, la patience n’est pas mon fort et les manifs à répétition des démocrates qui se sont jurés de ne pas le laisser gouverner, vont lourdement handicaper Trump. Même le terme “démocrates” est surfait. Ils n’admettent pas l’élection de Trump et parlent de démocratie. Tiens donc !

Pourtant, il a de la matière, il y a des raisons d’agir vite et bien dans quelques domaines où Obama a complètement raté : les affaires et conflits au Moyen-Orient.

J’en veux pour preuve les youyous de joie du Hezbollah qui défile au Liban et en Syrie dans des blindés rutilants de l’armée américaine.

Ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Sous prétexte qu’Obama voulait que l’armée du Liban puisse se défendre contre l’état islamique, il a en fait armé les pires ennemis d’Israel.

Pour les sceptiques, OUI IL SAVAIT ! Obama était bien au courant que l’armée du Liban avait dans ses rangs et en grand nombre des chiites qui émargeaient aussi dans la milice du Hezbollah.

Hezbollah-militants-banner-23423

Pour faire bref : en armant le Hezbollah, Obama donnait des garanties supplémentaires à son nouvel allié et ami : l’IRAN.

Il ne reste plus aux israéliens que d’aller bombarder (en Syrie et Soudan) des convois d’armes russes et américaines dernier cri en route pour le Liban !

Sacré Obama ! Il nous aura pourri la vie jusqu’au bout et continue de le faire.

Aucun journalistes et amis qui allaient se taper sur le ventre en rigolant des vannes qu’on lui aura écrites pour “la soirée dévolue aux correspondants et autres fiottes du journalisme démocrate américain”, n’ira regarder de près l’incroyable merdier que le président-prix Nobel de la paix a sciemment installé dans la région la plus explosive de la planète.

Son “héritage”, ce qu’ils appellent aux USA “legacy”, est une suite d’erreurs qui aura coûté des milliers de vies humaines mais qui ira l’écrire ? Si Fox News le dit, elle est ciblée républicaine et conservatrice et n’a aucune chance de traverser l’atlantique.

Pourtant les faits sont inscrits  dans la pierre : L’Iran, qu’Obama a remis en selle, ne cesse d’acheter ou de tenter d’acheter des tonnes d’uranium que certains journaleux décrivent comme “faiblement” enrichi. Or, comme ont peut booster à peu près n’importe quel élément constitutif d’un armement nucléaire, on se gondole de rire parce que effectivement, ce ne sont pas ces idiotes à oreilles de chat qui iront se préoccuper de la nucléarisation à grande vitesse des Mollahs !

Les “pussies” ont un seul devoir : faire de Donald Trump l’objet de toute leur haine anti-mâle.

Que ne l’ont-elles fait avant alors qu’il animait un show télévisé ? Son “sexisme” est récent ? Quelle bonne blague.

Si Obama n’était pas réputé “sexiste”, c’est qu’il avait son épouvantail près de lui, Michelle, qui entre deux séances de jardinage bio et quelques séances pour enfants obèses, gardait un œil sur son homme.

jarrettx-large(Valerie Jarett, éminence grise d’Obama, née à Shiraz en Iran. C’est au cours d’un entretien d’embauche avec Michelle future Madame Obama, qu’elle allait concevoir et mettre au pouvoir le premier couple afro-américain à la maison blanche. Parlant couramment le Farsi, dès les premières heures de la présidence de son “fils Barak”, elle prit langue avec Khameini).

Vous ajoutez Valerie Jarrett, celle qui “a construit, modelé et conduit” le couple Obama jusqu’à la maison blanche. Celle-là…les journalistes font vraiment mine de l’ignorer alors qu’elle tire les ficelles depuis des années ; qu’elle est le mentor du couple Obama.

Trump doit lui aussi comprendre que la stature de Président d’un pays comme les USA, avec les défis économiques et les guerres qui pointent tous les jours, il faut qu’ils s’entoure de gens froids, calculateurs,  au point de lui faire oublier qu’il a un compte Tweet. 

S’il pouvait commencer par arrêter de fournir l’armée Libanaise c’est à dire le Hezbollah en armes américaines, ce serait un commencement.

Entre les s400 russes, les blindés américains, les armes chimiques qui ont toujours existé du temps de Saddam Hussein mais qui avaient été promptement déplacées dans des pays “amis” ou au milieu de zones tribales dans lesquelles les troupes américaines n’allaient pas mettre les pieds, il faut faire cesser ces trafics. L’Iran est aussi dépositaire d’un sacré paquet d’armement chimique. Le problème étant qu’elle se sait intouchable puisque les démarcheurs se bousculent. Vous pensez…80 millions d’habitants au bas mot, cela rend les grandes entreprises complètement dingues.

Obama est dans le rouge ! On peut désormais prouver que des armes chimiques ont été employées par l’armée régulière irakienne (il y a de cela une semaine) qui se bat contre Daesh. D’où viennent-elles ? Le CICR maintient que des civils par centaines ont été gazés mais ne peuvent dire qui les a tirées ! Ben voyons…Connaissant la Croix Rouge…et sa façon de voir les choses ou de témoigner…

Vraiment ? Rien que pour avoir menti sur “la ligne rouge à ne pas dépasser en cas d’utilisation d’armes chimiques”, Obama devrait être mis au ban du jury des Nobel. IL A MENTI !

Quant à nous, en France, le business des armes marche très bien merci.

S’il y a un secteur économique qui fonctionne à la perfection, c’est bien celui-là.
N’ayant aucun état d’âme, notre bonne vieille France vend au plus offrant. Il sera donc possible que les soldats de Tsahal aient un jour à dévier quelques missiles “made in France” car le Liban est et restera le petit bout de France du Moyen-Orient. Son pré carré comme on dit.

Inutile d’avoir la trouille. En Israël, chaque arme du monde est dûment répertoriée. Lorsqu’on sait contre quoi on se bat, on se bat mieux.
C’est pour cette raison qu’Israël fait aussi partie des vendeurs d’armes haut de gamme de la planète. Mais ça…c’est une autre histoire…

Difficile de conclure : Trump se fait passer pour un barge et il est temps qu’il soit “recadré” par Ivanka et son époux. Le temps des défis est déjà là. Même si le Congrès est majoritairement républicain, Donald doit donner aux députés et sénateurs l’image d’un PRÉSIDENT et non d’un tweeter fou.

Nina

Partager cet article
    Print       Email
  • Published: 2 années ago on 5 mars 2017
  • By:
  • Last Modified: mars 5, 2017 @ 12:58
  • Filed Under: Tribune Libre

30 Comments

  1. Ruthy dit :

    Si certains presidents US ont pris le temps de courir les jupes, Donald Trump a le droit de prendre qq secondes par jours pour tweeter si il aime ça. À chacun son dada, surtout que ça prend moins de temps que de tromper sa femme.

  2. Kristiane dit :

    Exactement ce que je pensais : il serait grand temps ! C’est même une urgence (il y a les tweets, la defense de sa fille pour sa marque de mode….). Bravo Nina.

    Nina, notre double qui ose écrire ce que nous pensons sans oser l’avouer 😆

    • nina dit :

      Toi tu es mon double. C’est quand même fou ce truc entre nous tu ne trouves pas ?
      C’est de pire en pire. Je commence une phrase, tu as déjà deviné où j’allais.

      Euh…Elie, y a pas un truc “genre tsimtsoun” ou un truc kabalistique derrière ces connexions neuronales ?

      Des fois ça fout même les jetons. Kristiane bosse pour le Mossad…mouahahahahah

      • En fait, on se retrouve à plusieurs pour composer une seule âme. Ce ne sont donc pas des âmes sœurs, mais un puzzle de plusieurs, avec atomes très crochus,
        Impossible de se reconnaître, mais instinctivement, on se rapproche, ou on s’apprécie a des milliers de kms..
        Parfois des sensations de déjà vu, ou de télépathie…
        Mais tous les compos

  3. Kristiane dit :

    Ruthy : quand tu as la meute médiatique mondiale à tes basques, tu ne peux pas te permettre ce que d’autres pouvaient. C’est injuste mais la réalité. La stabilité de son mandat justifie cette sévèrité.

  4. nina dit :

    Je ne sais pas ce que je t’ai fait mais disons que mon écriture te soit un peu absconse, ce que j’admets.

    Il se trouve que Trump prend la peine de répondre à CHAQUE calomnie et que les journaleux ont trouvé “le truc” pour l’empêcher de conduire son administration et sa politique.

    Ils savent que Trump a un égo surdimensionné et qu’il est caractériel, il n’est pas le seul dans ce cas. D’autres l’ont mieux planqué c’est tout.

    Au lieu d’utiliser des tweets à gogo, il devrait mieux s’entourer et s’adjoindre des langues de putes qui auraient pour charge de répondre à la calomnie par de bons mots. C’est comme ça qu’on devient Président. ON NE SE RABAISSE PAS ! ON NE COTOIE PAS LA FANGE ! On laisse faire son staff.

    Tu piges un peu Ruthy ce qui se joue en ce moment ?

    Tiens, rien qu’en te répondant, on apprend que les RUSSES ET LES AMERICAINS ont fait la guerre ensemble avec l’armée syrienne pour reprendre PALMYRE.

    Cela te passe au-dessus de la cafetière ? Pas moi.

    Que Trump s’accorde avec Poutine pour virer Daesh est une chose mais il ne faudrait pas que cela aille trop loin.

    Après Daesh, tout le monde rentre dans ses pénates because l’Iran a quelques km d’Israel ça commence vraiment à me faire chier.

    Alors au lieu de tweeter, qu’il prenne donc des cours en accéléré de géo-politique et géo-stratégie avant qu’on ne se fade une bombinette sale venant de Syrie par les gardiens de la révolution et le Hezbollah.

    Israel n’est pas INVINCIBLE ! La vanité ? On l’a payé en 1973 où on a perdu
    3000 hommes sous prétexte qu’on avait gagné une guerre contre toute attente en 1967.

    OUAIS RUTHY ! Faut arrêter de tweeter comme un dément et foutre son costard de Président sinon les enfoirés de gauchistes auront eu raison sur Trump et son administration.

    Si tu ne piges toujours pas, demande à Yéhoudi, il est vachement plus pédagogue que moi 🙂

  5. Ruthy dit :

    Chère Nina, je n’ai absolument rien contre toi, Halila. Et mon post était plus humoristique que grincheux. C’est vrai qu’il tweet beaucoup, mais il est tellement, injustement critiqué par cette grande meute de gochos, que ça m’a déçu que toi aussi, tu releves ce point de detail. D’ailleurs, je savais que tu allais réagir lol. Même si je ne suis pas toujours d’accord avec toi, c’est pas grave, je dis ma position et c’est tout, ne prend rien de personnel. Je suis dans le même camp que toi, mais vois certaines choses differemment (personne n’est parfait).
    Maintenant, ça ne fait qu’un mois et demi que Trump est president, et il a quand meme fait pas mal non? Faut lui faire confiance pour la suite.
    Amitiés.

    • manitou dit :

      3000 mille morts Israéliens en 73 VRAIMENT ???

      • Yéhoudi dit :

        hélas oui

        y a quelque chose qui te pose un souci ??

        alors explique toi et developpe

        sinon on pourrait croire que tu n’ es pas trés ……..catholique, içi…

      • Chantal dit :

        En fait, ce sont 2222 soldats israëliens qui sont tombés pendant cette guerre qui a duré du 6 au 24 octobre 1973. Leur nombre a augmenté à 2569 si on compte ceux qui sont tombé pendant la guerre d’usure qui a suivi, avec l’Egypte et la Syrie.
        Du coté arabe, en tout, 19937 soldats morts; Egyptiens, Syriens, Marocains et Jordaniens.
        7251 soldats israëliens blessés contre plus de 35000 soldats arabes blessés.

        Comme le dit notre cher Yéhoudi, le Patron n’a pas fini de les faire payer leur infamie et leur ignominie. Aussi bien les marionnettes sanguinaires que les directeurs de leur théatre. Aussi bien les enserpillés que les babouchivores. Tfouuuu!

  6. gilles dit :

    pensez vous qu’il ait lancé ce tweett innocemment et que demain d’autres révélations concernant ce faux-cul d’Obama ne tarderont à être révélées?
    c’est sa façon d’annoncer la suite moi je l’aime tel qu’il est et la majorité des américains le pensent également.
    bien sur la presse de gauche réagit de cette façon sauf qu’eux chaque occasion faut pas la rater!
    prenons l’affaire des tombes brisées la police américaine arrête un noir qui téléphonait pour annoncer des alerte à la bombe contre les institutions juives par haine de Trump, et bien ces gauchistes de journalistes dénonçaient la politique de Trump responsable!
    faut pas subir la pression gauchiste contre Trump sans quoi nous serons complices d’un harcèlement le concernant et c’est ce que recherche cette horde anti- juive!
    wait and see !

  7. nina dit :

    gilles ! Endosser le costard de Président c’est LAISSER A D’AUTRES le soin de mettre toute la merde sur la place publique !

    Trump ne doit plus s’abaisser mais fonder une équipe en charge de dénoncer, répliquer et faire tout le boulot qu’il fait sous le coup de la colère.

    C’est seulement ça qui m’importe.

    Je lui dirais exactement la même chose si je le pouvais : CREEZ UNE EQUIPE DE LANGUES DE PUTES INTELLIGENTES ET INFORMEES et laissez la faire !

    Cela fera plus mal car s’il choisit des pointures pour répondre coup pour coup, je t’assure que les “pussies” et autres cons qui ont décidé de lui pourrir son mandat durant 4 ans, vont vraiment morflet.

    – journalistes,
    – humoristes,
    – lecteurs assidus de tous les quotidiens et de tous les articles,
    – Plumes acerbes,
    – fouteurs de merde et crois-moi, les démocrates en ont un paquet !

    Lui, calme et serein doit être “AU DESSUS” de la merde et jouer au Président. C’est tout ce qu’on attend de lui ainsi que des promesses qu’il a faites durant sa promo.

    En premier lieu, je commencerais très fort en déménageant l’ambassade américaine à Jérusalem.

    Premier geste fort ; on arrêtera de prendre Trump pour un coq. Et le monde arabe va enfin commencer à flipper.

    Imagine la Jordanie ? La tenante des lieux les plus sains du judaïsme qui veut faire sésession alors que les islamistes ont déjà aiguisé leurs coûteaux pour tuer le roi et toute sa famille hachémite ?

    Même pas en rêve ! Rahhhh ! Je t’assure que le moment est le meilleur possible.

    Tout le monde arabe pète de trouille devant l’Iran et la Russie alors ils ONT BESOIN DE TRUMP !

    Ils s’écraseront et accueilleront les arabes palestiniens chez eux avec citoyennetés à la clef.

    Voilà MON plan. Mais j’y crois. Ce qu’on ne peut obtenir par justice, il faut le faire pas astuce, il paraît que ça s’appelle de la géo-stratégie.

    • Yéhoudi dit :

      “En premier lieu, je commencerais très fort en déménageant l’ambassade américaine à Jérusalem.
      Premier geste fort ; on arrêtera de prendre Trump pour un coq. Et le monde arabe va enfin commencer à flipper.”

      parfaitement !!

  8. Amram dit :

    @Nina

    Je pense que quoi qu’il fasse les médias lui tomberons sur la carafe, la première chose a faire s’il veut réussir sa présidence, c’est de donner un bon coup dans la fourmilière merdiatiste soit disant démocratique mai qui est en fait une forme de dictature, ce n’est pas normal qu’un pays dis démocratique a, 95% de médias gauchistes.

    S’ils arrive tout au moins a équilibrer les médias et il en a la possibilité, ça sera déjà un bon commencement, il sera pour lui difficile de passer d’un pays en déliquescence(Obama) a l’Amérique
    que nous avons connus, vraiment démocratique, l’équilibre des médias est indispensable dans une démocratie.

    Je suis a d’accord avec toi qu’il ne doit plus Twitter, malheureusement, ce n’est pas Fox News a lui tous seul qui pourra remédier a cette anomalie, pour le moment c’est le seul moyen qu’ils a trouvé pour réagir démocratiquement contre tous ceux qui lui tombe dessus a bras raccourcis.

    Je pense qu’il va falloir attendre encore au moins un an ou deux pour savoir vraiment si c’est un président efficace ou c’est une grande gueule avec rien dans les neurones.

    • gilles dit :

      tout à fait d’accord avec toi! tous l’armada médiatique gauchiste et l’apport des actions nauséabondes de Soros sont en action pour le déstabilier ils n’accepteront jamais son élection surprise qu’ils n’attendaient pas! lui le sait et il agit de cette façon pour les contrer par cette manière en s’adressant directement au peuple américain et ils comprennent très bien!
      faut bien comprendre que c’est un combat des forces de gauche et anti-israéliennes même si ce constat parait grotesque par certains!

  9. Kristiane dit :

    Un bon chef doit savoir déléguer, choisir la bonne personne au bon poste et ceci du plus haut niveau au plus modeste.

    Que le bon chef prenne le balai à la place du balayeur UNE fois, c’est très bon médiatiquement mais une seule fois. Après, il doit laisser la place aux balayeurs bien plus expérimentés que lui sur ce job.

  10. tony67 dit :

    moi je vis en floride et je peut vous dire que Donald J. Trump n est pas 1politique du tout et c est pour ca qu ils est president ,et ces tweetts! c est pour ca qu on l adore au usa , c est 1grand malin qui va tous les N…. ,
    si on enleve le tweett a President Trump il va rester quoi! on a Fox News
    contre toutes les medias ,et encore meme a la Fox on a des traitres,
    alors faites comme moi confiance a la tornade Trump on va decouvrir bientot
    le secret de la bande a obakhra et soros et la Valerie Jarrett .
    “Am Israel Chai”

  11. Ruthy dit :

    Je pense que nous sommes bien mal placés pour juger chaque fait et geste de D. Trump. Ce qui compte, ce sont les résultats. Qu’il tweet beaucoup, peu ou pas du tout, ne témoigne pas de la bonne marche de son travail.
    Voici ce qu’il a déjà accompli
    Sur un plan intérieur,

    Donald Trump a signé tout un ensemble de décrets qui ont enclenché la déréglementation de l’économie,
    permis le redémarrage de la construction du Keystone Pipeline et du Dakota Access Pipeline,
    permis le redémarrage de l’exploitation des champs de pétrole et du gaz et du pétrole de schiste aux Etats-Unis,
    gelé l’application de la loi dite Obamacare en attendant son remplacement prochain,
    nommé un juge à la Cour Suprême (Neil Gorsuch) qui, sous peu, permettra que cette dernière retrouve son rôle de gardienne de la Constitution et du Bill of Rights,
    donné des signaux qui font que l’économie américaine a connu un surcroît d’investissements de plusieurs milliards de dollars,
    réduit la dette américaine de 34 milliards de dollars,
    renforcé le contrôle de la frontière avec le Mexique,
    enclenché la construction du mur de séparation sur la frontière,
    donné les signaux de fermeté qui ont incité plusieurs grandes villes, dont Miami, à renoncer à leur statut de villes sanctuaires,
    renforcé la sécurité intérieure en enclenchant un programme d’arrestation d’immigrants clandestins auteurs de crimes,
    gelé le recrutement de fonctionnaires,
    commencé un programme de recrutement intensif de soldats, de policiers fédéraux et d’agents des frontières.
    Sur un plan extérieur,

    Donald Trump a renoué des liens solides avec Israël,
    enclenché la mise en place d’une alliance régionale entre Israël, les émirats du Golfe, la Jordanie, l’Egypte et l’Arabie Saoudite aux fins d’endiguer l’Iran.
    Il a, en Asie, fait savoir à la Chine que tout était sujet à renégociation, non seulement les accords commerciaux, mais la politique de la Chine unique, et la Chine a commencé à réagir en limitant sa présence en mer de Chine du Sud et en faisant pression financièrement sur le régime nord-coréen, qui montre des signes d’inquiétude (l’assassinat du demi-frère de Kim Jong-Un, King Jong-Nam, qui faisait figure de remplaçant possible de Kim Jong-Un est l’un de ces signes).
    Il a, en Europe, obtenu de plusieurs pays de l’OTAN qu’ils augmentent nettement leur budget de défense, et que l’OTAN elle-même réoriente sa stratégie en direction de la lutte contre l’islam radical.
    Il a, outre les liens renoués avec Israël, resserré les liens avec le Royaume-Uni, avec le Japon, avec l’Arabie Saoudite (qui n’est pas le danger principal, comme certains le laissent entendre en Europe, et qui a désormais un ambassadeur en Israël), et amorcé une politique d’endiguement planétaire de l’axe Moscou-Téhéran-Pékin en appuyant sur un réseau de pays et de capitales : Londres, Jérusalem, Riyad, Tokyo.
    Il a constitué l’équipe de défense et de stratégie la plus solide que les Etats-Unis aient eue depuis les années Reagan, malgré le départ de Michael Flynn.
    Cette équipe repose sur trois généraux qui sont de grands analystes de la chose militaire : les généraux Matis, Kelly, McMaster.
    Cette équipe de défense se coordonne avec le ministre des Finances, Steve Mnuchin et le ministre des Affaires étrangères, Rex Tillerson, deux hommes qui savent négocier des contrats.
    Aucun Président avant Trump n’avait accompli autant et en aussi peu de temps. Ce n’est pas étonnant : Donald Trump a, pendant des décennies géré efficacement une entreprise multinationale.

    Il a, en outre, recomposé le mouvement conservateur américain, comme on vient de le voir lors du plus grand rassemblement conservateur annuel aux Etats-Unis, le CPAC, où il a reçu un triomphe.
    Outre son discours, et outre les discours de nombre de penseurs conservateurs, le CPAC a reçu Steve Bannon, le concepteur avec Trump de la révolution Trump désormais en marche, et Steve Bannon a indiqué les trois axes de la politique qui commence à être menée :

    réaffirmation de la primauté économique des Etats-Unis sur la planète par le biais de la renégociation de tous les accords commerciaux entre les Etats-Unis et les autres pays du monde,
    réaffirmation de la primauté géopolitique des Etats-Unis par la reconstruction d’une armée forte aux objectifs clairs et par une immigration maîtrisée,
    déconstruction de l’Etat profond (appelé par Bannon, “Etat administratif”).
    Ce n’est que le début.

    Et Trump a fait tout cela en dépit de l’obstruction systématique des démocrates du Congrès, qui font qu’il n’a pas encore l’intégralité de ses ministres, que des centaines de positions dans son gouvernement et son administration n’ont pas d’occupant dès lors que c’est le Sénat qui doit valider les nominations.

    Un décret remplaçant le décret sur l’interdiction d’entrée aux Etats-Unis de gens venant de sept pays particulièrement touchés par l’islamo-terrorisme va être promulgué incessamment et venir remplacer le précédent bloqué par des juges de gauche.
    Péché sur Dreuz

  12. Nous ne savons rien de qui rédige ces tweets. Peut-être une equipe complete et lui pas une lettre ??
    Calmonsnous…
    C est la une façon toute subliminale que les merdias nous persuadent, de croire que ce type est futile et dissolu.
    Le coeur de Trump est dans la main de Dieu…
    Le doigt aussi…

  13. Biriouk dit :

    ” Le cœur de Trump est dans la main de Dieu…
    Le doigt aussi… ”
    On dirait du Victor Hugo ! 🙂

  14. Marock dit :

    Caïn était le doigt dans la tombe ?
    Biriouk a du forcir le Muscadet.

    • Biriouk dit :

      et mon œil ?
      “Neuf -Trois” du Papy Victor 😆 ?

      • Marock dit :

        Dans les derniers jours de mai 1793, un des bataillons parisiens amenés en Bretagne par Santerre fouillait le redoutable bois de la Saudraie en Astillé. On n’était pas plus de trois cents, car le bataillon était décimé par cette rude guerre. C’était l’époque où, après l’Argonne, Jemmapes et Valmy, du premier bataillon de Paris, qui était de six cents volontaires, il restait vingt-sept hommes, du deuxième trente-trois, et du troisième cinquante-sept. Temps des luttes épiques.

  15. maujo dit :

    Nina, si vous parlez bien l’Anglais, vous pourrez toujours aller sur le compte Facebook de Trump et lui prodiguer vos conseils et qui sait peut être les lira t-il.

  16. trump dit :

    Je ne suis pas entierement d’accord avec Nina :

    1.obamairde a laisse un champ de ruines dans tous les USA avec des mines a destination de son successeur et le déminage prend du temps..
    Une de ces mines a coulé le General Flynn, un des conseillers favoris du president et de moi-meme
    Une autre mine essaye de couler Jeff Session :atorney general ,cheville ouvriere du dispositif de Trump
    2.L’économie est relancee, le desendettement US est en marche (diminution de la dette de 40 milliards de dollars en UN mois !)
    3.L’Us navy va construire 10 nouveaux porte avions, et recevoir de nouveaux F18 super hornets
    4.Des charter schools vont etre mise en place ( ecoles a gestion privee sous fonds publics)
    5. Programmes de grands travaux routiers,aeroports ,infrastructures,revitaliser les ghetos ethniques(inner cities)
    6.Les forces de l’ordre sont enfin respectées et soutenues: les clandestins indesirables vont etre vires du territoire et la criminalitee des gangs divers contree

    Mon seul point de desaccord avec T+rump est sur le dossier Judee Samarie, j’esperais qu’Israel recevrait pleine legitimite et d’apres liebermann, ce serait NON
    Malheureusement,Bibi n’a pas la poigne de Beigin qui enterina l’annexion du Golan en depit de l’opposition US !

    Les enjeux sont immenses et malgre les obstr

    • Gally dit :

      Tu peux ajouter à ce que tu viens de dire, et au commentaire de Ruthy, qu’il ne faut pas négliger un fait fondamental, qui jette une lumière sur les nombreuses actions de Trump depuis un mois : il n’a toujours pas de cabinet ! en raison de la guerre de tranché que font les démocrates au congrès, du jamais vu aux USA.

  17. trump dit :

    Je n’avais pas lu la TRES bonne contribution de Ruthi, sorry Maam !

  18. Kristiane dit :

    Les Amies : bien sûr que je reconnais tout le positif de Trump et je ne souhaite que sa réussite. Je ne suis pas aveugle.

    Une critique n’est pas un désaveu. Si l’un de vos enfants ou votre moitié(e) s’est investi dans une action qui n’apporte strictement rien à un problème donné et même vire dans le négatif, allez-vous lui dire “continue, bravo” ? Non, je pense que vous auriez le bon-sens guidé par votre amour/affection pour lui suggérer que son idée n’est pas bonne.

    Maintenant, on peut considérer qu’avec tout ce qu’il fait de positif, il a droit à se défouler en actions inutiles et vaines. Ok mais Est-ce opportun vu ce qui se trame contre lui ?

  19. christopher.dee dit :

    D’accord avec vous que le Président Trump doit déléguer à une équipe la lutte contre les médias, mais d’un autre côté un tweet de Trump a la capacité de court-circuiter bien des fake news et aussi d’ouvrir des commissions d’enquête avec rapidité (obama a espionné Trump avant les élections en se servant du FBI etc)
    Moi ce qui me choque ce n’est pas le manque de dignité d’un président tweetant, mais l’ignoble indignité des médias qui mentent et désinforment volontairement pour le compte de la dictature socialo-islamo-nazie.
    Ceci dit, même si un tweet parait être une arme à double tranchant, constatons que jusqu’à présent les tweets de Trump ont fait de solides dégâts en décrédibilisant la presse propagandiste.
    C’est une guerre médiatique et Trump a du poids face à une armée de journalopes. Pas certain qu’un de ses conseillers pourrait faire tanguer les fake news, comme Trump semble y parvenir.
    J’ajoute que cette proximité populaire est une force non négligeable, face la désinformation “démocrate”.
    Trump se met au niveau du citoyen, alors que l’opposition se noie dans le parti et des organisations
    douteuses.
    Trump semble connaître la force des mots lorsqu’ils émanent de l’autorité. Il ne se défoule pas, il agit avec l’arme de la parole, celle que les médias ont vraiment beaucoup de mal à manipuler!
    Perso, je n’aime pas trop les tweets, mais pourvu qu’ils ne soit pas nombreux, alors leur force n’en sera que plus efficace. Et Trump est un communicateur de génie.
    .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Un Etat Juif ne peut pas accepter la corruption ! Par Dov Lipman

Read More →